Partagez | .

sujet; JUNMELIA #2 + nobody said it was easy

HERO • we saved the world
avatar
‹ inscription : 31/05/2016
‹ messages : 723
‹ crédits : SHIYA. EXCEPTION POUR LA SIGNA.
‹ dialogues : #indianred.


‹ âge : VINGT-HUIT ANS
‹ occupation : AUROR.
‹ maison : GRYFFONDOR
‹ scolarité : 1987 et 1994.
‹ baguette : 30 centimètres, bois de noisetier, crin de sombral.
‹ gallions (ʛ) : 1513
‹ réputation : on dit d'elle qu'elle est loyale et intransigeante + on la trouve parfois désagréable, mais c'est juste parce qu'on la connaît mal et qu'elle n'est pas très avenante au premier abord + elle est une auror brillante et fonceuse + on la sait proche de la cause des loups-garous. on a du mal à comprendre pourquoi elle a fait le choix de se lier par triumvirat à un loup-garou.
‹ particularité : animagus en formation + son animal est un ours brun massif.
‹ faits : amelia a fait sa formation d'auror avec un an d'avance + quand le lord est arrivé au pouvoir, elle est restée, en pensant que ça n'allait pas durer + coincée et surveillée, elle prétendu être à ses côtés + c'est lors de la vente aux enchères des rebuts (2001) qu'elle arrive à fuir sans se faire remarquer et à échapper à la surveillance des mangemorts + elle passe deux ans à fuir, en solitaire, une situation qui l'a rendue plus sauvage et froide + elle a rejoint les insurgés en 2003 et a mené de nombreuses missions pour eux, forte de sa formation et de son expérience d'auror + elle a participé à la grande bataille de décembre 2003 + pendant les combats, elle a choisi d'être liée par triumvirat à édouard douglas afin de lui sauver la vie in extremis. ils ont failli ne pas s'en sortir + elle s'est battue contre le gouvernement intérimaire mis en place après la guerre, qui a injustement envoyé édouard en prison pour en faire un exemple, et a participé à faire échapper plusieurs criminels injustement jugés de la prison d'azkaban + elle a repris son poste d'auror après la guerre.
‹ résidence : entre son appartement du londres sorcier et storm's end.
‹ patronus : UN RENARD
‹ épouvantard : perdre les membres du pack. surtout perdre eddie.
‹ risèd : UNE SOIRÉE HEUREUSE ENTRE AMIS.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t4645-amelia-can-anybody-save-me-no
june winchesterwe were not friends instantly, we chose to be friends, we chose to be family; and that makes the bond even stronger if you ask me
Amelia est revenue pour de bon hier soir. Plus tôt ce mois-ci, elle a jeté toutes ses résolutions au placard et a remis les pieds à Storm’s End pour June. Remus, Andromeda… Ça faisait beaucoup. La rousse n’aurait sûrement jamais appelé d’elle-même, alors quand elle a entendu parler de tout ce qui se passait par Elijah, Amelia a rappliqué sans la moindre hésitation. Elle sait très bien que June est forte, et puis elle n’était pas toute seule, mais… C’était important qu’elle soit là. Après tout, elles ont lié un lien particulier, toute les deux. Inattendu, pour sûr, mais fort. June n’est plus seulement un membre de la meute : elle est une amie, peut-être l’une des seules vraies amies qu’Amelia ait eu dans sa vie. Elle n’est repartie que quand elle a senti que June était un peu mieux, et suffisamment entourée… mais principalement parce qu’elle devait passer quelques jours en Irlande, parce que l’amoureux de longue date de sa soeur avait prévu de la demander en mariage. Elle était dans la confidence, et elle n’avait pas le droit de rater ça.
Après plusieurs jours de fête, pendant lesquels elle a vraiment eu l’impression de vivre dans un autre monde, Amelia a décidé qu’il était temps de quitter la bulle joyeuse dans laquelle elle s’était enfermée à Galway pour retrouver la réalité. Elle a repris le chemin de Storm’s End et n’est arrivée que tard. Parce qu’elle est parfaite, June l’attendait, avec de la bouffe et plusieurs épisodes de Charmed (elle a encore du mal à croire qu’elle l’a attendu pour regarder la suite). Elles n’ont pas beaucoup parlé, et tant mieux. C’était exactement ce dont Amelia avait besoin, le temps de se refaire à Storm’s End, le temps de décrocher de l’ambiance qui régnait dans sa famille en Irlande. Amelia s’est endormie comme un bébé dans l’ancienne chambre de Derek, le frère d’Eddie aujourd’hui disparu. Hors de question de mettre un pied dans la chambre du brun, quand bien même ça l’a démangée. Elle est restée debout devant, pendant de longues minutes, quand elle s’est levée pour boire un verre d’eau vers quatre heures du matin. Mais elle n’a pas cédé. Il ne faut pas qu’elle cède, il le sentirait, et il est hors de question qu’elle lui laisse sentir que sa colère faiblit.
Elles se sont fait un bon brunch, ce matin, devant d’autres épisodes, avant de décider qu’il fallait qu’elles se bougent les fesses et qu’elles continuent à bosser sur le fameux cinéma du sous-sol dont elles parlent depuis longtemps, et que Rhaenys attend avec impatience. Elles ont mis de la musique en fond, ont relevé leurs manches et ont géré comme des super women. Il est bien possible qu’elles se soient arrêtées quelques longues minutes pour manger un goûter comme des gamines, possible aussi qu’elles aient dansé comme des folles sur Crazy In Love de Beyoncé. Amelia s’est fait plusieurs fois la réflexion que c’est ça, la belle vie, finalement. Enfin… Quand on fait abstraction de toutes les merdes autour, quoi. Elles ne se sont arrêtées que sur les coups de dix-huit heures trente, s’accordant à dire qu’il était grandement temps de se faire un dîner digne de ce nom.

Bien que ce ne soit pas le plus raisonnable - pour June comme pour Amelia - elles se sont servi un verre du champagne que la blonde a ramené de l’engagement party de sa soeur. On l’a bien mérité! qu’elles se sont dit, cherchant n’importe quelle excuse pour ouvrir cette belle bouteille qui trônait depuis la veille au soir sur l’îlot central de la cuisine. Elles ont opté pour un apéro dinatoire, et se sont mises au travail avec toujours un peu de musique en fond, chantant doucement ou à tue-tête selon les chansons, dans la joie et la bonne humeur.
Il est presque vingt heures quand elles se posent enfin dans le salon, June sur le canapé, Amelia sur un pouf en face d’elle, de l’autre côté de la table basse. La blonde frotte ses mains l’une contre l’autre avant de s’attaquer aux roulés à la tomate (du jardin) qui sortent tout juste du four. « Je pense qu’on peut avoir fini à la fin de la semaine » déclare-t-elle, confiante. Elle parle du cinéma, bien sûr. « Bien qu’une paire de bras en plus ne serait pas de trop. » ajoute-t-elle, sans la moindre subtilité. « On pourrait appeler Elijah, qu’est-ce que t’en penses ? On irait beaucoup plus vite... » Amelia n’est pas une louve, mais elle peut sentir l’inconfort émanant de June depuis hier soir, dés que leur conversation s’approche un tant soit peu de ce sujet. Elle est bien décidée à faire sa fouine…

• • •


  - I CAN HARDLY STAND MYSELF, SO WHAT AM I TO YOU? -


Dernière édition par Amelia Cartwright le Mer 16 Aoû 2017 - 14:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
avatar
‹ inscription : 13/02/2014
‹ messages : 2868
‹ crédits : moi et ma signature à crackle bones.
‹ dialogues : lightblue


‹ liens utiles : présentation - reaghan - ronald - daphne - mood - lyanna - lorcàn - remus
‹ âge : trente ans. (01/06/1974)
‹ occupation : à la renaissance du phénix, je n'ai pas de métier (la faute au gouvernement qui estime que les loups-garous sont trop dangereux pour avoir un métier).
‹ maison : gryffondor
‹ scolarité : septembre 1984 et juin 1991.
‹ baguette : Elle est en bois d'ébène avec une plume de phénix à l'intérieur et mesurant vingt-quatre centimètres.
‹ gallions (ʛ) : 5423
‹ réputation : À Poudlard et jusqu'à sa morsure, on la connaissait parce qu'elle ne ressentait pas la douleur et qu'elle passait plus de temps à l'infirmerie pour vérifier qu'elle ne s'était pas fait mal qu'en cours. Elle a été joueuse de Quidditch aussi et pas une mauvaise. C'est un sport qu'elle a toujours adoré et qu'elle aurait bien continué par la suite. Puis après sa morsure, sa maladie s'est guérie grâce (ou à cause du) au gène loup-garou et on a fini par l'oublier. Puis après elle a été recherchée parce qu'elle a fait partie de l'Ordre du Phénix puis des insurgés. On l'a connu comme étant le rebut de Severus Snape. Puis de nouveau une insurgée. Puis héros de guerre, mais un héros qu'on remercie par un simple sourire et une petite somme d'argent, pas un héros qui mérite l'Ordre de Merlin. Vous comprenez, elle n'est pas normale. L'Ordre de Merlin, June s'en moque, mais elle ne supporte pas le snobisme de ce gouvernement qui se veut tolérant. Depuis la fin de la guerre, June se renfonce dans l'anonymat et ça lui va très bien.
‹ particularité : Loup-garou. Totalement. Elle a été mordue par Claevis, un membre de la meute de Thurisaz en 1995. La cicatrice est toujours visible et bien brillante sur son flanc gauche. Le gène lui a permis de guérir de sa maladie d'insensibilité congénitale à la douleur, mais il lui a fait perdre son boulot d'Auror aussi.
‹ faits : uc
‹ résidence : à storm's end.
‹ patronus : un renard roux
‹ épouvantard : le feu.
‹ risèd : Teddy avec Dora et Remus. Et puis elle avec Elijah et leurs enfants. Des enfants qui ne souffrent pas du gène du loup-garou.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t6908-june-shadow-of-the-colossus
June a été obligée de faire le tour de tout le monde pour prévenir de la nouvelle pour Andromeda. Elle a assuré, dans chacun de ses messages, que ça irait et qu’on ne se fasse pas de soucis pour elle. Mais Amelia est Amelia. Elle n’a rien voulu savoir et l’a informé de son retour à Storm’s End pour ne pas qu’elle se sente seule avec tout ça à gérer. June l’en remercie un peu au fond. Elle n’arrive pas à dormir toute seule et depuis le départ de Teddy pour le Square Grimmaurd, on peut dire que ses insomnies sont revenues. Elle revoit encore et toujours la même chose chaque nuit. Elle trouve du repos que pendant la journée. Alors, le fait qu’Amelia revienne lui fait du bien et détend ses nerfs tendus. Elle se rapproche le plus de ce que Dora a été pour elle : une meilleure amie, une confidente. Elle aime autant Amelia qu’elle a pu aimer (et aime encore) Nymphadora.
La retrouver totalement lui a fait le plus grand bien. Elles ont rattrapé quelques épisodes de Charmed, fait un peu de ménage (beaucoup à vrai dire, June a laissé les pièces inhabitées prendre la poussière) et travaillé sur le sous-sol qu’elles vont transformer en salle de cinéma rien que pour eux. Rohan pourra ainsi se joindre à eux sans se mêler au reste du monde et avec le temps, Remus aussi, June espère. Quand il aura surmonté ce qu’il a à surmonter.

June ne sent plus une grande partie de son corps lorsqu’elles s’arrêtent finalement. Elle soupire en passant une main sur son front. Ses cheveux font n’importe quoi et elle a une trace noire sur le nez. Amelia se moque d’elle et lui jette un torchon au visage pour qu’elle se nettoie. June finit par rejoindre la blonde dans la cuisine pour la préparation d’un apéritif dinatoire avec la bonne bouteille de champagne qu’Amelia a rapportée. Elles finissent quelques minutes plus tard et elles se retrouvent dans le salon. « J’irai prendre une douche plus tard. En attendant… » Elle se laisse tomber sur le canapé. « Ah ! On est mieux là. » Elle n’a jamais autant bougé que depuis qu’Amelia est revenue. Avant, elle passait la majeure partie de sa journée à rattraper la nuit qu’elle ne faisait pas. Maintenant qu’elle peut retrouver un rythme à peu près convenable, elle profite un peu plus. « Je pense qu’on peut avoir fini à la fin de la semaine » June hoche la tête. Elles ont bien avancé à elles deux. « Bien qu’une paire de bras en plus ne serait pas de trop. » La rouquine suspend son geste. « On pourrait appeler Elijah, qu’est-ce que t’en penses ? On irait beaucoup plus vite... » Ah oui forcément. Elle ne sait pas pourquoi, mais elle sentait que la blonde allait l’évoquer à un moment ou à un autre. Elle esquisse un sourire un peu gênée. « Il doit avoir beaucoup à faire. Je ne veux pas l’embêter avec ça. » Elle essaie d’éviter le regard que lui lance Amelia. Disons que c’est un peu étrange entre eux depuis qu’ils… se sont embrassés. Disons qu’ils n’ont plus évoqué le sujet et qu’elle l’a évité autant que possible parce qu’elle ne veut pas qu’ils en viennent à cette discussion où il lui dira qu’il regrette tellement et qu’il ne veut pas que ça gâche quelque chose entre eux. Ça lui briserait le cœur. June attrape la bouteille de champagne pour l’ouvrir et verser un premier verre à Amelia et elle-même. Elle sait qu’elle ne doit pas en abuser, mais si elles doivent parler d’Elijah elle va en avoir besoin (parce qu’elle est certaine que la blonde ne lâchera pas l’affaire). « Je sais qu’il passe beaucoup de temps au Ministère avec… tout ce qu’il se passe et qu’il ne peut pas vraiment se libérer. Mh on peut toujours voir avec Rohan s’il est dispo… j’aurai bien demandé à Remus aussi mais il ne veut toujours pas s’approcher d’une maison. » Elle repose la bouteille et attrape son verre. « Mh à ton retour et à ce fabuleux cinéma ? » Propose-t-elle comme toast. « Rhaenys va nous vénérer comme des déesses quand elle verra tout ça. » Elle a hâte que la gamine revienne ici, avec Teddy.

• • •

she wolf but i can't compete with the she-wolf, who has brought me to my knees. what do you see in those yellow eyes? 'cause i'm falling to pieces.
Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
avatar
‹ inscription : 31/05/2016
‹ messages : 723
‹ crédits : SHIYA. EXCEPTION POUR LA SIGNA.
‹ dialogues : #indianred.


‹ âge : VINGT-HUIT ANS
‹ occupation : AUROR.
‹ maison : GRYFFONDOR
‹ scolarité : 1987 et 1994.
‹ baguette : 30 centimètres, bois de noisetier, crin de sombral.
‹ gallions (ʛ) : 1513
‹ réputation : on dit d'elle qu'elle est loyale et intransigeante + on la trouve parfois désagréable, mais c'est juste parce qu'on la connaît mal et qu'elle n'est pas très avenante au premier abord + elle est une auror brillante et fonceuse + on la sait proche de la cause des loups-garous. on a du mal à comprendre pourquoi elle a fait le choix de se lier par triumvirat à un loup-garou.
‹ particularité : animagus en formation + son animal est un ours brun massif.
‹ faits : amelia a fait sa formation d'auror avec un an d'avance + quand le lord est arrivé au pouvoir, elle est restée, en pensant que ça n'allait pas durer + coincée et surveillée, elle prétendu être à ses côtés + c'est lors de la vente aux enchères des rebuts (2001) qu'elle arrive à fuir sans se faire remarquer et à échapper à la surveillance des mangemorts + elle passe deux ans à fuir, en solitaire, une situation qui l'a rendue plus sauvage et froide + elle a rejoint les insurgés en 2003 et a mené de nombreuses missions pour eux, forte de sa formation et de son expérience d'auror + elle a participé à la grande bataille de décembre 2003 + pendant les combats, elle a choisi d'être liée par triumvirat à édouard douglas afin de lui sauver la vie in extremis. ils ont failli ne pas s'en sortir + elle s'est battue contre le gouvernement intérimaire mis en place après la guerre, qui a injustement envoyé édouard en prison pour en faire un exemple, et a participé à faire échapper plusieurs criminels injustement jugés de la prison d'azkaban + elle a repris son poste d'auror après la guerre.
‹ résidence : entre son appartement du londres sorcier et storm's end.
‹ patronus : UN RENARD
‹ épouvantard : perdre les membres du pack. surtout perdre eddie.
‹ risèd : UNE SOIRÉE HEUREUSE ENTRE AMIS.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t4645-amelia-can-anybody-save-me-no
june winchesterwe were not friends instantly, we chose to be friends, we chose to be family; and that makes the bond even stronger if you ask me
« Il doit avoir beaucoup à faire. Je ne veux pas l’embêter avec ça. » Donc, il y a vraiment quelque chose. Amelia n’est pas dupe et remarque bien que June essaie de fuire son regard. La blonde plisse un peu les yeux. Elle ne sait pas ce qui s’est passé, mais c’est sérieux. Peut-être que pendant son absence, tout simplement, June a pris le temps de réfléchir et de confronter ce qu’elle ressentait. Amelia est persuadée que les sentiments entre eux sont là, dormants depuis un moment, mais qu’ils sont juste trop occupés - ou effrayés pour les assumer. Ce qu’elle peut comprendre, étant donné que les dernières années n’ont pas vraiment été simples… La vie n’a pas franchement laissé le temps pour ce genre de questions. Beaucoup des insurgés se sont refusé le droit d’être heureux depuis le début de la guerre, et Amelia a vu avec beaucoup d’amusement beaucoup de couples se former ces derniers mois, entre des personnes qu’elle n’aurait jamais soupçonné voir ensemble, ou entre des personnes qu’elle savait faites les unes pour les autres. Elle trouve ça beau, même si elle ne l’assumerait jamais à voix haute. Et puis avec sa soeur qui va se marier… C’est définitivement la saison des amours. Avec un peu de chance, June l’a compris aussi.

La rousse se serre un verre de champagne un peu à la hâte. Amelia attrape le sien avec un sourire. « Je sais qu’il passe beaucoup de temps au Ministère avec… tout ce qu’il se passe et qu’il ne peut pas vraiment se libérer. » Bien sûr. C’est tellement plus facile de se trouver des excuses, pas vrai ? Elijah est occupé, c’est un fait. Amelia est repassée au ministère pour régler des papiers quant à son absence… Elle sait très bien comment c’est là-bas. Mais ce n’est pas à ce point, certainement pas. Amelia est plus que certaine que si June avait besoin d’un coup de main ou lui demandait de passer du temps ici, il le ferait. « Mh on peut toujours voir avec Rohan s’il est dispo… j’aurai bien demandé à Remus aussi mais il ne veut toujours pas s’approcher d’une maison. » -- « On va lui laisser du temps. » dit Amelia d’une petite voix. Remus aura même besoin de beaucoup de temps. C’est bien qu’il soit là. Elle ne connaît pas de meilleur endroit pour une retraite salvatrice. Il est bien entouré, en plus de ça. Quant à Rohan… En effet, c’est une bonne option, lui demander un peu d’aide. June lui a cassé son délire. Il faut absolument qu’Amelia trouve le moyen de parler au blond pour lui dire de refuser, si elle demande un coup de main. Ils pourraient trouver une excuse ensemble… Elle serait donc obligée d’appeler Elijah… Oui, c’est un très bon plan. Un très, très bon plan.

« Mh à ton retour et à ce fabuleux cinéma ? » « Yassss » Elles trinquent joyeusement. « Rhaenys va nous vénérer comme des déesses quand elle verra tout ça. » Amelia hausse les sourcils. « Elle a plutôt intérêt. Si elle joue les ingrates, je lui refuse l’accès, tss. » dit-elle. Elle est de réputation facilement insupportée par les enfants, alors June a l’habitude de l’entendre parler comme ça. Mais la vérité, c’est qu’elle est incapable de refuser des trucs à Rhaenys, et à Teddy aussi. Ils sont beaucoup trop chou, et particulièrement intelligents, ces deux-là. Elle leur parle presque comme elle parlerait à des adultes - les gros mots en moins. D’ailleurs, Amelia est quasi-sûre que Rhaenys joue aussi les entremetteuses à sa manière entre June et Elijah… Peut-être qu’elles devraient parler stratégie ensemble. Amelia est sûre que la gamine serait particulièrement ingénieuse.

Elle trempe enfin ses lèvres dans le champagne, et lâche un petit aaah de contentement. May a encore quelques caisses dans sa cave… Il n’est pas exclu qu’Amelia retourne à Galway juste pour lui voler quelques bouteilles de plus. « Ok, ce champagne, on le garde pour nous. Pas un mot aux garçons. » décide-t-elle en reposant sa coupe et en attrapant un morceau de carotte qu’elle trempe dans de la sauce blanche. D’un coup de baguette magique, elle allume le tourne-disque et met un peu de musique d’ambiance. « Bon. » finit-elle par dire après un petit silence. « Je suis nulle avec la subtilité et je suis une très mauvaise psychologue donc… » Elle trempe une nouvelle carotte dans la sauce et la croque avant de finir sa phrase, ses yeux déterminés posés sur June. « Tu veux me dire ce qui se passe ? » demande-t-elle sans plus de détours. « Je suis pas débile. » ajoute-t-elle avec un sourire en coin. « Dis moi si t’as pas envie et je laisserai tomber, mais t’es vraiment trop bizarre depuis que je suis rentrée. » Elle n’emballe rien dans du papier bulle - June ne peut en attendre autrement de sa part. « Si tu veux attendre d’être un peu plus bourrée, je comprends aussi. » dit-elle avec un petit rire.

• • •


  - I CAN HARDLY STAND MYSELF, SO WHAT AM I TO YOU? -
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

JUNMELIA #2 + nobody said it was easy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Somewhere over the rainbow ”
but you know legends never die
 :: Royaume-Uni; bring me the horizon :: Habitations :: Storm's end
-