Partagez | .

sujet; nemo + royals
MessageSujet: nemo + royals   Lun 12 Juin 2017 - 16:18

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ disponibilité : dispo (2/3)
‹ inscription : 18/12/2016
‹ messages : 201
‹ crédits : metaphor.
‹ dialogues : #339999


‹ liens utiles : draco malfoy w/ lucky blue smith ; ginevra weasley w/ holland roden ; jelena k w/ ariana grande ; calixe Davis w/ audreyana michelle ; uc w/ uc ; indiana alderton w/ nicola peltz ; heath ravka w/ jcw ; even li w/ jeon jungkook.

‹ âge : 23 yo (08.01.81)
‹ occupation : patineuse artistique et étudiante à sawl centre.
‹ maison : slytherin — “ you need a little bit of insanity to do great things ”.
‹ scolarité : Koldovstoretz (92/93) & Poudlard (1993 à 1999).
‹ baguette : "bois" de rose : épines et élégance-douceur, deux facettes indissociables. elle mesure 28,8 cm, si grande pour une naine que c'en est risible, mais nell aime pouvoir dire aux machos la mienne est plus longue en une référence tout sauf innocente évidemment. elle contient un crin de licorne.
‹ gallions (ʛ) : 466
‹ réputation : jelena est une naine et un poids plume, mais un petit mètre cinquante-cinq d'ambition, de volonté féroce de toucher les étoiles, quitte à écarter ses adversaires par le biais de coups de pute. elle dégage quelque chose de snob, pour diverses raisons : colonne constamment droite et pas de danseuse assorti (déformation professionnelle oblige), la façon dont son nez se plisse de dégoût lorsqu'elle désapprouve quelque chose (et le commentaire qui vient avec : ew, sale.), ses remarques peu sympa, et puis les personnes qu'elle fréquente (de jeunes pro comme elle ou, au quotidien, ceux qu'on appelle flower squad, entre autres. quand elle s'emporte elle parle fort, vite et avec les mains, en un clin d’œil involontaire à ses origines ; et quand elle est bout de passion, rien ne l'arrête : sa tendance est à l'excès plutôt qu'à la mesure. on sait aussi d'elle qu'elle est une athlète talentueuse. cela dit, on ne la reconnait pas dans la rue comme on acclame les joueurs de quidditch : certains sports se suivent en permanence, d'autres à l'occasion puis s'oublient. celui de nell est à la fois aussi exigeant que la première catégorie et invisible que la seconde, ses médailles étant fêtées sur le coup puis vouées à prendre la poussière (les jours suivants, tout le monde sait que l'angleterre a eu l'or, l'argent ou le bronze, mais on ne sait plus trop le nom imprononçable de l'athlète l'ayant décroché).
‹ particularité : aucune capacité magique hors norme, mais une insensibilité à la douleur. ça peut sonner comme une chance, un super pouvoir presque, mais ne pas être capable de percevoir ses propres limites peut être un terrible handicap.
‹ faits :
23 yo • italienne et lituanienne • sang-pure • 4ème année à Sawl Centre: spécialisation en sport (patinage artistique) + option danse
au RU depuis ses 12 ans. • souffre d'orthorexie • sa mère, Azucena Del Vecchio (épouse Kuodzevikiute), était une patineuse de renommée internationale. Nell avait 13 ans quand elle est morte. • son père et sa belle-mère travaillaient au dpt de la coop magique internationale, Emilia siégeant à la CIMS et Mykolas étant ambassadeur de la Lituanie en Angleterre. tous deux ont été emprisonnés après la guerre, laissant le nom en disgrâce. • Nell a deux frères et une soeur, tous plus jeunes, majeurs mais pas indépendants. elle est responsable d'eux désormais. • elle a toujours tout sacrifié pour son sport, n'a donc pas fait tout ce que s'autorisent les jeunes en grandissant. aujourd'hui on lui reproche d'être certes remarquable sur la glace, mais trop technique, trop rigide, plutôt que sensuelle comme le voudrait le public. elle est supposée apprendre à s'amuser et tester ce qui hier lui était interdit, pour donner plus de vie et de dimension à ses prestations. • elle est pleine de vie et d'audace mais aussi de manières, de dégoûts, de jugements. • elle a une passion pour les voitures, son principal sponsor est dans le domaine et elle a peut ainsi étrenner une SpyderPosh dont elle est folle. • mi cute mi bitch: c'est la meuf qui fait des invitations sous forme de cupcakes personnalisés et qui laisse des messages adorables à ses proches, mais aussi celle qui, face à la pression ou à l'impression de risquer sa place et son avenir, recourt aux coups bas pour écarter les rivaux.
‹ patronus : un poisson des glaces. elle le déteste. y voit une injure, presque : créature faire pour survivre dans les eaux glaciales, pourvue d'un sang transparent ne contenant pas d'hémoglobine, mais des molécules spéciales qui s’attachent aux cristaux de glace lorsqu’ils se forment. comme si elle n'était pas humaine, au fond, mais juste la machine qu'on lui reproche d'être, juste un corps programmé d'avance. cela dit, l'image est adaptée : comme eux nell a appris à survivre privée de chaleur et elle s'est construit une carapace pour tout endurer. la glace est son domaine, le seul espace où elle est en contrôle.
‹ épouvantard : sa mère cinglant qu'elle est une incapable, insuffisante, ratée — personnification de l'échec.
‹ risèd : elle veut l'or, nell, rien d'autre. elle ne voit que ça, les médailles qui brillent et éloignent l'obscurité, la reconnaissance, elle veut s'entendre dire qu'elle est forte et excellente, qu'elle a réussi, surpassé sa mère et tous les autres. elle voudrait qu'on lui assure qu'elle a de la valeur, pour une fois. mais lorsque l'objectif est atteint, ce n'est jamais assez pour elle. elle en a toujours un nouveau, elle n'est jamais rassasiée. alors son désir n'évolue pas, parce qu'il ne sera jamais pleinement satisfait. peut-être parce qu'il n'est pas ce que son cœur désire de mieux — peut-être parce que quoi qu'elle en pense il ne suffira jamais à la combler réellement.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t7544-nell-make-it-or-break-it#1749
(Nell, Moe, Nao) + royalswe don't care, we're driving Cadillacs in our dreams

JUIN 04. Quicky me back rn. Sourcils froncés, Nell s'impatiente un peu sur les touches flottant à la surface de son pocketowl mais parvient enfin à envoyer son message. Quand ce ne sont pas ses doigts qui effleurent la mauvaise lettre (juste à côté ou au-dessus de celle qu'elle vise réellement), c'est le correcteur que les fabricants ont eu le bon goût d'intégrer qui décide sur un coup de tête de transformer ses mots, de préférence par quelque chose d'insensé. Sérieusement, comme s'il elle n'avait pas déjà eu suffisamment de mal à les taper correctement. Résultat, il lui faut toujours se relire dix fois et lorsqu'elle néglige de le faire, quelque chose qui cloche à tous les coups.

Anyway, quels que soient ses efforts, ils ne sont jamais suffisants pour Diez, Sol et Raffa — elle ne compte plus le nombre de fois où les siblings lui ont asséné stop w ur mom quickies !!! What does that even mean. Elle n'est peut-être pas extraordinairement calée en technomagie mais ça ne la rend pas aussi embarrassante qu'un parent pour autant ! Et ce peu importe que son premier échange de quickies avec Diez ait été :
d: finally u've entered the 21st century and got a pow ! — how is it ? — nell ? — hellooooooo ?? — y aren't you answering ??
n: Howdoyoudoaspace
C'est un détail : on ne peut pas cataloguer quelqu'un sur la base d'un faux départ (le fait que Nell juge elle-même largement autrui sur la première impression n'est pas comparable et est hors de propos, merci bien). Nell est certaine que ses frères et sœur sont juste frustrés parce qu'elle a un pow dernier cri (merci sponsors) alors qu'eux se contente du basique (ils n'ont qu'à s'acheter leurs nouveaux modèles eux-mêmes, s'ils y tiennent tant ! Elle ne va tout de même pas en payer trois nouveaux à chaque sortie, ce serait déraisonnable).

Toujours est-il que son quicky demeure sans réponse de Raffa cette fois. Quand est-il passé de gamin énergique mais attendrissant à ado hormoné et intenable — c'est un mystère : Nell ne l'a littéralement pas vu venir, mais voilà qu'en moins de temps qu'il n'en faut pour dire patin elle se retrouve responsable du trio infernal, dont le plus jeune est loin d'être le plus gérable et semble bien décidé à lui faire perdre ses cheveux avant l'heure. Bonjour ! Qu'est-ce que je peux vous servir ? La voix qui s'élève un peu plus loin devant elle l'arrache à sa frustration et Nell lève les yeux pour s'apercevoir que les clients précédents se sont déjà écartés, leur commande passée. Elle abolit en trois pas la distance qui la sépare de la caisse, Nao, Nemo, Yohan ayant tous été trop concentrés sur leurs pow pour remarquer leur tour. Je prendrai un Pinky Pygmy Puff allégé, format mini. Euh, comment ça allégé ? Nell bat lentement des paupières en la dévisageant d'un regard plein de jugement.Sans marshmallow ni barbe à papa, duh. Et avec juste une demi-dose de sirop. Allez-y mollo aussi sur le chocolat blanc, merci, elle indique d'une voix dépourvue de passion en pinçant un peu les lèvres d'agacement lorsque son pow vibre pour annoncer un quicky absolument inacceptable de Raffa : lemme live !! so nosy !!! Sérieusement !? La serveuse exige à nouveau son attention, ne lui laissant pas le temps de répondre vertement à son frère. C'est que, bein, du coup il reste pas grand-chose... 'fin vous êtes sure ? Parce que ça donne juste juste un lait de bicorne un peu agrémenté... Nell soupire, déjà lassée. Mago Merlino, ça ne me semble pourtant pas si compliqué, elle expire lourdement, levant les yeux au ciel. Si l'employée n'est pas capable de préparer quelque chose de bon lorsqu'on la prive d'un ou deux ingrédients mineurs, c'est qu'elle n'est peut-être pas faite pour le job. Non ? Nao n'avait pas de mal à lui préparer quelque chose d'allégé mais d'intéressant, à l'époque où il travaillait encore ici. Bon, un Giniper dans ce cas. Sans gin ni glaçons, de l'eau plate à la place du soda et, hm, deux branches de romarin. Vous pouvez me faire ça ? Ses grands yeux dévisagent la serveuse avec un peu de condescendance ; elle répond par un great satisfait une fois sa commande validée, avant de se tourner vers les 3/10ème de flower squad présent. Et pour vous les garçons, l'habituel ? Un 3P, Nao ? Moe, Yohan — Mandrake's Tears pour vous deux ? Quelque chose à grignoter avec ça ? Elle leur laisse le temps de nommer leur choix avant de tout valider et de payer, puisque c'est son jour, et ils se retrouvent autour d'une table ronde à attendre la préparation de leurs commandes. A nouveau, chacun sur son pow : Nell a pour sa part une quantité de messages à vérifier, transférés et annotés par son agent. 

Oh-oh. Nao, don't look at the table near the window — dude I told you not to ! What's the matter ? intervient Moe juste au moment où Nell se laisse elle aussi piquer par la curiosité et regarde dans la direction indiquée. It's Even. The Even ? Wich one is it ? Cette fois, Moe et elle se dévissent littéralement la nuque pour tenter d'apercevoir le gars mystère qui passionnait Nao ces derniers mois, mais qu'il n'a jamais consenti à présenter au reste du groupe. Il y a un groupe de skaters attablé près de la fenêtre, fringues déchirées et beanies, leurs chaussures et les roues de leurs skate souillant un peu les banquettes du fait du sale temps. La Kuodzevikiute plisse le nez de façon craquante, mais désapprobatrice.  Gross. Son regard va de Nao (chic) à eux (irrespectueux) et elle n'arrive pas à l'imaginer avec l'un de ces garçons — ils ne sont vraiment pas du même univers. Yeah... he's really cute tho, rit Yohan en quittant la table. Hey, I think I'm gonna join them actually. But Nao, you'll tell me later 'bout that new car, 'kay ? Il ne leur laisse même pas le temps de protester qu'il trottine déjà jusqu'à l'autre groupe, qui l'acclame bruyamment après l'avoir repéré... Et puis il y a le moment de tension où les regards convergent vers leur table, du coup. Nao se tend, mais par chance leurs prénoms retentissent au comptoir, les invitants à récupérer leurs commandes. Sitôt servis, ils quittent l'EsPat sans que le chinois ne lance un regard de plus en direction des skaters.

Trois ans plus tôt Nell aurait glissé sa paume dans la sienne en guise de soutien, pour apaiser la crispation de sa mâchoire, mais un tel geste n'est plus d'actualité depuis l'incident Jian ; ils sont réconciliés, mais les choses n'ont plus jamais été tout à fait comme avant depuis. Alors elle se contente de fourrer sa main libre dans la poche kangourou de son sweat aux couleurs des dernières Olympiades — celui qu'elle porte en guise de porte-bonheur en vue des prochaines OS. Comme bien trop souvent, un crachin persistant les accueille à l'extérieur ; mais Nell est trop excitée pour être réellement frustrée : Nao a décroché son permis, a été contacté dans la foulée par un sponsor pour étrenner un bolide, et il est justement supposé aller choisir ladite voiture cet après-midi. Mordue comme elle l'est, Nell ne pouvait pas refuser de participer à l'escapade. Même s'ils ont prévu de s'y rendre en magicobus et qu'elle déteste cordialement ce mode de transport. On n'a pas oublié quelque chose ? Elle pile net alors qu'ils sont en direction de l'arrêt de bus le plus proche, et l'espace d'une seconde ils se regardent tous les trois, avant de percuter. TON BÉBÉ ! elle s'exclame alors qu'eux crient quelque chose de similaire, et dans le même élan Moe détale pour retourner chercher à l'EsPat le siège de bébé, et son contenu, qu'il a oubliés à leur table. Nell facepalm. J'y crois pas ! Et elle ne sait pas si c'est désespéré ou quoi, mais ça la fait éclater d'un fou rire nerveux qui la plie en deux. Moe est tellement ! le dernier homme sur terre !! qui aurait dû se retrouver père ! C'est terrible, mais un peu adorable en même temps.

• • •

never give up
☾☾☾ snow gently settles like dust in a shaft - for one moment there is no one else, only the wind like the hiss of an ice skate.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: nemo + royals   Mer 2 Aoû 2017 - 23:37

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ disponibilité : dispo ♡
‹ inscription : 29/01/2017
‹ messages : 1049
‹ crédits : hrsy (avatar), the weeknd (paroles), tumblr (gif sign).
‹ dialogues : rosybrown.


‹ âge : vingt ans (02.09.83)
‹ occupation : attrapeur des falmouth falcons et étudiant au Centre London-I ; enchaîne également plein de petits jobs à côté pour payer ses études.
‹ maison : poufsouffle (de septembre 95 à juin 02).
‹ scolarité : septembre 02 à aujourd'hui (au Centre London-I en 2ème année).
‹ baguette : mesure trente centimètres, en bois de vigne, elle contient un crin de licorne.
‹ gallions (ʛ) : 1754
‹ réputation : true athlete, terre-à-terre capable de converser avec tout le monde, il reste humble et bienveillant en toutes circonstances ; mais il dégage aussi une image de snob, du gars inaccessible et froid, ça dépend surtout du point de vue.
‹ particularité : maître de l'air.
‹ résidence : dans un appartement avec mes deux meilleurs amis, dans le quartier du Whitehorn.
‹ patronus : une hirondelle
Voir le profil de l'utilisateur
nemo + royals
we don't care, we're driving Cadillacs in our dreams


12 JUIN 2004. « Et pour vous les garçons, l'habituel ? Un 3P, Nao ? Moe, Yohan — Mandrake's Tears pour vous deux ? Quelque chose à grignoter avec ça ? » Tellement sweet de la part de Nell de se charger des commandes ; habituellement, ça ne le gêne pas de le faire, surtout que l’EsPat, il y a bossé – mais dans la queue, il a eu le malheur de tourner la tête dans la mauvaise direction et a aperçu Even. Il s’est légèrement replié derrière la petite taille de Nell et prétendu qu’il ne l’avait pas vu mais refuse quand même d’ouvrir la bouche par peur de dire il est là, il est là, il est là alors il acquiesce et prétend être occupé sur son pocketowl. Yohan ne semble pas l’avoir vu et Moe est trop occupé avec son bébé-monstre qui lui machouille le doigt. Il fait comme si la présence du taïwanais ne l’affectait pas, pire, qu’il ne l’avait même pas vu mais – well, disons que son meilleur ami manque légèrement de tact. « Oh-oh. Nao, don't look at the table near the window » et évidemment, c’est la table d’Even qu’il mentionne. Et évidemment, Nao se sent obligé de regarder dans la direction indiquée (peut-être qu’Even l’a vu aussi ? il avale durement sa salive quand il lui vole un regard et se rend compte que non, Even est beaucoup trop occupé à autre chose pour faire attention à lui). « Dude I told you not to ! » Et c’est comme ça que le petit groupe se met à épier ledit Even et que Nao rive son regard face à lui, sur la porte d’entrée, faisant comme s’il ne s’était rien passé. Il se sent un peu self-conscious maintenant que son groupe d’amis proches, du moins juste deux d’entre eux aujourd'hui présents, voient Even. Pas parce qu’il en a honte mais… leur opinion compte quand même beaucoup. But then again, pourquoi il s’en soucie, Even et lui ne sont même pas ensemble. « Hey, I think I'm gonna join them actually. But Nao, you'll tell me later 'bout that new car, 'kay ? » La soudaine esquive de Yohan le fait tiquer, il fronce les sourcils et le jauge du regard : la trahison, c’est ce qu’il ressent. Again. Yohan a le chic de le lâcher à chaque fois qu’Even est dans les parages. « J’espère que tu as tes clés, je compte pas t’ouvrir la porte ce soir, traître. » Mais Yohan est déjà parti et Nao sent le regard de quelqu’un sur sa nuque qui fait hérisser ses poils. Il se lève un peu plus brusquement que prévu quand leurs noms sont appelés – whatever, il prend sa boisson et devance Moe et Nell pour sortir rapidement dehors.

Sous la pluie légère, il se mord la lèvre inférieure mais son regard ne se pose pas sur Nell alors que ce qu’il a envie c’est d’avaler la distance qui les sépare pour lui réclamer un hug. À la place, il se contente de mordiller la paille de son 3P en guise de réconfort pour avoir croisé le garçon qui lui a dit crève. « On n'a pas oublié quelque chose ? » Moe les regarde l’air de dire ‘lol j’oublie jamais rien tacru’ alors que – « TON BÉBÉ ! » justement, c’est lui qui a oublié son bébé. What the hell. « VaY MAMA JAN !!! » Qu’il beugle en direction du café. Nao et Nell se regardent, sourcils haussés, se facepalment en même temps. Ils n’ont pas très bien compris ce qu’il a dit mais Nao suppose que c’est l’équivalent arménien de oh my Merlin, comme il entend souvent Movsès le gueuler à chaque fois qu’il perd une partie de poker (même si, pourquoi, ‘mama’ ? c’est vraiment une langue étrange). « ‘Faut que je l’affiche sur le quickenger » prévient-il en sortant le pocketowl pour ouvrir la convo du flower squad. Il tape rapidement moe a oublié son bébé au café   – Jazz est la première à intervenir en postant une succession de points suivis de il mdeg et vous mdeg et jquitte ce groupe. Il se marre en rangeant son pow quand Moe débarque, bébé en mains et sac sur l’épaule. « Vous pensez qu’il va s’en rappeler plus tard ???On va faire comme s’il ne s’était rien passé. Essaye juste de ne pas l’oublier… j’sais pas, sur le toit d’une voiture la prochaine fois. » L’image d’un accident semble faire flipper Moe qui regarde Nao avec de grands yeux, ses deux mains cachant les oreilles de son gosse. « Ne dis pas ça devant mon bébé ! Et parle pas de malheur, omm, pince-toi les fesses et touche du bois !! » Wtf ??? Nao regarde Nell pour lui demander de quoi il parle mais elle semble autant perdue que lui. Probablement un truc d’arménien. Ils finissent quand même par arriver à l’arrêt de bus et s’engouffrent tout au fond du magicobus. Par habitude, il s’installe près de Nell alors que Moe prend toute la banquette arrière pour s’y mettre à l’aise avec son rejeton (c’est ignoble parce qu’il se fait mater par des mamies qui lui envoient des baisers aériens – eew).

Le  trajet est court, ils sortent du magicobus (cette fois Moe vérifie qu’il a bien son bébé avec lui, ouf) et font quelques pas en direction de l’immense bâtisse du concessionnaire sorcier. C’est… flippant parce que l’immeuble renvoie des vibes d’un univers duquel il a été brutalement coupé mais c’est sympa quand même parce qu’il se sent méritant de recevoir un prix de son sponsor. Sure, c’est du marketing mais il apprécie quand même le geste (et to be honest, il ne va pas cracher sur une voiture de sport, c’est le genre de bolides qui l’a toujours fait rêver). Ils se font accueillir par une sorcière d’accueil à la tenue cintrée et coiffure impeccable qui les guide de l’autre côté de la grande salle, contournant différents modèles. « Daaamn, les bolides sont trop classes », commente Moe en osant même touchant du doigt la carrosserie brillante d’une voiture. Son bébé se met soudainement à faire des bruits étranges qui font écho dans l’immense salle mais il s’écarte légèrement du groupe pour ne pas déranger Nao qui discute avec son agent et le représentant de la marque Barone. Ça lui fait plaisir que Nell soit là – elle est passée par cette étape quand elle a obtenu son permis et ensuite sa propre voiture, so, le soutien est réel cette fois quand il noue leurs bras tout en acceptant de tester les voitures avant d’en choisir une. « Tu m’aides à choisir », qu’il lui glisse quand le blabla informatif et officiel est terminé et qu’on l’autorise à passer aux essayages.

• • •


I like the thrill, nothing's gonna make me feel this real. so baby don't go home I don't wanna spend tonight alone. baby please would you end your night with me ? don't you leave me all behind, don't you leave my little life, don't you leave my little lie.
Revenir en haut Aller en bas
 

nemo + royals

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» NEMO + nage droit d'vant toi.
» Maison de Riiko
» Take a breath, take it deep (05/07 à 22h34)
» Tu veux badder ? Viens voir Nemo ! 8D
» We'll never be royals × Liens des perso's de Maly.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Oh England my lionheart”
heroes always get remembered
 :: Monde sorcier; somethin' powerful :: Londres
-