Partagez | .

sujet; Old Buddies ∆ Elias
MessageSujet: Old Buddies ∆ Elias   Lun 15 Mai 2017 - 22:06

Invité
Invité
Old Buddies     Elias Rosier

Remuant les restes d'un plat au séjour visiblement trop long dans le four du bout de sa fourchette, l'heure était au bilan après ce premier mois loin de barreaux. Bilan gastronomique … Catastrophique, l'horreur gisant encore dans son assiette en attestant sans équivoque. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé, mais plus les jours passaient et plus le sorcier se désespérait d'enfin avaler un repas décent. Du moins, lorsque l'appétit était là, ce dernier allant et venant à sa guise au fil des humeurs du sorcier. Ah, qu'il était loin le temps où Irina lui préparait de bons plats. Point de gouvernante dans leur demeure, la délicieuse créature se refusant aux travers imposés durant ses jeunes années. Il l'entend encore lui maugréer  qu'il ferait mieux de venir l'aider en cuisine au lieu de s'attarder plus que de raison derrière ses baguettes. Il aurait du l'écouter, comme toujours...

Les restes, ou immondices, débarrassés c'est installé devant la fenêtre que la suite de ce bilan improvisé pouvait continuer. Pour un ex Mangemort et Sang Pur désargenté, sa situation matérielle se portait plutôt bien. Le gouvernement, bien qu'à la légitimité discutable, lui avait permit une réinsertion professionnelle rapide et dans sa branche s'il vous plaît. Il n'en restait pas moins qu'un goût amère lui restait en bouche lorsqu'il approchait de la zone où siégeait sa boutique. Pour tout dire, Dorofey n'avait pas encore trouvé le courage, ou plutôt la résignation, nécessaire pour découvrir quel nouveau commerce se tenait derrière les vitrines de son ancienne affaire.Il secoua la tête et préféra plonger ses lèvres dans la boisson brûlante qu'il tenait entre les mains. De quoi le sortir de cette pensée négative. De quoi se plaignait-il après tout,  avec un toit sur la tête, bien qu'en location, et une activité il était loin d'être à la rue. C'était bien là le strict minimum qu'il se devait d'offrir à sa  fille. Enfin... si l'on comptait lui rendre un jour Katia, fait dont il doutait fortement au vu de la difficulté à ne débuter ne serait-ce qu'un échange épistolaire.  Par chance, une jeune professeur du CEPAS s'était entiché de l'adorable fillette et lui avait dernièrement transmit un dessin de cette dernière. Œuvre depuis encadrée qui trônait fièrement dans le salon au dessus du spot favori du brun. Pas sûr que le propriétaire apprécierait, mais pour le peu qu'il daignait venir...

Tout à ses pensées, l'ex mangemort n'avait pas vu le jour décliner et la soirée s'installer à pas feutré. Le sommeil étant loin d'être présent, c'est l'ouvrage délaissé la veille qui avait prit place sur les cuisses du russe qui s'était bien vite laissé à nouveau emporter par le récit d'un auteur qu'il avait regretté lors de son séjour à Azkaban. Une soirée bien loin de ses démons de jeunesse, le Красавчик -tombeur- ayant  laissé place à un homme heureux de retrouver le calme d'une bonne séance de lecture. Du moins, c'est ce que prévoyait celui qui resserra les pans de sa robe de chambre. De la visite à cette heure-ci ? Finalement, cette adresse n'était pas aussi discrète qu'il ne le pensait. Enfin, autant aller s'enquérir de l'identité du nouvel arrivant, ce n'est pas comme si il avait mieux à faire....

Le rideau tiré d'un geste nonchalant, Dorofey n'a guère besoin de plus de quelques secondes pour  reconnaître le propriétaire de cette tignasse blonde. Plus disposé à ouvrir la porte à cet invité inespéré, c'est quatre à quatre qu'il descend les escaliers et ouvre avec le sourire aux lèvres avant d’accueillir son vieil ami d'une accolade virile. « блядь -putain- ! Elias depuis le temps que je t'ai pas croisé vieille branche ! » Il se décala de la porte, laissant la voie libre à l'expérimage. Un sourire étira les lèvres du russe à la vision des bières trônant entre les mains du nouvel arrivant. «  Je vois que t'es bien accompagné, aller entre, on va pas les laisser prendre froid. » La porte refermée, il noue à nouveau sa robe de chambre dont la vue  à moitié défaite avait scandalisé une pauvre grand-même. Peut importe, on les connaît ces vieilles chenilles, elles soufflent et bronchent, mais dans le fond, ce genre de vision leur rappelait leurs jeunes années glorieuses moins rangées où elles pouvaient encore se targuer de plaire aux éphèbes qu'elles épiaient aujourd'hui avec la prunelle envieuse. La main maintenant tendue vers le canapé il reprend. «  Fais comme chez toi. » Pas de chichis entre eux, finalement, le russe ne regrettait pas d'avoir ouvert cette porte...

Revenir en haut Aller en bas
 

Old Buddies ∆ Elias

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Patrick Elias...
» BE CAREFUL ▬ Declan & Elias & Aubépine & Kathaleen
» [JR] La Diva des Folies![Pv Elias]
» Entre père et fille (pour Elias Davidovitch)
» 27 janvier (partie 2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Trésors rpgiques
-