Partagez | .

sujet; dwan ⊹ silly love songs.
MessageSujet: dwan ⊹ silly love songs.   Mar 6 Juin 2017 - 16:43

HERO • we saved the world
avatar
‹ disponibilité : always.
‹ inscription : 26/05/2017
‹ messages : 197
‹ crédits : baobei, tumblr, francis and the lights.
‹ dialogues : #459989


‹ liens utiles : rolf ft. ryan gosling, astoria ft. lily collins, theodore ft. dylan o'brien, édouard ft. bob morley, neville ft. daniel sharman, elijah ft. chris evans, ambroise ft. sen mitsuji, alexander ft. alfie enoch, olivia ft. emeraude toubia, brienne ft. natalia dyer, dean ft. john boyega, gregory ft. alden ehrenreich, priscilla ft. daria sidorchuk, charles ft. james norton, hwan ft. vernon choi, jay ft. gong yoo, hiram ft. abel tesfaye, adidja ft. reece king.


‹ âge : vingt ans (19/06).
‹ occupation : membre des wand direction, boysband sorcier à succès.
‹ maison : serdaigle.
‹ scolarité : 1994 à 1998.
‹ gallions (ʛ) : 559
‹ réputation : baby du groupe, petite chose à protéger absolument mais enflammé quand il est sur scène, hwan est une idôle pour les jeunes, faisant partie d'un groupe de musique hype et branché, et étant aussi un ancien membre de la RDP.
‹ particularité : airbender, grâce aux origines coréennes de sa mère.
‹ patronus : un renard.
‹ épouvantard : le corps mort de son père, il est tout ce qui lui reste.
‹ risèd : rien de particulier, il n'a jamais été ambitieux et est plus qu'heureux de sa vie aujourd'hui.
Voir le profil de l'utilisateur
damian rheehe realized that while he'd been looking at Damian, Damian had been looking at him.
12 MAI ⊹ Beaucoup de choses se sont passées ces dernières heures. Déjà, ils ont perdu l'EWS. Non, ils n'ont pas perdu mais ils n'ont pas gagné non plus et ça semble prodigieusement énerver Kit qui trouve que c'est absolument injuste! Depuis l'annonce des résultats, Hwan essaie vainement de le calmer alors qu'Hazza le taunt juste parce qu'il sait que ça fonctionne bien, rappeler à Kit que tout ne peut pas être parfait dans la vie. Hazza fait genre il s'en fout mais au fond, Hwan sait que c'est pas le cas. Même lui qui partait avec des a-prioris sur la compétition est très déçu qu'ils n'aient pas fini premier mais pour être honnête, ils sont un jeune groupe qui vient d'être formé et c'est leur première fois en train de donner des concerts à l'international. Il est content de cette opportunité, et ils ont vraiment passé une semaine de folie, si on oublie leurs problèmes de réservation et les quelques nuits passées dans le bus à la place de leurs chambres pour dormir...

Il s'est passé plein de trucs et c'est loin d'être fini. Très loin d'être fini même, et la soirée ne fait que commencer même si concrètement, Hwan n'a plus qu'une envie: aller se coucher. Généralement, c'est l'effet que ça fait, de passer une soirée où on boit trop sans rien avoir mangé avant, une soirée où on danse un peu trop, une soirée où on se fait traîner à l'étage et sucer par un inconnu et une soirée où votre copine se sépare de vous comme si vous n'étiez pas follement amoureux d'elle. Hwan a un peu le coeur brisé mais il comprend au fond, donc c'est surtout de la colère et de la honte qu'il ressent. Deux émotions brûlantes auxquelles il n'est pas habituée et qui lui font faire n'importe qui, y compris reprendre des verres au comptoir du bar de l'hôtel sorcier parisien où se déroule sur plusieurs étages la fête du dernier soir. Il a vu un mec plus tôt sur le dancefloor mais il es incapable de voir si il est encore là ou pas. Sa vision est un peu... brouillée, et il y a trop de gens et il étouffe et il aimerait retrouver Hazza et Leo et Kit mais il ne les trouve nulle part et il se fait arrêter toutes les deux secondes par des fans ou des supporters ou des gens qu'il est sensé connaître mais qu'il ne reconnait pas. Il veut rentrer à la maison. Il veut que son père soit là (il n'a pas pu venir à cause de son travail). Il veut- il a besoin d'air.

Il trébuche et se démène entre les gens, évite les regarde insistants et appareils photos médisants, se traîne à l'étage, comptant sans aucun doute rejoindre sa chambre, avant de se rappeler que si il croise ce mec (Nao, son nom est Nao) ou alors le mec de ce mec (celui-ci, Hwan ignore son nom), ça va être.... tendu. Si bien qu'il fait vite volte-face vers la salle de réception du premier étage où il entend de la musique, se glisse entre les gens et finit sur le balcon. Il ne sait comment mais il a un verre en plastique à la main, le liquide transparent à l'intérieur... n'est pas de l'eau, mais ce n'est pas très grave, il boit d'une traite ce qu'il en reste sans réfléchir. Il se sent malade et mal à l'aise, appuyé sur le balcon, son front reposant contre ses avant-bras. Il n'est pas très haut, mais les lumières de la ville de Paris tournent et bougent devant ses yeux, sans aucun sens, et elles se moquent de lui. Elles ont bien raison, il est pathétique. Il est suffisamment intoxiqué pour ne pas encore s'apitoyer mais ça va venir. En attendant, il essaie de ne pas se mettre à vomir par-dessus la rambarde.

Quand il se redresse, il y a quelqu'un à côté de lui — un autre homme, un autre garçon. Il ne l'a pas entendu s'approcher ou sortir sur le balcon, et au début il ne le reconnaît pas, a même un mouvement de recul en se demandant si c'est pas un fan qui veut le prendre en photo pour l'afficher sur les réseaux sociaux; non. C'est... “ C'est toi. ” C'est lui. Le mec du dancefloor, celui qu'il a essayé d'atteindre à travers la foule pour le toucher, lui parler, parce que... pourquoi déjà? Il y avait quelque chose, à propos de lui. Et Hwan, lui, avait une impression dans l'estomac, dans le coeur, en le voyant. “ T'étais- tout à l'heure. En bas. ” Il ne fait aucun sens, les mots sont difficiles à former dans sa bouche. Hwan regarde l'autre intensément, il est sûr qu'il ne le connait pas et ne l'a jamais vu.

Et pourtant, il y a comme un sentiment de familiarité qui l'agite; comme si il avait enfin trouvé sa place.

• • •

One, two, one, two, always on beat, You must have been born with two right feet, I know you've been looking for something concrete, May I have this dance to make it up to you? Can I say something crazy? I love you.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: dwan ⊹ silly love songs.   Ven 18 Aoû 2017 - 0:12

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ inscription : 10/10/2016
‹ messages : 379
‹ crédits : baobei.
‹ dialogues : feldspar (design foncé), burlywood (design clair).


‹ âge : 17
‹ occupation : en septième année au CEPAS et apprenti dans la Cour de Justice.
‹ maison : Serpentard
‹ scolarité : 1997 et 2004.
‹ gallions (ʛ) : 720
Voir le profil de l'utilisateur
dwan; silly love songs
he realized that while he'd been looking at damian, damian had been looking at him.

« Et tU AS VISITE PARIS, MON CHÉRI ??Oui, m’an, stahp it, tu m’embarrasses-TU ME TROUVES EMBARRASSANTE, RHEE TAEMIN ??? » Pocketowl éloigné de son visage, il cache même l’écran avec sa main tout en baissant le volume au plus bas. Le café où il s’est installé pour donner de ses nouvelles à sa mère est légèrement silencieux maintenant que sa reum s’est mise à lui beugler dessus en coréen ; quelques clientes le regardent un peu différemment, il suppose que c’est parce qu’il ressemble à un chanteur de kpop s’il se réfère aux accessoires extravagants qu’elles portent (apparemment Twiceu est un nouveau groupe populaire mais il n’a encore jamais écouté leurs sons). Anyway, il tente d’arranger la situation avec un sourire gênant avant d’enlever sa main de son miroir pour voir l’image de sa mère en train de gesticuler dans tous les sens, ses lèvres bougeant. Dommage qu’il l’ait mutée, il n’entend pas le serment qu’elle lui fait à travers le miroir ; au moins, il est en France et loin de sa génitrice, c’est déjà ça. Rien n’exclut l’idée qu’elle l’engueulera à son retour mais il ne s’en fait pas vraiment parce que c’est sa mère et qu’elle est du genre à engueuler tout et tout le monde pour des raisons futiles. Il affiche quand même son sourire totalement fake sans rien répondre (de toute, il n’sait même pas de quoi elle parle) mais il aurait bien aimé raccrocher tout de suite. Il a passé toute sa matinée dans les marchés, à dénicher souvenirs et babioles pour ses proches, paré d’un ventilo de poche ensorcelé pour se rafraîchir (bizarrement, il n’a vu que des groupes de touristes asiatiques avec ces objets magiques). Ces derniers jours ont été mouvementés et il ne sait pas trop quoi en penser ; franchement, il a hâte de rentrer en Angleterre. Déjà parce qu’il doit réviser pour ses examens et aussi parce qu’il y a une neon party organisée ce soir  (juste après la finale) et ça – son côté anxious bean préfère fuir que de s’y rendre. La voix soudaine de Mylan vient de l’engueuler dans sa tête pour lui dire de se bouger le cul et d’y aller, que se lâcher un peu ne lui ferait pas de mal.

Mais.
Les gens.
Y’en a trop.
Au pire des cas, il peut toujours s’y rendre (à l’abattoir), souffrir quelques heures et retourner dans sa chambre comme s’il ne s’était rien passé. Et prétendre à son retour que ouais, c’était génial, qu’il s’est éclaté de ouf alors qu’il s’est surtout pris la tête tellement que c'est inhabituelle pour lui de se lâcher. La voix de Mylan revient pour lui dire qu’il ressemble de plus en plus à Jay et la pensée même le fait légèrement frissonner d’effroi qu’il finit par raccrocher sur sa mère, se lever pour partir dans sa chambre. Au moins pour ses fringues, il n’est pas aussi coincé que pour le reste, il arrive à dénicher un tee-shirt simple noir et un jean délavé, doigts plein de gel glissant cheveux noirs déjà naturellement ébouriffés mais qu’il arrange un peu… comme Even (il est legit en train de pomper sur Li juste parce qu’Even a réussi à pécho un attrapeur ; pourquoi un Rhee n’y arriverait pas ??) (mais faut pas le dire à Even que Dami le voie un peu comme son role model sinon il risque de prendre la grosse tête – déjà qu’elle est bien grosse…).

« Reste pas planté là, va apporter ça à Graham. » Il savait que c’était une mauvaise idée, il le savait. Il aurait dû rester dans sa chambre et se morfondre de ne pas avoir eu le courage d’aller aborder le garçon du dancefloor. Il aurait dû faire ses affaires et prendre le premier portoloin pour rentrer chez lui. Mais non, il est resté à cette fête et maintenant on l’oblige à faire le serveur. Probablement que sa tête de constipé ne plaît pas trop à la fille qui a parlé puisqu’elle l’oblige à prendre les deux verres de cocktail et le pousse en direction du balcon. « Il est là-bas. » Elle est sérieuse ??? Elle pense vraiment qu’il va apporter une boisson à un parfait inconnu (pourquoi deux verres d’ailleurs ? pas comme si y’en avait un qui était pour lui) – POURQUOI IL N’Y A PAS DE MODE D’EMPLOI DANS SES LIVRES DE COURS POUR CE GENRE DE SITUATIONS. À peine met-il un pied sur le balcon que c’est l’arrêt instantané de son cerveau puisqu’il capte que ledit Graham est en réalité Hwan, aka le garçon du dancefloor et donc celui que Dami est censé apporter la boisson. “ C'est toi. ” Oh Merlin. Hwan l’a remarqué. Probablement parce que Dami doit lui paraître étrange, planté là, à le regarder bouche-bée avant de détourner les yeux, le rouge aux joues. Un peu bizarre de le retrouver là, loin du bruit, loin des lumières artificielles, des corps qui les touchent et bousculent de tous les côtés. “ T'étais- tout à l'heure. En bas. ” Alors lui aussi, il l’a senti ? C'est un sentiment étrange et nouveau de se rendre compte qu’il n’était pas seul à avoir senti ce courant qui les a traversés, presque comme des étincelles magiques. « Oui- et toi aussi. » Ajoute-t-il un peu bêtement avant de s’éclaircir la gorge et de lui jeter un regard en biais, ne faisant pas complètement confiance à ses yeux pour le regarder de face (il a peur de faire un truc awkward du genre cligner des yeux trop vite). « C’est triste que vous ayez perdu, votre performance était- était vraiment très belle. » (oh Merlin il n’aurait pas dû boire quelques verres ce soir, le voilà qui essaye de faire la conversation avec un chanteur et accessoirement futur crush). « C’est pour toi. » Dit-il en lui tendant les deux verres… comme un gros boulet mais c’est ce que la fille de tout à l’heure lui avait dit (elle n’avait qu’à préciser que l’un des verres était pour lui, Dami n’est pas télépathe et certainement pas doué socialement pour comprendre un concept aussi simple – oh Merlin, il espère qu’il ne s’est pas ridiculisé devant Hwan).

• • •

You know how they see us? As a bunch of irrelevant kids, playing pretend. this is our problem, and if we don't solve it, that means they're right.


Dernière édition par Damian Rhee le Lun 28 Aoû 2017 - 12:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: dwan ⊹ silly love songs.   Dim 20 Aoû 2017 - 14:52

HERO • we saved the world
avatar
‹ disponibilité : always.
‹ inscription : 26/05/2017
‹ messages : 197
‹ crédits : baobei, tumblr, francis and the lights.
‹ dialogues : #459989


‹ liens utiles : rolf ft. ryan gosling, astoria ft. lily collins, theodore ft. dylan o'brien, édouard ft. bob morley, neville ft. daniel sharman, elijah ft. chris evans, ambroise ft. sen mitsuji, alexander ft. alfie enoch, olivia ft. emeraude toubia, brienne ft. natalia dyer, dean ft. john boyega, gregory ft. alden ehrenreich, priscilla ft. daria sidorchuk, charles ft. james norton, hwan ft. vernon choi, jay ft. gong yoo, hiram ft. abel tesfaye, adidja ft. reece king.


‹ âge : vingt ans (19/06).
‹ occupation : membre des wand direction, boysband sorcier à succès.
‹ maison : serdaigle.
‹ scolarité : 1994 à 1998.
‹ gallions (ʛ) : 559
‹ réputation : baby du groupe, petite chose à protéger absolument mais enflammé quand il est sur scène, hwan est une idôle pour les jeunes, faisant partie d'un groupe de musique hype et branché, et étant aussi un ancien membre de la RDP.
‹ particularité : airbender, grâce aux origines coréennes de sa mère.
‹ patronus : un renard.
‹ épouvantard : le corps mort de son père, il est tout ce qui lui reste.
‹ risèd : rien de particulier, il n'a jamais été ambitieux et est plus qu'heureux de sa vie aujourd'hui.
Voir le profil de l'utilisateur
« Oui- et toi aussi. » Hwan ouvre la bouche. La referme. Se met à hocher très vite et très fort la tête sauf que ça fait un peu mal au crâne donc il s'arrête mais l'envie y est. “ Oui. ” Super conversation. En temps normal, Hwan est un happy drunk, en fait, on ne peut pas l'arrêter quand il se met à parler et à gush, il en devient même collant, sappy, prenant tout le monde dans ses bras et leur rappelant qu'il les aime très fort (même quand il ne sait pas qui ils sont). Là, ceci dit, croiser ce regard... change tout. C'est étrange, il n'a jamais ressenti ça, mais tout à l'heure, quand il a croisé son regard... c'était comme si un courant magique les reliait, un courant tangible, pas juste une impression. Il ne sait pas trop ce que ça veut dire, il imagine que c'est important, mais il n'a pas la tête pour y réfléchir plus que ça. Hwan ne sait pas pourquoi il y repense en cet instant précis, mais il se souvient que quand il était petit, il avait demandé à son père comment il avait su qu'il avait été amoureux de sa mère. Il l'avait juste su et senti et en cet instant précis, Hwan se demande si lui aussi avait senti un courant magique entre elle et lui. Sauf que. Et bien. La personne en face de lui est. Un. Garçon.

Il a déjà été attiré par des garçons. Mais là c'est différent. Vraiment différent. Hwan aimerait le toucher — toute son énergie est employée à empêcher son corps de se déplacer vers celui de l'autre pour l'éprouver. Il est complètement bourré et il en a distraitement conscience. « C’est triste que vous ayez perdu, votre performance était- était vraiment très belle. » Perdu? Perdu à quoi? ...ah oui! La compétition, la raison de sa venue et présence ici. Hwan hoche la tête. Très... belle. Choix de mot un peu bizarre mais ça le fait sourire légèrement en coin — et moi, j'étais beau? a-t-il envie de rétorquer « C’est pour toi. » Hwan baisse les yeux sur les deux verres et n'a pas la présence d'esprit de n'en prendre qu'un; à la place, il s'empare des deux et puis relève les yeux en direction du garçon, les baisse sur les verres, puis les lève de nouveau pour affronter son regard. “ Merci. ” Il ne devrait pas boire mais cette excuse ne lui traverse même pas l'esprit: on lui donne à boire et il va boire. Scylla a cassé avec lui, on l'a sucé et on l'a surpris en train de se faire sucer, ça fait beaucoup d'émotions et avec un peu de chance, demain, il se réveillera sans se souvenir de rien.

Quoique ce serait dommage d'oublier les yeux gentils que l'autre pose sur lui. “ C'est quoi ton nom? Moi c'est Hwan. ” Il le sait déjà, apparemment, vu qu'il a assisté à la performance des Wand Direction. Hwan se demande si c'est pour ça qu'il est venu le voir... “ T'es gentil. Pour la performance, je veux dire... tant mieux si on était beaux parce qu'apparemment, on était pas assez bons our paire à tout le monde... ” Il est un peu vexé, un peu boudeur aussi, il aurait bien aimé être mieux classé... mais bon. Son père lui a envoyé un quickie pour lui dire de garder la tête haute et de viser toujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort (Hwan se fait la réflexion que ça ferait des supers paroles de chanson ou alors une super punchline pour une émission ou une pub). “ En tout cas, euh, c'est très gentil, enfin, merci pour les verres, mais t'es sûr que t'en veux pas un? ” Il tend un des verres vers l'autre avec un petit sourire en coin. “ À moins que j'ai une tête d'alcoolique? ” On dirait qu'il est en train de dire une blague sauf que ce n'est pas du tout drôle, son ton ne l'est même pas, il est juste... bourré et dit n'importe quoi, tout ce qu'il lui passe par la tête. Si il s'en souvient, il sera mortifié demain.

• • •

One, two, one, two, always on beat, You must have been born with two right feet, I know you've been looking for something concrete, May I have this dance to make it up to you? Can I say something crazy? I love you.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

dwan ⊹ silly love songs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Love et Story
» Let Love Lead The Way [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Somewhere over the rainbow ”
but you know legends never die
 :: Reste du Monde; across the ocean blue
-