Partagez | .

sujet; MISSION ► The Great Escape
MessageSujet: Re: MISSION ► The Great Escape   Mar 16 Mai 2017 - 20:39

PRISONERS • bloodstains on the carpet
avatar
‹ inscription : 13/09/2013
‹ messages : 8775
‹ crédits : faust.
‹ dialogues : seagreen.


‹ liens utiles : draco malfoy w/ lucky blue smith ; ginevra weasley w/ holland roden ; calixe davis w/ audreyana michelle ; uc w/ uc ; indiana alderton w/ nicola peltz ; heath ravka w/ im jaebum ; even li w/ jeon jungkook ; jelena kuodzevikiute w/ ariana grande.

‹ âge : 23 yo (05.06.80).
‹ occupation : ancien langue de plomb (spécialisé dans les expérimentations magiques) ; fugitif et informateur de la RDP entre le 26.05.03 et le 08.12.03 ; condamné à 22 ans à Azkaban pour terrorisme, au terme d'une assignation à résidence et d'un procès bâclé, tenu à huis-clos.
‹ maison : Slytherin — “ you need a little bit of insanity to do great things ”.
‹ scolarité : entre 1991 et 1997.
‹ baguette : un emprunt, depuis qu'il est en fuite. elle n'est que temporaire et il ne souhaite pas s'y intéresser ou s'y attacher, puisque la compatibilité est manquante.
‹ gallions (ʛ) : 11707
‹ réputation : sale mangemort, assassin méritant de croupir à vie en prison pour expier ses crimes et ceux de ses ancètres.
‹ particularité : il est occlumens depuis ses 16 ans.
‹ faits : Famille.
Narcissa (mère) en convalescence. sortie de son silence depuis peu pour réfuter l'annonce de son décès ; reconnue martyr. lutte pour que le jugement de son fils soit révisé.
Lucius (père) mort durant la tempête du 03.03.2004.
Spoiler:
 

‹ résidence : emprisonné à Azkaban depuis le 06.01.04. en fuite depuis le 08.05.04.
‹ patronus : inexistant.
‹ épouvantard : l'éxécution de juillet 02, ses proches en guise de victimes: leurs regards vidés par l'Imperium, la baguette de Draco dressée, les étincelles vertes des AK et leurs cadavres empilés comme de vulgaires déchets.
‹ risèd : un portrait de famille idéal, utopique.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t4710-draco-there-s-a-hole-in-my-so
Le sous-entendu le fait grincer d'agacement. Evidemment son numéro lui a valu ce genre de plaisanteries minables (grivoises, déplacées) dès son arrivée, et évidemment, ça le fait riré, Potter. Draco lui sert son regard le plus outragé lorsqu'il réplique : Oh, on allait justement s’y mettre. Tu veux nous rejoindre ? Le commun des mortels considérerait probablement que l'important est le succès de l'opération diversion, mais c'est pour son honneur bafoué que Draco se redresse pour glisser une main sous le matelas, suivant l'indication presque imperceptible de Potter. Oh — après une si longue abstinence, la sensation d'une baguette entre ses doigts est indescriptible et il s'accorde une demi-seconde pour fermer les yeux, sentant l'excitation courir dans ses veines tandis que son flux magique s'éveille au contact du catalyseur. Il savent pourtant qu'il y a un risque que l'objet ne réponde pas à la magie de Draco et Potter semble déjà prêt à intervenir. Les réflexes reprennent leurs droits, le Stupefix fusant juste alors que 57 capte un mouvement et se tourne vers le blond. Il parvient à éviter le sortilège, beugle aussitôt un tonitruant GARDES ! qui avorte lorsque Potter l'attaque par derrière. Mais déjà, des bruits de pas précipités résonnent au bout du couloir.

felix felicis : les pas sont seulement ceux d'un garde infiltré (allié)
everklena : c'est un duo de gardiens ennemis qui arrive en premier, alerté par le bruit

Spoiler:
 

• • •

I'M SORRY I'M SUCH AN ASSHOLE
I'll be good, i'll be good • I thought I saw the devil looking in the mirror. Drop of rum on my tongue with the warning to help me see myself clearer. My past has tasted bitter for years now, so I wield an iron fist. Grace is just weakness or so I've been told. I've been cold, I've been merciless. But the blood on my hands scares me to death, maybe I'm waking up... today.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MISSION ► The Great Escape   Ven 19 Mai 2017 - 0:54

HERO • we saved the world
avatar
‹ inscription : 31/05/2016
‹ messages : 723
‹ crédits : SHIYA. EXCEPTION POUR LA SIGNA.
‹ dialogues : #indianred.


‹ âge : VINGT-HUIT ANS
‹ occupation : AUROR.
‹ maison : GRYFFONDOR
‹ scolarité : 1987 et 1994.
‹ baguette : 30 centimètres, bois de noisetier, crin de sombral.
‹ gallions (ʛ) : 1299
‹ réputation : on dit d'elle qu'elle est loyale et intransigeante + on la trouve parfois désagréable, mais c'est juste parce qu'on la connaît mal et qu'elle n'est pas très avenante au premier abord + elle est une auror brillante et fonceuse + on la sait proche de la cause des loups-garous. on a du mal à comprendre pourquoi elle a fait le choix de se lier par triumvirat à un loup-garou.
‹ particularité : animagus en formation + son animal est un ours brun massif.
‹ faits : amelia a fait sa formation d'auror avec un an d'avance + quand le lord est arrivé au pouvoir, elle est restée, en pensant que ça n'allait pas durer + coincée et surveillée, elle prétendu être à ses côtés + c'est lors de la vente aux enchères des rebuts (2001) qu'elle arrive à fuir sans se faire remarquer et à échapper à la surveillance des mangemorts + elle passe deux ans à fuir, en solitaire, une situation qui l'a rendue plus sauvage et froide + elle a rejoint les insurgés en 2003 et a mené de nombreuses missions pour eux, forte de sa formation et de son expérience d'auror + elle a participé à la grande bataille de décembre 2003 + pendant les combats, elle a choisi d'être liée par triumvirat à édouard douglas afin de lui sauver la vie in extremis. ils ont failli ne pas s'en sortir + elle s'est battue contre le gouvernement intérimaire mis en place après la guerre, qui a injustement envoyé édouard en prison pour en faire un exemple, et a participé à faire échapper plusieurs criminels injustement jugés de la prison d'azkaban + elle a repris son poste d'auror après la guerre.
‹ résidence : entre son appartement du londres sorcier et storm's end.
‹ patronus : UN RENARD
‹ épouvantard : perdre les membres du pack. surtout perdre eddie.
‹ risèd : UNE SOIRÉE HEUREUSE ENTRE AMIS.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t4645-amelia-can-anybody-save-me-no
Il n’est pas là. Elle le sait, elle le sent. Amelia avance pourtant avec les autres, avec un espoir idiot qu’elle se trompe, que le triumvirat se trompe. Mais il ne se trompe jamais. « C’est pas vrai… » Elle lève les yeux au ciel. Bien sûr. Bien sûr. C’est à ce moment précis que lui parviennent les pensées. ne! viens! pas! me! chercher! Elle serre les dents. Il y a une autre personne avec elles (Azela), mais Amelia est trop énervée - et un peu paniquée pour la reconnaître sous son apparence changée. Tout ce qu’elle voit, c’est qu’une fois de plus, le plan se complique à cause d’Édouard et de ses conneries. « Y a trop d’odeur ici, est-ce que tu arrives à le localiser, toi ? » Amelia lâche un soupir, et jette un regard aux deux filles. « Bien sûr. » Au moment où les pensées d’Eddie ont traversé son esprit, elle s’est raccrochée au lien avec force, et même s’il ne lui communique pas où il est, elle peut aisément se diriger grâce au lien. « Venez avec moi. » Elle s’élance avant même d’avoir eu une quelconque réponse de ses collègues. Tout se complique.
Dans les premiers couloirs, elles ne rencontrent personne. Amelia sent une poussée d’adrénaline, d’un coup. « Quelque chose ne va pas. » dit-elle à mi-voix en posant sa main sur sa clavicule. « Il faut qu’on se dépêche. » Elle avance un peu plus vite, et perd son attention une demi-seconde. La demi-seconde où un garde traverse le couloir perpendiculaire au leur et pose son regard sur elles trois. « Shit. » Amelia dégaine sa baguette et lance un Stupéfix imprécis. L'homme est plus rapide, et son sort à lui s’éclate contre sa poitrine. Elle tombe, raide, incapable de bouger.
Elle s’est laissée déconcentrer. Elle! On va mourir and that’s on you! envoie-t-elle à Édouard, parce que quand elle foire quelque chose, c’est toujours à cause d’Édouard. Elle n’a plus qu’à faire confiance à June et l’autre jeune fille, à qui elle n’a même pris le temps de demander sa véritable identité.

Spoiler:
 

• • •


  - I CAN HARDLY STAND MYSELF, SO WHAT AM I TO YOU? -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MISSION ► The Great Escape   Dim 21 Mai 2017 - 11:32

PRISONERS • bloodstains on the carpet
avatar
‹ disponibilité : always.
‹ inscription : 19/06/2016
‹ messages : 559
‹ crédits : sweet poison, tumblr, neil gaiman.
‹ dialogues : cadetblue.


‹ liens utiles :
rolf ft. ryan gosling, astoria ft. lily collins, theodore ft. dylan o'brien, édouard ft. bob morley, neville ft. daniel sharman, elijah ft. chris evans, ambroise ft. sen mitsuji, alexander ft. alfie enoch, olivia ft. emeraude toubia, brienne ft. natalia dyer, dean ft. john boyega, gregory ft. alden ehrenreich, priscilla ft. daria sidorchuk, charles ft. james norton, hwan ft. vernon choi, jay ft. gong yoo, hiram ft. abel tesfaye, adidja ft. reece king.


‹ âge : vingt-huit
‹ occupation : à Azkaban.
‹ maison : poufsouffle
‹ scolarité : 1986 et 1993.
‹ baguette : mesure trente centimètres virgule cinq, est composée de bois de chêne et contient un crin de licorne. Elle est inflexible et rigide comme son propriétaire.
‹ gallions (ʛ) : 1109
‹ réputation : j'ai été injustement envoyé à Azkaban. Mon crime? Avoir été mordu et être devenu loup-garou.
‹ particularité : un loup-garou depuis avril 1998. Je suis en triumvirat avec Amelia Cartwright, un lien émotionnel qui nous unit et nous permet parfois de partager nos pensées.
‹ faits : je suis un loup-garou, un ancien Auror bouffé par la culpabilité d'avoir vu ma famille et mes anciens amis décimés autour de moi. J'ai été défiguré à vie par mon Créateur et je me soumettais tous les jours à un sortilège d'Illusion pour cacher les dégâts. J'ai perdu un oeil dans l'affaire. J'ai fatT partie du groupe qui a attaqué Saint-Mangouste et me suis rendu compte de l'horreur de la situation trop tard. Je suis le loup-garou qui a mordu Ginny Weasley. Je suis actuellement à Azkaban à cause de ça et de l'attentat de Saint-Mangouste, même si la rumeur est que le juge m'a plus puni pour ma nature que pour mes crimes.
‹ résidence : dans une cellule d'Azkaban, que je partage avec Aramis Lestrange.
‹ patronus : un ours
‹ épouvantard : les corps massacrés de mes proches, détruits par la Bête qui m'habite.
‹ risèd : moi tel que je l'étais avant, libre de l'influence du loup en moi.
Voir le profil de l'utilisateur
On va mourir and that’s on you! entend-t-il plus ou moins de la part d'Amelia, et presqu'aussitôt, y'a un fuck off!!!!! mental qui lui échappe dans sa direction. Il est aux prises avec l'autre prisonnier qui est venu finir le boulot commencé plus tôt dans la journée qui lui a valu de finir à l'infirmerie. Mais il sent, comme si le sortilège avait été dirigé contre lui, le Stupéfix qui a frappé Amelia et ça le rend malade, envoyant des vagues d'adrénaline dans tout son corps qu'il utilise pour mettre l'autre prisonnier KO.
Puis il se met à courir dans les couloirs parce qu'Amelia a été stupéfixée, et qu'il n'arrive pas à formuler une pensée cohérente genre mais? je la? déteste? en fait? ou je? ne veux pas? être? sauvé? non, tout ce à quoi il pense c'est AMELIA EST EN DANGER AMELIA EST EN DANGER AMELIA EST EN DANGER et il utilise lui aussi le lien du Triumvirat pour se diriger dans une prison qu'il commence à bien connaître, ne s'arrêtant même pas pour ralentir ou s'assurer qu'il n'y a personne d'autre dans les couloirs; ne compte que son amie de toujours (auto-friendzone level critique).
Il finit par déraper dans un couloir, et devant lui il y a un garde et il voit trois femmes par-dessus son épaule, il identifie celle étant au sol comme étant Amelia mais ne reconnait pas les deux autres — ses sens de loup-garou annulés par la rune posée sur son torse.

felix felicis; il maîtrise le garde (PNJ) en mode karaté kid et récup sa baguette qu'il pointe sur amelia, june et azela.
everklena; il se fait salement stupéfixier aussi.

Spoiler:
 

• • •

There are a hundred things he has tried to chase away the things he won't remember and that he can't even let himself think about because that's when the birds scream and the worms crawl and somewhere in his mind it's always raining a slow and endless drizzle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MISSION ► The Great Escape   Dim 21 Mai 2017 - 11:57

HERO • we saved the world
avatar
‹ disponibilité : toujours.
‹ inscription : 06/11/2016
‹ messages : 364
‹ crédits : shellhead, tumblr, richard siken pour la signature.
‹ dialogues : olive.


‹ liens utiles :
rolf ft. ryan gosling, astoria ft. lily collins, theodore ft. dylan o'brien, édouard ft. bob morley, neville ft. daniel sharman, elijah ft. chris evans, ambroise ft. sen mitsuji, alexander ft. alfie enoch, olivia ft. emeraude toubia, brienne ft. natalia dyer, dean ft. john boyega, gregory ft. alden ehrenreich, priscilla ft. daria sidorchuk, charles ft. james norton, hwan ft. vernon choi, jay ft. gong yoo, hiram ft. abel tesfaye, adidja ft. reece king.


‹ âge : trente-et-un (23/04)
‹ occupation : greffier au magenmagot.
‹ maison : poufsouffle
‹ scolarité : 1984 et 1991.
‹ baguette : a comme coeur une plume de phénix, est composée de bois de chêne, longue de vingt-neuf centimètres virgule cinq, elle est épaisse et souple, chaude au toucher. C'est la seule baguette que j'ai jamais possédé.
‹ gallions (ʛ) : 821
‹ réputation : je suis très mystérieux pour rien.
‹ particularité : un semi-loup depuis plusieurs années.
‹ faits : je suis un semi-loup depuis un peu plus de sept ans maintenant, et j'ai fait la paix avec cette particularité. J'ai été membre des Pacifistes puis j'ai rejoint la RDP après avoir participé à la prise de Poudlard. J'étais membre du Conseil. Suite au décès de ma soeur, je m'occupe de ma nièce de sept ans, Rhaenys.
‹ résidence : dans le Londres moldu dans un petit appartement.
‹ patronus : un coyote
‹ épouvantard : ma nièce me regardant avec effroi et dégoût, comme sa mère avant elle.
‹ risèd : June, Rhaenys et moi. Heureux.
Voir le profil de l'utilisateur
« Y a un souci ? » Elijah doit retenir un roulement de yeux exaspéré en entendant Phillips. Y'a vraiment qu'un connard de cadavre pour poser des questions alors qu'on essaie de le sortir de prison. « Tu discutes pas et tu nous suis. » Elijah reste silencieux en écoutant l'autre garde, son regard vissé sur Phillips pour lui faire comprendre qu'ils doivent bouger. Maintenant. « Pas la peine de s’énerver, c’est bon je vous suis. Il va où ? Tu la fermes toi. » Phillips se bouge enfin et Elijah tend la main pour lui attraper le bras et le sortir plus vite de là. « C’est pas d’ton âge ce qu’on va faire.Phillips... ” Il est interrompu quand le prisonnier qui vient de se faire souiller se lève brutalement et fonce vers le cadavre ambulant. Elijah ne réfléchit même pas en sortant sa baguette, entrant complètement dans la cellule malgré l'imposante carrure de sa fausse apparence pour tirer Phillips sèchement en avant, mettant sa baguette sous le menton du prisonnier. “ Calme-toi, ” fait-il d'une voix ferme. L'autre garde est un peu sur les nerfs, a dégainé sa baguette lui aussi mais semble particulièrement angoissé, pointant l'autre prisonnier qui, assis sur le bord de sa couchette, a levé les mains en l'air. “ Retourne gentiment s'asseoir. Buckley- ” Il va le tuer. “ Quoi? Faut qu'on se grouille. ” Sans rire?! Elijah jette un regard en arrière pour répliquer quelque chose mais s'interrompt brutalement quand le poing du prisonnier qu'il tenait il y a une seconde en joue, s'écrase brutalement contre sa mâchoire.

felix felicis; elijah envoie son coude dans le nez du prisonnier et le souille en le repoussant en arrière, parvenant à faire sortir reaghan de la cellule sans mal
everklena; elijah se fait castagner tandis que l'autre garde (PNJ) pète un boulard et commence à envoyer des sortilèges qui déclenchent une alarme dans ce coin de la prison.

Spoiler:
 

• • •

We have not touched the stars, nor are we forgiven, which brings us back to the hero’s shoulders and the gentleness that comes, not from the absence of violence, but despite the abundance of it.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MISSION ► The Great Escape   Lun 22 Mai 2017 - 17:55

HERO • we saved the world
avatar
‹ inscription : 13/02/2014
‹ messages : 2868
‹ crédits : moi et ma signature à crackle bones.
‹ dialogues : lightblue


‹ liens utiles : présentation - reaghan - ronald - daphne - mood - lyanna - lorcàn - remus
‹ âge : trente ans. (01/06/1974)
‹ occupation : à la renaissance du phénix, je n'ai pas de métier (la faute au gouvernement qui estime que les loups-garous sont trop dangereux pour avoir un métier).
‹ maison : gryffondor
‹ scolarité : septembre 1984 et juin 1991.
‹ baguette : Elle est en bois d'ébène avec une plume de phénix à l'intérieur et mesurant vingt-quatre centimètres.
‹ gallions (ʛ) : 5209
‹ réputation : À Poudlard et jusqu'à sa morsure, on la connaissait parce qu'elle ne ressentait pas la douleur et qu'elle passait plus de temps à l'infirmerie pour vérifier qu'elle ne s'était pas fait mal qu'en cours. Elle a été joueuse de Quidditch aussi et pas une mauvaise. C'est un sport qu'elle a toujours adoré et qu'elle aurait bien continué par la suite. Puis après sa morsure, sa maladie s'est guérie grâce (ou à cause du) au gène loup-garou et on a fini par l'oublier. Puis après elle a été recherchée parce qu'elle a fait partie de l'Ordre du Phénix puis des insurgés. On l'a connu comme étant le rebut de Severus Snape. Puis de nouveau une insurgée. Puis héros de guerre, mais un héros qu'on remercie par un simple sourire et une petite somme d'argent, pas un héros qui mérite l'Ordre de Merlin. Vous comprenez, elle n'est pas normale. L'Ordre de Merlin, June s'en moque, mais elle ne supporte pas le snobisme de ce gouvernement qui se veut tolérant. Depuis la fin de la guerre, June se renfonce dans l'anonymat et ça lui va très bien.
‹ particularité : Loup-garou. Totalement. Elle a été mordue par Claevis, un membre de la meute de Thurisaz en 1995. La cicatrice est toujours visible et bien brillante sur son flanc gauche. Le gène lui a permis de guérir de sa maladie d'insensibilité congénitale à la douleur, mais il lui a fait perdre son boulot d'Auror aussi.
‹ faits : uc
‹ résidence : à storm's end.
‹ patronus : un renard roux
‹ épouvantard : le feu.
‹ risèd : Teddy avec Dora et Remus. Et puis elle avec Elijah et leurs enfants. Des enfants qui ne souffrent pas du gène du loup-garou.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t6908-june-shadow-of-the-colossus
Amelia s’élance, les deux autres à sa suite. June est cramponnée à sa baguette et elle est à l’affut de la moindre odeur suspecte. « Quelque chose ne va pas. Il faut qu’on se dépêche. » La jeune femme accélère le pas et June voudrait lui dire de ralentir, mais c’est déjà trop tard. Un garde les voit toutes les trois alors qu’elles se sont arrêtées en plein milieu d’un couloir. « Shit. » Tous en même temps sortent leur baguette. Amelia et le garde sont plus rapides sauf que le sort de l’ancienne auror n’a pas le temps d’atteindre l’homme. Elle est touchée et tombe au sol. « Qu’est-ce que vous fichez ici ? » Il a toujours la baguette pointée dans leur direction. C’est là que June sent l’odeur d’Edouard. Il est là. La louve est beaucoup trop contente de le voir et la rouquine a l’impression que ça fait une éternité qu’ils ne sont pas vus. Il arrive derrière le garde et tente de le neutraliser sauf que le garde semble avoir un sixième sens lui aussi. Il se retourne et balance un stupéfix qui frappe Edouard en plein torse. Il s’effondre au sol. « Parfait… » Gronde June qui décide de s’élancer en avant. Il a l’air d’avoir de bon réflexe en magie, qu’est-ce que ça donne quand on y va à la moldue ? La rouquine le charge donc et le fait tomber à la renverse. Elle est sur lui et envoie un coup dans sa main qui tient la baguette. Elle le pointe avec la sienne et beugle à celle qui l’accompagne : « Annule le sortilège sur les deux. Dépêche-toi ! » Tout en continuant de maîtriser le garde sous elle comme elle peut. S’il continue comme ça, il va se crever un œil.

felix felicis : june arrive à maîtriser le garde et est tellement gavée qu'il gesticule qu'elle le stupéfixie à son tour et elle aide azela à libérer les deux zouaves.
everklena : il bouge trop et parvient à repousser june tellement bien qu'elle se prend un mur et s'assomme.

Spoiler:
 

• • •

she wolf but i can't compete with the she-wolf, who has brought me to my knees. what do you see in those yellow eyes? 'cause i'm falling to pieces.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MISSION ► The Great Escape   Lun 22 Mai 2017 - 18:11

PRISONERS • bloodstains on the carpet
avatar
‹ inscription : 26/08/2015
‹ messages : 743
‹ crédits : inspiration et la signature est à crackle bones.
‹ dialogues : #533d6a


‹ liens utiles :
présentationjuneronalddaphnemoodlyannalorcànremus

‹ âge : trente ans.
‹ occupation : ancien prisonnier à Azkaban, devenu un fugitif à plein temps.
‹ maison : serdaigle.
‹ scolarité : 1983 et 1990.
‹ baguette : anciennemet, elle faisait trente centimètres, elle était en bois de saule et un cœur avec un cheveu de banshee. maintenant, c'est le ministère qui l'a, elle ne lui est pas utile en prison.
‹ gallions (ʛ) : 1685
‹ réputation : Il dégoûte. Il répugne. Il effraie. Il fascine. La malédiction des Phillips existe réellement et c'est presque devenu un jeu d'essayer de croiser Reaghan à la tombée de la nuit lorsque sa tête mal peignée laisse place à un cadavre déambulant dans les rues. Personne ne souhaite le côtoyer à la nuit tombée sauf les curieux et son ancienne équipe. Il est considéré comme un assassin par les médias et les sorciers. C'est vrai qu'il a rétamé la gueule de plusieurs insurgés, mais c'était pas contre eux, il a aussi tabassé des mangemorts parce qu'on l'avait grassement payé.
‹ particularité : Il est maudit. Une malédiction qu'il compte bien enlever une fois sorti d'Azkaban.
‹ résidence : il squatte chez ariane moriarty en évitant de sortir parce qu'il est toujours un peu recherché par le gouvernement.
‹ patronus : inconnu.
‹ épouvantard : On ne dirait pas quand on le voit plaisanter sur ça, mais son apparence nocturne lui fait peur. Il se voit sans cesse rejeté par sa mère, par les autres et il finit par se voir lui dans ce corps décharné et ça lui fait peur. Il n'aime pas cette autre partie de lui.
‹ risèd : Une vie normale. Une famille.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t6912-reaghan-the-walking-dead
Reaghan se rend compte que sa provocation était de trop, mais c’était beaucoup trop tentant pour ne pas la faire. Il regarde le garde repousser le prisonnier qui s’est senti offensé par les propos de Reaghan. « Oh mais fallait le dire que t’étais intéressé. » - « Merlin, Phillips, ferme ta gueule. » Le cadavre ricane dans son coin alors que le prisonnier est coincé sous la baguette de l’autre. “ Calme-toi. Retourne gentiment s'asseoir. Buckley- ” — “ Quoi? Faut qu'on se grouille. ” Il détourne la tête deux malheureuses secondes et le prisonnier offensé en profite pour lui envoyer un coup de poing dans la figure. Le garde riposte par un coup de coude bien placé. On peut même entendre un craquement. En tout cas l’homme tombe au sol en geignant de douleur et Reaghan se fait conduire à l’extérieur de la cellule. Celui qui est resté sagement assis sur son lit va aider son ami et gueule à son tour. « Reviens pas, Phillips, on va t’saigner sinon. » Le garde un peu nerveux referme la cellule derrière eux et lance un regard menaçant aux deux prisonniers. Reaghan le sent pas trop celui-là, il lui paraît vraiment trop nerveux et il sent qu’à un moment donné il va péter un câble pour rien et que ça risque fortement de tourner au vinaigre. « C’est quoi la suite du plan maintenant ? J’ai droit à une baguette ? » Reaghan est sorti depuis même pas trente secondes qu’il se montre déjà insupportable. « Et vous ressemblez vraiment à ça dans la vraie vie ? Remarquez j’peux pas dire grand-chose quand on voit comment je suis la nuit. » Il espère que leur stratégie est bonne et qu’ils ont un plan de secours si celui-ci foire. Il a pas trop envie de recroiser ses copains de cellule. Il sent que l’autre garde va pas tarder à lui en coller une. Il l’aura bien cherché, mais Reaghan préfère se taire pour ne pas en rajouter une couche.

felix felicis : le garde ne s’énerve pas trop et garde son coup de poing pour plus tard du coup ils peuvent progresser sans encombre.
everklena : reaghan a trop provoqué le garde et il lui envoie son poing dans la gueule. Une mini-baston commence entre les deux. Oui parce que même si Reaghan est en tort, il se laisse pas faire.

Spoiler:
 

• • •

boogeyman keep knocking, nobody's home, i'm sleepwalking. i'm just relaying what the voice in my head's saying don't shoot the messenger, i'm just friends with the monster.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MISSION ► The Great Escape   Jeu 25 Mai 2017 - 23:45

Invité
Invité
Nyssandra était à l’origine de ce sauvetage. Qui d’autre? J’étais là pour lui, simplement et uniquement pour lui. Pas pour l’ordre, pas pour une quelconque envie d’un avenir meilleur ou quoi que ce soit d’autre non ce soir j’étais pleinement égoïste et mon parrain le savait parfaitement. Je ne quitterai pas cette prison sans lui, c’était hors de question. Nyssandra avait confiance en moi. Elle avait une mission à effectuer en parallèle pour que la famille soit réunie alors je m’étais portée volontaire pour être là. Baguette fermement tenue en main je sentais le regard de Quinn se poser sur moi, ou plutôt sur cette femme rousse, plus âgée que moi mais plutôt athlétique qu’il avait aujourd’hui devant lui a cause -ou grâce- à ce bracelet. J’étais prête, voilà ce que je murmurais à celui qui m’avais entraîné pour ce sauvetage, celui qui m’avait fait apprendre tous les chemins possible de la cellule d’Aramis au point de rendez-vous. Et Merlin seul sait que Quinn O’Malley a de l’imagination quand il s’agit de créer des scénarios catastrophe. Mais ma persévérance avait fini par le convaincre. Alors quand la porte d’Azkaban fut ouverte j’étais prête et je savais ou me rendre. Nous étions nombreux à nous rendre dans la même direction mais nous n’avions pas tous les mêmes intentions. Devant nous les murmures allaient bon train et lorsque nous arrivions devant la cellule elles firent toutes comme si Aramis ne comptait pas qu’il n’était même pas là -ce qui m’avait fait peur l’espace d’une seconde-. Je bousculais l’une d’elle (Amelia) pour pénétrer dans la cellule et étreindre mon frère tout en lui glissant une baguette entre les mains. Ils sont avec nous. Annonçais-je à mon frère en parlant de Quinn et Katherine. Concernant les autres je n’en étais pas certaine et de toute façon elles étaient déjà loin.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MISSION ► The Great Escape   Dim 28 Mai 2017 - 18:32

Invité
Invité

Un grognement s'échappe en tournant la page d'un roman lu sûrement une demi-douzaine de fois. Tu t'agaces d'attendre, de faire preuve d'une espèce de patience qui t'est totalement inconnue comme  à tous les gosses de sang-pur mal lunés et éduqués à avoir tout ce qu'ils désiraient. Et surtout pas à obéir à leur petit bout de femme juchés sur vingt centimètres de talon aiguilles. Ni à leur petite sœur plus si sœur que ça.  

Marrant comme la situation s'est inversée.
Chiant comme tu vas les engueuler en sortant delà.

Tu as déjà prévu d'embrasser de gourmander Nyss, de la toucher comme un damné de la priver de tes bras pour une éternité, et de t'émerveiller sur kidnapper  votre bébé. Quand à Gwen – tu refuses de l’appeler Jeanne, d'ailleurs qui a eu cette idée immonde de prénom ? - tu vas la serrer fort quitte à l'en étouffer la bouder comme lorsqu'elle a cassé ton jouet sorcier lorsque tu avais cinq ans. Et lui dire qu'elle sera toujours ta bébé sœur maladroite, poissarde et adorable qu'elle est une sale peste et que tu restes ici.

Ça leur fera les pieds, tiens. Leur plan si parfait qui tombe en miettes, bouder par tes habitudes de prince des connards.

Et c'est sans compter Gwen ( Jeanne McMachin, on s'en tape) métamorphosée en rousse âgée qui défonce la porte. Tiens Edouard n'est pas là ? Et se précipite dans tes bras comme un koala sur son arbre. « Kuf Kuf, souffles-tu, un peu étouffé, madame, vous comptez me briser combien de côtes ? » Un sourire s'étire, s'agrandit et tu viens poser un baiser sur son front avant de récupérer la baguette. La chaleur est vive à son contact, il y a si longtemps que la magie n'a pas afflué si violemment, si brutalement dans tes veines. « Ils sont avec nous. », lâche-t-elle sobrement, lentement alors que tu lances un œil froid à une femme ( Quinn ) aux cheveux blanc à l'air juvénile et au regard revêche. « Laisse-moi deviner, ta nouvelle petite amie ? » Un sourire volage alors qu'un sort frôle ton oreille, traçant une coupure au milieu des cheveux rasés. Un grondement. Encore de la compagnie pour gâcher vos retrouvailles en famille.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MISSION ► The Great Escape   Lun 29 Mai 2017 - 5:53

OUTCAST • all hail the underdogs
avatar
‹ disponibilité : always
‹ inscription : 13/12/2016
‹ messages : 437
‹ crédits : sophy, jiji, tumblr.
‹ dialogues : #666A99


‹ liens utiles :
rolf ft. ryan gosling, astoria ft. lily collins, theodore ft. dylan o'brien, édouard ft. bob morley, neville ft. daniel sharman, elijah ft. chris evans, ambroise ft. sen mitsuji, alexander ft. alfie enoch, olivia ft. emeraude toubia, brienne ft. natalia dyer, dean ft. john boyega, gregory ft. alden ehrenreich, priscilla ft. daria sidorchuk, charles ft. james norton, hwan ft. vernon choi, jay ft. gong yoo, hiram ft. abel tesfaye, adidja ft. reece king.


‹ âge : vingt-cinq (03/07).
‹ occupation : receleur d'animaux illégaux.
‹ maison : poufsouffle
‹ scolarité : 1979 et 1996
‹ baguette : est longue de vingt-trois centimètres virgule quatre, est en bois de chêne et contient une plume de phénix.
‹ gallions (ʛ) : 863
‹ réputation : je suis un traître, qui a un jour été un allié de la Résistance. Aujourd'hui je ne suis plus personne.
‹ particularité : bipolaire.
‹ faits : j'ai rejoint les Audacieux après la Bataille de Poudlard, me suis fait attraper et vendre comme Rebut et ça m'a traumatisé à vie. Revenu parmi les Insurgés, j'ai commencé à faire du traffic d'informations avec certains Collaborateurs, mais on m'a donné une fausse information et j'ai mené six de mes amis à leurs morts. J'ai été rejeté des Insurgés après ça. Je n'ai pas participé à la Bataille de Poudlard, je possède un chien, et je n'aime pas trop les vieux mauvais souvenirs.
‹ résidence : dans une petite chambre au dernier étage d'un immeuble du Chemin de Traverse.
‹ patronus : parfois impossible à invoquer, sinon il prend la forme d'un chat.
‹ épouvantard : une étendue aqueuse.
‹ risèd : un sourire sincère sur mon visage, et ma famille réunie.
Voir le profil de l'utilisateur
Les portes ont été ouvertes et des gens se sont déjà faufilés à l'intérieur et Alec est déjà en train d'angoisser. Ça lui fait bizarre de recommencer à faire des missions d'Insurgés alors qu'il n'a même pas rejoint la RDP; mais après tout, il était impensable pour lui de laisser Mafie y aller toute seule après qu'elle lui ait dit ce plan. Il n'aurait pas supporter d'être dans le flou et d'attendre pendant des heures le résultat de la mission dans son coin. Il la regarde partir en sentant son coeur plonger dans son ventre, et détourne rapidement les yeux pour se concentrer sur le reste de l'équipe de laquelle il fait partie. Rosier et O'Fuckery (il n'arrive pas à prononcer son nom de famille et a du mal à s'en souvenir) (mais avec amour) notamment, qui attendent comme lui les premiers prisonniers pour les sortir de là, ou alors d'éventuels cris d'au secours pour venir aider. Alec préfère faire partie de la réserve plutôt que de se jeter dans le feu de l'action, même si il prévoit de pénétrer dans la prison de toutes façons. Pendant que Mafie mémorisait le plan d'Azkaban pour trouver le chemin lui permettant d'atteindre la cour le plus vite possible, il a aussi mémorisé le chemin le menant jusqu'à la cellule d'Agim pour aller le chercher. La seule chose qui l'empêche de se jeter comme un beau diable par la porte ouverte par Cartwright, c'est le fait qu'Agim partage sa cellule avec Appleton. Mais bon, une promesse est une promesse, et il va devoir y aller un moment ou à un autre. Il espère que ce ne sera pas trop considéré comme une trahison.

Spoiler:
 

• • •

"You can’t love someone unless you love yourself first" bullshit. I have never loved myself. But you— Oh god, I loved you so much I forgot what hating myself felt like.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MISSION ► The Great Escape   Dim 4 Juin 2017 - 16:11

HERO • we saved the world
avatar
‹ inscription : 26/08/2016
‹ messages : 934
‹ crédits : whorecrux (av), jiji (gif)
‹ dialogues : #996666


‹ âge : vingt-et-un (02/06)
‹ occupation : étudiante au CEPAS bientôt diplomée, membre de la War Victims Charity et VP de la Youth Doonist League
‹ maison : serpentard
‹ scolarité : 1994 et janvier 1999.
‹ baguette : mesure vingt-sept centimètres, est en bois de hêtre et contient une plume de phénix..
‹ gallions (ʛ) : 1531
‹ réputation : je suis une vraie weasley ou une fausse weasley selon que l'on regrette mon implication dans la résistance ou qu'on estime que je ne m'implique justement pas assez ; on trouve également que je suis une miss-je-sais-tout insupportable ainsi qu'une grande gueule qui braille sans cesse ; enfin nombreux sont ceux qui me voient comme une gamine qui aime trop jouer aux grandes. On se souvient également souvent de moi comme étant la fille qui a crisé quand on ne l'a pas nommée préfète.
‹ faits : je suis une Weasley de sang-mêlé puisque ma mère est une moldue, quoique par les temps qui courent ce n'est pas quelque chose qui se crie sur tous les toits. Il vaut mieux se munir de bouchons pour les oreilles si l'on veut passer du temps en ma compagnie. J'ai tendance à voler tous les livres qui me tombent sous la main peu importe que j'en connaisse le propriétaire ou pas. Je me suis inscrite au CEPAS pour passer BUSES et ASPICS à la fois avant de me lancer dans de grandes études de…je ne sais pas quoi.
Je suis la fan numéro un des Wand Direction.
‹ résidence : dans un studio dans le Londres moldu juste à côté du Chemin de Traverse.
‹ patronus : un poney shetland
‹ épouvantard : une colonie de cafards.
‹ risèd : sa famille, enfin réunie.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t5068-i-ll-recover-if-you-keep-me-a
Les instructions qu’a reçu Mafalda sont assez claires et expéditives: atteindre et ouvrir la cour, puis permettre d’en faire un point de fuite. Ce qu’il manque à dire vrai c’est le détail, c’est toutes ces petites choses qui pourraient si facilement déjouer le plan pourtant bien rodé que le groupe dont elle fait partie a mis en place. Elle a deux petites tablettes en granite avec des runes gravées dessus dans la poche de sa cape, et sa baguette fermement nouée entre ses doigts quand les portes de la prison s’ouvrent pour les laisser passer. Elle voit son cousin Elijah, celui qui l’a informée de cette mission tout à fait officieuse, en première ligne, près à aller libérer elle-ne-sait-qui, alors qu’elle resserre en peu plus les doigts autour de sa baguette quand elle se faufile à l’intérieur les cheveux bruns de sa fausse identité claquant contre son dos, jetant un dernier regard à Alec qui a insisté pour venir, mais reste derrière. Right. Elle a très envie de réussir ce pour quoi elle s’est engagée, alors elle part tout de suite en exploration du rez-de-chaussée, son petit groupe se dispersant aussitôt, pour gagner du temps. Les bureaux sont moins occupés qu’en pleine journée, mais en se penchant près d’une première porte elle peut quand même entendre le bruit très léger du grattement d’une plume. Elle va donc devoir être discrète, en tentant de s’introduire dans le bureau d’en face, celui d’un des chefs des gardes, dans lequel est censée se trouver une des clés. Elle vérifie que ce bureau-là est vide d’un hominum revelio pour la forme, avant de forcer la porte. Une petite incantation, la serrure fond et elle s'infiltre à l'intérieur à la recherche de la clé d'ouverture de la cour. Ce n’est pas une clé exactement, d’après les informations qu’ont lui a fourni, mais un artefact, qui a deux jumeaux, les trois devant être placés contre la porte au même moment et dans les bonnes encoches pour activer le passage vers la cour.

Felix Felicis la porte du bureau qui l'intéresse s’ouvre après un simple sort pour faire fondre la serrure et Mafalda s’y infiltre sans problème pour le fouiller.
Everklena pendant qu’elle essaye d’ouvrir la porte, la personne dans le bureau d’en face sort et la prend sur le fait.

• • •

If we make it out alive, from the depths of the seas compass points you anywhere closer to me. Where you are, I will be, miles high, in the deep. Where you are, I will be, anywhere, in between. I will take the pieces, put them back together even when the grass isn't green enough taking all the branches, build ourselves a mansion love you in the ways that you needed love


gone but never forgotten  graouh :
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

MISSION ► The Great Escape

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» MISSION ► The Great Escape
» Acosta Heilani x Come with me on my great escape
» The great escape [Sense8]
» the great escape (Tim - Enya)
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Right side ”
why did you steal my cotton candy heart ?
 :: Alternatifs; in any other world :: Flashbacks
-