Partagez | .

sujet; IN YOUR HEART SHALL BURN (puke)
MessageSujet: IN YOUR HEART SHALL BURN (puke)   Dim 28 Mai 2017 - 18:47

Invité
Invité
Adrian Henry Puceyamoureux de l'ombre et du pire
☇ Avis sur le contexte : conflits avec le monde moldu, ministère intérimaire douteux, mangemorts en fuite, sangs-purs stigmatisés...
❝ We're running in circles again ❞wizard ; scénario

☇ nom & surnom(s) ; fils unique du couple Pucey, son nom souffre d'une certaine impopularité en Angleterre chez la communauté des sang-purs, car malgré la pureté de son sang, il reste gallois et là-bas, on connait les Pucey, on les aime, on les déteste, ça dépend, car papa Pucey écrit des livres et ces livres ne font pas l'unanimité, donc le gamin avait l'habitude, enfin, d'être parfois dénigré ou aimé, l'un ou l'autre, les deux extrêmes d'un même morceau. Fils unique ? pas nécessairement, il est le cadet de sa famille, car avant lui, il y avait Darcy, une jeune héritière qui n'a pas vécu un an et dont la mort a profondément fragilisé les parents du garçon, venu au monde seulement onze mois après le décès de Darcy, comme pour ressouder le couple, en perdition. Peine perdu. A sa naissance, on lui attribua le nom de Adrian, prénom du paternel décédé de la mère, celle-ci surnomma rapidement son fils Ady, surnom resté depuis. Son second prénom est Henry, qui est le prénom de son oncle, un sorcier loufoque inventeur populaire au sein de son pays. Par ailleurs, il est de notoriété presque public qu'au sein des Falcons, on le surnomme aisément et sans retenue, Puke, car ça se rapproche de son patronyme et qu'il a vomi du haut de son balai un jour, mauvais souvenir d'un souafle s'écrasant contre son estomac. Ca pique. ☇ naissance ; sur sa terre natale, au pays de galles, le dernier jour du mois d'avril de l'année 1977. (30.04.77) ☇ ascendance & origines ; fils unique, enfant qui n'a jamais manqué de rien sauf de l'amour de ses parents, fils de Glanmore Pucey, irlandais pur souche et auteur de renom ainsi qu'érudit populaire et parfois considéré comme un savant fou, aimant créer des histoires - également en raconter, menteur invétéré - et des sorts, sa mère est Franziska Ochsmann de son nom de jeune fille, gravitant dans les hautes sphères de la société autrichienne, cantatrice appréciée, elle chante mieux qu'elle ne s'occupe de son fils, puni de la vie pour un enfant à la fois gallois et autrichien.☇ métier ; nul doute que le garnement a compris très tôt que sa vie se ferait les cuisses entre un manche un balai à marquer des buts. Né pour devenir joueur professionnel de Quidditch, Adrian a profité de l'argent de ses parents et de son talent inné pour se lancer dans le Quidditch durant sa scolarité en rejoignant le summer camp, mais également après car dès qu'il a quitté Hogwarts, le sorcier a signé chez les Appleby Arrows comme réserviste, avant de devenir rapidement titulaire. Une mésaventure - on va appeler ça comme ça - l'a contraint à cesser de jouer pour eux jusqu'à devenir, ce jour, poursuiveur titulaire chez les Falmouth Falcons, plus qu'une équipe, une bande, une squad, une légion, un tout qui comble un manque affectif de gosse. Par ailleurs, Adrian a également été formé à l'arbitrage, car il sait que sa vie sera toujours liée à ce sport qui coule dans ses veines. ☇ camp ; il est gentil, il est humble, il est chaleureux, mais il n'est pas tendre pour autant et il a tendance à se méfier de l'espèce moldu qui a montré plus d'une fois que ce qu'il ne comprend pas, il l'écrase comme de la sale vermine. Pucey est donc naturellement traditionaliste, refusant plus que tout de voir le monde changé et encore plus, de voir des moldus se balader dans leur monde. ☇ réputation ; élu meilleur joueur de 2003, qui dit mieux ? oui, le gosse jouit d'une bonne réputation, autant auprès du public que des autres joueurs, pour son talent qui ne fait aucun doute, mais également pour son côté fair-play, son humilité dans un match et son appel à la non violence, même s'il aime rappeler, comme ses coéquipiers, que le Quidditch est un sport brutal, il n'appelle pas nécessairement à la violence et aux coups gratuits, mais n'allez pas croire qu'il est doux comme un agneau ! grossière erreur, l'envie de vaincre est une rage et stimulant puissant, endurci, tenace et ingénieux, on lui reconnaît ses qualités un peu partout chez tous les amateurs de Quidditch. ☇ orientation & état civil ; la sexualité de Pucey, il l'a toujours su, elle s'est orientée naturellement vers la gente masculine. Homosexuel, il ne le cache pas, il n'en a pas honte, mais il n'en parle pas pour autant et ne l'évoque pas, il ne veut pas que ce choix influence sa carrière et joue un rôle dans son avenir, il veut garder avant tout le contrôle, c'est essentiel pour lui. C'est pourquoi, il a toujours caché ses relations et celle qui a duré le plus longtemps fut avec Miles Bletchley, un ancien élève de serpentard qu'il a connu là-bas, dans l'équipe de Quidditch puisque Miles était gardien, mais quand la guerre a éclaté, Miles est devenu un mangemort, ce qui n'a pas arrêté Adrian dans sa relation qui est devenue plus intense et forte, mais la fin de la guerre, la chute de Vous-Savez-Qui ont conduit Miles derrière les barreaux et la relation des deux hommes a eu l'effet d'un taulé, faisant chuter la réputation du joueur et lui attirant les foudres de certains sorciers. Aujourd'hui, il se veut cordialement célibataire, mais il n'arrive pas à oublier Miles et cette relation si forte et fusionnelle, une véritable alchimie entre son ancien amant et lui. ☇ rang social ; un simple civil parmi tant d'autres, cela lui convient parfaitement, Ady aime entendre son nom scandé par la foule uniquement sur le stade, en dehors, il tient à rester dans l'ombre et à éviter les problèmes, même si ce sont eux qui viennent à lui, notamment avec l'affaire de sa relation avec un mangemort. ☇ baguette ; troisième baguette acquise après avoir cassé la première et perdue la seconde, taillée dans la branche d'un vieil acajou, ventricule de dragon, 33,75cm, très rigide et idéale pour la métamorphose. ☇ épouvantard ; ses deux mains fracturées, les os brisés, le sang coulant et la douleur ravivée. Traumatisme gravé dans la chaire, époque douloureuse et dépression nerveuse, le corps a survécu, l'esprit un peu moins, mais grâce à la squad, à la légion, on s'est remis sur pied pour repartir encore plus fort, merci les gars. ☇ risèd ; voir ses parents dans les tribunes, assistant à un match et l'acclamant, lui tenant la coupe faisant gagner son équipe, son pays, de belles histoires, que des conneries, car Pucey reste un gosse avec ses peurs et ses doutes, ses souffrances, celui d'un gamin qui n'a jamais ressenti d'amour, qui a toujours eu ce manque en lui, qui avait tout, qui ne manquait de rien, mais qui voulait simplement que son papa lui tienne sa main droite et que sa maman lui tienne sa main gauche pour l'aider à sauter par dessus une flaque d'eau. Belle foutaise. ☇ patronus ; informe, de la fumée argentée qui ne prend aucune forme précise, il n'a jamais su en faire apparaître un et s'en moque parfaitement, c'est sans importance, il n'en a jamais ressenti la nécessité. ☇ particularités ; être capable de calmer les deux gaillards, Greg et Sal, jouer le médiateur, le négociateur et sans doute le vieux sage du trio qui vit dans cet appartement, une prouesse en soit. ☇ caractéristiques ; des cicatrices épaisses et blanches qui rappellent le souvenir douloureux du passage chez les Arrows, une leçon de vie, une vengeance, l'envie de vaincre et le chemin parcouru, ne jamais oublier, ne jamais pardonner. ☇ animaux ; les deux batteurs, Greg et Sal font office d'animaux de compagnie, parfois trop bruyants, mais sinon, il possède une chouette hulotte qui lui apporte le courrier et qui lui est très fidèle, même si elle est capricieuse, il l'a appelé Gaïa. ☇ objets connectés ; (msn, pocketowl, télévision magique).

☇ Anecdotes & infos ; (minimum 100 mots)

❝ Nothing compares to you ❞Deux mots sur l'IRL

Appelez-moi mina/marine. J'ai l'âge d'être la mère de greg et sal, je viens de Hobbitbourg et j'ai connu le forum via un peu partout. Si tout va bien vous me verrez connecté(e) 3 jours sur 7. (je précise à ce titre que j'ai un boulot très contraignant, me permettant une connexion parfois même 1 jour sur 7, surtout en cette saison car je bosse en lien avec les cérémonies et les mariages, c'est la haute saison, donc ne vous en faites pas si je prends du temps à faire ma fiche, c'est normal, je risque d'ailleurs d'avoir besoin d'un délai puisque la semaine prochaine (le même jour que draco, ohyeah) je fête mon anniversaire et que cette semaine sera très chargée aussi, voilà, je préfère prévenir avant, sait-on jamais si vous me voyez disparaître et mettre du temps pour finir ady) Pour les scénarii uniquement : j'ai l'aval du créateur concernant ma fiche [] oui / [] non.

Approuvé par le Ministère de la Magie
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: IN YOUR HEART SHALL BURN (puke)   Dim 28 Mai 2017 - 18:50

Invité
Invité
bloodlinedes tas de beaux malheurs
❝ i choose my way ❞Année & Lieu

Le feu crépite dans la cheminée. Le foyer s'enflamme et deux silhouettes se démarquent dans ce grand salon de réception qui ne reçoit jamais personne. Le manoir est souvent vide, Adrian est souvent seul durant les vacances. Mais pas pour celles-ci. Non. Mr Pucey a fait le déplacement quelques jours pour voir son fils unique, il a trouvé le temps de le faire et Adrian en profite pour lui parler de ses projets, de ses envies. L'année qui s'est écoulée l'a déterminé dans ses choix, ses convictions, le quidditch est une partie de lui. « Ma décision est prise. J'irai dans ce camp pour m'entraîner. J'envisage sérieusement une carrière de joueur professionnel. » le ton est ferme, presque autoritaire. Le paternel dévisage un instant son enfant. Non, Glanmore Pucey n'imagine pas son enfant se lancer dans cette carrière et pour plusieurs raisons. La première est qu'il a toujours préféré la lecture au sport en général. A Hogwarts, il était l'un des rares à ne jamais assister aux matchs de Quidditch, préférant se recueillir dans la tranquillité de la bibliothèque. En effet, Glanmore rejette le sport et notamment le Quidditch qu'il estime comme violent et indisciplinée. Il aurait pu concevoir si Adrian avait apprécié une discipline plus noble comme la course de chevaux ailées, pratiquée en France ou en encore, le dressage de créatures fantastiques. Ensuie, Glanmore est un père et même s'il le montre très mal, savoir que son enfant peut perdre un membre ou deux ne l'enchante pas. C'est pour toutes ces raisons qu'il plisse les yeux, esquisse un sourire qui est d'avantage une grimace sur ses lèvres, cachées par son épaisse barbe quand Adrian lui fait cette annonce. « Tu es sûr de toi ? Déterminer à devenir joueur ? Tu sais que les carrières sont courtes, intenses et qu'on peut monter très haut et redescendre très vite ? La célébrité est une chose cruelle. » bien sûr que le jeune sorcier le sait. Il sait que son père est célèbre, comme sa mère, dans des mondes différents, mais que chaque monde possède ses propres points communs. « Je sais. Je sais également que ce n'est pas ce que tu veux pour moi, mais c'est ma vie, ce sont mes choix. » toujours ferme, le visage anxieux cependant, une goutte de sueur se met à serpenter le long de la tempe du garçon. Son père l'observe avec un regard déconcertant. Oui, Glanmore a toujours un pouvoir incroyable. De ses yeux d'un vert pâle, il dévisage quiconque et le décrypte, on se sent ainsi inférieur à Mr Pucey, mais pas cette fois. Cette fois, le choix lui revient et la réflexion a été réfléchi depuis bientôt plus d'une année. Glanmore tend la main et saisit son verre de whisky pur feu qu'il boit d'un trait avant de le poser, sans quitter un instant son fils du regard. « Soit. Après tout, c'est ton choix, c'est ta vie. Tu iras à ce camp, tu goûteras à ce que tu veux faire, mais attention à ne pas t'y brûler les ailes. » ne deviens pas Icare aux ailes de cire, petit oiseau. Un avertissement plus qu'une comptine, une mise en garde plus qu'un conseil.

« Diggory est mort. » le ton est ferme, mais la voix est légèrement cassée, elle flanche légèrement, ce qui est surprenant quand on connaît la réputation de brute de Graham Montague. Une main posée sur sa bouche légèrement entrouverte, Pucey ne parle pas. Il ne peut pas parler, aucun son ne sort de sa voix. La fanfare cesse de jouer, les champions sont revenus et on peut enfin entendre les sanglots du couple Diggory. « Mort ? Mais, enfin... Comment ? » les mots s'articulent difficilement dans la bouche du garçon, la stupéfaction se lit sur son visage, mais seulement. La mort de Diggory se répand vite, trop vite, comme une trainée de poudre tandis que plusieurs élèves se mettent à gémir, pleurer, sangloter. Ce n'est pas possible. Tout s'embrume dans la tête d'Ady, il a besoin d'air, il a besoin de respirer, mais il n'y parvient pas. Bizarre de réagir ainsi, il n'a jamais connu Diggory personnellement et en dehors des matchs contre Poufsouffle, il ne lui a jamais adressé la parole sauf pour dire Tu as perdu d'avance ou encore Notre attrapeur est bien meilleur. Et c'est tout, jamais rien de plus, jamais rien de moins. Par réflexe, le garçon se lève. Haut sur ses pieds, il surplombe la foule toujours assise et essai d'apercevoir ce qui se passe. L'agitation n'est pas normale, il aperçoit le professeur Moody qui s'éloigne avec Potter. Ses yeux se posent aussitôt sur le corps inerte qui semble être celui de Diggory, mais rapidement, d'autres élèves se lèvent pour voir la scène. Bordel, il est vraiment mort. Il se répète ça en boucle, il n'en revient pas, il retombe sur son siège et ne peut pas s'empêcher de se manger les ongles, angoissé. Une peur sans nom vient de immiscer dans sa chaire, dans ses veines et déferle l'angoisse dans tout son être, jusqu'à lui glacer le sang jusqu'à l'os.

❝ my demons ❞Année & Lieu

« Fuck! » le cognard s'écrase avec une férocité surprenante sur le visage de Pucey. Le bruit qui s'ensuit ne laisse aucun doute sur le résultat final - le nez est cassé - encore une fois, on ne le compte désormais plus. Le poursuiveur de la maison Serpentard, l'écusson fièrement brodé sur le torse de l'uniforme vert et argent se retrouve maculé de quelques tâches couleur vermeil. Le sang dégouline sur les lèvres du jeune garçon et disparaissent dans son cou. Le cognard fou reprend sa route et le regard perçant, haineux de Pucey, joueur portant le numéro trois se tourne sur Weasmoche, l'un des deux jumeaux qu'il ne saurait déterminé. Adrian pose sa main sur son nez pour faire cesser le saignement, il a perdu le Souafle et la colère grimpe, malgré son fair-play naturel, il a en horreur le goût de la défaite. « Crabbe, fais ton job et dégage moi ces saloperies ! » éructe-il envers le batteur qu'il estime responsable de ce mauvais coup. D'un revers de la manche, le gamin essai de faire cesser le saignement et reprendre sa course. L'excitation, le match, l'envie de vaincre, ce sont des émotions si puissantes en lui, ça lui donne des ailes, ça lui donne un pouvoir qu'il tient dans le creux de sa main. Malgré le sang qui continue de couler, le numéro trois tend la main et intercepte le Souafle. Il fait une pirouette pour éviter l'assaut d'un nouveau cognard et tourne sur lui-même avant de foncer à l'aide de son Brossdur 11 vers les cages de Gryffondor. Pucey feinte le gardien et marque dans le but du centre. La colère du gardien lui donne envie de recommencer et le voilà entrain de lever le poing d'un signe victorieux. (...) la victoire est pourtant passée sous le nez des Serpentard, une autre qui agace et qui énerve plus d'un élève, mais pas lui. Pas Adrian qui se dit simplement que l'équipe adverse a été meilleure, même si c'est Gryffondor, même s'il y a cette rivalité éternelle entre les lions et les vipères. « Arrête de râler Graham, si Malfoy n'avait pas été trop occupé à jouer au petit chef d'orchestre avec sa stupide chanson, il aurait pu voir le vif avant Potter. » mais le capitaine se met à bomber son torse et s'approche de son partenaire. « C'était pourtant facile avec le rouquin dans les cages de marquer des buts, non ? Alors pourquoi tu n'en as pas mis que trois, Adrian ?! » le ton monte rapidement et à son tour, Adrian se redresse et jette ses gants de protection en cuir de dragon sur le banc. « Si je ne m'étais pas pris un cognard en pleine face après dix minuts de jeu, j'aurai peut-être pu en marquer plus ! » s'énerve le poursuiveur avant de saisir sa besace et de sortir des vestiaires en claquant la porte. Il entend juste avant la voix trainante de Malfoy ricanant « Au moins, Gryffondor ne posera plus de problème à l'avenir, ils sont privés de Potter et des Weasmoche... » Tsss. Le gamin traverse avec de grandes enjambées le parc du château avant de parcourir le hall et les couloirs jusqu'à une salle de classe vide et poussiéreuse. Les bureaux sont entassés dans un coin et on devise aux nombreuses toiles d'araignées qui ornent les murs que cette salle n'a pas servi depuis longtemps. Parfait. C'est un refuge parfait pour le poursuiveur qui pose son sac. Il porte toujours l'uniforme de son équipe, mais cette mentalité l'agace. Il aime sa maison, il n'apprécie pas spécialement Potter l'ami des Sang-de-Bourbe, mais il n'aime pas les matchs comme celui qu'il a vécu, avec cette stupide chanson, Weasley est notre roi. Pour lui, le sport, c'est autre chose, c'est important, c'est comme l'essence même de son existence, un principe qu'il ne retrouve pas dans l'équipe actuelle. Le sorcier saisit sa baguette dans son sac et la pose sur son nez, encore douloureux. Il n'a pas envie de se rendre à l'infirmerie, il veut simplement faire taire la douleur et se réfugier dans un livre, car après le Quidditch, la lecture est sa seconde passion. Adrian tapote trois fois sur le bout du nez, lâche une vilaine grimace et murmure « Episkey! » il y a un vilain craquement tandis que le nez se replace une nouvelle fois. Une chaleur pénètre la chaire et la douleur s'estompe aussi vite qu'elle est apparue. Adrian range sa baguette et ne trouve ni la force, ni le courage pour quitter cette salle les heures suivantes.

(CHRISTMAS 1995) Noël a toujours été la possibilité pour la grande majorité des élèves de Poudlard de rentrer chez eux pour passer les fêtes de fin d'année en famille. Pas pour Ady. Non. Lui, il est l'un des rares à systématiquement les passer à l'école, pas par choix, mais parce que son père et sa mère n'ont pas le temps de s'occuper de lui. Inutile de leur demander, ça fait des années que ça dure et ça va durer encore longtemps. Adrian s'est fait une raison et c'est pour cette raison qu'il est toujours le premier à lever la main quand le professeur Snape fait le tour pour savoir qui reste et qui ne reste pas. Cette année cependant, Adrian n'est pas seul à rester, car ils sont peu de vipères à rester à l'école, Miles Bletchley, le gardien de l'équipe de Quidditch reste également et il s'empresse de lever la main avant son coéquipier qui l'observe d'un oeil curieux. (...) Les jours suivants, il ne reste plus qu'une poignée d'élèves à l'école. Même Potter n'est pas là cette année songe Pucey en sortant de la bibliothèque. Le pincement au coeur se fait encore plus grand quand il songe aux cadeaux qui l'attendent. Les cadeaux, ça n'achète rien, surtout pas le manque et l'affection. Perdue dans ses pensées, le jeune homme ne fait pas attention à l'esprit frappeur, Peeves, sale teigne, qui lui lance des craies sur le visage. « Hey ! Dégage de là, toi, ce n'est pas le moment. » s'agace Adrian en ramassant le livre qu'il a emprunté et fait tomber sous l'effet de la surprise. Heureusement que la vieille Pince n'a rien vu... pense-t-il en vérifiant si Le Quidditch à travers les Âges n'a rien, livre qu'il emprunte au moins pour la trentième fois. Au dessus de lui, Peeves ricane et chantonne comme à son habitude. « Pucey est tout seul à Noël ! Son papa et sa maman ne veulent pas du petit Pucey, alors Pucey passe Noël tout seul, comme tous les ans. » les sourcils froncés, le sorcier serre les poings. « Ferme là. » mais l'esprit frappeur s'en moque et continue de chanter de plus en plus fort. « Peeves ! Si tu ne te tais pas tout de suite, j'appelle le Baron Sanglant et tu sais comme il a horreur que tu t'en prennes à un élève de notre maison... » la voix glaciale et autoritaire de Bletchley tonne et comme un coup de tonnerre, Peeves disparaît non sans faire aux deux élèves, d'affreuses grimaces. Le silence qui suit est presque gênant. Bletchley a une année et demie de moins que Pucey, mais son arrogance est plus affirmée que son ainé, ainsi que ses convictions concernant la pureté du sang. Il ne s'est jamais caché pour en parler à la manière d'autres élèves comme Malefoy. Sur son uniforme, Adrian ne manque pas de remarquer, épinglé sur le tissu, un écusson marquant son appartenance à la fameuse Brigade Inquisitoriale de ce crapaud d'Umbridge. Adrian ne le a porte guère dans son coeur, malgré les faveurs qu'elle accorde comme Snape à sa maison, il la trouve particulièrement malsaine. « Merci. Peeves est une véritable peste. » soupire-t-il enfin, brisant le silence. « Pas de quoi. Entre Serpentard, il faut bien s'aider et n'oublie pas que le Baron Sanglant est le seul argument que Peeves comprend. » dit-il d'un air impérial et dominateur. Léger haussement des épaules et voici que Bletchley disparaît dans un couloir voisin.

(SUMMER 1996) Reste en dehors de tout ça, Ady. C'est la meilleure chose que tu es à faire. Tu ne risques rien, ton sang est pur et tu n'es pas considéré comme un traitre, alors reste en dehors de tout ça, mon chéri.
Le mot est froissé dans la main tandis que le garçon se lève et sort de la grande salle. Le mot de sa mère lui a coupé l'envie de terminer son petit déjeuner et il met la lettre dans la poche de sa robe de sorcier tandis qu'il laisse derrière lui, la table des serpentards. Ady est compliqué, parce que son histoire est compliqué. Sa mère l'aime, il n'en doute pas, mais même quand le danger frappe aux portes, elle ne vient pas le voir, elle ne se déplace pas, elle reste en Autriche ou en Allemagne pour ses stupides concerts. Elle peut se mettre ses conseils où elle veut ! L'agacement grimpe et se transforme en colère tandis que le sorcier se dirige vers les cachots. Il descend les marches pour pénétrer dans l'humidité des sous-sols du château. Le voici devant un mur où il marmonne un mot entre ses dents avant de pénétrer dans la salle commune qu'il espère vide. Mauvaise pioche. Une silhouette se dessine près du feu, assise dans un gros fauteuil de cuir vert à lire un livre. Miles Bletchley. Le regard toujours hautain et prétentieux, il ferme son livre et décroise les jambes. Ils sont en opposition. Ady le sait. Lui aussi. Pourquoi ? Miles affiche ce sourire narquois depuis le retour de Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom. Il l'a annoncé dans le train, il se réjouie de ce retour, de ce monde nouveau qui va se créer comme il aime le dire, en mettant sur un trône d'or, la société des sang-purs. Ce n'est pas le cas de l'autre garçon. Adrian s'inquiète de la société, de son avenir, de celui de ses proches. Malgré son statut de sang-pur, il n'est pas pour la mort des nés-moldus, même si les moldus le débectent et qu'ils préfèrent garder deux mondes séparés, la magie noire n'est pas la solution, encore moins un puissant sorcier qui agit comme un tyran. Les souvenirs de son père lui évoquant la dangerosité d'un empereur au pouvoir absolu lui revient en tête tandis que Ady préfère faire volteface et laisser Miles seul, il veut simplement s'allonger et rejoindre son lit. « Tu pars déjà ? C'est à cause de ce mot que tu as reçu ce matin ? » Agacé ? Plus que ça. Adrian fait volteface et cesse sa course. « Ce ne sont pas tes affaires. » crache-t-il entre ses dents, mais Miles a décidé de ne pas en rester là. Il se lève et approche sournoisement, tel un serpent entre les hautes herbes. « J'aimerai bien qu'elles le soient. » éclat de rire, mais un rire froid de la part de Pucey qui n'en revient pas de la réaction de son coéquipier de Quidditch. « Et je peux savoir pourquoi ? » la réponse est simple et évidente. Miles effleure de ses lèvres, celles d'Adrian, une caresse éphémère, presque balayée par le vent tandis que ses yeux brillants ne se détachent pas de ceux de Pucey, il fait un pas en avant, un clin d'oeil et pose son doigt devant ses lèvres, c'est un secret et laisse Adrian seul dans la salle commune, surpris, interloqué et incertain.
Mais tout ce qui brille n'est pas or, Miles.



Dernière édition par Adrian Pucey le Sam 3 Juin 2017 - 17:19, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: IN YOUR HEART SHALL BURN (puke)   Dim 28 Mai 2017 - 18:51

Invité
Invité
brotherhooddes ailes de cire ou des ailes d'acier ?
❝ only the very best❞Année & Lieu

Legi, Patres colendissimi, in Arabum monumentis, interrogatum Abdalam 1 Sarracenum, quid in hac quasi mundana scaena admirandum maxime spectaretur, nihil spectari homine admirabilius respondisse. Cui sententiae illud Mercurii adstipulatur: Magnum, o Asclepi, miraculum est homo 2. Horum dictorum rationem cogitanti mihi non satis illa faciebant, quae multa de humanae naturae praestantia afferuntur a multis: esse hominem creaturarum internuntium, superis familiarem, regem inferiorum; sensuum perspicacia. Legi, Patres colendissimi, in Arabum monumentis, interrogatum Abdalam.

❝ growing strong ❞Année & Lieu

Legi, Patres colendissimi, in Arabum monumentis, interrogatum Abdalam 1 Sarracenum, quid in hac quasi mundana scaena admirandum maxime spectaretur, nihil spectari homine admirabilius respondisse. Cui sententiae illud Mercurii adstipulatur: Magnum, o Asclepi, miraculum est homo 2. Horum dictorum rationem cogitanti mihi non satis illa faciebant, quae multa de humanae naturae praestantia afferuntur a multis: esse hominem creaturarum internuntium, superis familiarem, regem inferiorum; sensuum perspicacia. Legi, Patres colendissimi, in Arabum monumentis, interrogatum Abdalam.



Dernière édition par Adrian Pucey le Sam 3 Juin 2017 - 17:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: IN YOUR HEART SHALL BURN (puke)   Dim 28 Mai 2017 - 18:51

Invité
Invité
Soit le bienvenue potte

MOUHAAHHAHAHAHAHAHAHAHA PREUM'S aaw
Très bon choix de perso je sais que tu vas faire une montagne d'heureux calin
Bon courage pour la rédaction de cette fiche et j'espère qu'on se trouvera un lien *_* )


Dernière édition par Jeanne McKinnon le Dim 28 Mai 2017 - 18:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: IN YOUR HEART SHALL BURN (puke)   Dim 28 Mai 2017 - 18:53

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ disponibilité : please
‹ inscription : 26/05/2017
‹ messages : 159
‹ crédits : moony
‹ dialogues : mediumvioletred


‹ âge : vingt-sept ans
‹ occupation : capitaine et gardienne titulaire des Falmouth Falcons
‹ maison : serdaigle
‹ scolarité : 1989 - 1996
‹ baguette : taillée dans du bois de bouleau, renfermant en son cœur un crin de licorne, elle mesure vingt-neuf centimètres.
‹ gallions (ʛ) : 242
‹ réputation : elle est la hbic, reine (forcément castratrice) de la sacrée bande de brutes qu'on appelle les faucons de falmouth
‹ patronus : une hyène
Voir le profil de l'utilisateur
gaah gaah gaah gaah gaah gaah

la capitaine est triste parce qu'elle a pas eu sa première place bouuh bouuh bouuh bouuh
t'as tellement choisi la meilleure team pétille pétille

et cette fiche tbe  bon courage pour la suite potte potte

• • •

Do it better than anybody you ever seen do it screams from the haters, got a nice ring to it I guess every superhero need their theme music No one man should have all that power the clock's ticking', I just count the hours stop tripping', I'm tripping' off the power


Dernière édition par Jules Ackerman le Dim 28 Mai 2017 - 19:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: IN YOUR HEART SHALL BURN (puke)   Dim 28 Mai 2017 - 18:53

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ disponibilité : toujours là.
‹ inscription : 01/04/2017
‹ messages : 256
‹ crédits : moony, tumblr.
‹ dialogues : #c0e6de


‹ liens utiles :
rolf ft. ryan gosling, astoria ft. lily collins, theodore ft. dylan o'brien, édouard ft. bob morley, neville ft. daniel sharman, elijah ft. chris evans, ambroise ft. sen mitsuji, alexander ft. alfie enoch, olivia ft. emeraude toubia, brienne ft. natalia dyer, dean ft. john boyega, gregory ft. alden ehrenreich, priscilla ft. daria sidorchuk, charles ft. james norton, hwan ft. vernon choi, jay ft. gong yoo, hiram ft. abel tesfaye, adidja ft. reece king.


‹ âge : vingt-trois ans (17/04).
‹ occupation : joueur de Quidditch, batteur titulaire des Falmouth Falcons.
‹ maison : serpentard.
‹ scolarité : 1991 et 1998.
‹ baguette : confisquée jusqu'à septembre.
‹ gallions (ʛ) : 419
‹ réputation : mauvaise.
‹ faits : je suis sous traitement H24, prenant des happy pills qui changent complètement mes humeurs et ma personnalité, me transformant en un Gregory amical et bavard et (trop) franc et presque charmant. Ce traitement est sensé m'aider à soigner le violent lavage de cerveau que j'ai subi pendant la Guerre, durant laquelle j'ai été Adhérent.
‹ résidence : dans un vaste appartement avec Adrian et Sal, deux de mes teammates.
‹ patronus : impossible à invoquer.
‹ épouvantard : mes deux bras cassés, incapables de soulever une batte.
‹ risèd : moi-même, capitaine de l'équipe de Quidditch d'Angleterre après avoir gagné la Coupe du Monde, serrant la main de Drummond, mon joueur préféré.
Voir le profil de l'utilisateur
MON MARI MA PREMIÈRE PLACE MON TOUT MON AMOUR JTM JE REPASSE POUR ÉDITER

edit. J'AI PAS ENCORE ENTAMÉ L'HISTOIRE MAIS PUTAIN LE DÉBUT JE MEURS!!!! TU AS COMPLÈTEMENT COMPRIS LE PERSONNAGE JE NE SUIS QU'AMOUR ET VOLUPTÉ DEVANT TOI JE FILE LIRE LA SUITE TU ES PARFAITE BIENVENUE PARMI NOUS ET BON COURAGE POUR CETTE FICHE JE T'AIME!!!!!!!! iiih iiih iiih iiih iiih iiih iiih iiih bon courage pour le boulot aussi, tu vas vaincre. palpite fire

• • •

he began hanging around the wrong kinds of people. Those who smoke to prove something, those who use vodka for other purposes than oblivion. Those people who loved the burn of the fire, the thrill of the sirens. The first time he was handed a dunk of gasoline, he was 15. His stomach hurt and he wanted to go home, but he wanted to prove how much those scarred knuckles meant. So he stayed and watched the playground burn.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: IN YOUR HEART SHALL BURN (puke)   Dim 28 Mai 2017 - 18:55

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ inscription : 21/03/2017
‹ messages : 202
‹ crédits : moony.
‹ dialogues : saddlebrown


‹ liens utiles :
fiche » dirty paws
rohan » badass werewolf marcus » ex-ff, prisoner murtagh » lazarus pit owner, apothecary mylan » angry & hungry midget shin » or is it nazir? sirius » the mighty godfather elliott » just another asshole.

‹ âge : 24 ans.
‹ occupation : batteur titulaire des Falmouth Falcons.
‹ maison : ex-Poufsouffle
‹ scolarité : 1991 - 1998.
‹ baguette : mesure 25 cm, est composée d’un fragment d’écaille de chimère et taillée dans de l’olivier.
‹ gallions (ʛ) : 374
‹ réputation : les gens disent qu'il est un monstre qui traîne qu'avec sa bande de monstres, un redoutable batteur mais aussi un sacré taré.
‹ particularité : c'est un ancien obscurial qui a été sauvé in extremis avant de relâcher l'obscurus qui le rongeait et depuis, sa magie est instable, furieuse, explosive.
‹ faits : il est le dernier héritier encore en vie de la famille Greco, connue pour avoir longtemps été à la tête de la COSA NOSTRA - il a hérité d'une véritable fortune mais ignore d'où elle vient vraiment - c'est un batteur exceptionnel, qui n'a pas peur de casser des dents pour obtenir la victoire - il déteste qu'on le touche, encore plus qu'on touche à ses affaires.
‹ résidence : dans une bête d'appart, avec Adri & Greg.
‹ patronus : un peu de lumière, il n'a jamais réussi à faire un patronus corporel.
‹ épouvantard : l'obscurus qu'il a failli laisser échapper un jour.
‹ risèd : lui-même, avec Greg et Adri, en train d'brandir la Coupe du Monde de Quidditch.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t6926-savage-ride-the-lightning
D'OU ON NOUS VOLE NOTRE PREMIÈRE PLACE?????
LE RESPECT?????
EST MORT?????

JE SUIS!!!!!!
OUTRAGÉE??????

bon et sinon

ADRIAN MY SECOND HUSBAND!!!!!!!!
JE SUIS SHOOK!!!!!!!!

JE SUIS SI HEUREUSE ET AQUFEUZEBGFYEZBG JE VAIS LIRE CE DÉBUT MARRY ME PLZZZZZZZZZ.

edit: ce début de fiche si parfait jppppppppppp I NEED MORE OMG. gaah gaah gaah cette coloc du rêve, cette équipe de la perfection, okay les gars, je prévois déjà un BBQ du love sur le toit d'notre appart, on pourra pousser nao et voir si c'est un vrai maître de l'air même complètement plein yeah yeah yeah

• • •

❝IT'S ALL ABOUT THE GAME, AND HOW YOU PLAY IT. ALL ABOUT CONTROL, AND IF YOU CAN TAKE IT.❞


Dernière édition par Salvatore Gallagher le Dim 28 Mai 2017 - 19:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: IN YOUR HEART SHALL BURN (puke)   Dim 28 Mai 2017 - 18:58

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ inscription : 10/10/2016
‹ messages : 379
‹ crédits : baobei.
‹ dialogues : feldspar (design foncé), burlywood (design clair).


‹ âge : 17
‹ occupation : en septième année au CEPAS et apprenti dans la Cour de Justice.
‹ maison : Serpentard
‹ scolarité : 1997 et 2004.
‹ gallions (ʛ) : 452
Voir le profil de l'utilisateur
OMGGGG ADRI!!!!

MAUVAIS COMPTE MAIS TON COÉQUIPIER NAO TE KIFFE DÉJÀ rougit

• • •

You know how they see us? As a bunch of irrelevant kids, playing pretend. this is our problem, and if we don't solve it, that means they're right.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: IN YOUR HEART SHALL BURN (puke)   Dim 28 Mai 2017 - 20:49

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ inscription : 15/05/2017
‹ messages : 20
‹ crédits : avengedinchains(avatar) ; bat'phanie (sign)
‹ dialogues : #394F76
‹ liens utiles :
‹ âge : 21
‹ occupation : poursuiveur pour les Falmouth Falcons
‹ maison : Gryffondor
‹ scolarité : 1993-2000
‹ baguette : Orme, coeur d'hippogriffe, 31 cm.
‹ gallions (ʛ) : 112
Voir le profil de l'utilisateur
i kr u

La team presque au complet I diiiiie.

Continue de nous fournir de quoi lire bave

• • •


EXCUSE ME WHILE I KISS THE SKY
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: IN YOUR HEART SHALL BURN (puke)   Dim 28 Mai 2017 - 22:54

HERO • we saved the world
avatar
‹ inscription : 13/02/2014
‹ messages : 2868
‹ crédits : moi et ma signature à crackle bones.
‹ dialogues : lightblue


‹ liens utiles : présentation - reaghan - ronald - daphne - mood - lyanna - lorcàn - remus
‹ âge : trente ans. (01/06/1974)
‹ occupation : à la renaissance du phénix, je n'ai pas de métier (la faute au gouvernement qui estime que les loups-garous sont trop dangereux pour avoir un métier).
‹ maison : gryffondor
‹ scolarité : septembre 1984 et juin 1991.
‹ baguette : Elle est en bois d'ébène avec une plume de phénix à l'intérieur et mesurant vingt-quatre centimètres.
‹ gallions (ʛ) : 5210
‹ réputation : À Poudlard et jusqu'à sa morsure, on la connaissait parce qu'elle ne ressentait pas la douleur et qu'elle passait plus de temps à l'infirmerie pour vérifier qu'elle ne s'était pas fait mal qu'en cours. Elle a été joueuse de Quidditch aussi et pas une mauvaise. C'est un sport qu'elle a toujours adoré et qu'elle aurait bien continué par la suite. Puis après sa morsure, sa maladie s'est guérie grâce (ou à cause du) au gène loup-garou et on a fini par l'oublier. Puis après elle a été recherchée parce qu'elle a fait partie de l'Ordre du Phénix puis des insurgés. On l'a connu comme étant le rebut de Severus Snape. Puis de nouveau une insurgée. Puis héros de guerre, mais un héros qu'on remercie par un simple sourire et une petite somme d'argent, pas un héros qui mérite l'Ordre de Merlin. Vous comprenez, elle n'est pas normale. L'Ordre de Merlin, June s'en moque, mais elle ne supporte pas le snobisme de ce gouvernement qui se veut tolérant. Depuis la fin de la guerre, June se renfonce dans l'anonymat et ça lui va très bien.
‹ particularité : Loup-garou. Totalement. Elle a été mordue par Claevis, un membre de la meute de Thurisaz en 1995. La cicatrice est toujours visible et bien brillante sur son flanc gauche. Le gène lui a permis de guérir de sa maladie d'insensibilité congénitale à la douleur, mais il lui a fait perdre son boulot d'Auror aussi.
‹ faits : uc
‹ résidence : à storm's end.
‹ patronus : un renard roux
‹ épouvantard : le feu.
‹ risèd : Teddy avec Dora et Remus. Et puis elle avec Elijah et leurs enfants. Des enfants qui ne souffrent pas du gène du loup-garou.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t6908-june-shadow-of-the-colossus
MAIS OUIIIII UN ADRIAN OMG I love you I love you bienvenuuuue sur exci, si t'as des questions, tu sais où nous trouver jule bon courage pour ta fiche et j'espère que tu te plairas parmi nous kr pis courage pour ton boulot aussi parce que ouais, la saison commence pour les mariages mdr

• • •

she wolf but i can't compete with the she-wolf, who has brought me to my knees. what do you see in those yellow eyes? 'cause i'm falling to pieces.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

IN YOUR HEART SHALL BURN (puke)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Drakan - In your heart shall burn (en cours)
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» The way of the heart.
» Total eclipse of the heart ϟ Pete (terminé)
» Grimoire Heart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Leaky cauldron ”
I know chasing after you is like a fairytale
 :: Présentation; walk the line :: aux oubliettes
-