Partagez | .

sujet; STORMTRISH #1 + SHELTER
MessageSujet: STORMTRISH #1 + SHELTER   Mer 5 Juil 2017 - 22:39

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ inscription : 16/10/2016
‹ messages : 378
‹ crédits : .CRANBERRY SIGNA BY EXCEPTION.
‹ dialogues : indianred


‹ âge : 26 ANS
‹ occupation : ACTRICE, LANCELOT CENTRAL (intern lysa montez)
‹ maison : POUFSOUFFLE
‹ scolarité : 1988 - 1995.
‹ baguette : VINGT-SIX CENTIMETRES, BOIS DE POIRIER, PLUME D'OISEAU-TONNERRE.
‹ gallions (ʛ) : 1196
‹ réputation : elle apparaîtra dans la prochaine saisons de lancelot central + elle a été l'une des victimes des brainwash pendant la guerre + elle est proche des scamander + elle assume tout, n'a peur de rien + elle est très affectueuse, pleine d'amour et de bonne humeur + elle adore faire des pranks.
‹ faits : elle a grandi dans une famille stable et aimante + était une vraie party girl quand elle était à poudlard, elle en a organisé plus d'une, d'ailleurs + à la sortie de poudlard, elle est devenue assistante puis gouvernante dans un hôtel sorcier + elle a ensuite été employée par newt et tina scamander pendant plusieurs années + pendant la guerre, la plupart de ses proches sont devenus des insurgés, elle a choisi de conserver sa place dans la société pour faire passer des informations et aider à des sabotages, faisant le lien entre la rébellion et la société civile + elle a été capturée par le gouvernement lors d'une mission, et afin de la sauver des sanctions réservées aux insurgés, les scamander ont accepté à contre-coeur le brainwash pour elle, en pensant que c'était le seul moyen de la sauver + elle a vécu un an persuadée que le lord avait la solution à leurs problèmes, et qu'il fallait se débarrasser des insurgés + après la guerre, elle a suivi le programme réservé aux victimes + elle a encore parfois du mal à démêler le vrai du faux, ses faux souvenirs des vrais, et elle commence tout juste à renouer avec ses anciens amis + elle fait encore de violents cauchemars et peut se réveiller complètement désorientée, elle en veut encore aux scamander + kenna a enchaîné les petits jobs, mais vient d'être castée pour la nouvelle saison de lancelot central.
++ kenna a toujours eu un problème d'alcool, plus ou moins violent selon les périodes, mais n'a jamais voulu l'assumer + elle recherche très, très souvent l'affection, et elle a un tableau de chasse à faire pâlir le plus fier des playboys. il n'est pas rare qu'elle ramène quelqu'un chez elle, même si ça s'est calmé ces derniers temps.
‹ résidence : DANS UN APPARTEMENT DU LONDRES SORCIER. ELLE VIT SEULE.
‹ patronus : un chimpanzé.
‹ épouvantard : la solitude.
‹ risèd : avoir quelqu'un qui l'aime vraiment. vraiment, vraiment.
Voir le profil de l'utilisateur
trishna ahmed & storm's endthere was a time I had nothing to give, I needed shelter from the storm I was in and when it all got too heavy, you carried my weight - now let me return the favor
Kenna n’est pas sûre que ce soit la meilleure des idées. Mais c’est sa seule idée. Elle aurait peut-être pu envoyer Kala Trishna dans sa famille, mais ce n’était pas… idéal. Isla a deux enfants en bas-âge, ses parents ont prévu de partir au Mexique dans quelques jours… Et Murray a trop de choses sur les bras : la boutique, le deuil et sa vie sans dessus dessous. Et puis… Comment est-ce qu’elle leur aurait expliqué, hein ? Comment est-ce qu’elle leur aurait présenté Trishna ? Elle est elle-même incapable de dire ce qu’elles sont, toutes les deux. Les confessions de l’indienne ont encore rebattu les cartes, Kenna ne sait plus vraiment où elle en est. Il aurait été débile de vouloir la présenter à ses parents en tant qu’amie, parce qu’ils la connaissent trop bien et auraient sans le moindre doute vu l’éclair de doute et de gêne qui serait passé dans ses yeux. Non, impliquer sa famille était hors de question. Storm’s End lui a semblé être la meilleure des options, principalement parce que l’endroit a déjà des airs de refuge. Il y a déjà des loups et demi-loups là-bas, il y a déjà des gens qui ne sont pas parfaits, qui sont capables de comprendre.

Ça fait un moment que Kenna n’est pas allée dans la maison d’Édouard, qu’elle a aidé à bâtir quand ils menaient encore une vie relativement… Normale. Cet endroit la ramène à de bons souvenirs : des soirées auprès de la cheminée, de grandes discussions avec Amelia en pleine nuit, des karaokés et des rires. Elle a l’impression que cette vie-là, pourtant, appartient à quelqu’un d’autre. Trop de choses sont arrivées depuis ces semaines qu’ils ont passé ici cet hiver-là. Trop de choses qu’elle serait incapable de les lister. Son coeur se serre un peu à l’approche de la bâtisse, quand elle pense à Derek et Penny. Elle avait beaucoup d’affection pour le frère et la soeur d’Eddie, et a du mal à croire qu’ils ont disparu. Elle a beau se dire que c’est comme ça, que c’est la guerre… C’est compliqué. Tout comme c’est compliqué d’avoir perdu Duncan. C’est le genre de chose dont on ne se remet jamais vraiment.

Kenna se tourne et attrape la main de Trishna pour l’entraîner derrière elle jusqu’à la grande porte de Storm’s End. « I hope they’re here. » Elle suppose que oui. Le nombre d’habitants a été multiplié ces derniers mois, d’après ce qu’elle a compris en discutant avec Amelia. Il y aura bien au moins une personne pour les accueillir. Quand elles arrivent devant la porte, Kenna ne sonne pas tout de suite. Elle prend le temps de regarder la brune et de lui : « It’s going to be alright, ok? » Elle serre un peu plus sa main. Il va leur falloir du temps, à toutes les deux. Quand Trishna lui a parlé de tout… Elles ont franchi une ligne qu’elles n’avaient pas prévu de franchir. Il va y avoir des ajustements à faire. Mais ça va bien se passer. Tout va bien se passer. N’est-ce pas ?

Tout sourire, dans l’espoir de mettre la personne qui ouvrira dans de bonnes dispositions, Kenna frappe à la porte. Mais personne ne répond. Elle jette un coup d’oeil par-dessus son épaule, et envoie une petite grimace à Trishna dans l’espoir de détendre l’atmosphère. Ça va bien se passer… Si elles ne restent pas comme deux idiotes sur le perron. Kenna pince les lèvres et finit par poser la main sur la poignée. Le cottage est protégé et caché par des sortilèges plutôt puissants, elle doute que la porte d’entrée soit fermée à clé. Bingo! Elle ouvre la porte et entre doucement dans la pièce principale, son autre main fermement enroulée autour de celle de Trishna. « Is anyone home? » demande-t-elle, d’une voix qu’elle veut joyeuse, tandis qu’elle regarde un peu autour d’elle pour des indices, des signes que la maison n’a pas été abandonnée par ses habitants. Toujours pas de réponse. Elle hausse les épaules et de tourne une nouvelle fois vers Trishna. « Well, I guess it’s just the two of us for now… » fait-elle avec un petit sourire mutin. Tout ce qui se passe n’a certainement pas eu d’incidence sur ce qu’elle ressent quand elle voit la belle brune, et il lui est toujours difficile de keep her hands off her. « I know where Eddie hides whisky… If you’re interested… » dit-elle en jouant des sourcils. « And I also happen to know in which room the best mattress is… Just saying… » Elle lâche un petit rire. C’est de l’humour, bien sûr.. Bien sûr?.. Bien sûr que non. Elle serait carrément cap.

• • •


   I WATCHED IT BEGIN AGAIN
Revenir en haut Aller en bas
 

STORMTRISH #1 + SHELTER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Somewhere over the rainbow ”
but you know legends never die
 :: Royaume-Uni; bring me the horizon :: Habitations :: Storm's end
-