Partagez | .

sujet; JOSLEY + stand up for your right.
MessageSujet: JOSLEY + stand up for your right.   Lun 12 Juin 2017 - 0:49

WANDLESS • wth is happening
avatar
‹ disponibilité : YASSS.
‹ inscription : 02/04/2017
‹ messages : 226
‹ crédits : COSMIC LIGHT
‹ dialogues : INDIANRED FOREVER.


‹ âge : VINGT-SEPT ANS
‹ occupation : INGÉNIEURE, PETIT GÉNIE.
‹ gallions (ʛ) : 536
‹ réputation : dans le monde moldu, elle est juste un petit génie qui travaille pour le MI5 + dans le monde sorcier, elle est une cracmole engagée, prête à tout pour que les gens comme elle obtiennent des droits et la possibilité de travailler auprès de leurs proches dans le monde sorcier + elle passe beaucoup de temps à manger + elle est capable de réparer n'importe quoi + elle roule sur l'or, pour de vrai.
‹ particularité : MOLDUE (CRACMOLE).
‹ faits : cracmole, ainsley connaît l'existence du monde des sorciers depuis toujours + elle a toujours beaucoup envié ses frères, sa sœur et ses parents, qui sont en plus maîtres du feu grâce à leurs origines asiatiques + elle a très mal vécu leurs départs à poudlard + heureusement, elle a une demi-sœur, elle aussi cracmole : elles se sont serré les coudes. + ainsley est devenue un petit génie de la science, une inventrice à l'imagination débordante + elle a toujours regretté le rejet des cracmols de la société sorcière qui l'a forcée à vivre loin de ses frères et soeurs + d'abord pour rire, son meilleur ami moldu Dan, génie de la biochimie, a commencé à travailler sur un sérum capable de rétablir les gènes sorciers chez les cracmols, puis c'est devenu un vrai projet + un soir, alors qu'ils étaient bourrés, ils se sont injecté les sérums comme des gros idiots, pas de bol, il n'était pas parfait. dan est tombé dans le coma, ainsley s'en est sortie mais a depuis une jambe qui répond une fois sur cinq. + cela fait aujourd'hui trois ans qu'il ne s'est pas réveillé + le gouvernement (ils travaillaient tous les deux pour le mi5) a fait passer tout ça pour un accident de mission, et plusieurs de leurs supérieurs, mal intentionnés, ont récupéré les travaux de dan malgré l'opposition d'ainsley + à la fin de la guerre, elle a fondé le squib's rights movement, une association qui se bat pour que les cracmols aient leur place dans la société sorcière + elle travaille toujours au MI5, et a un peu de mal à conjuguer ses deux vies : raison de plus pour elle pour que la mixité s'opère entre les deux mondes.
‹ résidence : elle vit dans un magnifique loft du londres moldu, très cosy. le plus surprenant est sûrement cet étage réservé uniquement à la science, avec un laboratoire et un atelier. elle avait conçu cet endroit avec dan, avant qu'il tombe dans le coma, et y vit seule aujourd'hui.
Voir le profil de l'utilisateur
joanne st john
get up, stand up. don't give up the fight.
getter, setter, stand up for your right.
Ainsley n’est pas franchement sereine, assise à une table au fond d’un restaurant du Londres sorcier. Cela fait déjà dix bonnes minutes qu’elle est là, et elle s’est commandé une bièraubeurre. Pas sûre que ça fasse bonne impression auprès de la personne qu’elle attend, mais elle a si peu d’occasions de venir dans le monde sorcier que… Elle a bien le droit de se faire plaisir. Pendant des semaines, elle n’a pas osé mettre un pied du côté sorcier, de peur qu’on la prenne à parti à cause de ce putain de conflit qui a eu lieu entre les deux peuples. Deux peuples. Ça la fait grimacer, le simple fait de penser ainsi. Bien qu’elle ait principalement grandi dans le monde moldu, il n’y a jamais eu deux mondes, à ses yeux. Elle a toujours baigné dans un mélange des deux, ne voyant pas trop de barrière là où ses quelques amis sorciers issus de familles sorcières voyaient un fossé. L’incident diplomatique a été évité, mais Ainsley sait que tout n’est pas résolu. Elle triture ses ongles, comme si elle s’attendait à ce que d’une minute à l’autre, quelqu’un lise sur son visage qu’elle est une cracmole et que les choses se gâtent. Ne sois pas parano. lui dit toujours son frère Esteban. Elle essaie, vraiment, elle essaie. On ne fait pas de bièraubeurre dans le monde moldu. Tant mieux, parce que c’est un peu dégueulasse. Elle a toujours trouvé ça dégueulasse, et elle ne sait même pas pourquoi elle en a commandé une. Pour se sentir à sa place ? Elle fait souvent des choses comme ça, un peu inconsciemment, avant de se rendre compte que ça dit beaucoup de choses sur elle.

Elle ne devrait même pas être là. Normalement, Ceallagh était supposé rencontrer Joanne St John ce midi. Mais au dernier moment, il a dû annuler (elle ne sait pas très bien pourquoi, il lui a dit qu’il lui raconterait plus tard), et a cherché quelqu’un pour le remplacer - parce que hors de question de rater une chance de discuter avec celle qui sera peut-être la future ministre de la magie ! Le Squibs Rights Movement compte de plus en plus de membres dans ses rangs. Cracmols bien sûr, mais aussi sorciers. Il y a plusieurs personnes auxquelles Ainsley pense, qu’il aurait pu envoyer à sa place… Mais il l’a choisie, elle. Elle ne sait pas très bien pourquoi, mais elle est très honorée. Sauf que maintenant, St John va passer la porte du restaurant d’une minute à l’autre et Ainsley flippe sa maman. Qui est-elle, petite gamine de vingt-six ans, pour engager une discussion avec cette femme magnifique et super impressionnante, hein ? Je te fais confiance ! Ceallagh n’aurait pas dit ça dans le vent… Elle ne peut pas le décevoir. Dans une inspiration, elle redresse les épaules, et murmure dans sa barbe, par-dessus sa bièraubeurre Tu vas déchirer. T’es une putain de bonnasse et tu vas déchirer. Elle a lu que c’était bien, les affirmations. Y’a des gens qui en font tous les matins pour se motiver, paraît-il. Elle n’est pas sûre que ça marche.

Ainsley fait comme si elle était parfaitement à l’aise quand la sonnette de la porte retentit et laisse passer cette déesse sur terre qu’est Joanne St John (non, franchement, il faudrait être aveugle et dingue pour ne pas être complètement speechless devant cette beauté et cette présence!) (et Ainsley n’est certainement pas aveugle) (peut-être un peu dingue, par contre, mais c’est une autre histoire). Elle toussote - soucieuse que sa voix ne la décrédibilise pas dés la première seconde - et se lève. C’est avec un sourire et une confiance feinte qu’elle accueille la chef du parti des Merlinois. « Enchantée de vous rencontrer, Miss St John. » fait-elle en tendant sa main (légèrement tremblante, elle espère que la blonde ne remarque rien). « Ainsley Yang. Mr. Scamander s’excuse encore une fois de ne pas pouvoir venir en personne. » dit-elle, et se sent un peu bizarre. Elle revêt rarement cette carapace trop… cordiale. Elle espère que son sourire et ses yeux pleins d’admiration suffiront à rendre la situation moins… étrange.

• • •


woman on a wire

the higher i get, the more i miss the ground, no safety nets, now you're not around. i have to keep walkingto keep me from falling down, feels like i'm walkin' on a tightrope

©️ signature by anaëlle.


Dernière édition par Ainsley Yang le Mer 16 Aoû 2017 - 11:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: JOSLEY + stand up for your right.   Mar 15 Aoû 2017 - 12:15

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ inscription : 20/01/2017
‹ messages : 296
‹ crédits : eledhwen pour l'avatar et crackle bones pour la signature.
‹ dialogues : steelblue.


‹ liens utiles :
JuneReaghanRonaldDaphneMoodLorcànRemus

‹ âge : trente-huit ans.
‹ occupation : Elle est conseillère au cabinet du ministre, c’est une position idéale pour elle puisqu’elle est au cœur de l’action politique du moment. Son mentor - un homme proche du ministre actuel - l'a hissé jusqu'à ce poste, il compte beaucoup sur elle et elle, elle compte beaucoup sur leurs erreurs pour un jour être en haut du podium. Elle prend ce travail très à cœur et essaie de glisser ses propres idées. Si elles sont ignorées pour l’instant, elle ne désespère pas à se faire entendre un de ces jours. Elle siège également en tant que juge au magenmagot principalement parce que ça lui permet de se rapprocher de la population sorcière en s’occupant des affaires courantes. Tout est un moyen pour gagner la confiance des gens.
‹ maison : serpentard
‹ scolarité : 1977 et 1984.
‹ baguette : Sa plus fidèle compagne. Elle est en bois de frêne, elle contient du crin de licorne et mesure vingt-cinq centimètres.
‹ gallions (ʛ) : 615
‹ réputation : Aux yeux des siens, c’est une lâche, elle n’a pas cherché à retrouver Rohan quand on lui a annoncé qu’il n’était peut-être pas mort et elle n’a pas pris les armes pour combattre le gouvernement de Voldemort alors que sa sœur l’aurait fait, mais elle n’est pas Alison et ne le sera jamais. Aux yeux des autres, c’est une garce parce que c’est elle avant tout le reste, parce que c’est une grande gueule qui n’hésite pas à vous enfoncer dès qu’elle en a l’occasion. Si vous ne lui êtes plus utile, elle va se débarrasser de vous sans aucun remord. Lyanna c’est une main de velours dans un gant de fer. Elle sait que se comporter comme ça est indispensable pour monter en grade.
‹ particularité : aucune.
‹ résidence : elle a un appartement sur le chemin de traverse.
‹ patronus : C’est un sort qu’elle a du mal à faire aller jusqu’au bout, sa baguette ne produit que des volutes argentées, rien de plus. Ses souvenirs heureux sont toujours parasités par le visage ensanglanté d’Alison.
‹ épouvantard : Même après tout ce temps, son épouvantard prend la forme des cadavres de la famille Helvar parce qu’elle n’a jamais réussi à faire son deuil.
‹ risèd : Elle a des rêves de grandeur. Elle s’est toujours vu ministre de la magie alors son risèd la montre assise sur le siège qu’occupe l’autre guignol avec un grand sourire sur les lèvres.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t6943-lyanna-the-crown
Joanne enchaîne les rendez-vous depuis plusieurs semaines maintenant. Meeting par-ci, rendez-vous d’affaire par-là, elle ne s’est plus posée pour souffler depuis un long moment. Son médicomage lui a pourtant dit de se ménager, mais elle ne peut pas. Elle refuse même. Elle n’a pas le temps de se reposer, le monde sorcier avant tout. Et son siège au Ministère aussi. Elle sait qu’il est là, tout proche et que c’est à elle de tout donner pour l’obtenir. Elle ne laissera personne lui voler la place qui lui revient de droit. Et elle préfère donner sa main à manger à un dragon plutôt que de voir son concurrent chez les Maevistes ou son concurrent chez les Quincistes prendre sa place. Elle regarde son POW pour voir où est son prochain rendez-vous et avec qui. Elle doit rencontrer le représentant de l’association des droits des cracmols autour d’un repas. Ça tombe bien, elle a vraiment très faim. Elle prend le temps de se recoiffer un peu et de refaire une touche de maquillage après cette matinée haute en couleur et prend la direction du restaurant où doit l’attendre Monsieur Scamander. Elle ignorait que la famille Scamander comptait un cracmol dans ses rangs. Elle n’en avait jamais entendu parler auparavant. En même temps, normal, vu le statut des cracmols dans l’ancienne société sorcière, ils n’allaient le crier sous tous les toits. C’est une bonne chose que ça commence à changer. Ils ont besoin de s’ouvrir un peu plus au monde sinon il y a de grandes chances pour qu’il ne reste plus beaucoup de sorciers dans quelques années en Angleterre. Les autres pays les ont encouragés à faire tomber le Secret parce qu’ils disent tous que c’est une bonne chose. Joanne, pour sa part, trouve qu’ils sont allés trop vite. Vu les derniers événements, les moldus n’étaient clairement pas prêts à ça. C’est une erreur, mais ça peut toujours s’arranger et c’est ce que le nouveau gouvernement va devoir faire.

Joanne referme son sac après y avoir glissé son POW. Elle sort de son appartement après avoir nourri Minerva et se rend au restaurant. Il commence à y avoir beaucoup de monde dans les rues. Les employés sortant de leur bureau pour aller prendre leur repas du midi. Joanne salue quelques employés du Ministère qu’elle croise. Elle finit par trouver le restaurant et pousse la porte. Une jolie serveuse vient l’accoster. « Bonjour, une table pour combien ? » Joanne lui sourit. « Bonjour, je suis attendue. C’est une table au nom de Scamander je crois ? » C’est ce que le quicky lui disait du moins. La petite serveuse fronce les sourcils un moment puis semble se souvenir. « Suivez-moi je vous y amène. » Joanne la remercie du bout des lèvres et se laisse guider. Elle l’amène à l’endroit où se trouve une jeune femme, mais pas de trace d’un Scamander. « Enchantée de vous rencontrer, Miss St John. » Elle lui tend la main, Joanne la saisit et la serre brièvement avant de la relâcher. « Ainsley Yang. Mr. Scamander s’excuse encore une fois de ne pas pouvoir venir en personne. » La petite serveuse s’éclipse après avoir rempli sa mission. Joanne s’installe en même temps que la dénommée Ainsley. « Enchantée, miss Yang. Ce n’est rien pour Monsieur Scamander, j’espère qu’il n’y a rien de grave ? » Demande-t-elle en fronçant légèrement les sourcils. « Vous voulez boire quelque chose ? Un grand verre d’eau me ferait le plus grand bien je crois. » Fait-elle en levant la main pour faire venir un serveur à leur table. « Bonjour, est-ce que vous pouvez nous amener une bouteille d’eau et une bouteille de vin rouge pour le repas s’il vous plaît ? Miss Yang, que prenez-vous ? » Avant de parler d’affaire, Joanne trouve important de pouvoir être sûre de s’hydrater convenablement. Ainsley répond au serveur et il s’en va avec les premières commandes. Joanne retire sa veste qu’elle pose sur le dossier derrière elle et finit par croiser ses mains sur la table avant de poser son regard sur la jeune femme. Elle a l’air vraiment nerveuse. « On peut commencer si vous voulez. Monsieur Scamander voulait me présenter votre association et me parler de ce que vous prévoyez. Je vous écoute. » Fait-elle d’un ton calme et posé pour ne pas effrayer la jeune femme plus que nécessaire. Joanne n’est pas un monstre (enfin… elle pense… ce n’est pas l’avis de tout le monde, mais well, tant pis) et elle n’est pas là pour effrayer qui que ce soit.

• • •

iron lady take my hand, stay Joanne. heaven's not ready for you, every part of my aching heart needs you more than the angels do.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: JOSLEY + stand up for your right.   Mer 16 Aoû 2017 - 14:28

WANDLESS • wth is happening
avatar
‹ disponibilité : YASSS.
‹ inscription : 02/04/2017
‹ messages : 226
‹ crédits : COSMIC LIGHT
‹ dialogues : INDIANRED FOREVER.


‹ âge : VINGT-SEPT ANS
‹ occupation : INGÉNIEURE, PETIT GÉNIE.
‹ gallions (ʛ) : 536
‹ réputation : dans le monde moldu, elle est juste un petit génie qui travaille pour le MI5 + dans le monde sorcier, elle est une cracmole engagée, prête à tout pour que les gens comme elle obtiennent des droits et la possibilité de travailler auprès de leurs proches dans le monde sorcier + elle passe beaucoup de temps à manger + elle est capable de réparer n'importe quoi + elle roule sur l'or, pour de vrai.
‹ particularité : MOLDUE (CRACMOLE).
‹ faits : cracmole, ainsley connaît l'existence du monde des sorciers depuis toujours + elle a toujours beaucoup envié ses frères, sa sœur et ses parents, qui sont en plus maîtres du feu grâce à leurs origines asiatiques + elle a très mal vécu leurs départs à poudlard + heureusement, elle a une demi-sœur, elle aussi cracmole : elles se sont serré les coudes. + ainsley est devenue un petit génie de la science, une inventrice à l'imagination débordante + elle a toujours regretté le rejet des cracmols de la société sorcière qui l'a forcée à vivre loin de ses frères et soeurs + d'abord pour rire, son meilleur ami moldu Dan, génie de la biochimie, a commencé à travailler sur un sérum capable de rétablir les gènes sorciers chez les cracmols, puis c'est devenu un vrai projet + un soir, alors qu'ils étaient bourrés, ils se sont injecté les sérums comme des gros idiots, pas de bol, il n'était pas parfait. dan est tombé dans le coma, ainsley s'en est sortie mais a depuis une jambe qui répond une fois sur cinq. + cela fait aujourd'hui trois ans qu'il ne s'est pas réveillé + le gouvernement (ils travaillaient tous les deux pour le mi5) a fait passer tout ça pour un accident de mission, et plusieurs de leurs supérieurs, mal intentionnés, ont récupéré les travaux de dan malgré l'opposition d'ainsley + à la fin de la guerre, elle a fondé le squib's rights movement, une association qui se bat pour que les cracmols aient leur place dans la société sorcière + elle travaille toujours au MI5, et a un peu de mal à conjuguer ses deux vies : raison de plus pour elle pour que la mixité s'opère entre les deux mondes.
‹ résidence : elle vit dans un magnifique loft du londres moldu, très cosy. le plus surprenant est sûrement cet étage réservé uniquement à la science, avec un laboratoire et un atelier. elle avait conçu cet endroit avec dan, avant qu'il tombe dans le coma, et y vit seule aujourd'hui.
Voir le profil de l'utilisateur
joanne st john
get up, stand up. don't give up the fight.
getter, setter, stand up for your right.
Elles prennent toutes les deux place à la table du restaurant. « Enchantée, miss Yang. Ce n’est rien pour Monsieur Scamander, j’espère qu’il n’y a rien de grave ? » Honnêtement, Ainsley ne sait pas. Ceallagh n’a rien dit. Elle commence presque à se demander s’il n’a pas prétendu ne pas pouvoir venir pour la lancer, elle, dans le grand bain. Après tout… Il est le visage de l’association depuis le début, mais c’est elle qui a été à l’origine de sa fondation. Elle l’a juste laissé être sur le devant de la scène parce qu’il était un peu plus âgé et plus… crédible, avec son style de gendre idéal. Et puis, il est un excellent orateur ! Elle n’est qu’une petite ingénieure qui fait plus de blagues vaseuses que de rendez-vous officiels. « Je pense que ça va. Ne vous faites pas de souci. » rassure-t-elle la candidate aux élections, avec un sourire. Si Ceallagh a fait exprès - ce qui lui semble l’explication la plus logique et qui lui ressemble le plus - il va l’entendre ! C’est vraiment pas cool, de faire ce genre de trucs. Pourtant, elle sait très bien que s’il lui avait proposé, au lieu de la mettre devant le fait accompli, elle n’aurait jamais eu le courage de faire face à St John. Ainsley n’est pas quelqu’un de peureux, dans la vie… Mais dés qu’il s’agit des cracmols et de tous ces sujets un peu… complexes, elle peut devenir très discrète et silencieuse. Elle a toujours eu du mal à en parler, même si les choses changent avec la création du Squibs Rights Movement.

« Vous voulez boire quelque chose ? Un grand verre d’eau me ferait le plus grand bien je crois. » Ainsley est bien contente de s’être débarrassée de sa bièraubeurre dégueu avant que la blonde passe la porte. Un grand verre d’eau, c’est pas du tout le même style. « Bonjour, est-ce que vous pouvez nous amener une bouteille d’eau et une bouteille de vin rouge pour le repas s’il vous plaît ? Miss Yang, que prenez-vous ? » Ah bah voilà, du vin, là on parle vraiment ! Même si Ainsley est trop flippée pour boire vraiment de l’alcool - elle y résiste beaucoup moins depuis l’accident d’il y a trois ans. « Un… Jus de citrouille, s’il vous plaît. » Bon, ça la fait sûrement passer pour une gamine. Carrément, même… Mais c’est le seul truc sorcier auquel elle ait pensé. Elle est pas vraiment familière avec le reste, et puis ça fait un moment qu’elle n’est pas venue dans un établissement sorcier… Autant ne pas prendre de risque et rester dans le simple. Elle n’a certainement pas envie de prendre par erreur une boisson qui crée un rire incontrôlable ou colore sa langue en bleu, étant donné les circonstances.

« On peut commencer si vous voulez. Monsieur Scamander voulait me présenter votre association et me parler de ce que vous prévoyez. Je vous écoute. » Joanne St John est tellement impressionnante ! Ainsley est encore plus flippée qu’avant. Il y a tellement d’autorité naturelle qui se dégage de son visage parfait… La jeune Yang a littéralement l’impression de passer un entretien. Il faut vraiment qu’elle se ressaisisse. Elle prend une grande inspiration et pose également ses mains sur la table, pour faire plus… professionnelle. La posture fait tout, non ? « Le Squibs Rights Movement, c’est un projet qui me tient à coeur depuis longtemps. Mais jusqu’à très récemment… Eh bien… Fonder une véritable association était hors de question. » Pas besoin de faire de topo à la politicienne, elle sait très bien de quoi elle parle. « Quand les choses se sont un peu… éclaircies, il y a quelques mois, j’ai décidé qu’il était temps de se lancer. Nous comptons aujourd’hui presque cent cinquante membres, et nous recevons tous les jours des lettres de soutiens, venant de sorciers comme de cracmols. » dit-elle pour situer un peu les choses. « Au début… La visée était plutôt psychologique : beaucoup de cracmols sont rejetés par leurs familles, ont du mal à s’intégrer. Des études ont prouvé que deux tiers des cracmols en Angleterre ont un jour pensé au suicide. C’est une situation scandaleuse, et nous avons donc créé notre association dans le but d’accompagner les jeunes cracmols, ainsi que de leur trouver des foyers ou des situations temporaires quand les choses se passaient mal. » explique Ainsley. Le sujet lui tient tellement à coeur que la peur commence à disparaître. Elle sait de quoi elle parle, elle sait pourquoi elle est là. « Après avoir passé plusieurs mois aux côtés de jeunes cracmols et de familles sorcières qui souffraient de ne pas pouvoir les intégrer aisément au quotidien familial, nous avons décidé de nous engager en politique. » La jeune Yang pose ses yeux sur la blonde, et prend son courage à deux mains. « La route sera longue. Mais ce que nous voulons, à long terme… C’est que les cracmols aient leur place légale dans le monde des sorciers. Nous ne voulons pas qu’ils soient condamnés à aller vivre dans le monde moldu. Nous pensons qu’il faut leur donner la possibilité de rester vivre auprès de leur famille, et de participer au monde sorcier dans la limite de leurs capacités. Un cracmol ne pourra jamais être médicomage, ou langue-de-plomb, malheureusement. Mais nous sommes plein de ressources. » Un petit sourire s’étire sur ses lèvres.

• • •


woman on a wire

the higher i get, the more i miss the ground, no safety nets, now you're not around. i have to keep walkingto keep me from falling down, feels like i'm walkin' on a tightrope

©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

JOSLEY + stand up for your right.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Stand] Fruti Apple ~
» [Stand] Salon de thé
» I will stand by your side... [ pv ]
» [Stand] Stand Informatique
» isveig Ϫ and the only solution was to stand and fight.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Oh England my lionheart”
heroes always get remembered
 :: Monde sorcier; somethin' powerful :: Londres
-