Partagez | .

sujet; YOLANDE #1 + i'm meaner than my demons.

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ disponibilité : disponiiiible
‹ inscription : 12/06/2017
‹ messages : 368
‹ crédits : skate vibe
‹ dialogues : indianred


‹ âge : vingt-et-un ans
‹ occupation : batteur titulaire des chudley cannons
‹ maison : poufsouffle
‹ scolarité : scolarisé à Mahoutokoro, élève étranger à Poudlard en 2000-2001
‹ baguette : bois de charme, épine du monstre du fleuve blanc, 26 centimètres
‹ gallions (ʛ) : 498
‹ réputation : joueur prodige, il est connu pour la traînée rouge qu'il laisse derrière lui quand il vole, on l'appelle red streak + connu pour être un éternel optimiste
‹ particularité : il est maître de l'air et maîtrise donc cet élément, plutôt bien d'ailleurs.
‹ faits : né à séoul en corée + sa mère, haneul park, était joueuse dans l'équipe nationale de corée du sud + elle est décédée quand il avait six ans + il a grandi avec une belle-mère absolument nulle (perverse narcissique et abusive) + a été en voyage scolaire à Poudlard en 2000-2001 et n'a pas quitté le royaume-uni depuis + a été pendant trois mois le batteur remplaçant des tutshill tornados + le titulaire, jaloux, l'a agressé et a bousillé son bras + yohan est en rééducation depuis septembre 2001 + a étudié au SAWL center pendant trois ans + a travaillé dans une salle de sport le soir pendant ces mêmes trois ans + a été sélectionné en mai 2004 par le coach Mantilla pour devenir le batteur titulaire des canons de chudley

‹ résidence : il vit en colocation avec nao chang et nina zabini, ses deux meilleurs amis.
‹ patronus : il n'en a jamais formé.
‹ épouvantard : devoir renoncer au Quidditch à cause d'une blessure ou d'un accident. le souvenir de son agression est toujours vif dans son esprit.
‹ risèd : mika rhee, dont il est profondément amoureux depuis près de neuf ans maintenant.
Voir le profil de l'utilisateur
mylan rheei want fabulous, that is my simple request, all things fabulous, bigger and better and best, I need something inspiring to help me get along, I need a little fabulous is that so wrong?
(13h18) So I have this party tonight and I HAVE to find the perfect outfit. You’re my only hope. Don’t let me down. I’m begging you. Il y a quelques mois encore, ce quickie lui aurait paru irréel. Mais c’est bel et bien ce qu’il vient d’envoyer à Mylan Rhee, alors qu’il est assis à la terrasse d’un café en ce début d’après-midi. Le week-end vient de débuter, et Yohan peut enfin profiter de deux petits jours de repos bien mérités. Il a mal partout, a l’impression qu’il ne récupèrera jamais, et le plus raisonnable serait sûrement de rester chez lui, allongé dans son lit à regarder Netwitch toute la journée en se gavant de toutes sortes de cochonneries... Mais il ne peut pas s’arrêter de vivre. Il faut qu’il continue à faire quelque chose de ses week-ends, sinon, il va devenir fou. Déjà qu’il a l’impression de ne plus voir ses amis autant qu’avant… S’il sacrifie le peu de temps qu’il a à leur consacrer pour ne faire que dormir, il va sombrer dans une déprime profonde, c’est clair. Il refuse de se laisser entraîner dans de mauvais travers. Il y a assez de ça autour de lui. Mika, Nao, Even… et ils ne sont pas les seuls. Hors de question qu’ils deviennent un groupe de zombies irrécupérables, hors de question qu’ils se tirent tous constamment vers le bas. Yohan s’est toujours visualisé comme le phare lumineux au milieu de la tempête, et il tiendra donc debout, fier et fort, jusqu’à ce que toutes les embarcations (aka ses petits zombies d’amis) rejoignent le port sains et saufs. Il se l’est promis.

Le pire, c’est que cette soirée, il n’y va pas vraiment de son plein gré. Bon, il ne crache jamais sur l’occasion d’aller passer plusieurs heures à boire du champagne et à juger les gens… Mais il regrette toujours de ne pas pouvoir plutôt sortir avec ses amis. Depuis qu’il a été titularisé chez les Canons de Chudley, il doit se prêter au jeu de la représentation. Ce soir, c’est chez un de leurs sponsors, qui a organisé une soirée de lancement pour son nouveau produit. Il y va avec deux autres membres de l’équipe, il ne sera donc pas trop perdu, mais très franchement, vu son état de fatigue et à quel point ses amis lui manquent… Il s’en serait bien passé, pour une fois. Ces derniers temps, il a l’impression qu’il est obligé d’annuler tous les plans qu’il fait avec le Flower Squad, avec Even et Mika ou avec Nao et Nina. C’est terriblement frustrant. Mais c’est le job. Mantilla lui a fait confiance, Mantilla compte sur lui. Il ne peut pas le décevoir. Et surtout, il ne peut pas se décevoir lui-même en portant n’importe quoi. Il faut que Mylan vienne l’aider. Il le faut.

(16h14) Bien sûr, Mylan a accepté. Parce qu’il est aussi faible que Yohan et que l’appel du shopping est comme le chant des sirènes. Ils ont passé plusieurs heures à écumer les magasins du Londres sorcier et moldu, pour trouver quelque chose qui collerait à l’ambiance de la soirée, et au style du jeune batteur. C’est dans une boutique de prêt-à-porter moldu que Yohan a trouvé son bonheur, alors qu’il était à deux doigts d’abandonner, fatigué et un peu impatient à force d’essayer tout et n’importe quoi. Cette veste de costume bleue a été comme une évidence, et ces chaussures un peu trop fab aussi. Mylan a validé, et est ressorti lui aussi avec de nouvelles fringues - quand ils font du shopping ensemble, c’est toujours l’enlise, dans un sens comme dans l’autre.

Il se sont finalement posés sur un banc, épuisés, avec des boissons fraîches. L’été est bel et bien là, mais Yohan ne se défait pas de ses manches longues, comme d’habitude. « I hate summer. » lâche Yohan alors qu’ils sont installés depuis cinq bonnes minutes déjà, dans un silence confortable. Il abaisse ses lunettes de soleil et lance un regard un poil mauvais aux touristes qui se bousculent sur le trottoir, juste devant eux. Une gamine court un peu trop vite avec sa glace et la fait tomber à quelques mètres d’eux. « I hate kids. » Les parents gueulent un coup, parlent n’importe comment à la petite blonde et la tirent derrière eux, marchant trop vite pour elle. Yohan soupire. « I hate people. » Il s’enfonce un peu plus sur le banc, replaçant ses lunettes de soleil, l’arrière de la tête posée contre le dossier. « So, it’s been a while since we last saw each other. » Ils se sont envoyés des quickies, se sont likés sur MSN mais n’ont pas vraiment eu l’occasion de discuter. Yohan pose sa boisson, se frotte les mains et tourne la tête vers Mylan. « What have I missed? » C’est un peu surprenant, de voir à quel point leur amitié s’est créée, consolidée et définie en si peu de temps. Mais Yohan aime croire aux évidences, il en a eu des tas devant les yeux depuis qu’il est gamin. Ça n’a pas été instantané, avec Mylan. Ils se sont croisés pendant longtemps sans se voir. Mais dés lors qu’ils ont commencé à vraiment parler - ça a été très clair : ils étaient faits pour être amis. L’amitié que le batteur partage avec l’ancien Gryffondor n’a rien à voir avec ce qu’il partage avec ses autres amis - et ça fait du bien. C’est exactement de ça dont il a besoin, en ces temps un peu sombres et tristes pour la petite bande qu’il essaie vainement de réunir.

• • •


DANCING ON MY OWN

should I give up or should I just keep chasing pavements even if it leads nowhere ? would it be a waste?

©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ inscription : 29/11/2016
‹ messages : 342
‹ crédits : moony.
‹ dialogues : lightsteelblue (design foncé), steelblue (design clair).


‹ âge : 24 ans
‹ occupation : criminel en période de probation | apprenti Mage Social.
‹ maison : gryffondor
‹ scolarité : 1991 - 1994.
‹ baguette : a été brisée à son emprisonnement à Azkaban. A sa libération, on lui a refilé une merde complètement bridée, de 25cm, taillée dans du noyer et contenant un crin de licorne.
‹ gallions (ʛ) : 827
‹ réputation : on dit que c'est un délinquant, une petite frappe qui essaye de retrouver une vie normale, décente. Les anciens SM et les autres gangs du Londres Sorcier disent que c'est un traître, un vendu.
‹ particularité : c'est un maître du feu, le seul de sa famille puisqu'ils appartiennent tous à la tribu de l'eau.
‹ faits : il était le n°2 des shadow moses, qu'il a créés aux côtés de mood - mais ce dernier l'a trahi et il a passé un an et demi à azkaban - à son retour, mylan a décidé de quitter le gang - il a fait tout un tas de trucs nuls et c'était pour survivre, mais ça pèse lourd sur sa conscience - il ne supporte plus d'être enfermé - il est extrêmement tactile mais surtout, il a besoin qu'on le touche, qu'on lui rappelle qu'il est vivant - il ne ressent pas la douleur et ça le rend dangereux, mais c'est extrêmement pénible à vivre - il mange sans arrêt, adore cuisiner - il aime les chiens, déteste les chats - il ne supporte pas d'avoir froid - c'est un nabot, mais faut surtout pas lui dire, il déteste qu'on lui rappelle sa petite taille - il sait parler coréen, mais c'est un peu rouillé - il a deux petits frères qui sont sa seule famille, puisque ses parents et son aîné l'ont renié - il veut sortir les mômes de la rue, les aider avant qu'ils se retrouvent avec un casier judiciaire long comme le sien.
‹ résidence : techniquement, dans un appart' miteux au Chemin de Traverse, en réalité, chez Heath Ravka.
‹ patronus : il n'a jamais appris à en faire un.
‹ épouvantard : lui, dans sa cellule vide et glacée à Azkaban, privé de tous ses sens.
‹ risèd : lui, entouré de ses proches.
Voir le profil de l'utilisateur
yolandei want fabulous, that is my simple request, all things fabulous, bigger and better and best, I need something inspiring to help me get along, I need a little fabulous is that so wrong?
(13h19) So I have this party tonight and I HAVE to find the perfect outfit. You’re my only hope. Don’t let me down. I’m begging you. Mylan est en train de remplir tout un tas de paperasse lorsque son POW se manifeste et la distraction est plus que bienvenue alors il n’hésite pas à abandonner ses papiers pour lire le message de Yohan. Un sourire se dessine sur ses lèvres à l’appel au secours du jeune homme et Mylan. Il a encore tous ces papiers à finir de remplir, mais il devrait en avoir pour quoi ? Une demi-heure maximum et ensuite, il pourra quitter le bureau, il a l’après-midi de libre et il compte bien en profiter. Aider Yohan à trouver la tenue de ses rêves lui paraît être un bon moyen de passer l’après-midi. De toute façon, Heath travaille lui, alors il n’a pas tellement mieux à faire. Alright Princess Leia, I’ll come and rescue your cute ass. La perspective de passer l’après-midi avec Yohan et de pouvoir dépenser l’argent qu’il a gagné honnêtement dans autre chose qu’un loyer réjouit considérablement Mylan. Il a toujours du mal de s’habituer à cette nouvelle vie. Parfois, il oublie qu’il peut se faire plaisir, qu’il ne va pas crever de faim à la fin du mois s’il décide de se payer une veste neuve. C’est un moment de joie intense à chaque fois qu’il s’en rappelle. Il peut payer à boire à ses petits frères quand ils sortent ? Leur faire des cadeaux ? Il peut acheter des caleçons complètement ridicules à Heath et ricaner bêtement à chaque fois qu’il se sent obligé de les porter parce que c’est un cadeau de Mylan ?

Avoir du pognon, c’est tellement, tellement cool.

Alors Mylan remplit sa paperasse à la vitesse de la lumière, parce que maintenant qu’il sait ce qu’il va faire de son après-midi, faire le gratte-papier devient subitement une activité qu’il aime. Peut-être qu’il trouvera même un autre truc complètement ridicule à payer à Heath, qu’il se sentira obligé de porter ou d’utiliser.

(16h14) Mylan en a plein les pattes. Il est satisfait, ravi des achats qu’ils ont fait, mais Merlin, il en a plein les pattes. C’est sans aucune grâce qu’il se laisse tomber sur le banc désigné par Yohan et coince la paille de sa boisson fraîche entre ses lèvres pour en boire une longue gorgée. « I hate summer, » marmonne soudainement Yohan et Mylan affiche une grimace compatissante. Il meurt déjà de chaud dans son t-shirt, alors il ne veut même pas imaginer ce qu’éprouve Yohan actuellement. « Ditto. But I hate winter too, » fait-il avec un soupir. Son regard suit celui du jeune homme et s’attarde sur les touristes et les gamins qui marchent, parlent trop fort, courent. « Awww, » laisse-t-il échapper avec une moue triste lorsqu’une gosse fait tomber sa glace par terre. « I hate kids. » Mylan aime bien les gosses, lui. Bon, pas tous certes, mais la plupart. Il est presque tenté de réparer l’erreur d’un coup de baguette magique, parce que la pauvre môme a l’air au bout de sa vie, mais déjà, ses parents l’attrapent et se mettent à la tirer derrière eux en gueulant. « I hate people. » Mylan plisse le nez. « Dickheads, she’s just a kid, » marmonne-t-il, agacé.
« So, it’s been a while since we last saw each other. » Le Rhee hoche la tête à ça. C’est vrai, ils ont plus échangé de quickies et de conneries sur MSN qu’ils ne se sont vus dernièrement. En même temps, ils ont tous les deux été plutôt occupés, mais ça fait du bien de revoir Yohan. « What have I missed ? » Uh, énormément de choses ? Mylan va appuyer son dos contre le banc et reprend une gorgée de sa boisson. « Well, I’m an honest man with an honest job these days, » commence-t-il avec un air faussement hautain. « I have money and it’s fucking fantastic, » continue-t-il avec un sourire en coin.

« I think I’m happy, » fait-il tout à coup, l’air soudainement sérieux, les sourcils froncés. « Like for-real-happy, not don’t-worry-I-swear-I’m-fine-happy, you know ? » Son regard s’attarde sur les passants et il grimace. « Well of course, i’d be happier if I didn’t have to look at that shirt, » fait-il, clairement outré par le vêtement choisi par un type qui ne sait de toute évidence pas accorder ses fringues. « I mean, I guess it’s supposed to be a shirt. » Il émet un claquement de langue désapprobateur et secoue la tête. « What about you ? You have a party tonight, are you going with someone ? » demande-t-il en remuant les sourcils de façon guère subtile. Il ne va pas tourner quinze ans autour du pot pour savoir où Yohan en est dans sa vie amoureuse. Probablement au même point, mais Mylan a bien l’intention de faire un peu bouger tout ça.  

• • •


set the world on fire
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ disponibilité : disponiiiible
‹ inscription : 12/06/2017
‹ messages : 368
‹ crédits : skate vibe
‹ dialogues : indianred


‹ âge : vingt-et-un ans
‹ occupation : batteur titulaire des chudley cannons
‹ maison : poufsouffle
‹ scolarité : scolarisé à Mahoutokoro, élève étranger à Poudlard en 2000-2001
‹ baguette : bois de charme, épine du monstre du fleuve blanc, 26 centimètres
‹ gallions (ʛ) : 498
‹ réputation : joueur prodige, il est connu pour la traînée rouge qu'il laisse derrière lui quand il vole, on l'appelle red streak + connu pour être un éternel optimiste
‹ particularité : il est maître de l'air et maîtrise donc cet élément, plutôt bien d'ailleurs.
‹ faits : né à séoul en corée + sa mère, haneul park, était joueuse dans l'équipe nationale de corée du sud + elle est décédée quand il avait six ans + il a grandi avec une belle-mère absolument nulle (perverse narcissique et abusive) + a été en voyage scolaire à Poudlard en 2000-2001 et n'a pas quitté le royaume-uni depuis + a été pendant trois mois le batteur remplaçant des tutshill tornados + le titulaire, jaloux, l'a agressé et a bousillé son bras + yohan est en rééducation depuis septembre 2001 + a étudié au SAWL center pendant trois ans + a travaillé dans une salle de sport le soir pendant ces mêmes trois ans + a été sélectionné en mai 2004 par le coach Mantilla pour devenir le batteur titulaire des canons de chudley

‹ résidence : il vit en colocation avec nao chang et nina zabini, ses deux meilleurs amis.
‹ patronus : il n'en a jamais formé.
‹ épouvantard : devoir renoncer au Quidditch à cause d'une blessure ou d'un accident. le souvenir de son agression est toujours vif dans son esprit.
‹ risèd : mika rhee, dont il est profondément amoureux depuis près de neuf ans maintenant.
Voir le profil de l'utilisateur
mylan rheei want fabulous, that is my simple request, all things fabulous, bigger and better and best, I need something inspiring to help me get along, I need a little fabulous is that so wrong?
Il a l’impression qu’on l’a enfermé sur le terrain de Quidditch depuis fin juin, et que tout ce qui s’est passé à côté… est arrivé dans une réalité alternative. Il a vu ses amis sans vraiment les voir, il a échangé pas mal de quickies, mais rien de grandement intéressant : ses amis savent qu’il préfère leur parler face à face. Du coup, il a vraiment loupé des épisodes. Les seules personnes dont il a réussi à suivre un peu la vie, c’est Nao et Nina, mais c’est normal, puisqu’il vit avec eux. Et puis encore, il n’est pas sûr de suivre tout à fait avec Nao, il a plutôt l’impression que les choses changent tous les deux jours, avec lui. « Well, I’m an honest man with an honest job these days, » Yohan esquisse un petit sourire et boit une nouvelle gorgée de son thé vert glacé. Il est plutôt fier de Mylan. Il sait qu’il revient de loin, même s’il n’a pas tous les détails de son passé et de ce qui l’a mené à Azkaban. Très franchement, il s’est toujours complètement foutu de savoir. Il sait à quel point les gens peuvent changer, et à quel point les dernières années ont été compliquées pour tout le monde. Tout ce qu’il sait, c’est que le Mylan qui est devenu son ami depuis plusieurs mois est quelqu’un de bien, quelqu’un qu’il apprécie et qui l’apprécie. Ça lui suffit amplement : il n’a pas besoin d’aller fouiller dans le passé du cadet des Rhee. Il n’aimerait pas qu’on fouille dans son passé non plus, même s’il est sûrement moins tragique. « I have money and it’s fucking fantastic, » -- « Tell me about it. » fait Yohan avec un soupir satisfait. Il n’a jamais eu de problèmes d’argent. Il n’était pas riche, quand il était plus jeune, mais il n’a jamais manqué de rien. Aujourd’hui… Aujourd’hui il s’en sort plutôt bien. Très bien même. Sa carrière ne fait que commencer, donc il ne gagne pas ce que certains de ses collègues joueurs de Quidditch gagnent, mais ça lui paraît déjà énorme.

« I think I’m happy, » Le constat est si spontané que Yohan tourne la tête pour observer Mylan. C’est plutôt rare, d’entendre ces choses-là. Yohan ne se souvient pas de la dernière fois que quelqu’un lui a dit être heureux. Il en est presque ému. « Like for-real-happy, not don’t-worry-I-swear-I’m-fine-happy, you know ? » Ok, cette fois, le batteur est vraiment attendri, et ça se voit sur son visage. Il est surpris que Mylan lui dise ça, et qu’il le lui dise aussi naturellement. Ça prouve la sincérité de son propos mais aussi le fait qu’ils soient assez proches pour se dire ces choses-là. Yohan connaît très bien le don’t-worry-I-swear-I’m-fine-happy, il sait à quel point il est pesant. Mylan est passé de l’autre côté de la barrière… C’est beau. Yohan se doute que Heath a joué un rôle-clé là-dedans, et il trouve ça encore plus beau. Ça le rend heureux. Il ne sait pas trop quoi dire, a envie de dire qu’il est content pour lui, mais Mylan reprend son air amusé. « Well of course, i’d be happier if I didn’t have to look at that shirt, » Yohan suit son regard et grimace à son tour. « I mean, I guess it’s supposed to be a shirt. » Le batteur fronce les sourcils. « Is that color supposed to be… orange ? » Il soupire, exaspéré. « If at least his hair was great… » Parfois, Yohan se dit qu’il pourrait faire carrière à la télévision. Il a vu ces émissions moldues, dans lesquelles des stylistes relookent des gens qui semblent perdus pour toujours. Il excellerait là-dedans, il n’en doute pas une seconde

« What about you ? You have a party tonight, are you going with someone ? » Honnêtement, Yohan ne s’attendait pas à cette question. Elle paraît logique, pourtant. La plupart des gens vont aux soirées accompagnés. Mais c’est tellement habituel pour Yohan d’être seul qu’il est toujours surpris quand on lui demande ça. Il prend un petit air cocky et remue des sourcils en imitant Mylan. « Of course. My two boyfriends and two girlfriends are coming with me. It’s going to be rad. » plaisante-t-il. Comme si. Il en rit un peu lui-même. Il regarde sa boisson, presque terminée (comment a-t-il pu la boire aussi vite? ah oui, il fait chaud. voilà pourquoi.). « Don’t worry, you would know if I was going with someone. I would have been talking about matching outfits all afternoon. » Une image lui vient tout de suite en tête, mais il la chasse en une demi-seconde en se concentrant sur autre chose, comme il a l’habitude de le faire, depuis le temps. « And anyway… It wouldn’t be fair for the other person… I shine too bright. » ajoute-t-il avec un sourire en coin en offrant son visage au soleil.

• • •


DANCING ON MY OWN

should I give up or should I just keep chasing pavements even if it leads nowhere ? would it be a waste?

©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

YOLANDE #1 + i'm meaner than my demons.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» un rp avec un demons?
» Demons 2
» ϟ where my demons hide. (theodore)
» Liste des fruits du demons
» demons live in my head. (r)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Oh England my lionheart”
heroes always get remembered
 :: Monde sorcier; somethin' powerful :: Londres
-