Voir le profil : Daphne Greengrass  •  Hors ligne
avatar
WIZARD • always the first casuality
Participation
Trouver tous les sujets ouverts par Daphne Greengrass :
Envoyer un message privé 
http://www.smoking-ruins.com/t6940-daphne-there-s-a-storm-in-her

Consulter ses :
Sujets
Messages
Infos complémentaires
Messages privés:  
Dernière visite:  Mar 27 Juin 2017 - 22:56


‹ inscription :   
14/09/2016

‹ messages :   
448

‹ crédits :   
fassylover (avatar) et exception (signature).

‹ dialogues :   
#cc3333

  

‹ liens utiles :   
présentationjunereaghanmoodmoodlyannalorcànremus

‹ âge :   
vingt-trois ans

‹ occupation :   
elle est en stage à Ste Mangouste pour devenir médicomage. Elle songe à faire médicomage indépendante cela étant, ne souhaitant pas plus que ça travailler dans un hôpital et souhaitant s'occuper des gens oubliés par la guerre.

‹ maison :   
serpentard

‹ scolarité :   
1990 et 1997.

‹ baguette :   
Sa baguette ? Sa véritable baguette a été perdue quand elle était chez les insurgés. Elle l'a longtemps pleurée sa chère baguette parce qu'elle signifiait beaucoup pour elle. Maintenant elle fait avec celle qu'on a bien voulu lui donner. Elle mesure vingt-quatre centimètres, est en bois d'Aubépine et contient du ventricule de dragon.

‹ gallions (ʛ) :   
691

‹ réputation :   
de sang-pure privilégiée. On la juge du regard, elle est celle qui a assassiné son père. Celle qui est sortie de son procès parce qu'il y a eu des preuves mises sur le tapis de son brainwashing et des témoignages qui ont prouvé qu'elle a besoin d'un soutien psychologique. Daphne a une réputation qui l'agace et qu'elle souhaite effacer le plus possible.

‹ particularité :   
elle a subi un brainwashing, elle a encore des problèmes de mémoire liés à ça, mais elle travaille dessus avec un psychomage.

‹ résidence :   
dans un petit appartement au-dessus du Dirico Express avec sa petite sœur et sa mère.

‹ patronus :   
Sa forme lui échappe, elle n'a plus essayé d'en produire depuis la fin de la guerre.

‹ épouvantard :   
le cadavre d'Astoria.

‹ risèd :   
que sa petite sœur retrouve son fils.

: