Partagez | .

sujet; NEVIONE. that's how you get deathless.

HERO • we saved the world
avatar
‹ disponibilité : always
‹ inscription : 07/10/2016
‹ messages : 644
‹ crédits : freesia, tumblr et khalid.
‹ dialogues : firebrick


‹ liens utiles :
rolf ft. ryan gosling, astoria ft. lily collins, theodore ft. dylan o'brien, édouard ft. bob morley, neville ft. daniel sharman, elijah ft. chris evans, ambroise ft. sen mitsuji, alexander ft. alfie enoch, olivia ft. emeraude toubia, brienne ft. natalia dyer, dean ft. john boyega, gregory ft. alden ehrenreich, priscilla ft. daria sidorchuk, charles ft. james norton, hwan ft. vernon choi, jay ft. gong yoo, hiram ft. abel tesfaye, adidja ft. reece king.


‹ âge : vingt-quatre ans (30/07)
‹ occupation : chômage technique.
‹ maison : gryffondor.
‹ scolarité : septembre 91 et janvier 1999.
‹ baguette : bois d'if, crin de licorne, 28 centimètres 8, souple et rapide, inadaptée mais j'ai la flemme de la changer.
‹ gallions (ʛ) : 1493
‹ réputation : la guerre m'a endurci et changé, que je suis devenu assoiffé de sang et parfois incontrôlable, les longues années de conflit ayant brisé le garçon maladroit et parfois simplet que j'ai été.
‹ particularité : un semi-loup depuis septembre 2003.
‹ faits : je suis très différent du garçon que j'ai été à Poudlard, forgé par des années de guerre, de meurtres et de missions suicidaires. Je suis trop en colère, trop extrême, je n'ai plus rien du garçon timide que j'étais avant même si les blessure d'antan demeurent. La fin de la guerre m'a laissé détruit, et je me suis plongé dans les excès, surtout l'alcool, jusqu'à la naissance de mon neveu James, le fils de Ginny et d'Harry. J'essaie de joindre les deux bouts.
‹ résidence : dans la maison familiale à Blackpool, Angleterre, avec Ginny et son fils James.
‹ patronus : très difficile pour moi à invoquer, mais il a pris la forme d'un lama, une fois.
‹ épouvantard : alternativement le professeur Snape et les cadavres des gens à qui je tiens le plus: ma grand-mère, Luna, Ginny, Hannah, etc.
‹ risèd : une vie heureuse et ennuyante.
Voir le profil de l'utilisateur
hermione grangerI will not let her speak because I love her, and when you love someone, you do not make them tell war stories. A war story is a black space. On the one side is before and on the other side is after, and what is inside belongs only to the dead.
Il faut qu'il pense à autre chose.

Le frigo qu'ils ont acheté (pour garder les aliments au frais) (Neville trouve ça encore très perturbant, mais il comprend l'intérêt, mais ça reste très perturbant) est rempli de sodas. Dragon Cola,  une boisson addictive à la cola et bien trop sucrée pour le bien de Neville qui pourtant, s'enfile six canettes par jour sous le regard circonspect de Ginny. Il doit boire cette foutue boisson sinon il a envie de boire de l'alcool. Il déteste le goût en plus, c'est trop sucré et ça lui reste au fond de la gorge et il déteste ça et il aimerait juste, il aimerait juste avoir un peu de Firewhiskey mais l'alcool est banni de chez eux, c'est obligatoire, c'est officiel, et il ne reviendra pas sur sa décision.

Il ne peut pas. Il a promis. C'est pour le bien de Ginny et de James.

James. Il est... parfait, magnifique, il ne finit jamais ses nuits et il se transforme en loup-garou une fois par mois et Neville le déteste autant qu'il l'adore. C'est... éreintant d'avoir un nouveau-né à la maison. Éreintant étant certainement la sous-estimation du siècle. Il ne se rappelle pas de la dernière fois qu'il a dormi pendant plus de cinq heures d'affilée, rêve de calme, de silence et de quiétude mais... il ne peut que rêver, justement: James est une course de tous les instants, il y a toujours un problème, toujours un besoin, toujours quelque chose qui ne va pas. Pour autant, Neville a l'impression que sa vie après-guerre a enfin un sens. Il a survécu pour être là, pour épauler Ginny dans chacune des crises, cris au milieu de la nuit, pour s'assurer qu'elle dort pendant qu'il essaie inlassablement de calmer les pleurs de son filleul.

Aujourd'hui, Luna a pris la relève, elle tient compagnie à Ginny et aide cette dernière avec James, thank god. Il a l'impression de ne pas être sorti depuis une éternité, même si il était dehors la nuit précédente, pour aller chercher dans tous les villages de toute l'Angleterre la nourriture parfaite pour James parce qu'apparemment, monsieur est aussi une fine bouche. Mais c'est quasiment la première fois qu'il sort depuis la soirée où il a décidé d'arrêter de boire pour autre chose que leurs besoins immédiats domestiques. Et encore, il ne va pas se perdre dans les rues sinueuses de Blackpool; à peine sorti, une canette de Dragon Cola à la main, il transplane pour finir sur le pallier de la porte d'Hermione.

La dernière fois qu'il a vu Hermione... well, il se souvient l'avoir vue à la remise des médailles ou whatever, à la fin de la Guerre, quand on leur a gentiment tapoté le dos pour les féliciter et les remercier avant de les remercier justement, sans un au revoir (Neville sait qu'il est amer et rancunier pour rien, que le Gouvernement ne pouvait décemment pas faire autre chose, qu'il voulait juste tourner la page... mais tout de même). Après ça... Hermione a un peu quitté la surface de la Terre, il a dû la voir deux ou trois fois en passant sans vraiment avoir le temps. ou alors peut-être qu'il était déchiré et qu'il ne s'en souvient pas. C'est drôle parce qu'il y a quelques mois, c'était impensable pour eux de passer plus de trois jours sans au moins se croiser dans un couloir de Poudlard — c'était encore pire quand ils vivaient encore en camps. Mais maintenant, lentement, les liens se défont. Neville n'arrête pas d'angoisser en se disant que c'était juste l'affaire d'une Guerre... non, c'est ridicule. C'est elle qui lui a envoyé un message pour féliciter Ginny à travers lui (apparemment, l'une et l'autre sont en froid; Neville essaie vraiment de ne pas être nosy dans les affaires des autres mais c'est dur, parfois) et pour lui demander si il pouvait passer quand il pourrait... il a décidé d'amener son poids en photos de James, puisqu'apparemment les visiter n'est pas suffisant.

Il frappe à la porte en se remémorant la fois d'avant la remise des médailles quand ils se sont vus. Les flammes du Feudeymon d'Hermione. Son bras. Au moins la brûlure masque-t-elle un peu la Marque immonde qu'on lui a tatoué à l'encre; mais la douleur lui revient parfois, surtout la nuit, la magie noire entrelacée à sa chair. Il a dû changer sa baguette de main, ce qui rend les sortilèges plus instables que jamais et c'est hors de question autour de James, ou alors se résoudre à faire des sortilèges simples, parvenant à peine à formuler un accio sans que ses doigts ne lâchent sa baguette d'eux-mêmes. Il a bien vu Kingsley mais... quelle solution existe réellement pour son problème duquel il ne veut parler à personne? Il ne veut pas être faible, il ne veut pas être un poids pour quiconque. Ce Neville-là est mort avec les autres qui n'ont pas survécu à cette Guerre.

Quand Hermione ouvre la porte, Neville se sent sourire. Il meurt d'envie d'un autre Dragon Cola mais il n'a qu'une cannette à la main et elle est à moitié vidée et ce qu'il ferait pour une bière ou un Firewhiskey en cet instant précis... James n'est pas là... ni Ginny... il pourrait demander à Hermione si- “ Salut! J'ai apporté le dessert. ” Il lève son autre main, celle qui est faible et au bras brûlé, pour montrer le sac en plastique blanc dans lequel il y a un carrot cake acheté au Tesco près de chez lui. “ Un gâteau. À la carotte. (Il grimace à ces mots. Véritablement pas son légume favori.) Je crois? Il y a du glaçage du coup ça a l'air bon. Et t'en fais pas: c'est pas Ginny qui l'a fait. ” Il grimace légèrement. La plus jeune des Weasley n'est malheureusement pas une très bonne cuisinière, lui n'a aucune patience pour la cuisine et bref, ils mangent n'importe quoi, généralement. Neville sent le sourire forcé qu'il a mis sur son visage se défaire un peu. Il est épuisé et las et inquiet, aussi, parce qu'il y a cette expression sur le visage d'Hermione. Il se demande si elle aussi se sent aussi inutile que lui maintenant que cette Guerre est finie. Il se demande si elle n'est pas trop seule aussi. Elle a la tête de quelqu'un qui l'est — Neville connait bien cette tête-là, pour y avoir été confronté pendant des semaines avant que Ginny emménage. “ T'as l'air fatiguée, ” dit-il avec son tact naturel, “ est-ce que tout va bien?

• • •

I'm not the best at showing my emotions, You cut me deep and you left me wide open, I fought the demons that lie in between us, They'd think we're perfect if they'd ever seen us, but I guess this sounds like another sad love song, I can't get over how it all went wrong But I let the words come together, Then maybe I'll feel better.
Revenir en haut Aller en bas
 

NEVIONE. that's how you get deathless.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» HELOYM † THAT'S HOW YOU GET DEATHLESS.
» ARIADNI ₪ Offer me that deathless death
» GG ▼ THE DEATHLESS.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Trésors rpgiques
-