Partagez | .

sujet; SEXIE ⊹ THIS SIDE OF PARADISE.
MessageSujet: Re: SEXIE ⊹ THIS SIDE OF PARADISE.   Mer 17 Mai 2017 - 22:18

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ disponibilité : always.
‹ inscription : 17/04/2017
‹ messages : 253
‹ crédits : nephilim, tumblr, virginia woolf.
‹ dialogues : antiquewhite ou tan.


‹ liens utiles :
rolf ft. ryan gosling, astoria ft. lily collins, theodore ft. dylan o'brien, édouard ft. bob morley, neville ft. daniel sharman, elijah ft. chris evans, ambroise ft. sen mitsuji, alexander ft. alfie enoch, olivia ft. emeraude toubia, brienne ft. natalia dyer, dean ft. john boyega, gregory ft. alden ehrenreich, priscilla ft. daria sidorchuk, charles ft. james norton, hwan ft. vernon choi, jay ft. gong yoo, hiram ft. abel tesfaye, adidja ft. reece king.


‹ âge : officiellement vingt ans.
‹ occupation : candidate au télécrochet musical MFactor.
‹ scolarité : aucune.
‹ baguette : cheveu de vélane, something something.
‹ gallions (ʛ) : 466
‹ réputation : je suis une connasse imbue d'elle-même qui est surtout gardée dans l'émission pour foutre la merde. je me fous du monde, je suis une drama queen et j'ai un trop de wits pour que ce soit unique. je suis un quart de vélane mais ce n'est pas ça qui me rend dangereuse, mais le fait que je n'hésite jamais à faire la fouille-merde.
‹ particularité : semi-vélane, quart de vélane.
‹ faits : j'ai grandi dans une communauté vélane jusqu'au jour où j'ai été capturée pour être revendue à un homme d'affaires grec qui m'a ramenée au Royaume-Uni en 2001, où il a pris la Marque et m'a enfermée dans son bar-restaurant dans lequel je chantais et me trémoussais sur scène (et les genoux des clients) pour gagner le prix de mon existence. Mon propriétaire a été condamné à perpétuité à la fin de la Guerre et je vis seule depuis. Je me suis tant persuadée d'être indifférente à ce monde cruel que je suis plongée dans une profonde apathie pour tout ce qui n'est pas ma petite personne (et Lexie).
‹ résidence : maison des candidats de MFactor.
‹ patronus : impossble à invoquer.
‹ épouvantard : une radio grésillant les cris de mes mères, ma soeur et ma mrand-père hurlant de douleur.
‹ risèd : de la musique, ma chanson préférée, la présence réconfortante de ma famille.
Voir le profil de l'utilisateur
Elle se doute que Lexie ne croit pas vraiment aux cartes; elle a compris, avec beaucoup de mal, que très peu de gens y croyaient dans ce pays, que la divination était quelque chose d'enseigné mais de clairement pas respecté. Ça a été particulièrement étrange au début parce que c'était impossible pour Scylla d'imaginer un monde sans prédictions, sans carte, sans fumée d'encens et de scrying dans les miroirs, la voix de sa mère Antonia, rauque et puissante, s'entortillant dans l'air pour lire les prévisions météorologiques des semaines à venir. Pourquoi n'ont-elles pas vu venir leur perte? leur mort? la solitude de Scylla?

Pourquoi- “ Will do. ” Y'a eu un voile dans les yeux de Scylla, pendant une seconde, entre l'instant où elle a fini de lire, l'instant où elle a parlé et l'instant où Lexie a souri. Y'a eu un voile et maintenant il a disparu, parce qu'elle n'a pas le droit d'être autre chose qu'elle prétend être: une fille imbue d'elle-même, arrogante et je -m'en-foutiste qui n'en a rien à faire de ce qui lui est arrivé. Role to play, lines to say. Et même si Lexie est vraiment quelqu'un de gentil et d'attentionné, elle s'en fout de Scylla, et elle devrait. Ça lui fait mal d'admettre ça mais c'est vrai qu'elle devrait s'en foutre complètement, et qu'elle le fait sûrement, autant que sa gentillesse quasi-angélique le lui permet en tout cas. “ Thank you. Nada, ” répond-t-elle, avec un sourire en coin un peu difficile. Elle a envie de lui demander si elle a répondu correctement à sa question, si elle est satisfaite, si elle y croit; mais à la place, elle se détache du comptoir, étire un peu ses bras. Elle a bu et mangé un peu, il est temps d'aller dormir. C'est pas comme si elle savaient grand-chose à se dire après ce qui s'est passé dans le placard.

Elle est en train de rassembler les cartes, faisant bien attention à laisser son espace à Lexie (même si elle n'a qu'une envie, la toucher, vérifier la texture de ses cheveux, plisser des yeux en essayant de déterminer toutes les saveurs de son parfum, bref), quand la blonde se remet à parler: “ If…uh…if you're still hungry…I can maybe throw something together…I'm not a great cook or anything but I can do a couple of things… ” Elle la déteste tellement quand elle hésite comme ça. Et quand elle sourit comme ça. Et quand elle la regarde comme ça. Scylla pourrait lui arracher les yeux et les dents et la forcer à parler sans s'arrêter et elle pourrait lui dire qu'elle est pas obligée et lui dire d'aller se faire foutre parce qu'elle a pas besoin de sa pitié ou de sa compassion ou de son aide et elle devrait aussi lui dire de fuck off parce que c'est pas comme si elles étaient amies — mais à la place, elle fait rien, regarde Lexie comme si le ciel venait de lui tomber sur la tête. “ If you want. ” Il n'y a rien qu'elle désire plus en cet instant précis. “ Ok, but it has to be red and spicy, just like you are when you are embarrassed... here comes! ” Elle tend le doigt, qui pourrait presque effleurer la pommette de Lexie tant il est proche, avant de le rétracter si soudainement. Lexie est prévisible et c'est ennuyeux et chiant et pourtant, Scylla la trouve parfaite. Vraiment parfaite.

I'm kidding. ” Elle remet les cartes en place, observe les bougies pendant un instant, fronce les sourcils jusqu'à ce qu'elles brûlent un peu plus fort, éclairent un peu plus la pièce. Elle vomit tout ce qui est électricité, magique ou non. Les grésillements lui font mal à la tête au bout d'un moment, c'est pour ça aussi qu'elle n'aime pas trop les MirrorTV et POWs en tous genre. “ I'd very much like any kind of food. Maybe you can teach me? ” Elle semble presque moqueuse, avec son sourire en coin et ses yeux plissés et sa moue ironique alors qu'elle fixe Lexie, alors qu'en réalité elle est ravie. “ Actually I lied, I can cook some other stuff. Like... toast. Sandwiches. Once I made myself a salad with leaves. Like you know, actual salad leaves. Big day. ” Elle minaude presque, reprenant place sur un tabouret autour du comptoir, son menton retrouvant le creux de la paume du bras posé sur la table, ses yeux vissés sur Lexie. “ But I have a question, ” elle en a un millier and still counting: “ why would you do that?

• • •

but oh my dear, i can’t be clever and stand-offish with you: i love you too much for that. too truly. you have no idea how stand-offish i can be with people i don’t love. i have brought it to a fine art. but you have broken down my defences. and i don’t really resent it.
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ disponibilité : always ready.
‹ inscription : 02/04/2017
‹ messages : 269
‹ crédits : lilousilver
‹ dialogues : goldenrod


‹ âge : dix-huit ans
‹ occupation : membre des Little Jinx, actuellement en compétition au MFactor télécrochet musical diffusé sur Wizmusic.
‹ maison : poufsouffle
‹ scolarité : de 1997 à janvier 1999
‹ gallions (ʛ) : 494
‹ réputation : posh spice est globalement assez appréciée du public, mais comme elle n'est jamais impliquée dans le moindre scandale, ce n'est pas celle dont on parle plus. bitch, c'est aussi le mot doux par lequel on l'appelle quand on est fan des Wand Direction et qu'on supporte mal que l'un d'eux soit off the market à cause d'elle.
‹ particularité : traceuse
‹ résidence : elle habite dans une grande maison réservée aux candidats du MFactor, un peu en dehors de Londres. Sa chambre, puisque partagée avec cinq autres filles, est la plus grande.
‹ patronus : inexistant
‹ épouvantard : la noyade
‹ risèd : sa meilleure amie Brienne vivante et le reste du squad de Poudlard réuni et soudé comme avant.
Voir le profil de l'utilisateur
Ok, but it has to be red and spicy, just like you are when you are embarrassed... here comes! ” Et évidemment cette prédiction-là se réalise, c’est probablement la plus facile du monde, Lexie rougit tout le temps. Elle louche un peu quand le doigt de Scylla se tend vers sa joue, mais reste parfaitement immobile, comme si finalement, ça ne la dérangeait pas tant que ça qu’elle l’effleure. “ I'm kidding. ” Oh…mais elle est quand même d'accord ? Lexie ne sait pas trop pourquoi, mais elle aimerait bien que Scylla accepte, alors même qu'elle était celle qui fuyait le placard et refusait d'y retourner avec elle un peu plus tôt dans la soirée. Mais ça n'a rien avoir avec après tout, il s'agit d'aller dans la cuisine et non dans un placard à balais, faire quelque chose qui ne l'embarrasse pas trop, en guise de…euh…remerciement pour cette lecture ?  “ I'd very much like any kind of food. Maybe you can teach me? ” Scylla a l'air un peu moqueuse avec son sourire en coin et les plis aux coins de ses yeux, alors Lexie s'embarrasse un peu parce que c'est précisément ce qu'elle voulait faire. “ Actually I lied, I can cook some other stuff. Like... toast. Sandwiches. Once I made myself a salad with leaves. Like you know, actual salad leaves. Big day. ” Lexie rit, de ce rire contagieux qu'elle a, mais qui se faire rare quand elle est en grand comité, ce rire qui plisse le bout de son nez en même temps que le coin de ses yeux et dévoile toutes ses dents. C'est pas si drôle et elle ne voudrait pas apparaître moqueuse, mais elle n'arrive pas le retenir celui-là d'éclat, quoiqu'elle s'arrête un peu abruptement quand Scylla pose le menton dans le creux de sa main et la regarde un peu…intensément. “ But I have a question why would you do that? ” Elle pourrait lui dire qu’elle a juste envie de la remercier, mais ça serait lui avouer qu’elle a accordé plus d’importance qu’elle ne devrait à sa lecture. Elle pourrait lui dire qu’elle n’a pas encore envie de dormir, qu’elle aime juste cuisiner, qu’elle a faim et qu’elle compte manger aussi, que ça la stresse de la voir manger que des tomates, qu’elle a envie d’apprendre à la connaître un peu mieux, que cuisiner ça la détend, y a un peu de tout ça et en même temps ça lui paraît pas suffisant alors elle hausse une épaule. “ I don’t know, I just want to.” c’est la réponse la plus sincère qu’elle peut donner, même si elle se doute qu’elle ne sera pas appréciée à sa juste valeur.

Elle n’attend pas Scylla pour se lever et retourner vers les placards, farfouillant à la recherche d’ingrédients dont elle n’a même pas encore fait la liste. “ So red and spicy?” Elle réfléchit quelques instants, c’était une blague, mais au moins ça lui donne une petite idée. “Pasta all’arrabiata?” Leo se moquerait probablement d’elle pour son accent nul. Elle l’aime bien Leo, même quand il se moque un peu d’elle. Ils s’entendent bien, même si c’est pas très drôle pour elle, ce rôle qu’on lui a offert à ses côtés. Elle a conscience que ça pourrait être largement pire, qu’elle pourrait le détester, ne pas être à l’aise à côté de lui, alors qu’elle l’aime bien quand ils sont seuls et qu’ils ont pas besoin d’être collés l’un à l’autre. Elle sort déjà le paquet de pâte et les tomates qu’a laissé Scylla - pas beaucoup, peu importe il y a une boite de concentré dans un autre placard. Elle sort l’ail et les oignons aussi et parvient un trouver un piment rouge, qu’elle renifle rapidement pour vérifier la puissance de l’épice. “ Here.” Elle fait signe à Scylla de s’approcher alors qu’elle dépose tout son butin sur le plan de travail. “ You can do the tomatoes since you like them? Or wait we need to boil them first.” Elle attrape une casserole qu’elle remplit rapidement d’eau chaude, ses gestes sont précis, ses mains stables, c’est souvent comme ça quand elle cuisine, un moment hors du temps, hors de sa maladresse, hors de tous ses complexes. Elle met l’eau a bouillir sur la gazière, façon moldu, parce qu’elle n’a pas sa baguette sous la main, elle l’a laissée dans sa chambre et revient vers le plan de travail. “Ok so here’s the trick.” Du bout du couteau elle incise une première tomate, laissant une petite marque de croix à son sommet. “ See?” Elle montre à Scylla, avant d’en prendre une autre et de faire la même chose, jusqu’à ce que ce soit fini et que l’eau boue et qu’elle les jette dedans pour une dizaine de secondes à peine. Quand elle les sort égouttées, elle les repose sur la planche à découper et tend le couteau à Scylla. “ Can you peel them? I’m going to try to see if I can find some meat. Chiken works best with this I think, do you like chicken?” Ou peut-être qu'elle est végétarienne ? Son régime alimentaire se compose apparemment principalement de tomates alors…

• • •

And so I cry sometimes when I'm lying in bed just to get it all out what's in my head and I, I am feeling a little peculiar. And so I wake in the morning and I step outside and I take a deep breath and I get real high and I scream from the top of my lungs: what's going on?
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ disponibilité : always.
‹ inscription : 17/04/2017
‹ messages : 253
‹ crédits : nephilim, tumblr, virginia woolf.
‹ dialogues : antiquewhite ou tan.


‹ liens utiles :
rolf ft. ryan gosling, astoria ft. lily collins, theodore ft. dylan o'brien, édouard ft. bob morley, neville ft. daniel sharman, elijah ft. chris evans, ambroise ft. sen mitsuji, alexander ft. alfie enoch, olivia ft. emeraude toubia, brienne ft. natalia dyer, dean ft. john boyega, gregory ft. alden ehrenreich, priscilla ft. daria sidorchuk, charles ft. james norton, hwan ft. vernon choi, jay ft. gong yoo, hiram ft. abel tesfaye, adidja ft. reece king.


‹ âge : officiellement vingt ans.
‹ occupation : candidate au télécrochet musical MFactor.
‹ scolarité : aucune.
‹ baguette : cheveu de vélane, something something.
‹ gallions (ʛ) : 466
‹ réputation : je suis une connasse imbue d'elle-même qui est surtout gardée dans l'émission pour foutre la merde. je me fous du monde, je suis une drama queen et j'ai un trop de wits pour que ce soit unique. je suis un quart de vélane mais ce n'est pas ça qui me rend dangereuse, mais le fait que je n'hésite jamais à faire la fouille-merde.
‹ particularité : semi-vélane, quart de vélane.
‹ faits : j'ai grandi dans une communauté vélane jusqu'au jour où j'ai été capturée pour être revendue à un homme d'affaires grec qui m'a ramenée au Royaume-Uni en 2001, où il a pris la Marque et m'a enfermée dans son bar-restaurant dans lequel je chantais et me trémoussais sur scène (et les genoux des clients) pour gagner le prix de mon existence. Mon propriétaire a été condamné à perpétuité à la fin de la Guerre et je vis seule depuis. Je me suis tant persuadée d'être indifférente à ce monde cruel que je suis plongée dans une profonde apathie pour tout ce qui n'est pas ma petite personne (et Lexie).
‹ résidence : maison des candidats de MFactor.
‹ patronus : impossble à invoquer.
‹ épouvantard : une radio grésillant les cris de mes mères, ma soeur et ma mrand-père hurlant de douleur.
‹ risèd : de la musique, ma chanson préférée, la présence réconfortante de ma famille.
Voir le profil de l'utilisateur
Scylla déteste le rire de Lexie. Elle ne l'entend pas assez. Et elle aimerait bien qu'il lui fasse un peu moins d'effet. “ I don’t know, I just want to. ” Étrangement, il n'y a rien qui pourrait faire plus plaisir à Scylla qu'entendre ça. Elle veut juste. Cuisiner pour elle, avec elle. Elle veut juste. Rester là. Elle veut juste. Et c'est avec un rien d'admiration que Scylla la regarde se lever et naviguer dans la pièce jusqu'aux placards, au moins même où la rousse bouge avec un mouvement de retard, secouant la tête en se maudissant intérieurement pour la énième fois. Elle est tellement prévisible, Lexie, et puis elle l'est pas du tout. Elle a tellement de questions à lui poser. Elle devrait garder une liste. “ So red and spicy? ” Scylla hausse les épaules. Elle se tient un peu awkwardly non loin de Lexie, l'observant, puis les placards qu'elle ne semble jamais avoir ouvert de sa vie. Heureusement qu'on leur apporte des tomates fraîches tous les deux jours qu'on pose dans un bol en bois sur le comptoir de la cuisine parce que Scylla se voit mal faire l'effort de se mettre sur la pointe des pieds pour attraper à manger, c'est-à-dire la moindre de ses priorités. “ Pasta all’arrabiata? ” Elle ne peut pas s'empêcher de renifler d'amusement. Elle parle italien, thanks to Gaetano Greco et Vasilis qui le parlait lui-même, en plus du grec et l'accent de Lexie est un peu miteux... mais elle le trouve cute, et puis elle apprécie l'effort de dire le nom dans la langue originale. Elle sait ce que c'est, vaguement, l'angry sauce, pour en avoir goûté une ou deux fois et ce n'est pas sa préférée, elle ne va pas se plaindre que Lexie soit prête à faire ça pour elle.

Lexie se met à bouger très vite et Scylla l'observe rassembler les ingrédients sans rien dire, découvrant par-dessus son épaule le contenu des placards. Pfff, pourquoi ils ont pas des chefs à dispositions H24? Le jeu préféré de Scylla, c'est leur faire une liste d'ingrédients qu'elle veut dans son plat et les regarder courir lui cuisiner quelque chose avec angoisse, puis se décourager en la regardant manger une bouchée et repousser son assiette. Rien ne vaut une bonne assiette de tomates. “ Here. ” Scylla s'approche, un peu hésitante. “ You can do the tomatoes since you like them? Or wait we need to boil them first. ” Scylla la regarde avec des yeux ronds. Bouillir? Des? Tomates? Ça va pas enlever toute la saveur...? Elle a l'impression que Lexie lui parle d'un sacrilège mais pour une fois, elle la ferme, se contentant d'observer Lexie, de remarquer qu'elle est plus confiante qu'elle ne l'a jamais été quand elle est derrière les fourneaux. Odd. “ Ok so here’s the trick. ” Si elle était surprise avant, elle l'est encore plus quand elle la voit défigurer les tomates. “ See? Uh. Okay. ” C'est complètement pas naturel, de faire ça à ses tomates! Mais elle ne dit rien, se tenant près du plan de travail, suivant chacun des mouvements de Lexie (même si elle regarde plus ses doigts que ce qu'elle cuisine mais elle peut pas s'en empêcher elle a des petites mains qui ont l'air douces et délicates) avec attention. Elle met les tomates dans l'eau bouillante et Scylla agonise de ses pauvres fruits-légumes pendant de longues secondes avant que Lexie ne les ressorte rapidement. “ Can you peel them? I’m going to try to see if I can find some meat. Chiken works best with this I think, do you like chicken? ” Scylla attrape le couteau et le fait tourner entre ses doigts un peu nerveusement. Depuis quand on enlève la peau des tomates?

Elle essaie de ne pas montrer sa gêne. Elle ne s'est jamais vraiment intéressée avant à la préparation de la nourriture qu'on a pu lui servir. Ça la fait se sentir encore plus à côté de la plaque. “ Chicken's fine, ” finit-elle par concéder. Elle déteste la viande rouge, sauf quand elle est cuite plus qu'à point. Elle ne dit pas un mot de plus, toujours un peu gênée même si elle n'ose pas le dire, en s'occupant à lentement enlever la peau des tomates... c'est super pratique, avec l'incision que Lexie a fait plus tôt. Vraiment malin. Scylla se demande si elles vont manger les peaux. Ce serait vraiment du gâchis de ne pas le faire mais elle n'ose pas demander, de peur que la réponse coule de sens. Et puis elle ne sait même pas (même si elle espère) si elles vont manger ensemble.
Quand elle a fini, elle se tourne vers Lexie (elle a mis un temps fou à éplucher quelques trois tomates mais elle fait de son mieux) avec un air complètement perdu. “ This makes people cry, right? ” fait-elle en désignant du bout du couteau les oignons rassemblés par Lexie. La perspective de pleurer semble la contrarier parce qu'elle pince des lèvres, mais la perspective de voir Lexie pleurer la ravit étrangement parce qu'elle a envie de tout savoir sur Lexie, including son visage quand elle pleure. Et mieux vaut qu'elle pleure à cause des oignons qu'autre chose. “ Why does it make people cry? ” Une question très importante mais encore une fois, encore une question qu'elle ne pensait pas lui poser.

• • •

but oh my dear, i can’t be clever and stand-offish with you: i love you too much for that. too truly. you have no idea how stand-offish i can be with people i don’t love. i have brought it to a fine art. but you have broken down my defences. and i don’t really resent it.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: SEXIE ⊹ THIS SIDE OF PARADISE.   Jeu 18 Mai 2017 - 19:05

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ disponibilité : always ready.
‹ inscription : 02/04/2017
‹ messages : 269
‹ crédits : lilousilver
‹ dialogues : goldenrod


‹ âge : dix-huit ans
‹ occupation : membre des Little Jinx, actuellement en compétition au MFactor télécrochet musical diffusé sur Wizmusic.
‹ maison : poufsouffle
‹ scolarité : de 1997 à janvier 1999
‹ gallions (ʛ) : 494
‹ réputation : posh spice est globalement assez appréciée du public, mais comme elle n'est jamais impliquée dans le moindre scandale, ce n'est pas celle dont on parle plus. bitch, c'est aussi le mot doux par lequel on l'appelle quand on est fan des Wand Direction et qu'on supporte mal que l'un d'eux soit off the market à cause d'elle.
‹ particularité : traceuse
‹ résidence : elle habite dans une grande maison réservée aux candidats du MFactor, un peu en dehors de Londres. Sa chambre, puisque partagée avec cinq autres filles, est la plus grande.
‹ patronus : inexistant
‹ épouvantard : la noyade
‹ risèd : sa meilleure amie Brienne vivante et le reste du squad de Poudlard réuni et soudé comme avant.
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie n'a pas trop besoin de réfléchir quand elle cuisine, ça vient un peu tout seul, principalement parce qu'elle ne fait jamais rien de très compliqué, elle est concentrée, mais pas trop, surtout, elle est sereine. Elle remarque à peine que, pour une fois depuis qu'elles se connaissent, elle parle plus que sa camarade. Pour une fois depuis longtemps (excepté quelques interviews, mais c'est autre chose) elle parle plus que quelqu'un. Elle remarque à peine la gêne de Scylla, et pourtant elle devrait s'y connaître en matière d'embarras, mais elle ne voit rien parce que "gêne" et "Scylla" lui semblent être le parfait oxymore, alors elle n'est pas en mesure de tirer les conclusions logiques de son silence et de ses regards. De toute façon elle serait bien incapable de se faire la moindre idée de la raison de sa gêne quand bien même elle la verrait. “ Chicken's fine, ” le manque d'enthousiasme pourrait la faire se renfrogner, but then, ça vient de Scylla et elle ne s'attendait pas exactement à ce que celle-ci sautille tout autour d'elle juste parce qu'elle a offert de lui préparer des pâtes. Lexie s'estime déjà heureuse qu'elle ait bien voulu de sa modeste aide. Alors elle sourit quand elle trouve un morceau de blanc de poulet qui devrait leur suffire à toutes les deux, et le lave, l'assaisonne et le coupe avec soin, en attendant que les tomates de Scylla soient prêtes. Elle a même le temps de jeter un peu d'huile dans une poêle et de la mettre à chauffer. “ This makes people cry, right? ” Lexie relève le regard vers elle alors qu'elle jette avec précaution les morceaux de poulet sur l'huile qui frétille. Elle suit le mouvement de Scylla qui désigne les oignons et sourit. Elle n'a pas menti, ni exagéré, en parlant de son ignorance absolue en matière culinaire. Mais Lexie n'est pas moqueuse et elle trouve ça assez endearing de voir Scylla poser des questions. Elle a l'impression de découvrir une autre facette de sa personnalité, celle que les caméras ne savent pas capter, sûrement proche de celle à laquelle ont droit Hiram et Hwan en privé. “ Why does it make people cry? ” Elle sourit un peu plus grand mais fronce un peu les sourcils en même temps, arrangeant du bout d'une fourchette les bouts de poulets sur la poêle.

As a kid I used to cry sometimes even when I was just in the corridor by the kitchen as someone was cutting onions. Once I even cried whilst in another room, just because the doors were open. I don't know why it does that though. I think..some people are more sensitive to it than others but I don't know why. ” Elle par exemple, ça lui brûle véritablement les yeux, parfois même pendant qu'ils cuisent alors que scientifiquement parlant ça ne devrait plus être le cas. Elle a l'impression d'y être un tantinet moins sensible aujourd'hui, mais...de pas beaucoup. Lexie ne sait pas trop ce qui lui a pris de raconter sa vie - elle a quand même pris soin de dire "someone" et pas "the cook" puisqu'il n'y avait en réalité que lui pour faire à manger chez eux à l'époque -, Scylla doit s'en moquer totalement, ce n'est objectivement pas très intéressant. Mais elle est étrangement à l'aise et c'est sorti tout seul et elle ne le regrette pas. “ I think it's got to do with something that it releases when cut, and that mixes with the air around like a gas? And it just stimulates your tear ducts or something. ” Elle n'aime pas dire des choses qu'elle ne sait pas, expliquer quelque chose dont elle n'est pas tout à fait sûre, mais elle aime bien quand Scylla lui pose des questions, surtout quand c'est pas sur elle et qu'elle peut y répondre librement. “ But yeah...I might tear up. ” prévient-elle avec un petit pli au coin des lèvres. C'est même certain. Nombre de fois essaye-t-elle de cuisiner sans oignons juste pour éviter cette étape peu sympathique. “ Are you done with the tomatoes? ” Elle vide la casserole dans laquelle elle les a fait bouillir, y met quelques gouttes d'huile d'olive, ajoute la moitié du concentré de tomates, du sel, du poivre et l'ail qu'elle effrite un peu, avant de tendre la main pour ajouter la contribution de Scylla.

• • •

And so I cry sometimes when I'm lying in bed just to get it all out what's in my head and I, I am feeling a little peculiar. And so I wake in the morning and I step outside and I take a deep breath and I get real high and I scream from the top of my lungs: what's going on?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: SEXIE ⊹ THIS SIDE OF PARADISE.   Jeu 18 Mai 2017 - 20:48

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ disponibilité : always.
‹ inscription : 17/04/2017
‹ messages : 253
‹ crédits : nephilim, tumblr, virginia woolf.
‹ dialogues : antiquewhite ou tan.


‹ liens utiles :
rolf ft. ryan gosling, astoria ft. lily collins, theodore ft. dylan o'brien, édouard ft. bob morley, neville ft. daniel sharman, elijah ft. chris evans, ambroise ft. sen mitsuji, alexander ft. alfie enoch, olivia ft. emeraude toubia, brienne ft. natalia dyer, dean ft. john boyega, gregory ft. alden ehrenreich, priscilla ft. daria sidorchuk, charles ft. james norton, hwan ft. vernon choi, jay ft. gong yoo, hiram ft. abel tesfaye, adidja ft. reece king.


‹ âge : officiellement vingt ans.
‹ occupation : candidate au télécrochet musical MFactor.
‹ scolarité : aucune.
‹ baguette : cheveu de vélane, something something.
‹ gallions (ʛ) : 466
‹ réputation : je suis une connasse imbue d'elle-même qui est surtout gardée dans l'émission pour foutre la merde. je me fous du monde, je suis une drama queen et j'ai un trop de wits pour que ce soit unique. je suis un quart de vélane mais ce n'est pas ça qui me rend dangereuse, mais le fait que je n'hésite jamais à faire la fouille-merde.
‹ particularité : semi-vélane, quart de vélane.
‹ faits : j'ai grandi dans une communauté vélane jusqu'au jour où j'ai été capturée pour être revendue à un homme d'affaires grec qui m'a ramenée au Royaume-Uni en 2001, où il a pris la Marque et m'a enfermée dans son bar-restaurant dans lequel je chantais et me trémoussais sur scène (et les genoux des clients) pour gagner le prix de mon existence. Mon propriétaire a été condamné à perpétuité à la fin de la Guerre et je vis seule depuis. Je me suis tant persuadée d'être indifférente à ce monde cruel que je suis plongée dans une profonde apathie pour tout ce qui n'est pas ma petite personne (et Lexie).
‹ résidence : maison des candidats de MFactor.
‹ patronus : impossble à invoquer.
‹ épouvantard : une radio grésillant les cris de mes mères, ma soeur et ma mrand-père hurlant de douleur.
‹ risèd : de la musique, ma chanson préférée, la présence réconfortante de ma famille.
Voir le profil de l'utilisateur
As a kid I used to cry sometimes even when I was just in the corridor by the kitchen as someone was cutting onions. Once I even cried whilst in another room, just because the doors were open. I don't know why it does that though. I think..some people are more sensitive to it than others but I don't know why. ” Des fois, Lexie dit des trucs et ça fait sourire Scylla parce qu'elle utilise du vocabulaire qu'elle n'a jamais entendu avant. Elle connait les mots, les reconnait en tout cas, mais la prononciation parfaite de Lexie et son léger accent posh (bien entendu) rendent ça hilarant. Corridor. Whilst. Someone cooking.  “ I think it's got to do with something that it releases when cut, and that mixes with the air around like a gas? And it just stimulates your tear ducts or something. ” Stimulates. Tear ducts (elle connaissait pas ces mots avant, mais les comprend vite, c'est plutôt imagé). Elle aime bien le ton un peu docte de Lexie, et elle se sent encore un peu maussade d'avoir l'impression d'être stupide, plus inculte que jamais. Sauf que Lexie est gentille et patiente, et elle la fait pas se sentir mal ou pas à sa place. Elle la fait sourire d'un air un peu moqueur, mais réellement amusé, avec ses funny words et ses accents et sa patience à toute épreuve et pfiou, she really got it bad.

But yeah...I might tear up.Hearbreaking, ” répond enfin Scylla avec aplomb, comme si ça la rendait pas impatiente de voir Lexie pleurer. Elle veut juste à quoi ça ressemble, une larme de Lexie, si ça se trouve elle pleure de la lumière pure — ok faut qu'elle arrête, c'est la fatigue qui parle maintenant. “ Are you done with the tomatoes? Yes. ” Elle la regarde ajouter les tomates après que Scylla les ait coupées rapidement en morceaux, et regarde le tout frémir avec, déjà, la faim qui s'invite dans son ventre. “ I'll cut the onions. ” Elle a hâte et ça s'entend dans sa voix alors qu'elle passe son couteau sous l'eau pour le nettoyer, avant de s'emparer des oignons pour les découper en tranches avec application, faisant bien attention à ne pas se couper le bout des doigts.
Elle sent rapidement la moutarde lui monter au nez puis ses yeux se mettre à couler. “ Oh. ” C'est très étrange comme sensation, déjà parce qu'elle est pas habituée à pleurer, ensuite parce que ça fait un peu mal et que même si elle fait de son mieux, elle ne peut pas empêcher ses yeux de pleurer de longues et chaudes larmes. Elle essaie vainement de plisser les yeux pour les retenir avant de se retourner pour regarder Lexie qui n'est clairement pas dans un meilleur état qu'elle tout d'un coup.
Scylla se met à rire. Tous les rires de Lexie contaminent, ils agitent tout le monde en même temps qu'elle; celui habituel de Scylla glace les sangs, il fait presque un peu peur. Elle ricane plus souvent qu'elle rit, et c'est toujours avant de se mettre à dire des horreurs aux gens. Mais là, elle rit vraiment, parce que Lexie a l'air autant mortifiée que défaite, et peut-être que y'a un peu de fatigue, et la vexation de plus tôt dans la soirée, et le rush qu'elle a senti dans ses veines quand elles étaient dans le placard. Peut-être que y'a tout ça à la fois ou peut-être que y'a rien, au fond, et c'est juste que Lexie la fait rire à pleurer de longues et chaudes larmes en essayant de les effacer à mesure qu'elles arrivent pour ne pas s'aveugler et en failant misérablement. “ I'll take it from here, I know how to make pasta, boil and drain right? ” parvient à dire (difficilement) Scylla, lui faisant signe de s'éloigner en s'efforçant d'arrêter de rire, de peur de réveiller les autres résidents, et aussi de peur de la vexer.

Elle achève de faire les pâtes, accélère un peu la cuisson avec la magie, faisant danser ses doigts au-dessus de la casserole avec un air mystique, se mettant parfois à rire subitement en jetant un coup d'oeil par-dessus son épaule et en croisant le regard défait de Lexie. L'oignon est mis avec le reste dans la poêle puis rangé, l'arme de destruction massive oubliée alors qu'elle finit de préparer le plat, mettant le tout dans un plat qu'elle apporte là où Lexie s'est assise. Elle ne croise pas son regard parce que sinon, elle va se remettre à rire et ça va devenir embarrassant pour tous les deux. “ Don't worry about it too much, I've never seen such a cute crier, ” dit-elle, clairement moqueuse cette fois, avant d'observer le plat. Scylla n'est pas du genre à s'embarrasser d'une assiette (comme si c'était elle qui faisait la vaisselle lol) du coup elle se penche pour ouvrir le tiroir avec les couverts, faisant glisser une paire vers Lexie, et s'emparant juste d'une fourchette pour elle.

• • •

but oh my dear, i can’t be clever and stand-offish with you: i love you too much for that. too truly. you have no idea how stand-offish i can be with people i don’t love. i have brought it to a fine art. but you have broken down my defences. and i don’t really resent it.
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ disponibilité : always ready.
‹ inscription : 02/04/2017
‹ messages : 269
‹ crédits : lilousilver
‹ dialogues : goldenrod


‹ âge : dix-huit ans
‹ occupation : membre des Little Jinx, actuellement en compétition au MFactor télécrochet musical diffusé sur Wizmusic.
‹ maison : poufsouffle
‹ scolarité : de 1997 à janvier 1999
‹ gallions (ʛ) : 494
‹ réputation : posh spice est globalement assez appréciée du public, mais comme elle n'est jamais impliquée dans le moindre scandale, ce n'est pas celle dont on parle plus. bitch, c'est aussi le mot doux par lequel on l'appelle quand on est fan des Wand Direction et qu'on supporte mal que l'un d'eux soit off the market à cause d'elle.
‹ particularité : traceuse
‹ résidence : elle habite dans une grande maison réservée aux candidats du MFactor, un peu en dehors de Londres. Sa chambre, puisque partagée avec cinq autres filles, est la plus grande.
‹ patronus : inexistant
‹ épouvantard : la noyade
‹ risèd : sa meilleure amie Brienne vivante et le reste du squad de Poudlard réuni et soudé comme avant.
Voir le profil de l'utilisateur
I'll cut the onions. ” Y’a comme une certaine impatience dans sa voix, ce qui n’a absolument aucun sens évidemment et Lexie se dit qu’elle doit rêver, mais elle ne dit rien et laisse Scylla faire, ça l’arrange grandement, elle a toujours peur de se couper les doigts quand elle s’occupe des oignons tellement sa vue s’embue. Y a pas deux rondelles coupées sur le plan de travail que ça la picote terriblement, que l’humidité envahit totalement ses yeux “ Oh. ” Elle devine que c’est pareil pour Scylla mais elle serait bien incapable de le voir, puisque tout est flou autour d’elle quoiqu’elle cligne des paupières à toute vitesse avant de les plisser pour essayer de contenir un peu ses larmes. Elle déteste ça et va pour se frotter les yeux quand l’autre éclate de rire. Pas les ricanements moqueurs ou froids qu’elle a l’habitude de pousser dans la maison, mais un rire beaucoup plus pur et chaud et les poings de Lexie se perdent un instant dans les airs. Elle ne comprend pas pourquoi Scylla rit, mais elle l’imite presque aussitôt, pas plus capable de s'en expliquer les raisons. C'est juste…contagieux elle suppose et puis, elle est fatiguée. Lexie se frotte quand même les yeux pour réussir à y voir quelque chose, à voir le sourire hilare sur les lèvres de la rouquine par exemple. “ I'll take it from here, I know how to make pasta, boil and drain right? ” Elle hoche la tête en espérant que Scylla soit capable de le voir et ne se fait prier deux fois pour s’éloigner et passer un peu d’eau sur ses yeux tous rouges. Elle déteste les oignons. Elle aime bien Scylla ceci dit.

Quand les oignons ont fini de la torturer elle regarde Scylla faire, se débrouiller pas trop mal en réalité; elle se demande pourquoi elle a cru une seconde qu’elle pouvait avoir besoin d’elle. Elle est un peu surprise quand c’est fini, elle n’a pas vu le temps passer que le plat est déjà près et que Scylla le pose devant elle. “ Don't worry about it too much, I've never seen such a cute crier” le rose habituel s’empare de ses joues, mais elle sourit et secoue la tête. “ You cried too.” propose-t-elle, le bout de sa langue dépassant brièvement de ses lèvres comme si elle hésitait à la tirer complètement. Et puis, l’autre ramène des couverts, mais pas d’assiette, ce qui surprend Lexie mais ne la dérange pas. Si posh qu’on veut qu’elle soit - et qu’elle est, qu’elle l’admette ou non - elle est plutôt simple en réalité et ce qui choquerait ses grands-mères n'est pas de nature à l'embarrasser elle. “ You go first.” fait-elle en attrapant quand même les couverts que Scylla fait glisser vers elle, ses doigts jouant un peu avec la fourchette, son regard rivé sur ce qu'elles ont créé ensemble. Elle devrait peut-être faire une photo pour MSN, les gens apprécieraient ça, mais cet instant n'appartient qu'à Scylla et elle, pas les candidates du Mfactor, pas les espèces de personnages que leur concept les force à adopter. Ça ne regarde personne d'autre qu'elles, même si c'est rien du tout, elle en convient. “You have the first bite of your very first proper meal.” Elle espère que c’est bon, vraiment elle espère que c’est la meilleur chose que Scylla ait jamais mangé et mangera jamais, même si c’est stupide parce que ce ne sont que des pâtes et qu’elle ne sait vraiment pas pourquoi elle pense ça. “ So?” fait-elle plutôt, trop impatiente pour attendre que Scylla ait fini de mâcher. “ Was it worth the cry?” sourit-elle, dans une tentative d'humour. Parce qu'après tout pourquoi pas essayer de faire sourire la bitch de la maison, à trois heure du matin dans la cuisine, quand tout le monde dort.

• • •

And so I cry sometimes when I'm lying in bed just to get it all out what's in my head and I, I am feeling a little peculiar. And so I wake in the morning and I step outside and I take a deep breath and I get real high and I scream from the top of my lungs: what's going on?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: SEXIE ⊹ THIS SIDE OF PARADISE.   Lun 22 Mai 2017 - 19:51

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ disponibilité : always.
‹ inscription : 17/04/2017
‹ messages : 253
‹ crédits : nephilim, tumblr, virginia woolf.
‹ dialogues : antiquewhite ou tan.


‹ liens utiles :
rolf ft. ryan gosling, astoria ft. lily collins, theodore ft. dylan o'brien, édouard ft. bob morley, neville ft. daniel sharman, elijah ft. chris evans, ambroise ft. sen mitsuji, alexander ft. alfie enoch, olivia ft. emeraude toubia, brienne ft. natalia dyer, dean ft. john boyega, gregory ft. alden ehrenreich, priscilla ft. daria sidorchuk, charles ft. james norton, hwan ft. vernon choi, jay ft. gong yoo, hiram ft. abel tesfaye, adidja ft. reece king.


‹ âge : officiellement vingt ans.
‹ occupation : candidate au télécrochet musical MFactor.
‹ scolarité : aucune.
‹ baguette : cheveu de vélane, something something.
‹ gallions (ʛ) : 466
‹ réputation : je suis une connasse imbue d'elle-même qui est surtout gardée dans l'émission pour foutre la merde. je me fous du monde, je suis une drama queen et j'ai un trop de wits pour que ce soit unique. je suis un quart de vélane mais ce n'est pas ça qui me rend dangereuse, mais le fait que je n'hésite jamais à faire la fouille-merde.
‹ particularité : semi-vélane, quart de vélane.
‹ faits : j'ai grandi dans une communauté vélane jusqu'au jour où j'ai été capturée pour être revendue à un homme d'affaires grec qui m'a ramenée au Royaume-Uni en 2001, où il a pris la Marque et m'a enfermée dans son bar-restaurant dans lequel je chantais et me trémoussais sur scène (et les genoux des clients) pour gagner le prix de mon existence. Mon propriétaire a été condamné à perpétuité à la fin de la Guerre et je vis seule depuis. Je me suis tant persuadée d'être indifférente à ce monde cruel que je suis plongée dans une profonde apathie pour tout ce qui n'est pas ma petite personne (et Lexie).
‹ résidence : maison des candidats de MFactor.
‹ patronus : impossble à invoquer.
‹ épouvantard : une radio grésillant les cris de mes mères, ma soeur et ma mrand-père hurlant de douleur.
‹ risèd : de la musique, ma chanson préférée, la présence réconfortante de ma famille.
Voir le profil de l'utilisateur
You cried too. No I didn't! ” réplique Scylla presqu'aussitôt, et avec véhémence, faisant comme si ses yeux ne continuaient pas de la piquer légèrement. Elle fait la moue, passant machinalement une paume sur ses yeux pour en écraser les dernières faiblesses amères, mais il y a comme l'ombre d'un sourire sur son visage. “ Maybe I did. ” Lexie peut être aussi cute qu'elle est mais elle n'avouera pas plus que ça! “ You go first. ” Scylla relève les yeux vers Lexie, plongeant sa cuillère (elle n'aime pas les fourchettes et les couteaux, c'est nul et quand on fait pas attention, ça fait mal à la bouche, bref) dans les pâtes, mélangeant machinalement. C'est pas qu'elle appréhende mais étrangement, elle appréhende un peu. Elle ne sait pas exactement pourquoi. Elle aimerait que ce moment dure pour toujours, que jamais Lexie retourne se coucher dans la chambre des LJ, que jamais les lumières soient rallumées. Elle aimerait juste que ce soit elles deux pour toujours. “ You have the first bite of your very first proper meal. ” Elle renifle légèrement, amusée, mais ça finit par la convaincre de prendre un peu de nourriture dans le creux de sa cuillère. “ Hey, I've had food before, ” prétend-t-elle, sans verve toutefois, avant d'apporter la cuillère à sa bouche pour y déposer les quelques petites pâtes qu'elle est parvenue à équilibrer, et l'assortiment.

C'est... épicé. Un peu, pas beaucoup, mais plus que des tomates nature. “ So? ” Scylla mâche précautionneusement, l'air un peu méfiant, parce qu'elle sent déjà les épices lui remonter dans le nez et elle va pas se mettre à pleurer de nouveau à cause du misérable petit piment que Lexie a mis dans le plat, si? “ Was it worth the cry? ” Elle s'étouffe un peu en riant, avalant finalement, avant de lever un pouce en direction de Lexie. “ Delicious, ” dit-elle, sans la lâcher du regard. “ Why don't you make cooking vlogs? ” Même si elle prétend qu'elle se fout de tout et qu'elle ignore complètement de quel bois sont faits les autres candidats (sauf Hiram bien entendu) dès qu'ils posent un pied en dehors de la scène, c'est complètement faux. Et même si elle ne stalke pas tout le monde sur MSN, elle n'hésite pas à aller voir les comptes des autres candidats (surtout les autres candidates) pour pouvoir se moquer avec Hiram. Et elle sait que Sporty et Yummy, whatever their real stupid ass names are (Saoirse et Romilda) (Romilda) font des... vlogs, des video blogs, surtout de bouffe. “ I'm not kidding. This is... hands down... and without exaggerating... at all... the very best thing that has ever been in my mouth... the best food that has ever been made by man... and woman. This is... actually- actually, Lexie, I might cry again, because this is so beautifully, so incredibly--Oh shut up! ” lui dit Lexie mais elle rit doucement, et Scylla aussi, et elles mangent les pâtes, et Scylla a le coeur un peu lourd quand elles retournent se coucher parce qu'elle aurait bien aimé lui poser toutes les questions qu'elle a en tête, cette fois. Et lui parler d'autres choses, aussi.

MAY 05th ⊹ Elle ne sait pas trop comment les choses se sont goupillées mais Lexie est dans sa chambre, dans sa chambre. Elles ont reçu les notices de la production pour l'EuroWiz'Sing, qui va se dérouler dans quelques jours et auxquelles elles sont toutes invitées, ainsi que les gagnants du concours ou whatever that bullshit is. Thank Vivian, Lorie a été niquée au dernier prime et elle est tranquille, autant qu'elle peut l'être, dans cette satanée maison; même si sa guerre avec Saroise est loin d'être finie, et qu'elles ont plus ou moins improvisé un énième conflit live pour l'émission (une histoire de spin the bottle, un vrai cette fois, et d'indécence, pfff, c'est elle qui lui dit ça).

Scylla a bien entendu fait un grand spectacle de sa totale indifférence pour l'EWS (même si elle doit avouer qu'elle a une certaine tendresse pour la jeune femme représentant la Grèce) et pour la petite expédition organisée par la production la semaine prochaine. En plus, les WD représentent l'Angleterre et elle va devoir passer du temps avec Hwan, et bien entendu, c'est pas très grave, elle aime bien Hwan mais bon... jouer au petit couple plus que quelques heures comme ça arrive parfois après les concerts où on l'emmène, c'est lassant.
Mais bon, elle va partager une chambre avec Lexie. Donc.

(Et le reste des LJ mais comment dire que Scylla literally couldn't care less, sauf peut-être parce que cette connasse de Saoirse- Sporty va lui faire plus chier que d'habitude.)

Bref. On s'en fiche. Elle est... elle est dans sa chambre. Scylla ne se souvient pas pourquoi. Ou comment. Elle sait juste que Lexie est venue, la fiche de suivi à la main, et qu'elle a fini par s'installer sur le fauteuil à côté de sa commode pour jouer les vinyles et les cassettes sur la seule possession précieuse au yeux de Lexie, son lecteur. Scylla est sur son lit et elle l'observe et peut-être qu'elle a pris une photo quand Lexie était particulièrement cute en lisant le nom des artistes, peut-être qu'elle fait semblant de lire et relire la fiche de suivi. Sa compréhension de l'anglais est lacunaire at best, et elle ne comprend pas tous les détails, mais plutôt la vision d'ensemble. Ils vont aller en France, y'aura des inconnus, des soirées, les WD et ils vont tous partager une suite, et 7 filles seront dans une chambre, et Scylla va devoir bunk avec les LJ. Voilà. Elle s'en fout du reste.

Elle s'en fout pas de Lexie dans sa chambre. Normalement, elle laisse personne toucher à ses cassettes et ses disques. Mais bon... c'est Lexie. “ Are you aware that you're making a terrible job of avoiding Hiram? ” Hiram s'est réveillé in a foul mood et il s'acharne plus ou moins sur tout le monde aujourd'hui. C'est hier que Lorie a été éjectée et, surprise, tout le monde l'aimait bien (sauf Scylla apparemment), alors même si ils ont une journée de repos, les candidats sont un peu down. Et Hiram est in a foul mood parce qu'il couchait avec Lorie et apparemment c'était un bon coup, whatever, Scylla s'en fout.

Bref, il lance de la punchline depuis le matin, insulte quiconque l'embête et comme ça fait deux semaines qu'il s'acharne de toutes façons sur Lexie (depuis que Scylla lui a dit pour les pâtes, avec des étoiles dans les yeux) (il a grogné — “ disgusting ” — en l'entendant) (les hommes comprennent vraiment rien), Scylla n'est qu'à moitié surprise qu'elle ait cherché, et trouvé, refuge ici même si bon... c'est étrange quand même. Elles ne sont pas amies.
On dirait presque, pourtant, alors que Lexie commente littéralement chaque musique qu'elles écoutent, ce qui fascine étrangement Scylla. “ You don't want to play that one, ” fait-elle quand Lexie s'empare, avant d'avoir pu répondre, d'une énième cassette. C'est une mixtape d'Hiram. “ But... I mean, I wouldn't dare tell you what to do.

• • •

but oh my dear, i can’t be clever and stand-offish with you: i love you too much for that. too truly. you have no idea how stand-offish i can be with people i don’t love. i have brought it to a fine art. but you have broken down my defences. and i don’t really resent it.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: SEXIE ⊹ THIS SIDE OF PARADISE.   Lun 22 Mai 2017 - 23:49

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ disponibilité : always ready.
‹ inscription : 02/04/2017
‹ messages : 269
‹ crédits : lilousilver
‹ dialogues : goldenrod


‹ âge : dix-huit ans
‹ occupation : membre des Little Jinx, actuellement en compétition au MFactor télécrochet musical diffusé sur Wizmusic.
‹ maison : poufsouffle
‹ scolarité : de 1997 à janvier 1999
‹ gallions (ʛ) : 494
‹ réputation : posh spice est globalement assez appréciée du public, mais comme elle n'est jamais impliquée dans le moindre scandale, ce n'est pas celle dont on parle plus. bitch, c'est aussi le mot doux par lequel on l'appelle quand on est fan des Wand Direction et qu'on supporte mal que l'un d'eux soit off the market à cause d'elle.
‹ particularité : traceuse
‹ résidence : elle habite dans une grande maison réservée aux candidats du MFactor, un peu en dehors de Londres. Sa chambre, puisque partagée avec cinq autres filles, est la plus grande.
‹ patronus : inexistant
‹ épouvantard : la noyade
‹ risèd : sa meilleure amie Brienne vivante et le reste du squad de Poudlard réuni et soudé comme avant.
Voir le profil de l'utilisateur
MAY 05th ⊹  “ Are you aware that you're making a terrible job of avoiding Hiram? ” Elle ne l'évite pAS. Il ne lui fait pas peur du tout, c'est juste que il est de mauvais poil, de très très mauvais poil même et que Lexie…elle n'a jamais particulièrement cherché sa compagnie de toute façon. Il l'a toujours un peu prise en grippe et elle l'a toujours un peu fuit, mais depuis quelques semaines c'est pire et elle ne comprend pas pourquoi - elle ne lui a littéralement rien fait puisqu'elle ne lui parle tout simplement ja-mais. Elle ne sait pas trop comment elle s'est retrouvée dans cette chambre, la moitié de ses bandmates sont sorties faire des courses avant le départ pour la France dans quelques jours pour assister à l'EuroWiz'Sing, elle a préféré rester, mais l'a toute suite regretté quand elle s'est rendue compte qu'Hiram aussi. La feuille de suivi à la main, elle est allée se réfugier là où il ne penserait pas à la trouver s'imagine-t-elle, chez Scylla. Et puis, Scylla a une très jolie collection de disques et c'est un peu ça aussi qui l'a attirée par là. C'est d'ailleurs ce qu'elle tripote depuis qu'elle s'est incrustée, découvrant les goûts musicaux de la rouquine, appréciant la plupart de ses choix, jouant quelques morceaux qu'elle s'amuse à commenter doucement. Scylla n'est pas de mauvaise compagnie quand elle est seule avec elle, Lexie s'en est rendue compte dans la cuisine ce soir-là et elle y pense beaucoup depuis. Et puis ses doigts trouvent une cassette qui a l'air un moins legit que les autres, presque au moment même où Scylla mentionne Hiram, alors que Lexie décide qu'ignorer la question vaut mieux. H.T.You don't want to play that one” Elle relève les yeux vers Scylla assise tranquillement sur son lit et retourne la cassette entre ses doigts. Pourquoi pas ? “ But... I mean, I wouldn't dare tell you what to do. ” Elle hausse une épaule, elle va pour la reposer et en choisir une autre, elle s'en fiche après tout, mais. “ I'm not avoiding him. ” Elle ouvre la jaquette et place doucement la cassette dans le lecteur de Scylla. “ I just want to play music that's all. ” H.T. Hiram Thomson? Peut-être que oui, peut-être que non, dans tous les cas c'est symbolique, elle ne l'évite pas, elle n'a pas peur de lui et pourquoi elle ne pourrait pas jouer cette cassette-là ?

Parce que ce n'est pas son style pour commencer. Elle l'entend dès les premières notes, dès les premiers beats. Elle n'est pas très…- elle n'est pas sûr de comme ça s'appelle à dire vrai - hip hop ? Elle n'en a jamais vraiment écouté pour être honnête, elle aime les trucs doux, la folk, un peu de country, de la musique classique aussi et puis de la pop pour danser peut-être et avant Azkaban et le camp de Rebuts elle écoutait aussi du Wizrock quand elle a découvert le genre. Et puis y a la voix d'Hiram - elle a bien deviné - et au début ça va parce qu'il a une jolie voix Lexie voudrait bien, mais elle ne peut pas dire le contraire, quand bien même il la met mal à l'aise. « I'ma smoke this joint then I'ma break you off I'd be lying if I said you ain't the one all these tattoos on my skin, they turn you on l otta smokin', drinkin' – that's the shit I'm on » On est loin d'Elton John et Your Song, ou de tout ce qu'elles peuvent chanter sur scène avec les Little Jinx, mais ça va, elle va bien, elle repose la jaquette sur la commode et regarde sa feuille de suivi déjà remplie en totalité. Il ne s'agit que de finir la chanson et de jouer autre chose. Ce n'est pas exactement le genre de paroles qu'elle a l'habitude d'entendre — et quand Hiram chante des originals elle comprend maintenant qu'on doit choisir les moins…explicitesparce qu'elle n'a jamais entendu ça —, mais tout va bien. « Heard you from the hood, you rep that thang or nah? Got a lotta ass, you gonna shake that thang or nah? Heard you smoke blunts, you down with paper planes or nah? I feel like I'm Tony, you my boss? I'm thinking nah The whole world, I take it on » Ses lèvres sont étirées dans ce qui ressemblerait à un sourire si ça n'était pas si nerveux. Elle va bien. Tout va bien. C'est très…la chanson est…Les paroles sont…Elle sent le regard de Scylla sur elle, ses doigts tremblent un peu. « Girl, is you sucking me or fucking me or nah? Can I bring another bitch? Let's have a threesome. Keep saying you's a freak, you gon' prove it or nah?? »  WHAT IS HE SAYING? Il y a comme un gros blanc dans l'esprit de Lexie, comme un caillot dans son cerveau l'espace d'une seconde. Elle n'est pas rouge, elle est écarlate, plus colorée que les tomates de Scylla, elle a brusquement les ongles enfoncés dans la peau de ses cuisses et les lèvres plus pincées que jamais. What is he saying? Elle comprend les mots, mais pas le sens et quand elle comprend enfin le sens elle devient plus rouge et elle a l'impression qu'elle va imploser à force de retenir…quoi elle ne sait pas, mais elle ne va pas éteindre la musique, non, elle peut écouter la chanson en entier, puis dire calmement à Scylla que ce n'est pas son style. Tout simplement pas mon style. Oui. « Do you like the way I flick my tongue or nah? You can ride my face »  Hiram needs Jesus. Et elle n'est même pas croyante. « until you're drippin' cum can you lick the tip then throat the dick or nah? Can you let me stretch that pussy out or nah? » Il doit y avoir un truc qui pète, une synapse qui explose, parce que y a la voix d'Hiram et tous ces mots qui lui envahissent l'esprit et l'envie de hurler et de faire taire la musique — MAIS QUI ÉCRIT DES CHOSES COMME ÇA ET POURQUOI SCYLLA ÉCOUTE ÇA D'ABORD — et puis tout est noir.

• • •

And so I cry sometimes when I'm lying in bed just to get it all out what's in my head and I, I am feeling a little peculiar. And so I wake in the morning and I step outside and I take a deep breath and I get real high and I scream from the top of my lungs: what's going on?
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ disponibilité : always.
‹ inscription : 17/04/2017
‹ messages : 253
‹ crédits : nephilim, tumblr, virginia woolf.
‹ dialogues : antiquewhite ou tan.


‹ liens utiles :
rolf ft. ryan gosling, astoria ft. lily collins, theodore ft. dylan o'brien, édouard ft. bob morley, neville ft. daniel sharman, elijah ft. chris evans, ambroise ft. sen mitsuji, alexander ft. alfie enoch, olivia ft. emeraude toubia, brienne ft. natalia dyer, dean ft. john boyega, gregory ft. alden ehrenreich, priscilla ft. daria sidorchuk, charles ft. james norton, hwan ft. vernon choi, jay ft. gong yoo, hiram ft. abel tesfaye, adidja ft. reece king.


‹ âge : officiellement vingt ans.
‹ occupation : candidate au télécrochet musical MFactor.
‹ scolarité : aucune.
‹ baguette : cheveu de vélane, something something.
‹ gallions (ʛ) : 466
‹ réputation : je suis une connasse imbue d'elle-même qui est surtout gardée dans l'émission pour foutre la merde. je me fous du monde, je suis une drama queen et j'ai un trop de wits pour que ce soit unique. je suis un quart de vélane mais ce n'est pas ça qui me rend dangereuse, mais le fait que je n'hésite jamais à faire la fouille-merde.
‹ particularité : semi-vélane, quart de vélane.
‹ faits : j'ai grandi dans une communauté vélane jusqu'au jour où j'ai été capturée pour être revendue à un homme d'affaires grec qui m'a ramenée au Royaume-Uni en 2001, où il a pris la Marque et m'a enfermée dans son bar-restaurant dans lequel je chantais et me trémoussais sur scène (et les genoux des clients) pour gagner le prix de mon existence. Mon propriétaire a été condamné à perpétuité à la fin de la Guerre et je vis seule depuis. Je me suis tant persuadée d'être indifférente à ce monde cruel que je suis plongée dans une profonde apathie pour tout ce qui n'est pas ma petite personne (et Lexie).
‹ résidence : maison des candidats de MFactor.
‹ patronus : impossble à invoquer.
‹ épouvantard : une radio grésillant les cris de mes mères, ma soeur et ma mrand-père hurlant de douleur.
‹ risèd : de la musique, ma chanson préférée, la présence réconfortante de ma famille.
Voir le profil de l'utilisateur
Elle n'oserait pas lui dire de faire quoique ce soit mais bon, elle sait que déjà, ce n'est pas le style de musique de Lexie, pour commencer et ensuite... well. Elle rougit quand on la complimente et quand on lui dit qu'elle est cute donc Scylla a fort à penser que Lexie va pas trop apprécier les paroles de la chanson. Elle-même, la première fois qu'elle l'a écoutée (sous les yeux attentifs d'Hiram), elle a littéralement dû se mordre l'intérieur de la joue à sang pour ne pas faire exploser son lecteur de CD et disques et cassettes favoris à coups de poing. “ I'm not avoiding him. ” Scylla a remarqué que quand il n'y avait pas de caméras aux alentours, Lexie était une menteuse plutôt... minable. Ça fait partie de son charme.
Elle la scrute précisément, fiche de suivi toute oubliée (de toutes façons, depuis qu'elle est rentrée dans la pièce, Scylla est littéralement incapable de ne pas regarder Lexie pendant plus de dix secondes), elle l'a vue faire un mouvement pour reposer la cassette mais finalement... non. Surprenant to say the least, et un peu inquiétant. Scylla va encore devoir subir cette chanson. Au fond, elle s'en fiche un peu, the song grew on her, le beat est sympa et puis Hiram a vraiment une jolie voix, elle aime bien quand il est plus musical qu'en train de raper. Mais... tout de même. Plutôt que son flow d'enfer où la moitié des mots sont incompréhensibles aux oreilles étrangères de Scylla, là, il articule tout très bien. Il se demande si Lorie connait l'existence de cette chanson. Sûrement. “ I just want to play music that's all. ” Scylla hausse les épaules. It's a free country after all. “ Alright, then, ” fait-elle simplement, se redressant un peu sur le bord du lit pour dévisager Lexie, ne faisant même pas semblant.

Mais finalement, elle se laisse retomber en arrière, quand la chanson commence, roulant sur le flanc pour toujours observer Lexie mais ressemblant trait pour trait à la personnification de la luxure de la paresse la plus totale, son menton enfoncé dans sa paume (elle fait ça tant tous les jours que la forme de sa mâchoire est presque imprimée dans sa main) tandis que ses yeux noirs cherchent la moindre expression passant sur le visage de Lexie.
Elle a un visage plutôt concentré et détendu au début, du moins Scylla imagine, et puis des petites tensions apparaissent, de la retenue et un contrôle plutôt impressionnant vu la vitesse avec laquelle elle rougit d'ordinaire. Elle est très, trop immobile et Scylla, plutôt cruellement en fait, monte lentement le son du lecteur de cassettes avec de la magie du bout des doigts, même si elle est à l'autre bout de la pièce. Sans doute l'une des choses qu'elle maîtrise le mieux: le lecteur est quasiment une extension de son corps. Elle l'augmente de manière si lente et délibérée que Lexie ne semble pas le remarquer; elle semble trop concentrée à ne pas réagir.
Et puis... y'a le bridge, certainement le moment le plus gênant de la chanson. Quand elle l'a écoutée pour la première fois, Scylla s'est juste tournée vers Hiram avec un regard vide, essayant de reconnecter trois neurones pour formuler une pensée cohérente, avant de lui demander pourquoi il ne l'avait pas appeler elle pour chanter cette partie. Il avait ri et lui avait proposé de faire une cover; Scylla avait essayé de le brûler avec le bout de sa cigarette.

Au même moment où Lexie, littéralement, s'effondre, Hiram pénètre dans la chambre avec brutalité (Scylla a vainement essayé de le convaincre de frapper avant d'entrer mais il est toujours trop hyper pour se retenir, et finalement ça ne la dérange pas) et un mouvement de... Scylla imagine que c'est un mouvement de danse: “ BLEH! ” Scylla est déjà debout pour s'approcher de Lexie, précipitamment d'abord, puis plus lentement. Si ça se trouve elle est morte. Hiram n'a aucune considération pour Lexie tout d'abord, bien entendu. À vrai dire, il ne la voit même pas. “ You're listening to my mixtape! It's pure , innit? How... do you even say that out loud? ” Scylla relève à peine les yeux vers elle alors qu'Hiram se jette littéralement sur son lit, avant de remarquer Lexie. “ What's up with her? The beat was so good she died. ” Elle pose son doigt sur son cou et il y a un pouls, c'est déjà ça. “ You want me to slap her?Keep your filthy man hands away from her, ” bougonne Scylla en arrêtant le lecteur de cassette en appuyant sur le bouton et Hiram grogne de mécontentement. Elle prend le visage de Lexie entre ses mains. Pourquoi elle a la peau si douce?!

Lexie semble se réveiller un peu. “ Why did you make her listen to that? I didn't. I guess this is my most lesbian song. Sets the mood. What is she doing in your room anyway?Don't... even... ” Elle sait qu'à lui répondre, elle ne fait que l'encourager à continuer de parler mais Scylla ne réfléchit pas trop, elle veut juste que Lexie se réveille un peu plus. Finalement, elle semble revenir peu à peu à elle et Lexie la relâche, à regret mais parce qu'elle sait qu'elle n'aime pas être touchée. Scylla pince des lèvres, montre ses mains, désigne les joues de Lexie, grimace. “ You- are you okay? Do you need- Hiram, get some water.I need her opinion on my track! Hiram! ” Il soupire d'un air tragique. “ Fiiiine, water's on the way. But I need your opinion ASAP, Posh darling, and we also need to listen to the rest of the 'tape together. ” Et juste comme ça il s'en va, avec un wink et un sourire et oui, he's in the foul mood et si elle ne le connaissait pas assez pour savoir qu'il n'oserait pas trop risquer sa place dans la maison, Scylla le soupçonnerait d'avoir pris de l'Orviétan.
Elle se recule un peu, mais pas trop, au cas où Lexie se remettait à tourner de l'oeil. Elle est accroupie face à elle, curieuse et gênée. Elle aurait dû lui arracher la cassette des mains. “ Don't mind him, he's... ” Scylla s'interrompt, hausse les épaules. Le silence est lourd. Lexie a l'air d'être un peu désorientée et Scylla se redresse, sort la cassette du lecteur et sélectionne quelque chose d'autre... elle hésite devant Elton John, finit par sélectionner une cassette de vieux jazz moldu. “ I'm sorry, ” finit-elle par dire, des mots difficiles à prononcer pour elle.

• • •

but oh my dear, i can’t be clever and stand-offish with you: i love you too much for that. too truly. you have no idea how stand-offish i can be with people i don’t love. i have brought it to a fine art. but you have broken down my defences. and i don’t really resent it.


Dernière édition par Priscilla Vasilis le Mer 24 Mai 2017 - 1:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: SEXIE ⊹ THIS SIDE OF PARADISE.   Mar 23 Mai 2017 - 22:59

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ disponibilité : always ready.
‹ inscription : 02/04/2017
‹ messages : 269
‹ crédits : lilousilver
‹ dialogues : goldenrod


‹ âge : dix-huit ans
‹ occupation : membre des Little Jinx, actuellement en compétition au MFactor télécrochet musical diffusé sur Wizmusic.
‹ maison : poufsouffle
‹ scolarité : de 1997 à janvier 1999
‹ gallions (ʛ) : 494
‹ réputation : posh spice est globalement assez appréciée du public, mais comme elle n'est jamais impliquée dans le moindre scandale, ce n'est pas celle dont on parle plus. bitch, c'est aussi le mot doux par lequel on l'appelle quand on est fan des Wand Direction et qu'on supporte mal que l'un d'eux soit off the market à cause d'elle.
‹ particularité : traceuse
‹ résidence : elle habite dans une grande maison réservée aux candidats du MFactor, un peu en dehors de Londres. Sa chambre, puisque partagée avec cinq autres filles, est la plus grande.
‹ patronus : inexistant
‹ épouvantard : la noyade
‹ risèd : sa meilleure amie Brienne vivante et le reste du squad de Poudlard réuni et soudé comme avant.
Voir le profil de l'utilisateur
 La première chose qu’elle sent quand elle reprend conscience c’est des doigts sur sa peau. Et peut-être que si elle était plus réveillée, elle se reculerait immédiatement, mais les doigts sont doux contre sa joue et ne pressent pas et elle bat des cils, alors que ses autres sens lui reviennent doucement. Elle capte les voix avant les mots, a presque envie de repartir explorer le trou noir quand elle reconnaît celle d’Hiram, mais la musique s’est arrêtée et elle ne se souvient pas tout de suite de ce qui lui est arrivé alors elle regarde le visage de Scylla penchée sur elle qui la lâche presque aussitôt que sa vision devient clair, comme si elle pouvait le sentir, comme si elle savait qu’elle n’aime pas être touchée — même si peut-être que, pour une fois, Lexie n’était pas si dérangée que ça. “ You- are you okay? Do you need- Hiram, get some water.I need her opinion on my track!Hiram!Fiiiine, water's on the way. But I need your opinion ASAP, Posh darling, and we also need to listen to the rest of the 'tape together. ” C’est très désagréable de les entendre parler d’elle à la troisième personne, mais même quand c’est à elle qu’on s’adresse elle ne capte pas tout, elle se redresse - essaye surtout - sur le fauteuil. Elle a si honte. Elle s’est évanouie, à cause d’une chanson, ça lui revient maintenant…mais en même quelle chanson…Rien que d’y penser. Elle rougit de nouveau et regarde tout sauf Scylla qui la fixe, accroupie devant elle, presque inquiète. Elle ne sait pas quand Hiram a débarqué, elle ne sait pas ce qui lui a pris et elle ne sait pas combien de temps elle a perdu connaissance elle sait juste que c’est le cas et qu’on la laissera probablement jamais oublier ce moment d’embarras ultime. Elle espère au moins que ça ne sera pas mentionner à la MirrorTV. Du reste, elle s’imagine que tous les habitants de la maison le sauront avant le coucher du soleil. Elle regarde le sol comme si elle espérait qu'il l'engloutisse d'une seconde à l'autre.

Don't mind him, he's... ” Elle ne finit pas et c’est tant mieux parce que Lexie déjà en tant normal n’est pas sûre d’avoir un vocabulaire assez vaste pour trouver un mot qui suffirait à d’écrire Hiram. Elle ne croit pas qu’il y ait un terme dans le dictionnaire qui sache faire honneur à sa folie, his dirty-mind, sa franchise, son je-m’en-foutisme, sa vulgarité et tout ce qui fait que Lexie est toujours plus mal à l’aise qu’elle ne l’a jamais été devant lui. Elle ne pensait d’ailleurs pas pouvoir l’être plus…comme quoi, tout est toujours possible. Mais Scylla ne finit pas et hausse les épaules et Lexie parvient à esquisser une tentative de sourire, alors que l’autre se change de cassette et que la musique - beaucoup plus douce sur tous les plans, fait entendre ses premières notes.  “ I'm sorry ” C’est là qu’elle se réveille vraiment, étrangement. Elle a la tête qui tourne un peu et elle veut bien de l’eau — mais comme ça viendra d’Hiram non seulement elle n’est pas pressée, mais elle n’est surtout pas certaine de la boire — mais elle arrive à la secouer un peu avant de relever le regard vers la rouquine. “ What for…” Elle a essayé de la prévenir, c’est ça le pire, elle s’est eu toute seule et, ce qui est  le plus gênant de tout, c’est que tout ça c’était prévisible il faut croire. Elle est si bizarre et prude et nulle que Scylla l’a vue venir.  “ It was all me.Stupid me. “ Thank you though…” la musique couvre un peu l'hésitation dans sa voix, ou du moins elle croit, elle aimerait bien.  “ For not laughing.” C'est sûrement un peu prématuré, il y a encore des chances que Scylla le fasse, elle n'est peut-être pas mauvaise au point de se moquer d'elle alors qu'elle n'est pas encore sûre qu'elle aille bien, mais peut-être (sûrement) que quand elle saura que c'est le cas — physiquement au moins, parce que mentalement, Lexie a l'impression qu'elle ne s'en remettra jamais — elle se lâchera enfin et lui sortira toutes les vannes auxquelles son esprit, brillant quand il s'agit de ses choses-là, peut penser. Elle n'est pas en état de se lever sinon elle l'aurait déjà fait pour s'échapper avant le retour du mal et de la perversion™ personnifiés, au lieu de quoi elle murmure la voix un peu tremblante “ Scylla?” Quand celle-ci tourne la tête vers elle, Lexie manque de baisser le regard, mais elle réussit à le plonger dans les yeux noirs de sa nouvelle amie (?)… “ I don't really want to listen to the rest of it…especially with him around.” …elles ont l'air d'en être au stade des confidences, il faut donc croire qu'elles le sont, amies. Et puis…les doigts de Scylla contre sa joue ne l'ont pas totalement rebutée. Pas du tout même.

• • •

And so I cry sometimes when I'm lying in bed just to get it all out what's in my head and I, I am feeling a little peculiar. And so I wake in the morning and I step outside and I take a deep breath and I get real high and I scream from the top of my lungs: what's going on?
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

SEXIE ⊹ THIS SIDE OF PARADISE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Paradise City
» Come to the Dark Side... we have cookies ! [PV Tom]
» Sal Paradise (en attente de validation)
» Everytime I close my eyes, it's like a dark paradise. ₪ 2 fév, 20h50
» Invitation de l'annuaire White Paradise.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Oh England my lionheart”
heroes always get remembered
 :: Monde sorcier; somethin' powerful :: Londres
-