Voir le profil : Calixe Davis  •  Hors ligne
avatar
WIZARD • always the first casuality
Participation
Trouver tous les sujets ouverts par Calixe Davis :
Envoyer un message privé 
Consulter ses :
Sujets
Messages
Infos complémentaires
Messages privés:  
Dernière visite:  Hier à 16:24


‹ inscription :   
04/09/2016

‹ messages :   
287

‹ crédits :   
av: heresy. ic: j-murphy.

‹ dialogues :   
DarkGoldenRod.

  

‹ liens utiles :   
draco malfoy w/ lucky blue smith ; ginevra weasley w/ holland roden ; alicia spinnet w/ zoe kravitz ; calixe Davis w/ jennie kim ; ardal ollivander w/ matthew daddario ; indiana alderton w/ nicola peltz ; heath ravka w/ im jaebum ; even li w/ jeon jungkook.

‹ âge :   
18 ans le 1er mai.

‹ occupation :   
étudiante au CEPAS, en dernière année.

‹ maison :   
Hufflepuff et j'en suis encore membre

‹ scolarité :   
1997 et 2004, incluant tous les bouleversements qu'à connu Poudlard à cause de l'acharnement des terroristes.

‹ baguette :   
est fine et flexible, taillée dans 26,5 cm de Saule et contient un ventricule de coeur de dragon. Elle est excelle tout particulièrement pour les sorts curatifs.

‹ gallions (ʛ) :   
263

‹ faits :   
elle est la fille de l'ancien chef de la BPM, celui qui sous l'égide du monstrueux mage noir usait de capture durant les interrogatoires. on le dépeint odieux et sans cœur, son papa, mais l'image de la bête humaine est si opposée à celle de l'homme qu'elle appelait tatay ou daddy avec adoration qu'elle en a le cœur déchiré. c'est terrible, horrible de concilier les impressions et le réel, les certitudes et les flashs de réminiscences que fournit son esprit libéré des sorts qu'il apposait pour la garder docile.

entre les murs de l'hôpital on l'apprécie, mrs Davis, apprentie en médicomagie qui tantôt cajole les patients tantôt se montre intraitable parce que leur santé lui tient à cœur. à l'école on voit en elle la princesse déchue, fille à papa ayant finalement goûté au dur joug du karma. dans les rues de londres on l'exècre lorsqu'on la reconnait, Calixe Davis la poupée sans cœur qui riait et buvait dans les clubs huppés et vivait dans une cage dorée tandis que d'autres croulaient dans la sueur et le sang. dans les refuges on l'apprécie, Callie la petite bénévole un peu trop précieuse qui se plie quand même en quatre pour des malades trop désargentés pour s'autoriser à être hospitalisés. et au Dirico on lui claque une main grasse sur les fesses ou on la hèle impatiemment parce que si elle a des pieds, c'est bien pour servir vite et bien n'est-ce pas ?
uc.

: