Partagez | .

sujet; Hazaël + predator
MessageSujet: Hazaël + predator   Sam 27 Mai 2017 - 15:46

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ inscription : 27/05/2017
‹ messages : 10
‹ crédits : poupou amour de ma vie
‹ dialogues : #
‹ liens utiles :
‹ âge : 24 ans
‹ occupation : cuisiner dans un restaurant chinois
‹ gallions (ʛ) : 177
‹ faits :
Voir le profil de l'utilisateur
HazaëlSinae Byunshin ho seok (wonho-monsta x)
☇ Avis sur le contexte : il s'est refermé sur lui-même, il tente d'ignorer tout ces faits, bien trop égaré par sa récente libération. le monde lui semble nouveau, chaque petit détail lui paraît si différent si .. irrationnel. et il craint, il craint le jour où l'on viendra s'emparer de nouveau de lui pour l'enfermer entre quatre murs. ceux qu'il a tué, ceux à qui il a arraché la vie et ce, sans aucun remord. il veut à présent oublié la peur dans leurs yeux, leur suppliques et leur dernier souffle, il veut effacer ce passé sanglant. renié son appartenance magique lui semble être la seule solution en dehors de la mort. ce pourquoi il ne se penche guère sur les problèmes actuels du milieu magique, il n'est rien. juste une petit cuisinier dans un restaurant chinois. rien.
❝ We're running in circles again ❞Wizzard; Inventé

☇ nom & surnom(s) ; byun sin ae, ce qui est écrit sur un mouchoir en laine blanche immaculée de sang, dont il ne s'est jamais séparé, seul attache à ses origines, seul souvenir d'un mère dont il ne se souvient guère le visage. Hazaël depuis qu'il a posé les pieds à Londres, il ne l'a pas choisis, tout comme il n'a guère choisis de venir vivre à Londres.☇ naissance ; coréen du nord, mais il ne se souvient guère quand. en 1980 théoriquement, il se souvient qu'il neigeait la dernière fois qu'il l'a célébrait, mais ses souvenirs enfantins sont bien trop vagues. probablement entre novembre et janvier. ☇ ascendance & origines ; nord-coréen ☇ métier ; cuisinier dans un restaurant chinois ☇ camp ; modéré  ☇ réputation ; l'animal, la bête, l'introverti, le muet, le psychopathe, le paranoïaque, l'alien, le toutou, l'être égaré pour qui chaque petit détail de la vie semble si nouveau et si délectable. un être tellement perdu dans ses pensées qu'il effraie, sa façon de vous observe, vous glace le sang, il semble mesquin, sadique et dangereux pourtant il ne fait rien, si ce n'est observer chaque petit détail de la vie, silencieusement, les bras croisés contre son torse. irréel, c'est l'impression qu'il donne, tel un fantôme hantant les rues de la capitale. froid, insaisissable et irréel. ☇ orientation & état civil ; la question n'est apparue que récemment, comme une piqure de rappel. les femmes l'attirent énormément mais il a encore du mal à contrôler cet aspect de sa personnalité, maintenant qu'il est libre de faire ce qu'il désire, l'appel de la chair semble plus puissant. ☇ rang social ; juste un simple petit cuisiner dans restaurant chinois rien de plus ☇ baguette ; en bois de bouleau. Elle mesure 38,5 cm et contient un ventricule de coeur de dragon. elle est cependant verrouillé, contrôlé par le ministère de la magie, avoir échappé à Azkaban est une chose être totalement libre une autre. son bracelet métallique à la cheville en témoigne tout autant. pour ce qui est de sa baguette il ne l'a jamais utilisé. il a peur de ce qu'il pourrait arriver si il l'utilisait ☇ épouvantard ; il n'a jamais rencontré un épouvantail il n'en sait donc rien. peut-être y verrait-il ses maîtres ☇ risèd ; la neige, partout de la neige; et sa mère ☇ patronus ; il n'en a jamais crée un, il ne sait même pas ce que c'est ☇ particularités ; loup-garou. ☇ caractéristiques ; ils possèdent plusieurs cicatrices sur son corps, un bracelet métallique à la cheville et un code bar derrière le cou, apposé lorsqu'il était enfant, prêt à être vendu. ☇ animaux ; aucun ☇ objets connectés ; aucun, il ne possède que la télévision moldu.

☇ Anecdotes & infos ; il se sent en sécurité dans l'obscurité - il est très nerveux et se montre fréquemment paranoïaque - ses nuits sont souvent très troublées, les cauchemars ne cessant de le hanter - sa seule manière de se détendre c'est de faire du sport, courir, lever des poids, nager, faire du vélo, du basket ... - il mange énormément, il a constamment peur de manquer de nourriture alors il se goinfre sans cesse jusqu'à ne plus en pouvoir - il aime la viande crue, il en raffole - il parle couramment l'anglais et le coréen - il n'a jamais utilisé sa baguette, il ne connait pour tout dire rien de la magie - il craint les sorciers et les autres loups; il craint que l'on vienne le trouver pour lui infliger ce que lui a infligé au ennemis de ses maîtres - il appelle encore ses ravisseurs " ses maîtres " - il a éprouvé et éprouve encore de l'empathie pour la famille de mangemorts qu'il servait plus particulièrement pour les enfants - il aime les chats, étrangement ceux-ci viennent tout naturellement à lui - il s'est teint les cheveux en blond dans l'espoir de ne pas être reconnus - il travaille en tant que cuisinier dans un restaurant chinois et cela lui plaît beaucoup, il se rêve même à ouvrir son propre restaurant dans un avenir lointain - son corps est parsemé de cicatrices infligé par divers sortilèges -  il a les yeux clairs, bleu gris, ce qui en soit est étrange pour une asiatique - il n'a jamais eu de relation amoureuse, il ne connaissait cela qu'à travers les livres que son maître l'autoriser à lire - c'est donc tout naturellement qu'il est vierge même si en soit ce ter une lui est pas réellement familier - il a un tempérament naturellement agressif et il lui est très souvent difficile de le contrôler ce pourquoi il se doit de fuir les situations propices à une éventuelle transformation - il raffole du chocolat - il aime énormément lire, bien plus que regarder la télé moldu - il apprend actuellement le chinois - il est antisocial et a du mal à se mêler à la société

❝ Nothing compares to you ❞Deux mots sur l'IRL

Appelez-moi marion ou meien. J'ai 24 ans, je viens de Charente Maritime mais vis à Taiwan et j'ai connu le forum via partenariat. Si tout va bien vous me verrez connecté(e) 7 jours sur 7.

Approuvé par le Ministère de la Magie


Dernière édition par Hazaël Byun le Ven 7 Juil 2017 - 17:44, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hazaël + predator   Sam 27 Mai 2017 - 15:46

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ inscription : 27/05/2017
‹ messages : 10
‹ crédits : poupou amour de ma vie
‹ dialogues : #
‹ liens utiles :
‹ âge : 24 ans
‹ occupation : cuisiner dans un restaurant chinois
‹ gallions (ʛ) : 177
‹ faits :
Voir le profil de l'utilisateur
InterStellarCountdown
❝ No one knows my world, I’m just being myself  ❞1980-1987 & North Korea - England

“he didn't belong anywhere and he never really belonged to anyone. And everyone else belonged somewhere and to someone. People thought he was too wonderful. But he only wanted to belong to someone. People always thought he was too wonderful to belong to them or that something too wonderful would hurt too much to lose. And that's why he liked her-- because she just thought he was crazy.” J'ai pour pensée, que certains hommes sont nés en dehors du lieu qui leur été du. Le destin les a par accident jetés au milieu d'environnements bien spécifiques, et pourtant, ils possèdent constamment cette nostalgie d'un foyer qu'ils ne connaissent guère. Ils sont étrangers dans leur lieu de naissance, et les chemins verdoyants qu'ils ont connus depuis l'enfance ou les rues peuplées où ils ont joué, ne restent qu'un lieu de passage. Ils peuvent passer toute leur vie à n'être que des étrangers parmi leurs proches et demeurer à l'écart en ces lieux censés être si familier. Peut-être est-ce ce sentiment d'étrangeté qui envoie des hommes loin dans la recherche de quelque chose de permanent, auquel ils peuvent se fixer. Peut-être un atavisme profondément enraciné pousse le vagabond à revenir sur des terres que ses ancêtres ont laissé il y a de cela, fort longtemps.

Enneigées l’hiver et fleuries l’été, les prairies de son enfance représentait l’un des seul souvenir qu’il possédait d’un passé qui lui échappait tant. Il ressentait encore le froid mordant de l’hiver, la faim qui lui tiraillait l’estomac et le regard inquiet de sa mère posé sur lui. Il aurait aimé regretter une enfance prometteuse à laquelle il aurait violemment été arraché. Mais le peu de souvenirs qu’il possédait ne montrait rien de tel. Ils n’avaient rencontrés que désespoir et doute, perdus parmi les flots d’un monde indifférent ; où d’autres s’arrêtaient heureux, ils erraient en pleurant. La nuit était sombre, mordante et menaçante, la journée éreintante et inflexible. A leurs côtés marchait le malheur insensible, si seulement il avait su que le pire restait à venir.

Sa réminiscence, précise, remonte à l’année de ses six, sept ou huit ans. Les barreaux qui l’empêchait de se déplacer librement, les lambeaux de vêtements qui ne cachaient que trop maladroitement les parcelles de son jeune corps enfantin et l’odeur infâme qui émanait de sa petite personne. Un long voyage aux paysages tous plus éblouissant les uns que les autres, seul rayon de soleil offert à ce jeune esclave. Les enfants étaient nombreux, frêles, maigres, sales, malades, faibles. Les pleurs, si ils avaient été choses courantes au début, avaient finis par s’évaporer tout comme de nombreux enfant dont les corps était vulgairement jetés dans des fosses lorsque la maladie et les blessures infectés finissaient par les emporter.



❝Now it’s getting closer ❞1987-1988 & London

Le jeune enfant que l’on ne nommait guère, était une créature discrète, silencieuse et observatrice. Il ne comprenait que trop peu ce qui l’entourait, le langage lui était inconnu, les individus si différent de ce que lui et ses semblables étaient et les alentours si méconnaissables que son cageot avait finis par être le seul endroit où il se sentait à l’abris. un animal dont les journées répétitives étaient composés d’un repas approximatif, de démonstration pittoresque à un public bruyant et de nuit bien trop courtes. le sortir de sa cage n’était jamais chose aisée, apeuré par ce qui l’attendait à l’extérieur mais il finissait toujours par lâcher prise après quelques coups de fouets bien assenés. Cette fois-ci les choses avaient été différentes, on l’avait lavé, frotté à l’éponge pour retirer la crasse qui le recouvrait, coiffé le peu de cheveux qu’il lui restait et l’avait forcé à enfiler des vêtements bien trop serré. Ses mollets bien trop maigre avaient eu du mal à le maintenir debout alors qu’on le poussait sur une estrade devant un groupe d’hommes et de femmes dont les regards affamés et intéressés, avait effrayé l’enfant. A cet instant le loup ne savait guère la valeur qu’il représentait, prenant les cris de ces personnes pour des exclamations haineuses face à l’être inférieur qu’il était. Et voici qu’on lui attaché les mains, plaçant un masque sur sa bouche avant de ne le remettre entre les mains d’un homme, aristocrate et distingué. Il se débat, il remue violemment, il tente de s’échapper. Jusqu’à ce qu’un rayon de lumière blanche ne finisse par le frapper, son corps inconscient s’écrasant au sol dans un bruit lourd.

un animal, un enfant, une bête, un être humain. il n'en faisait guère la différence, bien trop jeune pour n'avoir conscience de ce qu'on avait pu lui infligé. ses yeux entrouvert, il se souvenait avoir découvert un sous sol aménagé avec un matelas au sol; des toilettes et de quoi se laver. mais ce qui avait attiré son attention c'était les chaînes en fer rouillé accroché au mur et le sang séché qui les teintait, l'odeur âcre de la rouille et les traces de griffure ancrée dans la pierre. accroupi dans un coin de la pièce, il était resté ainsi éveillé pendant 48h; sursautant au moindre bruit, ses doigts se refermant sur les cafards qui courraient entre ses jambes avant de ne les glisser entre ses fines lèvres. la parfait innocence c'est la parfaite ignorance. ignare de ce qu'il était, incapable de comprendre, aveuglé par ses instincts bestiaux que seul faim et peur guidaient.

*bruits de pas*

il pousse ses jambes avec pour espoir de s'enfoncer un peu plus dans ce coin de mur, ses yeux en alertent, son coeur frappant l'intérieur de sa cage thoracique.

*bruits de pas*

il ferme les yeux, des frissons s'emparant de son jeune corps, ses dents refermés sur l'intérieur de ses joues qu'il mord à sang.

*bruits de pas*

il lâche un gémissement, une supplique. puis plus un seul bruit. Le silence est la clé de la prudence, et le sanctuaire de la sagesse. il reste ainsi de longues minutes, écoutant attentivement, sa respiration bloquée. puis il inspire une bouffée d'air; une bouffée délicieusement parfumée. une odeur alléchante qui lui semble légèrement familière; le doux parfum de ces volatiles à la broche qu'il avait souvent aperçu de loin, sentis de loin et dont l'estomac affamé avait finis par se tordre incapable d'en savourer le goût. ses paupières s'entrouvrent délicatement sur un regard vicieux à quelques centimètres de son visage, le forçant refermer ses yeux immédiatement, un cris s'échappant d'entre ses lèvres alors qu'il recule violemment contre le mur, sa tête percutant la pierre. un rire, moqueur transcendait la pièce alors qu'une voix rauque s'élevait. " hazaël, mon enfant. mange, tu vas avoir besoin de force. je n'ai pas acheté un loup pour avoir une mauviette. " il comprend, chacune de ses paroles, surpris d'être enfin capable de comprendre ces êtres alors qu'il entrouvre les yeux sur cet homme aux longs cheveux bruns. celui-ci remue un morceau de bois, faisant voleter une assiette devant les yeux de l'animal; un regard inquisiteur et voici qu'il se jetait sur la nourriture, confiant que ce hochement de tête était une approbation. il ne mange pas, il dévore, vulgairement, bestialement.

et ses yeux, ses yeux bleus et perçant ne l'ont plus jamais quitté depuis, ancré au fin fond de son être.




Dernière édition par Hazaël Byun le Lun 12 Juin 2017 - 16:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hazaël + predator   Sam 27 Mai 2017 - 15:46

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ inscription : 27/05/2017
‹ messages : 10
‹ crédits : poupou amour de ma vie
‹ dialogues : #
‹ liens utiles :
‹ âge : 24 ans
‹ occupation : cuisiner dans un restaurant chinois
‹ gallions (ʛ) : 177
‹ faits :
Voir le profil de l'utilisateur
You left me  in the coldnobody here to warm my nights
❝ I don't recall ❞1990 & London

quel regard! éteint, inexistant, mort, sans une lueur d'espoir. il sentait la terre vaseuse, celle que l'on foule lors de grandes pluies, et le sang; celui qui s'écoule de nos veines, lentement, péniblement. ses plaies sont béantes; suppurantes. allongé, immobile, il finit par fermer les yeux que les néons du plafond ont finis par aveugler. il gémit légèrement lorsqu'il sent la lame froide courir le long de sa hanche avant de s'arrêter au niveau de l'une de ses plaies, s'enfonçant dans un cri sourd que les dents de l'enfant refermées sur ses lèvres meurtries tentent de retenir. "tu es trop faible hazael. " et la crainte excessive lui était incontrôlable, son corps frêle pris de spasmes douloureux alors que les souvenirs lui revenaient, le frappant de pleins fouets. les loups, dans leur bassesse avaient forgé eux-même leurs chaines. la mutation faisait-elle réellement perdre la raison, ou était-ce la raison qui s'éclipsait d'elle-même, se soumettant à défaut de s'affirmer. la faiblesse oblige la force comme la trahison engendre le sang. le sang d'un enfant, une arme, un futur loup. "supporte la douleur gamin; une arme ne souffre pas, elle inflige la souffrance"

sa peau marquée, son crâne rasé, ses poignets lacérés et ses yeux rougis par les larmes qui ont cessé de couler, il pénètre à reculons dans une pièce aux murs rongés par la rouille et dont l'odeur âcre lui brule la gorge. ses yeux se sont habitué à l'obscurité et se voient de nouveau meurtris par les néons de lumière blanche plafonnés en ces lieux. un autre jeune garçon s'y trouve au centre, tout aussi méfiant qu'il ne l'est. leurs regards se croisent dans une plainte silencieuse avant de se tourner vers deux êtres noirs, des démons. c'est ainsi qu'il les appelait. ils n'étaient ni comme lui, ni comme les autres. ils étaient vides, morts, jusqu'à ce que leurs respirations ne viennent ronger leur os. regard à présent dirigé vers ses pieds nus, ils croisent ses bras contre son corps immobile. dans cette attente presqu'insoutenable du moment où il serait vidé de son être. mais cette fois si, il n'éprouve aucune douleur, aucune douleur physique du moins. son coeur, cependant, rate un battement, puis un second alors qu'il relève la tête, son visage perdant le peu de couleur qu'il lui restait. l'autre jeune garçon est à présent au sol, son corps remuant avec violence tandis qu'il hurle, une sorte de hurlement violent et assourdissant, celui d'un loup en détresse suppliant sa meute inexistante de mettre fin à son calvaire. une supplique, puis un silence.  seul son corps se met à remuer, cette fois si en silence, les yeux du garçon révulsé.

et c'est à ce moment précis qu'il la ressent. cette douleur indescriptible, ses os qui se fracassent et se reforment, la brûlure de ses membres qui se métamorphosent bruyamment, son corps frêle qui s'écrasent au sol, quatre pattes frappant le carrelage froid et ses dents qui perforent péniblement ses gencives. puis - rien. plus aucune peur, plus aucune tristesse, plus aucune crainte. la soif, la haine et la rage le contrôlent pleinement, il n'est plus enfant, il est loup. et c'est lorsque sa gueule tente de se refermer autour du cou du premier démon, juste avant de n'être frappé par un sortilège, qu'il réalise enfin qui il est. láng.

❝ Get up out my face quit playing with my head sick ❞1990-2003 & London


Hazaël, de l’hébreu Chaza’el, celui qui voit Dieu. Un prénom imposé quand bien même cette notion lui était inconnue. Les premières années furent les plus calmes, une période éphémère durant laquelle il avait appris la langue de ses maîtres, durant laquelle il avait beaucoup observé, appris et écouté. La notion d'aliénation représentait la dépossession de l'individu, c'est-à-dire la perte de sa maîtrise, de ses forces propres au profit d'un autre. Être naïf et malléable, le jeune louveteau se perdait dans les paroles, ordres et conseils de ce qu’il avait parfois imaginé être une famille. Il était reconnaissant, éprouvant silencieusement de la gratitude pour ce qu’il pensait être un foyer. Si peu savait-il ce qu’il représentait à leurs yeux. Les tortures avaient débuté seulement un an après son arrivée et malgré la douleur, il avait fini par se convaincre qu’ils lui infligeaient cela pour son bien. Leurs actes étaient tous justifiés, d’une perfection presque irréelle. Il y avait ce développement d’un sentiment de confiance, de sympathie vis à vis de ses ravisseurs, peut-être plus vis à vis de sa tutrice et des enfants de ceux-ci. Manifestation inconsciente de survie dans laquelle le sujet concerné en s’attirant la sympathie de l’agresseur, se croit partiellement hors de danger. Il y croyait dur comme fer. Un mauvais moment à passer ; juste un de plus ; et peut-être finiraient-ils par ne plus lui demander de tuer. Il se sentait susceptible, susceptible d’influencer leurs émotions. Les années passaient lentement, douloureusement. Les chiffres ne faisaient qu’augmenter ; gravés à coup de griffes dans la pierre. L’odeur du sang avait depuis longtemps cessé de lui donner la nausée, acte répétitif presque trop naturel, un animal dompté, éduqué, entraîné à tuer. Dans son regard vide, dénué de remords l’on comprenait que l’animal n’avait aucune notion de la gravité des actes qu’il commettait, simple marionnette, poupée en chiffon que la crainte de réprimandes forçait à agir. Il avait tenté une fois, deux fois même trois fois de se refuser à ces ordres, de toutes ses forces, de tout son être mais la finalité était irrémédiablement la même. « Imperium », son être perdant le contrôle sur son jeune corps, seul ses yeux capables de témoigner de ce que ses mains affligeaient à ses victimes. « Doloris », lorsque son mauvais comportement éreintait un peu trop son maître, le forçant à choisir entre sa propre souffrance et celle d’autrui. La survie des êtres vivants dépend de l'information convenable ou non qu'ils reçoivent sur leur environnement. Hazaël n’eût jamais conscience du monde extérieur, persuadé que le monde se résignait à cette maison, ces personnes. Il n’en eût jamais conscience, jusqu’au jour où l’on l’en extirpa, violemment, avec dédain et animosité, le traînant sous une pluie glaciale qu’il n’avait guère expérimenté en plus de dix ans et qui, malgré la peur c’était révélait atrocement agréable.

D’une cage il en passait à une autre. « En tout homme résident deux êtres : l'un éveillé dans les ténèbres, l'autre assoupi dans la lumière. » la crainte de l’animal était décelable et pourtant il était coupable de meurtre, d’atrocité, de crime contre l’humanité. Tout autant d’accusation qu’il ne comprenait guère, de cris dont il ne connaissait les raisons, de haine incohérente. Il subissait sans broncher, les tortures avec pour but de le faire parler, avouer des actes qui lui étaient difficile d’assimiler, dénoncer des personnes qui lui étaient inconnus. Les tortures étaient vaines, un corps vide, un esprit égaré, une âme abîmée. Les dégâts étaient irrévocables, hazaël n’avait rien d’un sorcier, il était loup, il était chien, il était … qu’était-il ?

Le véritacerum avait été sa porte de sortie ; dévoilant un syndrome de Stockholm profond, une souffrance informulable et une âme si fragile. Les enquêteurs, qui s'attendaient à se trouver confrontés à une sorte d'animal sauvage, s'émerveillaient, lors du premier contact « humain », de sa grande intelligence, de son vocabulaire, de son calme et du fait que son ravisseur «l'avait éduqué», réduisant le contact avec le monde extérieur aux livres auxquels il avait accès du fond de son oubliette. Il n’est pas dangereux, pas réellement, pas tant qu’il est tenu loin de ce qu’il appelle ses maîtres. Les jugements se font nombreux, pesant le pour et le contre d’une condamnation, d’une libération. Il est pris en charge par des psychologues, des enseignants qui tentent de l’éduquer sur l’univers dans lequel il aura à vivre, un univers différent, magique mais pas moins dangereux. Victime de guerre, soldat de guerre contre son grès. Un bracelet en fer encerclant sa cheville, une baguette en bois glissé dans sa poche. Il ne sait pas s’en servir, il ne veut pas s’en servir. Il a bien vu ce que cela créait : malheur, souffrance, horreur. La discrétion, la réinsertion. Vivre loin des sorciers, loin de la magie, loin d’êtres qu’il puisse volontairement ou involontairement blesser. Remercier les dieux pour leur pardon et le jugement fait. Hazaël, celui qui voit Dieu. Un être égaré et solitaire ayant choisis la compagnie des moldus plutôt que celle de ses semblables.




Dernière édition par Hazaël Byun le Lun 19 Juin 2017 - 15:06, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hazaël + predator   Sam 27 Mai 2017 - 16:10

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ disponibilité : dispo ♡
‹ inscription : 29/01/2017
‹ messages : 1049
‹ crédits : hrsy (avatar), the weeknd (paroles), tumblr (gif sign).
‹ dialogues : rosybrown.


‹ âge : vingt ans (02.09.83)
‹ occupation : attrapeur des falmouth falcons et étudiant au Centre London-I ; enchaîne également plein de petits jobs à côté pour payer ses études.
‹ maison : poufsouffle (de septembre 95 à juin 02).
‹ scolarité : septembre 02 à aujourd'hui (au Centre London-I en 2ème année).
‹ baguette : mesure trente centimètres, en bois de vigne, elle contient un crin de licorne.
‹ gallions (ʛ) : 1781
‹ réputation : true athlete, terre-à-terre capable de converser avec tout le monde, il reste humble et bienveillant en toutes circonstances ; mais il dégage aussi une image de snob, du gars inaccessible et froid, ça dépend surtout du point de vue.
‹ particularité : maître de l'air.
‹ résidence : dans un appartement avec mes deux meilleurs amis, dans le quartier du Whitehorn.
‹ patronus : une hirondelle
Voir le profil de l'utilisateur
vgbhnjhubgyvft au fait, t'es pas une gumi ? gaah psk j'en suis une aussi MDRRR

BIENVENUE SUR EXCI EN TOUT CAS iiih j'approuve tellement le choix de l'avatar (exci va devenir un fo azn un jour Arrow) il me tarde d'en lire plus sur ton zigoto, bon courage pour la rédaction de ta fiche jule n'hésite pas si tu as des questions et tout kr passe aussi sur le flood d'intégration ça aide pas mal pour les liens pétillekr

• • •


I like the thrill, nothing's gonna make me feel this real. so baby don't go home I don't wanna spend tonight alone. baby please would you end your night with me ? don't you leave me all behind, don't you leave my little life, don't you leave my little lie.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hazaël + predator   Sam 27 Mai 2017 - 17:51

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ inscription : 31/12/2016
‹ messages : 188
‹ crédits : nelliel.
‹ dialogues : chocolate


‹ âge : 26
‹ occupation : au chômage, pour le moment, il ne sait pas tellement quoi faire de ses dix doigts. Shin était Oubliator, et Nazir Chasseur de Trésors, autant dire que ça n'a rien à voir.
‹ maison : Shin était à Serdaigle et Nazir à Gryffondor.
‹ scolarité : 1989 et 1996.
‹ baguette : Nazir & Shin ont tous les deux perdu leur baguette, il a fallu leur en trouver une nouvelle : 29cm, taillée dans du saule, contenant une moustache de Tanuki.
‹ gallions (ʛ) : 357
‹ réputation : on disait de Shin qu'il était intelligent, calme, discret, le genre de mec pas chiant, pas intéressant non plus. De Nazir, on disait que c'était une tête brûlée, un cancre, un type violent parmi les Insurgés, mais efficace. Aujourd'hui, les deux sont un peu morts, alors on en parle beaucoup, mais sans trop savoir quoi dire.
‹ particularité : c'est un Métamorphomage, mais il ne sait plus du tout contrôler son don et le tatouage qu'il a dans le dos l'empêche de l'utiliser correctement. C'est également un Maître de l'Air, qui a tout à réapprendre.
‹ faits : shin s'est marié jeune et a eu une gamine qui a maintenant six ans, Sun - sa femme et sa gosse, c'était tout pour lui - c'était un mec brillant, capable de parler trois langues (anglais, coréen & japonais) très à cheval sur son éducation stricte et rigoureuse, très branché culture asiatique - mais shin a été capturé par le gouvernement en 2001 et est devenu le cobaye du département des mystères - ils ont trafiqué son corps, joué avec son don de métamorphomage, ont fait de lui l'espion ultime - en 2002, il est devenu Nazir Peterson, Insurgé Belliqueux, meilleur ami d'Angelina Johnson - aujourd'hui, il ne sait plus qui il est, Shin ou Nazir, les deux ?
‹ résidence : il vit au Manoir Moriyama, sa famille ne veut pas le laisser tout seul après ce qu'il a vécu.
‹ patronus : informe désormais, autrefois il prenait la forme d'un porc-épic, il paraît que celui de Shin avait la forme d'une tortue géante
‹ épouvantard : un miroir, le plus souvent reflétant les traits de Shin.
‹ risèd : il se voit sous les traits de Nazir, avec Rocket et Doxy.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t6866-shin-reflection
yaaaaay, invasion d'azn yeah
bienvenue sur exci, hâte d'en découvrir plus sur ton p'tit gars :russe:
bon courage pour ta fiche ! kr

• • •

Bodies fill the fields I see, hungry heroes end. No one to play soldier now, no one to pretend. Running blind through killing fields, bred to kill them all. Victim of what said should be, a servant 'til I fall. Soldier boy, made of clay, now an empty shell. (disposable heroes)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hazaël + predator   Sam 27 Mai 2017 - 18:30

WANDLESS • wth is happening
avatar
‹ disponibilité : YASSS.
‹ inscription : 02/04/2017
‹ messages : 226
‹ crédits : COSMIC LIGHT
‹ dialogues : INDIANRED FOREVER.


‹ âge : VINGT-SEPT ANS
‹ occupation : INGÉNIEURE, PETIT GÉNIE.
‹ gallions (ʛ) : 506
‹ réputation : dans le monde moldu, elle est juste un petit génie qui travaille pour le MI5 + dans le monde sorcier, elle est une cracmole engagée, prête à tout pour que les gens comme elle obtiennent des droits et la possibilité de travailler auprès de leurs proches dans le monde sorcier + elle passe beaucoup de temps à manger + elle est capable de réparer n'importe quoi + elle roule sur l'or, pour de vrai.
‹ particularité : MOLDUE (CRACMOLE).
‹ faits : cracmole, ainsley connaît l'existence du monde des sorciers depuis toujours + elle a toujours beaucoup envié ses frères, sa sœur et ses parents, qui sont en plus maîtres du feu grâce à leurs origines asiatiques + elle a très mal vécu leurs départs à poudlard + heureusement, elle a une demi-sœur, elle aussi cracmole : elles se sont serré les coudes. + ainsley est devenue un petit génie de la science, une inventrice à l'imagination débordante + elle a toujours regretté le rejet des cracmols de la société sorcière qui l'a forcée à vivre loin de ses frères et soeurs + d'abord pour rire, son meilleur ami moldu Dan, génie de la biochimie, a commencé à travailler sur un sérum capable de rétablir les gènes sorciers chez les cracmols, puis c'est devenu un vrai projet + un soir, alors qu'ils étaient bourrés, ils se sont injecté les sérums comme des gros idiots, pas de bol, il n'était pas parfait. dan est tombé dans le coma, ainsley s'en est sortie mais a depuis une jambe qui répond une fois sur cinq. + cela fait aujourd'hui trois ans qu'il ne s'est pas réveillé + le gouvernement (ils travaillaient tous les deux pour le mi5) a fait passer tout ça pour un accident de mission, et plusieurs de leurs supérieurs, mal intentionnés, ont récupéré les travaux de dan malgré l'opposition d'ainsley + à la fin de la guerre, elle a fondé le squib's rights movement, une association qui se bat pour que les cracmols aient leur place dans la société sorcière + elle travaille toujours au MI5, et a un peu de mal à conjuguer ses deux vies : raison de plus pour elle pour que la mixité s'opère entre les deux mondes.
‹ résidence : elle vit dans un magnifique loft du londres moldu, très cosy. le plus surprenant est sûrement cet étage réservé uniquement à la science, avec un laboratoire et un atelier. elle avait conçu cet endroit avec dan, avant qu'il tombe dans le coma, et y vit seule aujourd'hui.
Voir le profil de l'utilisateur
BIENVENUE PARMI NOUS I love you
et bon courage pour cette fiche, j'espère que tu vas te plaire sur exci jule

• • •


woman on a wire

the higher i get, the more i miss the ground, no safety nets, now you're not around. i have to keep walkingto keep me from falling down, feels like i'm walkin' on a tightrope

©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hazaël + predator   Sam 27 Mai 2017 - 23:15

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ disponibilité : dispo !
‹ inscription : 29/01/2017
‹ messages : 766
‹ crédits : neo venus.
‹ dialogues : sienna.


‹ liens utiles : draco malfoy w/ lucky blue smith ; ginevra weasley w/ madelaine petsch ; calixe Davis w/ audreyana michelle; ardal ollivander w/ matthew daddario ; indiana alderton w/ nicola peltz ; heath ravka w/ im jaebum ; even li w/ jeon jungkook.
‹ âge : 18 yo (19.12.85).
‹ occupation : ancien élève de Mahoutokoro, 1er cycle achevé au RU par correspondance (vitmagic). désormais étudiant à la WADA cursus Arts visuels. jobbe en tant qu'animateur au CEPAS en semaine et au dirico express le samedi (club d'art pour une ribambelle de gosses qu'il adore).
‹ scolarité : 1992 à aujourd'hui.
‹ baguette : cerisier, 27cm, écailles de kappa.
‹ gallions (ʛ) : 1077
‹ réputation : party boy, slut assumée, toujours partant pour des hook up sans signification et probablement un brin obsédé par le sexe, sans limite, dork en compagnie de ses potes, skater taré, doué avec les gosses, artiste prometteur.
‹ faits :
personnalité:
 



steven jiélùn li, dit evenpyrokinésiste • il porte le nom de sa mère, sorcière pangcah (taïwanaise), plutôt que le "Matsuoka" hérité de son père (japonais) • il a 4 soeurs • tyrannisé à l'école, il a fait une tentative de suicide à 13 ans et est encore aujourd'hui terrifié par le vide. • il a un soft spot pour les gosses mal aimés de son club d'art. • sa famille paternelle est propriétaire de Shape the Future (grand groupe spécialisé en technomagie), où sa mère travaille en tant que directrice marketing de la branche brit. son père a délaissé l'entreprise familiale au profit de sa passion pour l'art et est désormais directeur de la Wada. sa soeur aînée est créatrice de mode, la cadette ingémage chez des concurrents, tandis que les deux dernières sont encore aux études.

vu par le monde:
 


il a toujours un appareil photo, des multiplettes ou un pinceau au bout des doigts • big softie sous ses allures punk • aime être sous les feux des projecteurs lorsqu'il est dans son élément mais devient socially awkward et mal à l'aise avec les gens aussitôt qu'il doute de lui-même. • praise kink • il préfère cependant se tenir derrière la caméra plutôt qu'être mis en avant. • dents de lapin, sourire de bunny. • veut devenir photographe pro. • poste des cover de chant et de danse sur son msn pour satisfaire ses autres passions. • trop d'alcool, trop de sexe, trop d'orviétan, trop de boissons énergisantes. il ne peut pas s'empêcher d'abuser, bien qu'il ait vu sa sœur Lily frôler la mort à cause d'une overdose. • ses potes et lui sont adeptes de bodypainting et font office de toiles humaines les uns pour les autres. • a l'air mort quand il dort. • infoutu de cuisiner, vit de bouffe à emporter et de gras de fast food. • passe un quart de son temps au skatepark, un autre à l'Espresso Patronum, et sèche beaucoup trop les cours pour son bien. • il a un caméléon (kowalski) et mickey et lui ont adopté d'autres animaux, dont un hérisson et un chien.
‹ résidence : vit au Sawl Yard, dans un appart pour deux avec son bff Rhee Min Ki (aka Mickey), rentre chez ses vieux un week-end sur deux environ.
‹ patronus : un kappa, encore une fois. Son animal totem, décidément : très protecteur de son territoire.
‹ épouvantard : ses proches privés de mémoire. Depuis qu'on leur a rendu un Shin tout sauf lui-même, Even s'aperçoit qu'être totalement oublié par quelqu'un qu'on aime est presque aussi terrible que le perdre à jamais... ou peut-être pire.
‹ risèd : quelque chose ayant trait à son paternel, probablement, mais Even préférerait crever plutôt que l'avouer.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t6592-even-human-soul-on-fire
maiiiiiiiis COUCOU TOI love BIENVENUE parmi nous et bon courage pour ta fiche, hâte de voir ce que tu nous prépares iiih on s'est pas encore croisées but #GUMI in da place, c'est marrant d'te voir ici jule n'hésite paaas en cas de question et tu peux aussi passer sur le flood d'intégration si l'envie t'en prend owi

• • •

I CAN'T FALL IN LOVE WITHOUT YOU
we're not nothing • don't feed me scraps from your bed, I won't be the stray coming back just to be fed. just pretend that you want me and be my babe.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hazaël + predator   Dim 28 Mai 2017 - 18:01

Invité
Invité
TU SAIS QUE JE TAIME ? ♥
TU ES LAMOUR DE MA VIE.
ET HAZAEL LE LOUP DE MA VIE ♥
JE TAIME -ENCORE- FORT -AUCASOUTUOUBLIERAIS♥-
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hazaël + predator   Dim 28 Mai 2017 - 22:52

HERO • we saved the world
avatar
‹ inscription : 13/02/2014
‹ messages : 2868
‹ crédits : moi et ma signature à crackle bones.
‹ dialogues : lightblue


‹ liens utiles : présentation - reaghan - ronald - daphne - mood - lyanna - lorcàn - remus
‹ âge : trente ans. (01/06/1974)
‹ occupation : à la renaissance du phénix, je n'ai pas de métier (la faute au gouvernement qui estime que les loups-garous sont trop dangereux pour avoir un métier).
‹ maison : gryffondor
‹ scolarité : septembre 1984 et juin 1991.
‹ baguette : Elle est en bois d'ébène avec une plume de phénix à l'intérieur et mesurant vingt-quatre centimètres.
‹ gallions (ʛ) : 5210
‹ réputation : À Poudlard et jusqu'à sa morsure, on la connaissait parce qu'elle ne ressentait pas la douleur et qu'elle passait plus de temps à l'infirmerie pour vérifier qu'elle ne s'était pas fait mal qu'en cours. Elle a été joueuse de Quidditch aussi et pas une mauvaise. C'est un sport qu'elle a toujours adoré et qu'elle aurait bien continué par la suite. Puis après sa morsure, sa maladie s'est guérie grâce (ou à cause du) au gène loup-garou et on a fini par l'oublier. Puis après elle a été recherchée parce qu'elle a fait partie de l'Ordre du Phénix puis des insurgés. On l'a connu comme étant le rebut de Severus Snape. Puis de nouveau une insurgée. Puis héros de guerre, mais un héros qu'on remercie par un simple sourire et une petite somme d'argent, pas un héros qui mérite l'Ordre de Merlin. Vous comprenez, elle n'est pas normale. L'Ordre de Merlin, June s'en moque, mais elle ne supporte pas le snobisme de ce gouvernement qui se veut tolérant. Depuis la fin de la guerre, June se renfonce dans l'anonymat et ça lui va très bien.
‹ particularité : Loup-garou. Totalement. Elle a été mordue par Claevis, un membre de la meute de Thurisaz en 1995. La cicatrice est toujours visible et bien brillante sur son flanc gauche. Le gène lui a permis de guérir de sa maladie d'insensibilité congénitale à la douleur, mais il lui a fait perdre son boulot d'Auror aussi.
‹ faits : uc
‹ résidence : à storm's end.
‹ patronus : un renard roux
‹ épouvantard : le feu.
‹ risèd : Teddy avec Dora et Remus. Et puis elle avec Elijah et leurs enfants. Des enfants qui ne souffrent pas du gène du loup-garou.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t6908-june-shadow-of-the-colossus
Hé mais j'ai hâte d'en savoir plus sur ton personnage jule bienvenuuuue sur exci trognon j'espère que tu te plairas parmi nous ! Bon courage pour ta fiche I love you

• • •

she wolf but i can't compete with the she-wolf, who has brought me to my knees. what do you see in those yellow eyes? 'cause i'm falling to pieces.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hazaël + predator   Dim 4 Juin 2017 - 6:39

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ inscription : 27/05/2017
‹ messages : 10
‹ crédits : poupou amour de ma vie
‹ dialogues : #
‹ liens utiles :
‹ âge : 24 ans
‹ occupation : cuisiner dans un restaurant chinois
‹ gallions (ʛ) : 177
‹ faits :
Voir le profil de l'utilisateur
vous êtes tous des amours ptitkr
je devrais pouvoir rapidement finir ma fiche mais dans le doute j'aimerais demander un délais, histoire de ne pas perdre mon jeune loup ! :waterfall:
merci d'avance kr
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

Hazaël + predator

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» You hunted me down like a wolf, a predator ▷ 16/10 | 20h45
» Conversions de véhicules volés orks
» [Rapport 1500pts] Chaos de Dan VS Crimson Fists de Tarkand
» Ben Arfa Vs Rey Mysterio
» Nashville Predators

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Leaky cauldron ”
I know chasing after you is like a fairytale
 :: Présentation; walk the line :: validés
-