Partagez | .

sujet; MINNIE #1 + they're just fools in love

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ disponibilité : disponiiiible
‹ inscription : 12/06/2017
‹ messages : 368
‹ crédits : skate vibe
‹ dialogues : indianred


‹ âge : vingt-et-un ans
‹ occupation : batteur titulaire des chudley cannons
‹ maison : poufsouffle
‹ scolarité : scolarisé à Mahoutokoro, élève étranger à Poudlard en 2000-2001
‹ baguette : bois de charme, épine du monstre du fleuve blanc, 26 centimètres
‹ gallions (ʛ) : 463
‹ réputation : joueur prodige, il est connu pour la traînée rouge qu'il laisse derrière lui quand il vole, on l'appelle red streak + connu pour être un éternel optimiste
‹ particularité : il est maître de l'air et maîtrise donc cet élément, plutôt bien d'ailleurs.
‹ faits : né à séoul en corée + sa mère, haneul park, était joueuse dans l'équipe nationale de corée du sud + elle est décédée quand il avait six ans + il a grandi avec une belle-mère absolument nulle (perverse narcissique et abusive) + a été en voyage scolaire à Poudlard en 2000-2001 et n'a pas quitté le royaume-uni depuis + a été pendant trois mois le batteur remplaçant des tutshill tornados + le titulaire, jaloux, l'a agressé et a bousillé son bras + yohan est en rééducation depuis septembre 2001 + a étudié au SAWL center pendant trois ans + a travaillé dans une salle de sport le soir pendant ces mêmes trois ans + a été sélectionné en mai 2004 par le coach Mantilla pour devenir le batteur titulaire des canons de chudley

‹ résidence : il vit en colocation avec nao chang et nina zabini, ses deux meilleurs amis.
‹ patronus : il n'en a jamais formé.
‹ épouvantard : devoir renoncer au Quidditch à cause d'une blessure ou d'un accident. le souvenir de son agression est toujours vif dans son esprit.
‹ risèd : mika rhee, dont il est profondément amoureux depuis près de neuf ans maintenant.
Voir le profil de l'utilisateur
Mika Rheebecause it's way easier to focus on the love life of your friends than on yours.
28TH MAY « The fuck man- » grogne Fletcher quand Yohan file dans les couloirs si vite qu’il le frappe avec son sac de sport. « Sorry. » Le jeune batteur continue de courir - il ne veut pas rater le dernier magicobus (qui passe exactement dans quarante-cinq secondes s’il a bien regardé les horaires). Ils sont à l’entraînement depuis cinq heures fucking du matin, il est dix-neuf heures et Yohan a juste envie de s’acheter des chips, boire du thé et s’étaler dans son lit comme une étoile de mer. Il en rêve depuis midi environ. Ça a été son but, son moteur ultime : l’idée de se glisser dans son onesie beaucoup trop confortable pour être réel et de dormir. Il a bien cru que Mantilla et Lynch ne le laisseraient jamais partir. Maintenant qu’il est libre, son rêve peut enfin se réaliser, et ça lui colle un sourire - fatigué mais heureux - sur le visage.
Il arrive à choper le magicobus in extremis, sous les grognements du conducteur qui l’a attendu pour refermer les portes. « J’vous aime. » lui lance Hanie avant d’aller s’étaler au fond du bus, et de fouiller dans ses poches pour trouver ses boules d’Auditus. Il y a un mec qui le regarde avec les sourcils froncés, et Yohan ne sait pas trop (comme d’habitude) si c’est parce qu’il est dérangé par le fait qu’il s’étale sur deux sièges, ou si c’est parce qu’il la reconnu. Ça arrive de plus en plus souvent, qu’il se fasse reconnaître dans la rue. Il ne sait pas trop ce qu’il en pense, à vrai dire. Ça le flatte, bien sûr. Mais ça lui fait peur. Il veut pouvoir continuer à passer ses dimanches à parcourir Londres à pied comme il le fait depuis qu’il a quitté Poudlard. Il se moque souvent de ses amis anglais qui vivent là depuis toujours mais ne connaissent pas aussi bien la ville que lui.
Yohan a déjà l’odeur des chips dans son esprit et l’eau à la bouche quand il sent son POW qui vibre dans la poche de sa veste. Il le tire avec difficulté de l’espace trop étroit dans lequel il l’avait fourré avant l’entraînement, et se rend compte qu’il a loupé un certain nombre de messages. Nina lui a envoyé une demi-douzaine de quickies pour se plaindre du fait qu’elle ne retrouve plus l’un de ses bandanas, et il sourit doucement en sachant parfaitement que ledit bandana est en fait… Dans sa chambre à lui. Il lui a piqué il y a quelques jours, pour une soirée, et ne lui a pas rendu. Typical Hanie. Il ne répond pas aux messages de sa meilleure amie, se plaît à l’idée qu’elle va chercher encore quelques heures tandis qu’il grignotera tranquillement ses chips sur son canapé. Les autres quickies ne sont pas particulièrement intéressants : une discussion s’est lancée dans le groupe privé des Chudley Cannons, quelque chose à propos des horaires de l’entraînement et d’un changement d’uniforme. Il a bouffé assez de Quidditch pour la journée. Il s’apprête à ranger son POW quand un nouveau message apparaît. Primrose Hill. If you’re a true friend you’ll bring burgers. Yohan fait une grimace. Il n’a pas eu besoin de lire le nom de l’expéditeur. Il n’a jamais besoin. Il lève les yeux vers la ville qui défile dehors, et il sait que ce n’est pas une bonne idée. Pour plein de raisons qu’il ne listera pas, bien sûr, mais surtout parce qu’il est complètement mort après cette journée entière sur le terrain.

Pourtant, quelques secondes plus tard il est sorti du magicobus et se dirige vers un fast-food qu’il connaît et qu’il adore, fait la queue et se facepalm intérieurement. Il ne lui faut pas beaucoup de temps pour se rendre à Primrose Hill, mais ce serait mentir que dire qu’il n’a pas usé de son don d’airbender pour le soutenir lors des montées. Le soleil commence à descendre dans le ciel, mais les jours rallongent - tant mieux. Ça rendra moins désagréable de rentrer si tard des entraînements, qu’il pense. Il n’a pas trop de mal à trouver Mika, allongé sur l’un des bancs, et Yohan retire ses Auditus de ses oreilles en approchant, chargé comme une mule, le sac de sport d’un côté, le sac de bouffe de l’autre. Il est surpris qu’il y ait si peu de monde à cette heure de la journée. Ses yeux glissent sur la quote écrite dans la pierre. I have conversed with the spiritual Sun. I saw him on Primrose Hill. Il la connaît par coeur, il a passé tellement de temps ici… Avec un sourire, il agite le sac de bouffe au-dessus du nez de Mika qui a les yeux fermés, et repousse avec un automatisme à faire peur les pensées qui déferlent (trop cute ce beanie, il a l’air si paisible et il est si beau, j’ai presque pas envie de le déranger, est-ce qu’il pense à blue?). « I brought food, because i’m a very nice person. » Yohan balance son sac de sport par terre et s’assoit au bord du banc, sur le minuscule spot que Mika a laissé libre. « But don’t take for granted that I’ll bring you food everytime you ask. And in case you didn’t know, polite people say please, they don’t give orders. » dit-il en prenant une frite dans le sac et en laissant ses yeux courir sur Londres, qui s’étale sous ses yeux. La vérité, c’est qu’il serait cap de ramener de la bouffe à Mika every single day. Il le fait déjà trop souvent - peut-être que c’est pour ça que le Rhee traîne autant avec lui. « So… What’s up ? » demande-t-il en piquant une deuxième frite. Il ne sait pas trop pourquoi Mika lui a demandé de venir, mais il se doute de pourquoi il lui a demandé de le rejoindre là, et pas dans l’un de leurs deux appartements. Les ambiances sont un peu… étranges, ces derniers temps. Principalement à cause d’Even et Nao.

• • •


DANCING ON MY OWN

should I give up or should I just keep chasing pavements even if it leads nowhere ? would it be a waste?

©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ inscription : 30/05/2017
‹ messages : 222
‹ crédits : moony (avatar) et uc (signature)
‹ dialogues : cornflowerblue


‹ liens utiles :
présentationjunereaghanronalddaphnemoodjoannelorcànremus

‹ âge : vingt-et-un ans. (08/04/1983)
‹ occupation : Il a failli être guérisseur. Il a suivi la formation pendant un moment avant de rencontrer Blue. Il n'a pas été franchement emballé par ce métier, mais il a bien fallue faire quelque chose de sa vie et quand il a vu à quel point ses parents s'en donnaient à cœur joie pour critiquer ses autres frères, il n'a pas voulu faire dans la fantaisie et a lâché vouloir devenir guérisseur parce qu'apparemment ça rapporte bien. Puis il a perdu Blue et il a décidé de raccrocher sa blouse pour reprendre le chemin des cours. Aujourd'hui, il est en 2e année en arts visuels au WADA et il s'y plaît totalement. L'Art (oui avec un grand A) a toujours fasciné et passionné Mika. Il a toujours griffonné dans un coin de parchemin et son coup de crayon s'est affiné en suivant ses cours pour devenir guérisseur. Il a pu s'entraîner à dessiner les corps et les visages et il s'est amélioré comme ça. Il commence à avoir une pile de cahier de croquis dans sa chambre. Il laisse rarement les personnes regarder parce que pour la plupart ce sont des représentations plus ou moins évidentes de Blue.
‹ maison : poufsouffle
‹ scolarité : uc.
‹ baguette : Sa baguette ne l'a jamais quitté et il en prend grandement soin. Elle est en bois de charme, elle contient une épine de monstre du fleuve blanc et mesure vingt-six centimètres.
‹ gallions (ʛ) : 319
‹ réputation : Mika fait partie des populaires aussi bien sur MSN et dans son école. Il est toujours souriant, enjoué et glisse toujours une bonne blague dès qu'il en a l'occasion. On apprécie toujours la compagnie de Mika parce qu'il rayonne quand il est entouré par les autres. Pourtant, à côté de ça, il reste assez énigmatique comme garçon. Les étudiants qui sont avec lui ne comprennent pas pourquoi son art reflète autant de mélancolie et de tristesse. Dès qu'il est face à sa toile et concentré, ils découvrent un nouveau Mika plus sombre et triste. Chaque tableau a une âme, un visage lointain ou proche d'une fille aux traits doux avec des yeux bleus fantastiques. Et c'est dans ses yeux-là que Mika fait passer toutes les émotions possibles. Mika quand il travaille sur ses croquis devient brusquement silencieux et triture l'anneau qu'il porte sur un collier. Il attise la curiosité, beaucoup cherchent à savoir qui est réellement Mika Rhee et c'est un peu ça, aussi, qui fait qu'il est populaire.
‹ résidence : en colocation avec Even Li.
‹ patronus : Il n'a pas appris à en faire un.
‹ épouvantard : Imaginer le corps en décomposition de Blue dans son cercueil. Cette vision lui procure des angoisses énormes surtout quand il repense au visage souriant de la jeune fille et de la chaleur qui se dégageait de son sourire. C'est horrible, pour lui, de se dire qu'il ne va plus jamais voir ça et d'imaginer une chose pareille à la place.
‹ risèd : Blue en vie. Blue guérie. Blue et lui heureux. Blue qui ouvre son refuge animalier. Blue. Blue. Blue partout, vivante, souriante, heureuse et avec des joues bien roses. Blue et toujours Blue.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t7510-mika-waterbender
Mika s’en veut. Voir Even en fantôme de lui-même lui donne envie de remonter dans le temps pour s’empêcher de lancer la machine avec Nao. Il jette un coup d’œil à son POW toutes les trente secondes pendant son cours, principalement pour voir si Even répond à ses quickies et lorsque ce n’est pas le cas, il le bombarde de smileys jusqu’à ce qu’il daigne à lui répondre trois mots. Still alive, babe, stop please. Mika s’arrête alors deux minutes avant de recommencer. Il n’aime pas le savoir seul. Il n’aime pas avoir cours alors qu’Even est en détresse émotionnelle à cause de sa rupture avec Nao. La journée se passe de la même manière. Des cours et toujours des cours. Des quickies pour Even et toujours des quickies pour Even. Lorsqu’il a fini sa journée, Mika ne peut pas dire ce qu’il a appris aujourd’hui, mais par contre, il sait ce qu’il s’est passé dans Lancelot Central. Il demandera des notes à ses camarades de classe. Il décide de ne pas rentrer tout de suite, pourtant. Il prévient Even qu’il a quelques courses à faire avant de rentrer et que ça risque de lui prendre du temps, qu’il continue à l’inonder de quickies sur Lancelot Central et qu’il ramènera la bouffe pour le soir. Il pianote rapidement un message à l’attention de Yohan. Primrose Hill. If you’re a true friend you’ll bring burgers. Quoi ? Il peut bien manger avant avec un ami et après avec Even. Son estomac est un puit sans fond, il peut manger autant qu’il veut et toujours avoir de la place pour un autre plat. Il prend la direction de Primrose Hill. Il veut aussi des nouvelles de Nao et voir si c’est rattrapable entre les deux. Il a essayé de se dire que les deux ensemble c’était une mauvaise idée, mais il n’a jamais vu Even aussi heureux qu’en présence de Nao. Il s’illumine lorsque le Chang est là signe qu’ils sont faits l’un pour l’autre.

Arrivé là-bas, il repère un banc qu’il s’approprie en jetant son sac dessus et s’allongeant posant sa tête sur ses cours. Il décide d’attendre Yohan comme ça. Il ferme les yeux quelques minutes pour profiter des derniers rayons du soleil et de la belle journée qui se termine. C’est l’odeur du gras au-dessus de son nez qui le fait ouvrir les yeux plusieurs minutes plus tard. Yohan est là, souriant, le sac de bouffe juste là. Mika sent son estomac se mettre à gronder. « Food ! » S’écrie-t-il. « I brought food, because i’m a very nice person. » Yohan s’installe juste à côté de lui et Mika se redresse. Il prend la quasi-totalité du banc à lui tout seul. Il tapote la place libre tout en s’emparant du sac de nourritures. « Oh my, you are perfect. » Fait-il en ouvrant le sac et prenant une grande inspiration laissant l’odeur de frites et de burger l’envahir. « But don’t take for granted that I’ll bring you food everytime you ask. And in case you didn’t know, polite people say please, they don’t give orders. » Il manque de couiner lorsqu’il voit les doigts de Yohan se glisser dans le sac pour dérober des frites. Il sait que c’est lui qui a ramené tout ça donc il n’a rien à dire. « So… What’s up ? » Mika récupère une barquette de frites et un burger et tend le reste à Yohan. « I promise, sir, next time i’ll say please. Meanwhile, thanks ! I bet these are perfection. » Fait-il en prenant deux frites et les engouffrant dans sa bouche. Il exhale un soupir de bonheur. « So damn good. » Il ouvre le papier imbibé de gras contenant son burger et mord à pleine dents dedans. « Yeah so… I wanted to see you because of Even and Nao. How is Nao ? » Veut-il d’abord savoir. A-t-il mentionné le fait que lui et Even ne se fréquentaient plus ? « Even is not okay… at all… and i’m worried for both of them and I don’t know what to do. » Il prend de nouvelles frites pendant que Yohan observe Londres, la belle, qui commence à arborer ses couleurs de nuit. Il n’a pas encore pris la peine de faire un croquis de cet endroit et de cette vue. Alors que tout est parfait.

• • •

mickey tonight, we are young so let's set the world on fire, we can burn brighter than the sun. the world is on my side, i have no reason to run sSo will someone come and carry me home tonight.
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ disponibilité : disponiiiible
‹ inscription : 12/06/2017
‹ messages : 368
‹ crédits : skate vibe
‹ dialogues : indianred


‹ âge : vingt-et-un ans
‹ occupation : batteur titulaire des chudley cannons
‹ maison : poufsouffle
‹ scolarité : scolarisé à Mahoutokoro, élève étranger à Poudlard en 2000-2001
‹ baguette : bois de charme, épine du monstre du fleuve blanc, 26 centimètres
‹ gallions (ʛ) : 463
‹ réputation : joueur prodige, il est connu pour la traînée rouge qu'il laisse derrière lui quand il vole, on l'appelle red streak + connu pour être un éternel optimiste
‹ particularité : il est maître de l'air et maîtrise donc cet élément, plutôt bien d'ailleurs.
‹ faits : né à séoul en corée + sa mère, haneul park, était joueuse dans l'équipe nationale de corée du sud + elle est décédée quand il avait six ans + il a grandi avec une belle-mère absolument nulle (perverse narcissique et abusive) + a été en voyage scolaire à Poudlard en 2000-2001 et n'a pas quitté le royaume-uni depuis + a été pendant trois mois le batteur remplaçant des tutshill tornados + le titulaire, jaloux, l'a agressé et a bousillé son bras + yohan est en rééducation depuis septembre 2001 + a étudié au SAWL center pendant trois ans + a travaillé dans une salle de sport le soir pendant ces mêmes trois ans + a été sélectionné en mai 2004 par le coach Mantilla pour devenir le batteur titulaire des canons de chudley

‹ résidence : il vit en colocation avec nao chang et nina zabini, ses deux meilleurs amis.
‹ patronus : il n'en a jamais formé.
‹ épouvantard : devoir renoncer au Quidditch à cause d'une blessure ou d'un accident. le souvenir de son agression est toujours vif dans son esprit.
‹ risèd : mika rhee, dont il est profondément amoureux depuis près de neuf ans maintenant.
Voir le profil de l'utilisateur
Mika Rheebecause it's way easier to focus on the love life of your friends than on yours.
28TH MAY« I promise, sir, next time i’ll say please. Meanwhile, thanks ! I bet these are perfection. » Yohan lève les yeux au ciel. Très franchement ? Il n’est pas très fier de lui. Il en a toujours plein les pattes, il ne devrait même pas être là. Il devrait être un mec normal, savoir dire non quand il est fatigué. Il ne devrait pas non plus nourrir Mika de junk food comme ça alors que c’est littéralement déjà tout ce qu’il mange. Bref, il est complètement débile. Il est bien conscient de pourquoi il est là plutôt que chez lui, même s’il essaie (avec beaucoup d’effort) de se convaincre que c’est parce que Mika va mal et qu’il ne faut pas le contrarier. Il jette un coup d’oeil au Rhee qui enfourne des frites croustillantes et soupire de bonheur. Yohan réprime un sourire débile et complètement niais. Ce sont des réflexes bien ancrés, maintenant. « So damn good. » Mika ne perd pas de temps et déballe l’un des burgers, et Yohan l’imite, parce que… Parce qu’il a faim, mine de rien, maintenant qu’il voit toute cette bouffe.

« Yeah so… I wanted to see you because of Even and Nao. How is Nao ? » Il aurait dû s’en douter. C’est le sujet brûlant du moment à la maison, avec Nina, déjà. Les deux meilleurs amis de Nao n’ont pas les détails, ne savent pas très bien ce qui s’est passé, mais ils n’ont pas eu de mal à comprendre que quelque chose était arrivé. Yohan a hésité à écrire une lettre à Nao, comme ils le font d’habitude, mais a préféré s’abstenir pour l’instant. Il a comme l’impression que cette fois… Quelques mots ne suffiront pas. Nao n’a pas essayé de lui écrire non plus, alors que c’est ce qu’il fait systématiquement quand il va mal et a besoin d’en parler à quelqu’un… C’est plus sérieux que ce qu’il croyait. Yohan s’en veut un peu, mais il n’a pas saisi tout de suite que c’était… si important. Even a eu l’habitude de sortir avec tout le monde et n’importe qui, Nao n’a jamais été doué pour s’engager. Yohan a vraiment pensé, pendant un moment, que ce n’était pas grand-chose, entre eux. Juste une passade. Oh, comme les autres, il a vu à quel point ils rayonnaient ensemble - il aurait fallu être aveugle pour ne pas se rendre compte qu’il y avait vraiment quelque chose… Mais jusqu’à récemment, il était sceptique. Et puis maintenant tout est fini, et il a compris qu’il s’était clairement trompé sur toute la ligne. Ça non plus, il n’en est pas fier. Yohan se trompe rarement quand il s’agit de ses amis, mais il faut croire que l’amour prend des formes très différentes, et qu’il n’a pas été capable de reconnaître celle-là. Peut-être qu’il a été trop égoïste, s’est trop concentré sur sa nouvelle titularisation chez les Canons de Chudley. Il aurait voir.

« Even is not okay… at all… and i’m worried for both of them and I don’t know what to do. » Yohan garde les frites qu’il s’apprêtait à manger dans sa main. Les yeux perdus sur la vue de Londres, il pince les lèvres. Donc, Even est dans un état déplorable. Hanie n’est pas surpris. Il était particulièrement attaché - trop attaché, pense-t-il. Il finit par tendre une frite à un oiseau qui s’approche d’eux et par soupirer. « Nao is… don’t tell anybody I said that, especially not Even… Nao is a mess. » Il évite le regard de Mika, se concentre sur l’oiseau qui ne semble pas intéressé. « I’ve never seen him like that. Never. » Il dit ça d’une petite voix. Nao ne serait pas particulièrement heureux qu’il raconte ça à qui que ce soit, alors il ne se sent pas particulièrement bien, en prononçant ces mots. « I had warned Even. » finit-il par dire en regardant enfin Mika. Du bout des doigts, il remballe le burger qu’il avait ouvert et le range dans le sac. Il n’a pas très faim, finalement. « I’ve told him a few months ago, not to… get too attached. I knew Nao wasn’t ready for… anything serious. Of course the idiot didn’t listen to me. » Il lève les yeux au ciel et effleure la poche de sa veste. Il hésite un instant mais finit par sortir son paquet de cigarettes. Il essaie d’arrêter. Vraiment, il essaie. Mais le fait d’avoir été incapable d’empêcher la situation actuelle le tracasse. « I never thought it would… You know… » Aller si loin. Qu’ils s’attacheraient autant l’un à l’autre. Que ça finirait comme ça. « I think… » Il pince les lèvres, sort son briquet. « I think… They really… fell for each other? » Il le dit avec une petite grimace. Ce n’est pas qu’il est contre, juste que… C’est étrange, de les connaître depuis si longtemps et de savoir qu’il se passe ça entre eux. « I didn’t think they would. Not like this. ». Il hausse les épaules. Ça le rend triste. « Do you know what happened exactly ? Nao hasn’t told me anything. » demande-t-il, curieux. Il n’aime pas trop se mêler comme ça de leurs histoires sans l’accord du Chang, mais il a envie de savoir. Il a besoin de savoir. Pour l’instant, il ne sait pas trop si c’est à eux de faire quelque chose mais… Avoir plus de détails l’aiderait peut-être à y voir plus clair.

• • •


DANCING ON MY OWN

should I give up or should I just keep chasing pavements even if it leads nowhere ? would it be a waste?

©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

MINNIE #1 + they're just fools in love

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Relations entre Politique, CIA et le Sida
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Oh England my lionheart”
heroes always get remembered
 :: Monde moldu; hazy fantasy
-