Partagez | .

sujet; Retrouvailles inattendues (Hoppleton)

PRISONERS • bloodstains on the carpet
avatar
‹ disponibilité : Présente et disponible
‹ inscription : 27/12/2016
‹ messages : 40
‹ crédits : GΔINTOOKLEY
‹ dialogues : #336633


‹ liens utiles :
Présentation Liens & Chronologie

Severus T. Snape ft. Adrien Brody
Percy I. Weasley ft. Richard Madden

‹ âge : 39 ans (17/03)
‹ occupation : emprisonné à Azkaban depuis six mois
‹ maison : Serdaigle
‹ scolarité : de 1976 à 1983
‹ baguette : Elle appartenait à son grand-père. Achetée dans les pays de l'Est il y a bien longtemps elle mesure 28 centimètres et a des runes inscrites en son bout. Renfermant un crin de sombral, le bois du prunellier qui a été utilisé est particulièrement robuste.
‹ gallions (ʛ) : 404
‹ réputation : Terrence est un malheureux repenti. Parait-il que certains à l’extérieur entretiennent la polémique concernant son incarcération.
‹ particularité : Occlumens et soigneur, il n'a plus vraiment l'occasion d'employer ses talents depuis son emprisonnement.
‹ faits : Il compte faire appel à son jugement dans les semaines qui viennent. Il ne mérite pas sa peine de six ans d'emprisonnement - aussi courte et futile puisse-t'elle paraître à ses compagnons de prison. Il n'a rien à faire à Azkaban, sa place est à Sainte-Mangouste où il compte bien reprendre son poste de psychomage. Et puis évidemment il va poursuivre sa quête de la création humaine. Alec n'est pas bien loin.
‹ résidence : à Azkaban en compagnie des autres marqués
‹ patronus : informe, il n'a jamais produit un seul patronus corporel
‹ épouvantard : un trou noir l'aspirant vers le néant. Ce dernier représente sa mort et sa perte en somme.
‹ risèd : une foule de sorciers du monde entier, l'acclamant de toutes parts pour ses travaux sur la conscience humaine et la destruction/reconstruction de l'âme.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t6962-terrence-appleton-poison-cure
RETROUVAILLES INATTENDUES

- Home will feel like home again -Il n'y avait plus que l'ennui qui le tenait éveillé. L'ennui qui se lisait sur son visage à chaque déplacement dans les couloirs d'Azkaban et il n'y avait strictement rien pour y remédier. Son affaire était au point mort, à croire que le gouvernement n'avait que faire de son cas. Psychomage diplômé, le meilleur qui exerçait à Sainte-Mangouste avant la guerre et aujourd'hui emprisonné parmi les criminels. Oui, Terrence n'avait jamais douté de ses capacités, passant le plus clair de son temps à dénigrer celles des autres. Ainsi il était évident à ses yeux, qu'il ne méritait pas sa peine, que faire appel à son jugement était bien légitime. Cependant sur ce sujet là, il ne pouvait que maugréer dans son coin. Ébruiter sa demande pour obtenir un nouveau procès le fragiliserait et il n'avait aucune envie de se retrouver coincé au détour d'un couloir par ses anciens compagnons mangemorts. En parlant d'eux, le sorcier n'avait jamais prêté grande attention aux autres détenteurs de la Marque. Excepté quelques visages connus de tous, c'était en tendant l'oreille, en observant les nouveaux locataires arriver qu'il devinait leurs anciennes attributions. Lui, n'avait rejoint le Seigneur des Ténèbres que pour se protéger, s'éviter une période tendue et dangereuse. Un pion parmi la masse, c'est ainsi que son sorcier de la défense avait essayé de charmer le jury, un pauvre gars dans le mauvais camp au mauvais moment. Un sorcier qui n'avait jamais fait de vagues à part acheter un rebut et encore il était officiellement repenti. De plus, le concerné n'avait jamais tenu à témoigner pour l'accusation ce qui avait permis de dédramatiser bien des choses. Evidemment, ses travaux sur Alec avaient été tout sauf indolores. Sauf que l'atrocité, l'Appleton il ne connaissait et ne connaît toujours pas, ou tout du moins il fait semblant d'y être sensible selon son interlocuteur.

« C'était dans l'ordre des choses tu vois. Une pression familiale. Elle était pas vilaine je te dirais et puis on a eu des enfants assez vite. C'est juste que du coup, maintenant je vais pas pouvoir voir mes gosses grandir quoi. » Cela faisait depuis plusieurs semaines qu'il avait mis en place son petit manège. Depuis qu'ils s'étaient croisés pour la première fois en fait. Agim avait parlé avec les poings à défaut d'ouvrir la bouche mais Terrence ne lui en avait pas tenu rigueur. Le sorcier venait de se faire fraîchement cueillir de ce qu'il avait compris et il n'avait pas apprécié la peine de prison dont il venait d'écoper. Tout comme le psychomage finalement. Et alors que les langues s'étaient déliées au fil des heures passées dans la même cellule, il avait bien compris que c'était leur seul point commun. A l'écoute, à la recherche du moindre indice... La pureté du sang avait été désignée comme son angle d'attaque. Ou plutôt le processus qui consistait à la purifier. Et c'est à partir de là que Terrence avait commencé à partager sa vie. Des fondations véridiques et assez stables pour tenir une charpente des plus factices. Il n'avait jamais eu d'enfants - excepté Alec, son objet d'étude. « J'ai jamais compris comment la famille de ma femme avait été assez bête pour sacrifier la pureté de leur sang. On leur a même pas promis d'argent... Les imbéciles! » Et le sorcier éclata de rire bruyamment. Ou tout du moins il feinta s'en amuser car l’entièreté de ses propos formait un tissu de mensonges. « Détenu 378, t'as de la visite. » L'Appleton n'apporta aucune attention au geôlier qui venait de l'interpeller. S'il n'avait pas la décence de l'appeler par son nom alors ce petit jeune n'avait le droit à aucune reconnaissance de sa part. « Excuse moi Agim, je suppose que le sorcier de la défense que je paye est enfin là pour bosser. » Terrence se releva, le sourire aux lèvres et laissa les gardiens lui passer ses chaînes magiques. Escorté jusqu'aux bulles en lévitation faisant offices de parloir, le sorcier retint sa surprise à la découverte de son visiteur. Il n'avait pas changé - à ses yeux. Propre, en meilleur état aussi, avec sa petite mine sereine même si sûrement il ne veut rien laisser transparaître. Après tout c'est bien l'Appleton qui est derrière les barreaux. Et voilà qu'avec sa simple présence, Alec vient de faire perdre tous ses moyens à son ancien détracteur. Parce qu'il avait tout prévu, absolument tout, sauf ça. Il n'aurait jamais crû son sujet d'étude assez bête pour se pointer de nouveau lui mais soit, Terrence ne va pas refuser cette occasion de revoir sa création ultime. C'est qu'après tout il n'avait pas eu le temps de finir ses travaux concernant le gamin. Le sorcier vint finalement à la rencontre de l'imprudent, s'assit sur la chaise que le geôlier lui désigna et planta son regard dans celui de son visiteur. Lentement les commissures de ses lèvres se redressèrent et ses yeux se mirent à pétiller au fur et à mesure qu'il détaillait Alec du regard. Peut-être pensait-il encore rêver de l'improbable?


• • •

♒️ You break me down ♒️

• Terrence Appleton • La justice avait échoué et lui était une de ses principales victimes. Ne pouvant compter que sur lui-même, il attend dans sa geôle le moment opportun pour récupérer sa liberté. Stupid believer.
Revenir en haut Aller en bas

OUTCAST • all hail the underdogs
avatar
‹ disponibilité : always
‹ inscription : 13/12/2016
‹ messages : 437
‹ crédits : sophy, jiji, tumblr.
‹ dialogues : #666A99


‹ liens utiles :
rolf ft. ryan gosling, astoria ft. lily collins, theodore ft. dylan o'brien, édouard ft. bob morley, neville ft. daniel sharman, elijah ft. chris evans, ambroise ft. sen mitsuji, alexander ft. alfie enoch, olivia ft. emeraude toubia, brienne ft. natalia dyer, dean ft. john boyega, gregory ft. alden ehrenreich, priscilla ft. daria sidorchuk, charles ft. james norton, hwan ft. vernon choi, jay ft. gong yoo, hiram ft. abel tesfaye, adidja ft. reece king.


‹ âge : vingt-cinq (03/07).
‹ occupation : receleur d'animaux illégaux.
‹ maison : poufsouffle
‹ scolarité : 1979 et 1996
‹ baguette : est longue de vingt-trois centimètres virgule quatre, est en bois de chêne et contient une plume de phénix.
‹ gallions (ʛ) : 893
‹ réputation : je suis un traître, qui a un jour été un allié de la Résistance. Aujourd'hui je ne suis plus personne.
‹ particularité : bipolaire.
‹ faits : j'ai rejoint les Audacieux après la Bataille de Poudlard, me suis fait attraper et vendre comme Rebut et ça m'a traumatisé à vie. Revenu parmi les Insurgés, j'ai commencé à faire du traffic d'informations avec certains Collaborateurs, mais on m'a donné une fausse information et j'ai mené six de mes amis à leurs morts. J'ai été rejeté des Insurgés après ça. Je n'ai pas participé à la Bataille de Poudlard, je possède un chien, et je n'aime pas trop les vieux mauvais souvenirs.
‹ résidence : dans une petite chambre au dernier étage d'un immeuble du Chemin de Traverse.
‹ patronus : parfois impossible à invoquer, sinon il prend la forme d'un chat.
‹ épouvantard : une étendue aqueuse.
‹ risèd : un sourire sincère sur mon visage, et ma famille réunie.
Voir le profil de l'utilisateur
terrence appletonNothing in me was not made by you.
Alec ne sait pas pourquoi il fait ça. Tout, tout lui dit de ne pas le faire; d'abandonner, d'appeler la prison et d'annuler, de reculer, de s'enfuir en courant même. C'est une terrible idée et il le sait. Il aurait dû au moins en parler à Mafie, d'une certaine manière, et lui demander de l'accompagner, comme elle l'a fait quand il a assisté au procès... mais il ne l'a pas fait, préférant prendre rendez-vous avec Azkaban dans le plus grand des secrets et avec la plus grande des angoisses. Il n'a qu'une envie: s'enfuir à toutes jambes mais à la place, il laisse son sac à dos à la sécurité, se fait fouiller et pénètre enfin dans la prison des sorciers, se faisant mener aux bulles de visite où on le laisse attendre pendant un temps qui lui semble interminable — d'ordinaire pourtant patient, il devient nerveux et impatient tout d'un coup, la main qu'il a posé sur la table devant laquelle il est assis s'agitant, ses doigts rebondissant dans un rythme endiablé, nerveux. Quand il est laissé seul par le garde qui va chercher Appleton, Alec se rencontre qu'il se sacrifie, plonge dans la gueule du loup. Il a l'impression qu'il va mourir, s'évanouir, se suicider: le torse où se répand la Marque d'Appleton le brûle et il a envie de s'arracher la peau; son crâne est pris dans un étau de fer alors que sa tête est plongée dans une eau gelée qui n'habite que ses pensées; il est tremblant, impatient, apeuré, angoissé, nerveux, supplicié.

Et puis la porte s'ouvre, un autre garde et enfin — il est là.

Appleton, le Mangemort, son Maître, son bourreau, son seul ami pendant ces longs mois de solitude — non. Il s'arracherait les yeux pour avoir dit quelque chose de si horrible (il n'est pas son bourreau mais son seul ami- NON), Appleton n'est pas son ami, n'a jamais été son ami et quoiqu'il arrive, il doit se souvenir qu'il est l'ennemi, malgré le fait qu'il ait été un allié précieux des Insurgés, malgré le fait qu'il ait été si bon avec la RDP. Alec a l'impression que tout est dans sa tête: les souvenirs de son temps en tant que Rebut en sont presque flous brutalement, il se souvient avoir ressenti la même chose pendant le procès de Terr- d'Appleton quand son sorcier à la défense avait fait un émouvant discours sur la bonté de l'accusé, sa générosité. À croire qu'il est le seul à voir le démon sous le masque de l'homme; ça le dérange profondément.
Pendant un instant, alors qu'il a l'air presque surpris que le prisonnier de le voir là, Alec va bien. Il se sent calme, il a le contrôle, il est ici en visiteur, en bon sorcier, il a le droit d'être là. Il a pris quelques risques en utilisant sa véritable identité, alors que sa famille le croit mort, mais tout va bien, il passe, ça passe, il va bien.
Et puis tout d'un coup, Appleton s'approche.
Mémoire musculaire: Alec s'immobilise, la main qui ne cessait de taper en rythme sur la table s'arrête, repose à plat. Appleton s'asseoit en face de lui, la main se rétracte et puis il sourit et Alec a la tête sous l'eau, il va étouffer.

Le garde quitte la pièce et prend tout l'air du monde avec lui. Alec a l'impression qu'il étouffe, qu'il va mourir. Peut-être qu'il est mort. Peut-être qu'Appleton l'a tué il y a tous ces mois en arrière et- non. Il a survécu et il est là aujourd'hui et il est plus fort que lui. Il repense à la main de Mafie dans la sienne au procès, à la force dans ses doigts; il repense à Mafie tout simplement et ça semble lui donner assez de force pour ouvrir la bouche: “ votre sorcier à la défense m'a appelé. ” Il n'arrive pas à croire qu'il ait pu trouver quelqu'un d'assez fou pour le représenter — mais il imagine que les gens font parfois des choses comme ça pour l'argent. Il sait que sa mère a parfois représenté de véritables monstres parce que son agence l'y forçait, et aussi parce qu'elle avait besoin de la médiatisation et de l'argent... “ Il veut que je- je vous aide à faire appel. ” La main d'Alec, qui s'est glissée jusqu'au rebord de la table, se remet lentement en mouvement; les doigts se soulèvent puis s'abattent de nouveau, dans un rythme plus lent, similaire à un battement de coeur. “ Que je témoigne pour vous. ” Il déglutit difficilement. Il n'aurait jamais dû venir ici. C'est la pire idée qu'il ait jamais eu. “ Mais qu'est-ce que je pourrais témoigner qui vous aide? ” Non pas qu'il ait envie de l'aider; il s'étonne simplement. Sa voix est termblante, mal assurée; il est l'ombre de lui-même, quand Appleton est dans la même pièce.

• • •

"You can’t love someone unless you love yourself first" bullshit. I have never loved myself. But you— Oh god, I loved you so much I forgot what hating myself felt like.
Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles inattendues (Hoppleton)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des Retrouvailles inattendues ! Investigation au cœur des révolutionnaires !
» Des retrouvailles inattendues - 2013 [Katherine Pierce]
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Des retrouvailles inattendues avec son cousin (pv Guillaume)
» [Joker & Hells] Retrouvailles inattendues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Somewhere over the rainbow ”
but you know legends never die
 :: Royaume-Uni; bring me the horizon :: Azkaban
-