Partagez | .

sujet; Jeu de dupes (GWENERUS)
MessageSujet: Jeu de dupes (GWENERUS)   Mer 5 Avr 2017 - 22:41

HERO • we saved the world
avatar
‹ inscription : 03/01/2016
‹ messages : 341
‹ crédits : ultraviolences.
‹ dialogues : #006633


‹ liens utiles :
Présentation Liens & Chronologie

Percy I. Weasley ft. Richard Madden
Terrence Appleton ft. Hugh Dancy

‹ âge : 44 (09/01)
‹ occupation : En recherche d'emploi, il se demande surtout à quoi il pourrait bien servir aujourd'hui.
‹ maison : Serpentard
‹ scolarité : De septembre 1971 à juin 1978.
‹ baguette : Elle est sculptée dans du pin, contient une plume de phénix et mesure 29.3 centimètres. Idéale pour les sorts informulés, elle est souple mais difficilement maniable.
‹ gallions (ʛ) : 1511
‹ réputation : Il est le plus grand arnaqueur de la dernière guerre. Bras droit du Lord il a réussi à obtenir le titre de War Heroes et ça ne plaît pas à tout le monde. Pourtant, certains aujourd'hui reconnaissent son implication auprès de Dumbledore et ne le jugent plus coupable de sa mort. Le gouvernement a essayé d'utiliser son procès pour apaiser les foules et les #nomoresirius mais fort heureusement personne n'a l'air d'y avoir prêté une grande attention. Ou tout du moins quelques personnes se sont insurgées sur MSN avec le hashtag #SeverusSnapeTheHero.
‹ particularité : Legilimens, Occlumens et pratiquant le vol sans balai mais il n'est plus autorisé à utiliser ses particularités depuis son procès. Il lui reste cependant une importante prédisposition pour les sorts informulés.
‹ faits : Il est resté dans les geôles du ministère pendant deux mois. Son procès s'est tenu le 27 février 2004 et a duré plusieurs jours. Il a finalement été relâché grâce à sa sorcière de la défense qui a fait un travail exceptionnel, au soutien de Meda et à de nombreux témoignages (June/Fred/...). Depuis il doit se rendre à Sainte-Mangouste pour un bilan médicomagique et psychomagique complet deux fois par mois. Il est aussi à la recherche de Gwen, sa protégée qu'il n'a pas revu depuis des mois. Il s'apprête également à travailler sur des potions destinées aux lycans en collaboration avec June.

Or lors des perturbations liées à l'orage magique, Meda a perdu la vie. Depuis ce jour, dans l'obligation de confier Teddy à son parrain et à sa marraine, Severus se sent très seul. Meda était l'une des seules personnes à le pousser à reprendre sa vie et à aller de l'avant. Encore plus perdu qu'à l'annonce de la fin de la guerre il ne sait plus quoi faire.
‹ résidence : Dans la maison de Meda à Londres. Cette dernière lui avait confié qu'il était le bienvenu aussi longtemps qu'il le souhaitait et qu'elle désirait conserver cette maison pour son petit-fils Teddy quand il serait plus grand.
‹ patronus : Une biche
‹ épouvantard : Le monde sorcier plongé de nouveau dans la guerre.
‹ risèd : Meda à ses côtés. Meda le poussant à sortir de chez lui et à ne pas prêter attention aux regards défiants.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t6773-severus-t-snape-l-antre-du-pa
JEU DE DUPES

I'm doing time, this feeling I can't shakeCe n'était qu'un regard sombre. Un regard fait pourtant d'iris bien claires. Un regard qui ne pouvait tromper personne tant il transposait la curiosité teintée de colère. Pas même Severus qui ne prenait plus le temps de lire à travers l'âme des Hommes. Et c'est cette rage intérieure, cette attitude, cette mauvaise habitude à se manifester trop souvent dans son champ de vision qui avait rendu le sorcier suspicieux. Cette sorcière était apparue pour la première fois lors de l'ouverture du procès de l'ancien bras droit du Lord - car oui ces yeux appartenaient à une femme - puis les jours suivants - si jeune - lors de sa libération - l'air si remontée contre lui - mais aussi ces derniers temps autour de la maison où il logeait - inconnue et dangereuse - Un lieu où Teddy était censé être en sécurité et Severus le plus loin possible de la société sorcière. Mais cette femme aux boucles brunes l'avait suivi jusqu'ici, au beau milieu du monde moldu. Il ne la connaissait pas, ne l'avait jamais eu comme élève et c'est ce point qui lui permettait de justifier la méfiance qu'il entretenait à l'égard de l'intruse. Il n'aimait pas la voir traîner autour de chez la Tonks, il ne l'aimait pas tout court. Et pourtant, lorsqu'il avait fait part de ses craintes à Meda, cette dernière avait veillé à étouffer l'affaire. Agissement qui ne lui ressemblait guère. Ce comportement aurait dû lui mettre la puce à l'oreille, lui faire comprendre qu'il n'avait pas à s'en mêler sauf que Severus n'était plus Severus. Un War Heroes qu'on l'avait nommé. Il aurait préféré sortir libre de son procès en tant que simple sorcier. Mais sa sorcière de la défense avait tellement bien travaillé qu'il avait même récolté les honneurs. Ne pouvant cracher sur une telle nomination, l'homme s'était fait petit aux yeux du monde. Il avait bien eu connaissance des contestations sur MSN mais il se sentait tellement mal à l'idée que des sorciers réclament sa mort qu'il avait préféré ne pas suivre l'affaire de trop près. Finalement, Snape pouvait s'apparenter à un parfait reclus. S'occupant avec attention de Teddy lorsque Meda travaillait et que Fred n'était pas présent pour veiller sur lui, cherchant désespérément une nouvelle manière d'envisager la vie.

Occupé à lire un livre dans la cuisine en attendant que le repas soit prêt, une silhouette furtive à l'extérieur attira son attention. Il savait de qui il s'agissait. Bien que la sorcière variait ses chemins, celui qu'elle venait d'emprunter restait le plus courant. Severus jeta un coup d’œil à la viande en train de cuire et jugea qu'il avait bien le temps d'aller à la rencontre de l'inconnue avant que celle-ci ne finisse trop cuite. Abandonnant sa lecture et passant une cape sur ses épaules, le sorcier s'engouffra à l'extérieur de la maison. Il ne tarda guère à repérer la femme et s'approcha dans sa direction d'un pas vif. L'avait-elle vu? Avait-elle conscience qu'il venait dans sa direction? Réalisait-elle qu'aujourd'hui sonnerait comme la dernière intrusion dans la vie de l'ancien mangemort? Car elle ne bougea pas à son approche et Snape ne comprit pas exactement ce qui pouvait justifier une telle attitude. « Madame — Il se racla bruyamment la gorge. — Vous êtes sur une propriété privée. Partez tout de suite ou je contacte les autorités. » Sa voix était froide, son regard planté dans celui de la jeune femme la défiant d'obtempérer au plus vite. Et pourtant elle n'en fit rien. Après tout, qui pouvait bien encore avoir peur des menaces de Severus Snape?

• • •

♒️ I'll never let you down ♒️

• Severus T. Snape • Il se retrouva seul alors que la vie commençait à lui sourire. Perdu, il n'espère plus. Abandonné une fois de plus, le cœur brisé en prime.

Andromeda Tonks
1953 - 2004
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jeu de dupes (GWENERUS)   Lun 17 Avr 2017 - 19:26

Invité
Invité
Espionner. Au fond c’est peut être bien une vocation pour moi. Avant pour l’ordre, pour Severus et aujourd’hui pour moi. J’espionne mon frère, mon neveu, mes amis, mes ennemis aussi, tous mais pas lui. Tous, mais pas celui envers qui j’entretiens un profond sentiment de colère que j’estime légitime. C’est sans doute plus facile de me mentir à moi-même et de me répéter qu’il n’est plus rien pour moi. Après tout c’est bien lui qui a tiré un trait le premier sur moi? En m’oubliant.... en m’abandonnant, encore, rejoignant l’ordre sans laisser le moindre mot, la moindre trace. Alors il ne mérite pas ce fin sourire qui nait malgré moi à la commissure de mes lèvres quand je vois sa silhouette derrière le rideau. Il est en vie. Libre. Nouveau héros de guerre parmi cette foule de menteurs. C’est vrai, des semaines durant j’ai observé. J’ai vu Andromeda se rendre au ministère pour le voir lorsqu’il était enfermé avant son procès. Procès que j’ai suivi avec une attention toute particulière. Ecoutant tous les témoins, les chefs d’accusations, les avocats. Ecoutant cette vérité qui n’en était qu’une demie à mes yeux. Il s’en était très bien sorti dévoilant son double jeu aux yeux de tous ce qui l’avait sauvé. Ce qui lui avait permis d’obtenir ce nouveau statu même si pour certain, comme Fred, le doute et la rancoeur subsisterait toujours. Parce que Severus avait le don de faire les mauvais choix, sans le vouloir il blessait ceux qui osait l’aimer. Mais si j’étais aujourd’hui près de cette maison, si j’observais les allers et venues de ses habitants ça n’était pas pour lui. Non, je veillais de loin sur le petit être qui vivait depuis peu derrière ses murs. Celui là même qui avait été arraché aux bras de sa mère à peine né. Mon neveu. Il vivait, grandissait. Bien trop vite à mon goût mais je tentais par tous les moyens d’en savoir le plus sur lui. Etait il un gros dormeur? Un gourmand? Aimait il l’eau? Je n’aurai pas du a avoir à espionner pour connaître tous ses détails, comme Nyssandra ne devrait pas à avoir à se métamorphoser en chat. Enlever des enfants à leurs parents n’avait jamais été une bonne idée, ni avant ni maintenant. Mais comme toujours l’histoire se répétait pour le meilleur et surtout pour le pire. Personne n’apprenait de ses erreurs c’était immuable.
Ce jour là ne faisait pas exception. Je savais qu’il n’était pas là, pas encore. Le maître des potions étaient seul dans la maison et j’arrivais d’un pas calme. J’aurai pu être une passante comme les autres si je ne posais pas une fois encore mon sac sur le banc. Si je ne m’adossais pas, comme souvent, à cet arbre juste en face. D’ici j’avais le meilleur point de vue possible et personne ne peut imaginer combien de fois j’avais fait le tour du quartier. J’avais des coins préférés, des angles qui m’offrait une meilleur vue mais d’ici je pouvais entendre Teddy rire en rentrant de l’école et Nath’ gazouiller dans les bras d’Andromeda. D’ici je pouvais les entendre vivre. Je cherchais dans mon sac quelque chose à grignoter, je n’avais pas mangé grand chose ces derniers temps mais il ne restait plus que des miettes. Je grimaçais en entendant des bruits de pas qui venaient droit dans ma direction. C’était la première fois qu’il sortait. Je me redressais et l’observait avec cette lueur de colère dans le regard. D’habitude il se contentait de tirer les doubles rideaux pour m’empêcher de les voir ou il s’éloignait simplement des fenêtres. Mais aujourd’hui il était sorti. Aujourd’hui il s’approchait de moi et ô miracle il m’adressait la parole. Je ne cillais pas. Je reculais pas d’un seul pas. Je me tenais droite, face à lui, l’affrontant enfin après des mois de silence, de non-dits et de colère. Et le pire dans tout ça? Il venait pour me crier dessus, me demander de déguerpir rapidement. J’aurai presque envie d’en rire si le fait d’être une fois encore rejeter n’était pas aussi douloureux. Mais je ne dois pas me démonter, pas lui laisser croire qu’il peut encore m’atteindre. Il ignore qui je suis et j’ai tous les droits de me trouver ici et maintenant. Les trottoirs, Monsieur, appartiennent à tout le monde. Il est vrai que j’étais parfois plus proche de la maison, presque coller sous les fenêtres serait plus exact mais pas aujourd’hui. Je doute que les autorités s’intéressent à une jeune pigiste qui ne fait que son travail. A moins que vous n’ayez comme une irrépressible envie de les voir plus que nécessaire. Auquel cas je serai ravie de vous servir d’alibi Snape. Encore. Lui être dévouée, le couvrir, encore. Souhaitez vous que l’on contact un auror en particuliers? Quelqu’un ayant cru à l’intégralité de vos aveux peut être? Méchante? Blessante? Peut-être et alors? J’avais visiblement beaucoup de mal à retenir la colère que j’avais en moi.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jeu de dupes (GWENERUS)   Mer 31 Mai 2017 - 18:39

HERO • we saved the world
avatar
‹ inscription : 03/01/2016
‹ messages : 341
‹ crédits : ultraviolences.
‹ dialogues : #006633


‹ liens utiles :
Présentation Liens & Chronologie

Percy I. Weasley ft. Richard Madden
Terrence Appleton ft. Hugh Dancy

‹ âge : 44 (09/01)
‹ occupation : En recherche d'emploi, il se demande surtout à quoi il pourrait bien servir aujourd'hui.
‹ maison : Serpentard
‹ scolarité : De septembre 1971 à juin 1978.
‹ baguette : Elle est sculptée dans du pin, contient une plume de phénix et mesure 29.3 centimètres. Idéale pour les sorts informulés, elle est souple mais difficilement maniable.
‹ gallions (ʛ) : 1511
‹ réputation : Il est le plus grand arnaqueur de la dernière guerre. Bras droit du Lord il a réussi à obtenir le titre de War Heroes et ça ne plaît pas à tout le monde. Pourtant, certains aujourd'hui reconnaissent son implication auprès de Dumbledore et ne le jugent plus coupable de sa mort. Le gouvernement a essayé d'utiliser son procès pour apaiser les foules et les #nomoresirius mais fort heureusement personne n'a l'air d'y avoir prêté une grande attention. Ou tout du moins quelques personnes se sont insurgées sur MSN avec le hashtag #SeverusSnapeTheHero.
‹ particularité : Legilimens, Occlumens et pratiquant le vol sans balai mais il n'est plus autorisé à utiliser ses particularités depuis son procès. Il lui reste cependant une importante prédisposition pour les sorts informulés.
‹ faits : Il est resté dans les geôles du ministère pendant deux mois. Son procès s'est tenu le 27 février 2004 et a duré plusieurs jours. Il a finalement été relâché grâce à sa sorcière de la défense qui a fait un travail exceptionnel, au soutien de Meda et à de nombreux témoignages (June/Fred/...). Depuis il doit se rendre à Sainte-Mangouste pour un bilan médicomagique et psychomagique complet deux fois par mois. Il est aussi à la recherche de Gwen, sa protégée qu'il n'a pas revu depuis des mois. Il s'apprête également à travailler sur des potions destinées aux lycans en collaboration avec June.

Or lors des perturbations liées à l'orage magique, Meda a perdu la vie. Depuis ce jour, dans l'obligation de confier Teddy à son parrain et à sa marraine, Severus se sent très seul. Meda était l'une des seules personnes à le pousser à reprendre sa vie et à aller de l'avant. Encore plus perdu qu'à l'annonce de la fin de la guerre il ne sait plus quoi faire.
‹ résidence : Dans la maison de Meda à Londres. Cette dernière lui avait confié qu'il était le bienvenu aussi longtemps qu'il le souhaitait et qu'elle désirait conserver cette maison pour son petit-fils Teddy quand il serait plus grand.
‹ patronus : Une biche
‹ épouvantard : Le monde sorcier plongé de nouveau dans la guerre.
‹ risèd : Meda à ses côtés. Meda le poussant à sortir de chez lui et à ne pas prêter attention aux regards défiants.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t6773-severus-t-snape-l-antre-du-pa
JEU DE DUPES

I'm doing time, this feeling I can't shakeLa jeune femme ne bougea pas d'un iota, les pieds ancrés sur le béton, le regard féroce. Une personne parmi tant d'autres qui ne manquait pourtant pas à chaque seconde de semer le doute chez le sorcier. Il ne la connaissait pas alors qu'elle semblait tout savoir - peut-être même trop. Répliquant qu'il était de son plein droit de disposer de l'espace public, Severus ne trouva pas l’intérêt de lui rappeler le fond du problème : l'espionnage intempestif de la maison dans laquelle il vivait à présent. Parce qu'il n'avait pas de temps à perdre, était exaspéré par un tel comportement et qu'elle en avait pleinement conscience. Alors plutôt que de recevoir de nouvelles paroles acerbes d'un hypothétique rappel à la loi en pleine face il la laissa s'exprimer. Choix qu'il regretta bien vite, se demandant même comment il avait pu le considérer comme judicieux. Mais ce ne fut que lorsque cette soi-disant journaliste prononça son nom qu'il comprit qu'elle avait encore plus de reproches à lui balancer que n'importe quel sorcier. C'était personnel et Severus s'en retrouvait bien dépourvu de ne pouvoir comprendre l'ampleur du problème. « Quelqu’un ayant cru à l’intégralité de vos aveux peut être? » Il sentit la colère monter, celle qu'il avait enfouie avec soin depuis des années pour protéger son rôle dans la guerre. Il y eut aussi la fatigue qui s'invita, celle de se justifier, celle de résister aux attaques et de s'efforcer d'être en paix avec lui-même. Il était encore loin du but mais certaines personnes comme Meda ou sa sorcière de la défense réussissaient à le pousser dans le droit chemin. « Je n'avais besoin de convaincre personne, seulement de dire la vérité mademoiselle. » — Répliqua-t'il le plus sèchement possible. A quoi bon débattre sur le sujet, la justice avait fait son travail et c'était à la base de sa remise en état alors il ne laisserait personne lui en faire douter plus longtemps. — Mais la vérité ne doit pas vous intéresser sûrement. Espionner les gens doit être bien plus intéressant n'est-ce pas? » Il n'avait aucune envie de parler avec cette sorcière mais, convaincu qu'elle ne le laisserait pas en paix avant une bonne discussion il préféra jouer la carte de la diplomatie. « Vous écrivez sur quoi au juste? » — Répliqua-t'il le plus sèchement possible. A quoi bon débattre sur le sujet, la justice avait fait son travail et c'était à la base de sa remise en état alors il ne laisserait personne lui en faire douter plus longtemps. — Un article sur la vie quotidienne d'une famille atypique, l'horrible criminel que la justice a décidé d’appeler héro, ou alors peut-être l'excitation que procure l'espionnage au sein d'un voisinage? »

Spoiler:
 

• • •

♒️ I'll never let you down ♒️

• Severus T. Snape • Il se retrouva seul alors que la vie commençait à lui sourire. Perdu, il n'espère plus. Abandonné une fois de plus, le cœur brisé en prime.

Andromeda Tonks
1953 - 2004
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jeu de dupes (GWENERUS)   Jeu 8 Juin 2017 - 11:21

Invité
Invité
C’est étrange, même pour moi, de voir que cette fausse identité, ce nouveau visage me donnait assez de courage pour enfin dire ce qui me blessait le plus. Pour enfin laisser sortir la peine et la rancœur, comme si ce visage qui était en réalité bel et bien le mien pouvait me protéger de quoi que ce soit. C’était idiot, risible même mais je remarquais que j’étais plus prompte à aller au-devant des choses au lieu de les laisser simplement me tomber dessus. Je le cherchais, l’aiguillonnais, attendais de sa part une quelconque réaction qui ne venait pas. La vérité…. Toute la vérité et rien que la vérité. Pas à moi. Surtout pas à moi, tous les deux nous ne savions que mentir. Mentir pour survivre, mentir pour protéger mais mentir tout de même et cela avait bien plus de conséquence qu’il ne voulait bien l’admettre. Un rire sarcastique quitte mes lèvres s’il savait ô combien je lui en voulais et combien je m’en voulais de toujours tant tenir à lui malgré tout. Le fond du problème c’est que vous n’y avez-vous-même pas cru. Parce qu’il SAIT qu’il n’a pas tout dit, il le sait et il persiste à me mentir se voilant comme toujours la face. Le mensonge m’a détruite, il m’a rendu aussi seule qu’il ne l’est lui-même. Après tout qui pourrait réellement comprendre ? Pas même ma famille ou Fred, il restera toujours cette fêlure plus douloureuse encore que la cicatrice que me restera à vie dans le dos. Mais espionner les gens c’est mon travail, c’est ce que je fais de mieux...Professeur. Annonçais je avec un fin sourire narquois et une légère courbette. Ça aussi il le savait, si j’avais choisi de devenir une espionne c’était pour lui uniquement pour lui au départ. Il m’avait enseigné l’occlumencie pour cacher mon secret puis notre secret, j’avais appris l’animagie pour lui venir en aide et transmettre des informations à son cher Potter. S’il m’avait transmis plus qu’il ne l’aurait voulu l’espionnage en faisait bel et bien parti. Pour un œil extérieur j’avais tout l’air de chercher la petite bête comme si j’incitais le professeur des potions à faire usage de la magie sur moi et c’était peut-être vrai mais il n’y avait qu’une chose qui me passait par la tête qu’une question qui n’arrivait pourtant pas à franchir mes lèvres, pourquoi. Pourquoi m’avoir abandonné, encore et encore. Qu’ai-je fait qui lui a déplu au point de me laisser une fois de plus, pour qu’il m’oublie de cette façon. Les sorciers sont toujours friand des articles vous concernant. Ils s’intéressent à votre façon de tourner la page, de faire une croix que votre passé et sur ceux qui l’ont peuplés.   Faire une croix sur moi. C’est bien ce que vous faites, ici, dans cette maison, avec ces personnes. Je me trompe ? Il s’était trouvé une autre famille. D’abord les Phénix et maintenant Andromeda et Teddy.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

Jeu de dupes (GWENERUS)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jeu de dupes ... mais qui est dupé ? [Monsieur && Philippe
» Jeu de dupes (Caliope & Baël)
» Haiti en Marche: 2007 ou l'annee des dupes
» Jouons au jeu de dupes ➸ Ferdinand
» [FB] Jeux de Dupes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Trésors rpgiques
-