Partagez | .

sujet; (feb 1993) dan - sweet innocence.
MessageSujet: (feb 1993) dan - sweet innocence.   Sam 1 Avr 2017 - 16:25

WANDLESS • wth is happening
avatar
‹ inscription : 11/03/2017
‹ messages : 219
‹ crédits : ultraviolences
‹ dialogues : goldenrod


‹ liens utiles :
rolf ft. ryan gosling, astoria ft. lily collins, theodore ft. dylan o'brien, édouard ft. bob morley, neville ft. daniel sharman, elijah ft. chris evans, ambroise ft. sen mitsuji, alexander ft. alfie enoch, olivia ft. emeraude toubia, brienne ft. natalia dyer, dean ft. john boyega, gregory ft. alden ehrenreich, priscilla ft. daria sidorchuk, charles ft. james norton, hwan ft. vernon choi, jay ft. gong yoo, hiram ft. abel tesfaye, adidja ft. reece king.


‹ âge : vingt-quatre (22/02)
‹ occupation : serveur dans un café moldu près du Ministère de la Magie.
‹ maison : gryffondor
‹ scolarité : 1991 et 1998
‹ gallions (ʛ) : 448
‹ réputation : je suis mort.
‹ particularité : quasiment un moldu.
‹ faits : j'ai perdu toute ma mémoire du monde magique et je suis persuadé d'être un simple moldu appelé Johnny.
‹ résidence : dans le Londres moldu, vers Covent Garden. Avec mon boyfriend moldu Sam.
Voir le profil de l'utilisateur
mylan rhee
— You're better than waffles.
— Let's not say things we don't mean, my love.
C'est la Saint-Valentin et les cupidons de Lockhart volent partout dans les couloirs de Poudlard pour délivrer messages et cartes, Seamus s'amuse beaucoup à leur brûler les ailes (en prenant un air angélique derrière) alors que Dean, plutôt étonnamment reçoit pas mal de cartes (il les lit à haute voix pour faire Seamus et Mylan, entre les cours) (il est à peu près persuadé que l'une des cartes vient de Lavande) qu'il met dans son sac avec un sourire poli à chaque fois. Lui n'a pas envoyé de cartes cette année, parce qu'il trouve le principe un peu ridicule et dégradant pour les gens qui n'en reçoivent pas, du coup il fait du boycott, même si Neville a dit que ce serait gentil, tout de même, d'envoyer des cartes à tout le monde à la place... bah! C'est pas très grave, et puis de toutes façons, les filles, c'est nul.
Seamus est en retenue parce qu'il a foutu le feu à la serre numéro trois et du coup il est bien seul au dîner, Dean, en train de jouer avec ce qu'il reste de son tiramisu qui se tient pas bien dans son assiette, il aime même pas le tiramisu, y'a trop de café et puis celui-là les biscuits suintent de café, ils sont restés trop longtemps dedans, c'est pour ça que le dessert se tient pas bien. Le seul qui remarque son humeur maussade, c'est Mylan et il a l'idée un peu folle d'aller voler de la nourriture (de la vraie nourriture, précise-t-il) dans les cuisines et pour se changer les idées, Dean accepte.
Bon, au moins, ils se font pas pourchasser par la Créature qui tue tout le monde partout, ce qui semble plutôt bien vu qu'apparemment, les né-moldus sont ciblés et Dean aimerait pas finir comme Justin ou Hermione à l'infirmerie... Ils s'échappent de la Grande Salle et courent dans les couloirs (mais Percy ne les a pas vus filer, apparemment) jusqu'à arriver, à bout de souffle, devant ce que George a qualifié comme l'entrée des cuisines.
C'est... un tableau. Un beau tableau, certes, d'accord, mais juste un... tableau et non une porte vers les cuisines. C'est nul. “ Je veux les gaufres que tu m'as promises, ” précise Dean en faisant la moue, se tournant vers Mylan en croisant les bras. C'est mieux que le tiramisu, les gaufres, au moins on peut les faire au chocolat. “ Sésame, ouvre-toi! Live long and prosper! Enemies of the heir, beware! ” (C'est un peu sinistre comme phrase, mais Dean aime bien la rime). “ Mylan, ça marche pas, j'te déteste, on va mourir de faim, ouvre cette porte, c'était ton idée! ” Si seulement Seamus était là!

• • •

I THOUGHT THAT I WAS DREAMING WHEN YOU SAID YOU LOVED ME. it started from nothing, i had no chance to prepare, couldn't see you coming And we started from nothing, I could hate you now, It's alright to hate me now, We both know that deep down The feeling still deep down is good.
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ inscription : 29/11/2016
‹ messages : 342
‹ crédits : moony.
‹ dialogues : lightsteelblue (design foncé), steelblue (design clair).


‹ âge : 24 ans
‹ occupation : criminel en période de probation | apprenti Mage Social.
‹ maison : gryffondor
‹ scolarité : 1991 - 1994.
‹ baguette : a été brisée à son emprisonnement à Azkaban. A sa libération, on lui a refilé une merde complètement bridée, de 25cm, taillée dans du noyer et contenant un crin de licorne.
‹ gallions (ʛ) : 732
‹ réputation : on dit que c'est un délinquant, une petite frappe qui essaye de retrouver une vie normale, décente. Les anciens SM et les autres gangs du Londres Sorcier disent que c'est un traître, un vendu.
‹ particularité : c'est un maître du feu, le seul de sa famille puisqu'ils appartiennent tous à la tribu de l'eau.
‹ faits : il était le n°2 des shadow moses, qu'il a créés aux côtés de mood - mais ce dernier l'a trahi et il a passé un an et demi à azkaban - à son retour, mylan a décidé de quitter le gang - il a fait tout un tas de trucs nuls et c'était pour survivre, mais ça pèse lourd sur sa conscience - il ne supporte plus d'être enfermé - il est extrêmement tactile mais surtout, il a besoin qu'on le touche, qu'on lui rappelle qu'il est vivant - il ne ressent pas la douleur et ça le rend dangereux, mais c'est extrêmement pénible à vivre - il mange sans arrêt, adore cuisiner - il aime les chiens, déteste les chats - il ne supporte pas d'avoir froid - c'est un nabot, mais faut surtout pas lui dire, il déteste qu'on lui rappelle sa petite taille - il sait parler coréen, mais c'est un peu rouillé - il a deux petits frères qui sont sa seule famille, puisque ses parents et son aîné l'ont renié - il veut sortir les mômes de la rue, les aider avant qu'ils se retrouvent avec un casier judiciaire long comme le sien.
‹ résidence : techniquement, dans un appart' miteux au Chemin de Traverse, en réalité, chez Heath Ravka.
‹ patronus : il n'a jamais appris à en faire un.
‹ épouvantard : lui, dans sa cellule vide et glacée à Azkaban, privé de tous ses sens.
‹ risèd : lui, entouré de ses proches.
Voir le profil de l'utilisateur
dean thomas
— You're better than waffles.
— Let's not say things we don't mean, my love.
Mylan a faim. D’accord, Seán dirait qu’il a tout le temps faim, mais il ne partage pas sa table avec Ronald Weasley, lui. C’est la guerre pour se remplir correctement l’estomac quand Weasley est dans les parages et le pire, c’est qu’il est pas le seul rouquin avec un estomac sans fond à cette table ! Seamus est même pas là et à cause de ça, ils se retrouvent en sous-effectif pour lutter contre les ogres et Weasley vient d’oser !!! se moquer !!! de ses « tout p’tits bras » !!!! Autant dire qu’il n’a pas fallu longtemps au Rhee pour décider d’embarquer Dean loin de la Grande Salle. Si la bonne bouffe ne vient pas jusqu’à eux, ils iront à sa source et puis c’est tout !
Surtout que Dean a pas l’air dans son assiette, de pas avoir son fidèle Seamus dans les pattes et Mylan ne peut que le comprendre. C’est presque chiant, quand y a pas son frère-né-d’une-autre-mère-et-d’un-autre-père pour mettre un peu de piment dans sa vie – en foutant le feu à la serre numéro trois, par exemple. Il a bien tenté d’expliquer à Chourave que c’était pas de la faute de Seamus, qu’il avait des origines asiatiques au septième degré et que c’était pas cool de punir un Maître du feu pour un truc qu’il contrôle pas, que c’était même limite raciste. La vieille lui a lancé un regard agacé et Mylan a frôlé la retenue, alors il a fermé sa grande gueule et n’a pas insisté, pour une fois.

Les cupidons de Lockhart sont carrément insupportables, à voler partout et à délivrer des cartes nulles. Lui-même en a eu quelques-unes, des nanas qui s’extasient parce qu’il est trop mignon et c’est sympa hein, mais mignon, c’est pour les chiots et autres trucs tout petits et ça !!! l’agace !!! Heureusement, ils arrivent enfin dans le couloir qui mène aux cuisines de Poudlard et Mylan esquisse un large sourire. « Je veux les gaufres que tu m'as promises, » fait Dean avec une moue et c’est adorable quand Thomas fait la moue, mais son manque de confiance en Mylan est un affront. « Sésame, ouvre-toi! Live long and prosper! Enemies of the heir, beware! » s’exclame-t-il à l’attention du tableau qui bien évidemment, s’en fiche complètement. « Mylan, ça marche pas, j'te déteste, on va mourir de faim, ouvre cette porte, c'était ton idée! » Mais quelle drama queen !
Le Rhee bourre l’épaule de Dean de la sienne (bon d’accord, c’est le haut de son bras qu’il atteint) et prend un petit air hautain. « Tu n’sais rien, Dean Thomas, » lâche-t-il avec un reniflement dédaigneux. « J’ai des contacts hauts placés qui m’ont dit comment faire. » Le contact en question étant Daiki Moriyama, qui sait comment entrer dans les cuisines parce que son grand frère Keiji a trouvé l’entrée en première année pour avoir un accès illimité à la bouffe. Ça a des avantages, de traîner avec d’autres Maîtres du feu. Bref.

Mylan lève la main et du bout des doigts, chatouille la grosse poire sur le tableau. Le fruit glousse et frétille, puis se métamorphose en une poignée de porte qu’il fait signe à Dean d’ouvrir. « A toi l’honneur, petit scarabée, » déclare-t-il avec un accent exagéré.

• • •


set the world on fire
Revenir en haut Aller en bas

WANDLESS • wth is happening
avatar
‹ inscription : 11/03/2017
‹ messages : 219
‹ crédits : ultraviolences
‹ dialogues : goldenrod


‹ liens utiles :
rolf ft. ryan gosling, astoria ft. lily collins, theodore ft. dylan o'brien, édouard ft. bob morley, neville ft. daniel sharman, elijah ft. chris evans, ambroise ft. sen mitsuji, alexander ft. alfie enoch, olivia ft. emeraude toubia, brienne ft. natalia dyer, dean ft. john boyega, gregory ft. alden ehrenreich, priscilla ft. daria sidorchuk, charles ft. james norton, hwan ft. vernon choi, jay ft. gong yoo, hiram ft. abel tesfaye, adidja ft. reece king.


‹ âge : vingt-quatre (22/02)
‹ occupation : serveur dans un café moldu près du Ministère de la Magie.
‹ maison : gryffondor
‹ scolarité : 1991 et 1998
‹ gallions (ʛ) : 448
‹ réputation : je suis mort.
‹ particularité : quasiment un moldu.
‹ faits : j'ai perdu toute ma mémoire du monde magique et je suis persuadé d'être un simple moldu appelé Johnny.
‹ résidence : dans le Londres moldu, vers Covent Garden. Avec mon boyfriend moldu Sam.
Voir le profil de l'utilisateur
« Tu n’sais rien, Dean Thomas. » Dean grince des dents, parce qu'il a l'impression de connaître deux-trois trucs, y compris comment regarder les gens dans les yeux sans avoir à lever la tête, lui (même si bon, du haut de ses douze ans, on peut pas dire qu'il est le plus grand de l'école; en revanche, de son année, il les domine tous de haut, il va être super grand quand il sera grand, tout le monde l'a lui dit!) (la déception sera terrible, vu qu'il va s'arrêter de grandir en cinquième année; mais passons). « J’ai des contacts hauts placés qui m’ont dit comment faire. » Dean fronce des sourcils. C'est vrai qu'ils sont nombreux, les asiatiques dans l'école, ça l'étonnerait pas qu'il y ait un réseau sous-jacent où ils partagent des informations sur ce château infernal... “ Sounds fake but okay, ” consent-il à dire en faisant la moue parce que si Mylan parvient à leur permettre d'accéder aux cuisines, il veut bien lui donner ça au moins.
Dean le regarde approcher la main du tableau. “ On touche pas les tableaux! ” s'étrangle-t-il, parce que c'est une règle basique dans un musée, et encore plus à Poudlard où les figures peintes peuvent décider de vous le faire payer! Mais non, avec une délicatesse que Dean ne soupçonnait pas chez son ami, il se penche et chatouille doucement une poire qui se met à glousser avant de se transformer en poignée. WHAT THE FU- HELL UNE POIGNÉE DANS UN TABLEAU! « A toi l’honneur, petit scarabée. » Dean regarde Mylan avec une profonde admiration. “ Attends, c'est pas raciste ça? ” demande-t-il, en référence à l'accent exagéré de Mylan, avant d'hausser les épaules en posant sa main sur la poignée. Il est en train de l'abaisser pour entrer dans les cuisines quand: “ DEAAAAAAAN THOMAAAAAAAAS!!! ” Pendant un instant, il a l'impression que c'est sa mère qui a appris à envoyer des Beuglantes mais non, c'est pire: c'est un cupidon de Lockhart!.
Noooooon, entre, entre, ENTRE! ” Il préfère les cartes aux messages, Dean, parce que ça se garde et depuis qu'on lui a chanté un poème en cours de Potions sous le regard blasé de Snape, il est un peu mal à l'aise. “ Envoyé par ton meilleur ami qui s'ennuie en retenue-- Seamus lui a envoyé un message pour la Saint-Valentin, est la seule pensée que Dean a avant de refermer la porte-tableau derrière lui et Mylan, entendant de l'autre côté une vibration... est-ce que le cupidon a réellement lancé une flèche qui s'est fichée sur la nature morte?!
Dean s'en veut un peu d'avoir tourné court au message de Seamus mais bon... il en a marre de ces cupidons et puis c'était sûrement plein de blagues nulles que Seam pourra leur dire de vive voix quand il sera sorti de retenue, il doit vraiment s'embêter pour avoir utilisé ce moyen nul de communication. Dean est curieux, quand même. Son meilleur ami a vraiment des idées tordues, parfois... “ C'est nul la Saint-Valentin, ” marmonne-t-il (même si il est très fier de toutes ses cartes) avant de se retourner pour regarder la cuisine et oh mon Dieu, elle est parfaite et elle est surtout bondée... “ Des elfes? Pourquoi y'a des elfes partout? C'est pas eux qui préparent notre nourriture, si? ” demande-t-il, horrifié, à son ami.

• • •

I THOUGHT THAT I WAS DREAMING WHEN YOU SAID YOU LOVED ME. it started from nothing, i had no chance to prepare, couldn't see you coming And we started from nothing, I could hate you now, It's alright to hate me now, We both know that deep down The feeling still deep down is good.
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ inscription : 29/11/2016
‹ messages : 342
‹ crédits : moony.
‹ dialogues : lightsteelblue (design foncé), steelblue (design clair).


‹ âge : 24 ans
‹ occupation : criminel en période de probation | apprenti Mage Social.
‹ maison : gryffondor
‹ scolarité : 1991 - 1994.
‹ baguette : a été brisée à son emprisonnement à Azkaban. A sa libération, on lui a refilé une merde complètement bridée, de 25cm, taillée dans du noyer et contenant un crin de licorne.
‹ gallions (ʛ) : 732
‹ réputation : on dit que c'est un délinquant, une petite frappe qui essaye de retrouver une vie normale, décente. Les anciens SM et les autres gangs du Londres Sorcier disent que c'est un traître, un vendu.
‹ particularité : c'est un maître du feu, le seul de sa famille puisqu'ils appartiennent tous à la tribu de l'eau.
‹ faits : il était le n°2 des shadow moses, qu'il a créés aux côtés de mood - mais ce dernier l'a trahi et il a passé un an et demi à azkaban - à son retour, mylan a décidé de quitter le gang - il a fait tout un tas de trucs nuls et c'était pour survivre, mais ça pèse lourd sur sa conscience - il ne supporte plus d'être enfermé - il est extrêmement tactile mais surtout, il a besoin qu'on le touche, qu'on lui rappelle qu'il est vivant - il ne ressent pas la douleur et ça le rend dangereux, mais c'est extrêmement pénible à vivre - il mange sans arrêt, adore cuisiner - il aime les chiens, déteste les chats - il ne supporte pas d'avoir froid - c'est un nabot, mais faut surtout pas lui dire, il déteste qu'on lui rappelle sa petite taille - il sait parler coréen, mais c'est un peu rouillé - il a deux petits frères qui sont sa seule famille, puisque ses parents et son aîné l'ont renié - il veut sortir les mômes de la rue, les aider avant qu'ils se retrouvent avec un casier judiciaire long comme le sien.
‹ résidence : techniquement, dans un appart' miteux au Chemin de Traverse, en réalité, chez Heath Ravka.
‹ patronus : il n'a jamais appris à en faire un.
‹ épouvantard : lui, dans sa cellule vide et glacée à Azkaban, privé de tous ses sens.
‹ risèd : lui, entouré de ses proches.
Voir le profil de l'utilisateur
dean thomas
— You're better than waffles.
— Let's not say things we don't mean, my love.
« Attends, c’est pas raciste ça ? » demande Dean et le jeune homme arque un sourcil. « J’suis bridé, j’ai le droit de me moquer des autres bridés, » réplique-t-il comme si c’était un fait connu de tous, une loi fondamentale. Il le regarde attraper la poignée pour l’abaisser et entrer dans les cuisines et c’est là qu’une voix insupportable se met à hurler le nom de l’autre garçon. Déjà, il voit McGonagall se jeter sur eux, les attraper par les oreilles pour les tirer en retenue, mais la voix ne colle pas et Mylan ouvre de grands yeux ronds en apercevant un des cupidons de l’autre tanche foncer droit vers eux. « Noooooon, entre, entre, ENTRE! » s’écrie l’autre garçon et la porte s’ouvre et ils se jettent à l’intérieur et— « Envoyé par ton meilleur ami qui s'ennuie en retenue— » Mylan ouvre la bouche et lève les mains pour empêcher Dean de fermer la porte mais trop tard, le battant de bois claque durement. « C'est nul la Saint-Valentin. » Le garçon tourne un visage complètement dépité vers Dean et se met à chouiner : « Mais j’voulais entendre le message de Seamuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuus, » se plaint-il en feignant une envie de pleurer.
« Il allait probablement te déclarer son am-- » « Des elfes? Pourquoi y'a des elfes partout? C'est pas eux qui préparent notre nourriture, si? » l’interrompt l’autre avec un air horrifié et Mylan fronce les sourcils. « Ben, si, » lâche-t-il tout simplement avant que les elfes ne cessent leur activité pour venir les accueillir avec de grands sourires et des yeux brillants. « Mr Rhee a emmené un autre ami ! » s’exclame l’un d’eux et Mylan leur sourit à son tour. « Yup, voici Dean, Dean Thomas. Mmmh, Dean, j’te présente Bean, Sawney, Gilee, Tirwys, Kraps, Lo-- » il désigne chaque Elfe du doigt alors qu’il fait les présentations et les créatures semblent sur le point de s’évanouir en constatant qu’il se souvient de leur nom. Alors Kraps, qui dirige un peu les choses ici, l’interrompt brusquement avant de perdre la moitié de ses effectifs en larmes et en gratitude. « Mr Rhee, Mr Thomas, Kraps vous écoute ! » s’exclame-t-il avec une courbette.

« Uh. Ah, oui ! » fait Mylan avant d’attraper Dean par la manche pour l’entraîner jusqu’au comptoir où se trouvent quelques tabourets. Il fait signe à l’autre Gryffondor de s’asseoir, avant d’aller se percher à son tour. « Mmmh, on voudrait des gaufres, right Dean ? Avec plein de chocolat dessus, en fait, j’voudrais plus de chocolat que de gaufre, oh, un chocolat chaud aussi, mmh ? T’en pense quoi ? » demande-t-il en se tournant vers Dean, un large sourire aux lèvres. Déjà, les Elfes bondissent pour se mettre au travail, tandis que Kraps lève de grands yeux vers l’autre garçon et attend patiemment qu’il lui dise ce qu’il veut manger. « Go ahead, Dean ! » s’exclame-t-il, tout excité.

Mylan adore les Elfes. En plus de ne jamais hésiter à le nourrir jusqu’à ce qu’il soit presque forcé de rouler pour se déplacer, ce sont les seuls – avec Flitwick – avec lesquels il doit baisser la tête pour les regarder.

• • •


set the world on fire
Revenir en haut Aller en bas

WANDLESS • wth is happening
avatar
‹ inscription : 11/03/2017
‹ messages : 219
‹ crédits : ultraviolences
‹ dialogues : goldenrod


‹ liens utiles :
rolf ft. ryan gosling, astoria ft. lily collins, theodore ft. dylan o'brien, édouard ft. bob morley, neville ft. daniel sharman, elijah ft. chris evans, ambroise ft. sen mitsuji, alexander ft. alfie enoch, olivia ft. emeraude toubia, brienne ft. natalia dyer, dean ft. john boyega, gregory ft. alden ehrenreich, priscilla ft. daria sidorchuk, charles ft. james norton, hwan ft. vernon choi, jay ft. gong yoo, hiram ft. abel tesfaye, adidja ft. reece king.


‹ âge : vingt-quatre (22/02)
‹ occupation : serveur dans un café moldu près du Ministère de la Magie.
‹ maison : gryffondor
‹ scolarité : 1991 et 1998
‹ gallions (ʛ) : 448
‹ réputation : je suis mort.
‹ particularité : quasiment un moldu.
‹ faits : j'ai perdu toute ma mémoire du monde magique et je suis persuadé d'être un simple moldu appelé Johnny.
‹ résidence : dans le Londres moldu, vers Covent Garden. Avec mon boyfriend moldu Sam.
Voir le profil de l'utilisateur
« Ben, si. » Ah. Bon. Dean sait pas trop pourquoi mais ça le dérange un peu, l'idée que ce soit des elfes qui préparent ses repas. Il sait pas trop ce à quoi il s'attendait... une énorme cuisine magique peut-être? Oui sans doute. Et puis les elfes, il sait bien ce que c'est, ils ont vu ça en cours, il croit, ou alors il a entendu des gens en parler. C'est pas tant le fait que d'autres mains touchent sa bouffe avant qu'elle n'arrive dans son assiette qui le dérange, c'est autre chose, un sentiment sur lequel il n'arrive pas à mettre de mots mais qu'il peut décrire en disant: ma mère serait pas super contente si elle apprenait ça, quand même.
Ces pensées le quittent bientôt parce qu'il se concentre bien pour retenir les noms des elfes, allant même jusqu'à serrer la main de plusieurs d'entre eux qui en gémissent presque de joie (il se demande comment Mylan fait pour tous les reconnaître, mais il imagine qu'il doit être habitué, avec les asiatiques........). « Mr Rhee, Mr Thomas, Kraps vous écoute ! » Dean ne sait même pas quelles sont les limites de la nourriture possible. Il regarde Mylan d'un air un peu perdu, angoissé par tous ces elfes prêts à vendre leurs petites âmes au Diable pour lui faire plaisir. « Uh. Ah, oui ! » Il se laisse entraîner vers un comptoir où il s'assoit sur un tabouret à côté de Mylan. Il ne peut pas s'empêcher de se dire qu'il faut absolument qu'il revienne ici avec Seam, même si c'est un peu égoïste et qu'il devrait à la place tout simplement profiter de la présence de Mylan. « Mmmh, on voudrait des gaufres, right Dean ? Oui! Avec plein de chocolat dessus, en fait, j’voudrais plus de chocolat que de gaufre, oh, un chocolat chaud aussi, mmh ? T’en pense quoi ? » Dean hoche la tête, presque timide en voyant les elfes se mettre à sauter partout (“ des gaufres et du chocolat pour Mr Rhee et Mr Thomas! des gaufres, de la pâte, de la farine, du lait, du sucre (...) ”)

« Go ahead, Dean ! Ah, euh, oui. Pareil! Un énorme chocolat chaud... avec de la crème chantilly? Et des chamallows! Et un peu de cannelle. Et- et c'est tout, ” finit-il par marmonner (alors qu'il s'apprêtait à continuer sa commande rêvée de Costa Coffee, celle que sa mère lui permet jamais de prendre parce qu'en plus d'être trop cher c'est trop sucré et qu'il devient une pile électrique quand il bouffe trop de sucre) en voyant le regard amusé de Mylan sur lui. “ Et j'pourrais avoir un peu de sucre glace en plus du chocolat sur ma gaufre? Bien entendu, Mr Thomas. Ça arrive! Be our guest! ” Dean se met à rigoler puis à rire très franchement nerveusement. “ J'adore ce film! D'accord. ” Le sourire de Kraps est un peu perdu avant qu'il ne s'incline profondément en se retirant pour diriger son petit monde (“ NON IL FAUT METTRE LE SUCRE APRÈS, TIRWYS, SINON LES GAUFRES VONT PAS SE TENIR!!! ” qu'il s'époumone aussitôt d'une voix de stentor).
Dean se tourne vers Mylan, sa bonne humeur retrouvée (après tout, les elfes semblent ravis de leur faire à manger donc c'est presque sympa de les laisser leur faire à manger, non? Non?) et déjà l'eau à la bouche à l'idée de tout ce qu'ils vont pouvoir s'empiffrer. “ Cet endroit est génial! ” s'émerveille-t-il avant de se retourner pour observer les cuisines. Plus que jamais, Dean se dit le château est incroyable même si il a plein de secrets. Il n'arrive pas à imaginer sa vie dans le monde magique sans le château, en dehors en tout cas. “ Tu veux faire quoi, après Poudlard? ” La question le tourmente un peu, surtout depuis que McGo leur a dit qu'ils allaient devoir choisir des options l'année prochaine (fon-da-men-tales, a-t-elle précisé avec son regard félin vissé sur eux, pour votre avenir!) (Hermione s'est aussitôt mise à dire qu'elle voulait toutes les prendre et à les réciter!!! Dean ignorait qu'il y avait des options, n'ont-il pas assez de travail comme ça!!!!). “ Comme tes parents? ” rajoute-t-il aussitôt, avide d'entendre un enfant magique parler de sa famille, parce que la sienne est boring, que sa mère est toujours avec son copain et que ugh c'est nul les mamans moldues.

• • •

I THOUGHT THAT I WAS DREAMING WHEN YOU SAID YOU LOVED ME. it started from nothing, i had no chance to prepare, couldn't see you coming And we started from nothing, I could hate you now, It's alright to hate me now, We both know that deep down The feeling still deep down is good.
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ inscription : 29/11/2016
‹ messages : 342
‹ crédits : moony.
‹ dialogues : lightsteelblue (design foncé), steelblue (design clair).


‹ âge : 24 ans
‹ occupation : criminel en période de probation | apprenti Mage Social.
‹ maison : gryffondor
‹ scolarité : 1991 - 1994.
‹ baguette : a été brisée à son emprisonnement à Azkaban. A sa libération, on lui a refilé une merde complètement bridée, de 25cm, taillée dans du noyer et contenant un crin de licorne.
‹ gallions (ʛ) : 732
‹ réputation : on dit que c'est un délinquant, une petite frappe qui essaye de retrouver une vie normale, décente. Les anciens SM et les autres gangs du Londres Sorcier disent que c'est un traître, un vendu.
‹ particularité : c'est un maître du feu, le seul de sa famille puisqu'ils appartiennent tous à la tribu de l'eau.
‹ faits : il était le n°2 des shadow moses, qu'il a créés aux côtés de mood - mais ce dernier l'a trahi et il a passé un an et demi à azkaban - à son retour, mylan a décidé de quitter le gang - il a fait tout un tas de trucs nuls et c'était pour survivre, mais ça pèse lourd sur sa conscience - il ne supporte plus d'être enfermé - il est extrêmement tactile mais surtout, il a besoin qu'on le touche, qu'on lui rappelle qu'il est vivant - il ne ressent pas la douleur et ça le rend dangereux, mais c'est extrêmement pénible à vivre - il mange sans arrêt, adore cuisiner - il aime les chiens, déteste les chats - il ne supporte pas d'avoir froid - c'est un nabot, mais faut surtout pas lui dire, il déteste qu'on lui rappelle sa petite taille - il sait parler coréen, mais c'est un peu rouillé - il a deux petits frères qui sont sa seule famille, puisque ses parents et son aîné l'ont renié - il veut sortir les mômes de la rue, les aider avant qu'ils se retrouvent avec un casier judiciaire long comme le sien.
‹ résidence : techniquement, dans un appart' miteux au Chemin de Traverse, en réalité, chez Heath Ravka.
‹ patronus : il n'a jamais appris à en faire un.
‹ épouvantard : lui, dans sa cellule vide et glacée à Azkaban, privé de tous ses sens.
‹ risèd : lui, entouré de ses proches.
Voir le profil de l'utilisateur
dean thomas
— You're better than waffles.
— Let's not say things we don't mean, my love.
«  Ah, euh, oui. Pareil! Un énorme chocolat chaud... avec de la crème chantilly? Et des chamallows! Et un peu de cannelle. Et- et c'est tout, » se lance enfin Dean et Mylan esquisse un grand sourire avant de préciser à Kraps qu’il veut exactement la même chose, parce que y a tellement de sucre et de trucs cools dans ce que Dean demande qu’il ne peut pas passer à côté sans essayer lui aussi. « Et j'pourrais avoir un peu de sucre glace en plus du chocolat sur ma gaufre? » Ça a l’air parfaitement écœurant et parfait à la fois. Ils vont probablement en mourir, mais le Gryffondor ne peut pas s’empêcher de se dire que ça vaut le coup. Mylan a autant de mal que l’elfe de maison de suivre la référence de son camarade, mais il a l’habitude de ne pas toujours saisir tout ce que racontent ceux qui ont plus de culture moldue que lui et ça ne le dérange pas. « Cet endroit est génial ! » s’exclame alors Dean et Mylan prend un petit air fier, comme s’il était celui qui l’avait découvert alors qu’il n’a fait que s’approprier le savoir en question. « Tu veux faire quoi, après Poudlard ? » La question le prend un peu au dépourvu et le garçon fronce les sourcils.
C’est vrai qu’ils doivent choisir leurs options pour l’année prochaine, mais… eh bien, Mylan n’a pas tellement l’intention de les choisir en fonction de ce qu’il fera peut-être plus tard ou non. Il prendra ses options en fonction de Seán (sauf si cet abruti décide de prendre tous les trucs chiants parce que c’est une tête, beurk) et surtout, parce qu’elles ont l’air fun. Mylan déteste déjà suffisamment les cours comme ça, ce n’est pas pour prendre des cours nuls en plus. « Comme tes parents ? »  insiste Dean et le garçon prend une mine dégoûtée.

« Eurk, non ! » réplique-t-il immédiatement. S’il y a bien une chose que Mylan ne veut pas, c’est faire comme ses parents. Non, ces conneries-là, c’est Jay, certainement pas lui. « Mon frère va sûrement faire pareil. Ils sont Archimages, une grosse boîte, WINGS ? Pas grave s’tu connais pas, c’est juste chiant. » Ses parents ont probablement envie qu’il fasse pareil, mais c’est hors de question. « Nan, mon oncle a un resto, ça fait environ trois ans que j’apprends avec lui quand on n’est pas ici et-- » A cela, il a un grand sourire qui se dessine sur ses lèvres. « Ça, c’est cool. La cuisine de mon oncle est juste. Trop. Bonne. J’adore être là-bas, mais il veut que j’finisse Poudlard alors— » Il hausse les épaules. « J’fais mes sept années et dès que j’ai fini, j’lui demande de m’prendre officiellement comme apprenti. » Il a les yeux qui brillent quand il parle de ça, Mylan. Devenir cuistot, aux yeux de ses parents, ce n’est pas l’idéal, surtout qu’il pourrait devenir Archimage, travailler dans la boîte familiale, tout ça.
Mais c’est la cuisine qui passionne Mylan, pas les bâtiments. « Et toi ? Tu veux faire quoi, après ? » demande-t-il enfin en réalisant que s’il ne s’arrête pas maintenant, il va finir par noyer Dean dans un flot de recettes asiatiques.

• • •


set the world on fire
Revenir en haut Aller en bas

WANDLESS • wth is happening
avatar
‹ inscription : 11/03/2017
‹ messages : 219
‹ crédits : ultraviolences
‹ dialogues : goldenrod


‹ liens utiles :
rolf ft. ryan gosling, astoria ft. lily collins, theodore ft. dylan o'brien, édouard ft. bob morley, neville ft. daniel sharman, elijah ft. chris evans, ambroise ft. sen mitsuji, alexander ft. alfie enoch, olivia ft. emeraude toubia, brienne ft. natalia dyer, dean ft. john boyega, gregory ft. alden ehrenreich, priscilla ft. daria sidorchuk, charles ft. james norton, hwan ft. vernon choi, jay ft. gong yoo, hiram ft. abel tesfaye, adidja ft. reece king.


‹ âge : vingt-quatre (22/02)
‹ occupation : serveur dans un café moldu près du Ministère de la Magie.
‹ maison : gryffondor
‹ scolarité : 1991 et 1998
‹ gallions (ʛ) : 448
‹ réputation : je suis mort.
‹ particularité : quasiment un moldu.
‹ faits : j'ai perdu toute ma mémoire du monde magique et je suis persuadé d'être un simple moldu appelé Johnny.
‹ résidence : dans le Londres moldu, vers Covent Garden. Avec mon boyfriend moldu Sam.
Voir le profil de l'utilisateur
« Eurk, non ! » Dean ne comprend pas vraiment l'expression dégoûtée sur le visage de Mylan, et sa réaction instantanée où le malaise se lit et s'entend immédiatement. Il lui jette un regard un peu perdu. Il aime bien Mylan mais il ne le connait pas très bien, tout comme il ne connait pas vraiment les gens, sauf peut-être Seamus parce qu'ils se racontent sans arrêt, et sans vraiment peur ou hésitation, leurs vies. C'est vrai qu'il n'a jamais eu de véritable discussion sur la vie de ses amis ou sur leurs futurs, après tout ils n'ont que douze ans, et encore cinq années et demi à tirer, donc ils ont encore largement le temps de se décider, même si ça fait toujours bizarre à Dean l'idée qu'il y a si peu d'enseignement supérieur après Poudlard et que la plupart des carrières se basent sur un système d'Apprentissage...  « Mon frère va sûrement faire pareil. Ils sont Archimages, une grosse boîte, WINGS ? Pas grave s’tu connais pas, c’est juste chiant. » Dean hausse les épaules. Archimage... c'est de l'architecture, donc? (il trouve ça drôle comment on rajoute du mage partout pour bien différencier, dans la langue sorcière). Mais il comprend que Mylan trouve ça chiant si il a grandi dedans. « Nan, mon oncle a un resto, ça fait environ trois ans que j’apprends avec lui quand on n’est pas ici et-- ça, c’est cool. La cuisine de mon oncle est juste. Trop. Bonne. J’adore être là-bas, mais il veut que j’finisse Poudlard alors— j’fais mes sept années et dès que j’ai fini, j’lui demande de m’prendre officiellement comme apprenti. » Dean hoche la tête, amusé par la passion pour la bouffe dans la voix et les yeux de Mylan, ça ne l'étonne pas du tout de sa part. Pas étonnant aussi qu'il connaisse si bien le chemin jusqu'aux cuisines de Poudlard. Dean pourrait écouter ses amis parler de ce qu'ils aiment pendant des heures, c'est une oreille attentive qui se passionne dès qu'on lui parle avec intérêt. Il préférerait même que Mylan ne cesse pas de parler, parce que lui ne sait pas trop ce qui le passionne... « Et toi ? Tu veux faire quoi, après ? » Dean ne peut pas s'empêcher d'esquisser une légère moue. “ Je sais pas trop... j'aimerais bien... je sais pas. ” Il rougit un peu et ça se voit sur son visage, son soudain embarras, alors qu'il gigote légèrement sur sa chaise en évitant le regard de Mylan. “ J'aimerais bien avoir un endroit à moi, un café ou j'sais pas, pour voir du monde et faire ce que je veux à côté... mon père- enfin, le copain de ma mère, se corrige-t-il avec empressement et agacement, il travaille dans un bar et des fois, j'y allais après les cours et j'y restais pendant des heures à regarder les gens, j'aimais bien cette ambiance. Je veux juste voir des gens, c'est un peu nul, j'sais pas si je veux rester dans le monde magique, c'est tellement... ” Il agite la main. “ Déroutant. ” Il grimace légèrement, et s'arrête de parler quand Kraps revient avec leurs chocolats chauds, s'inclinant profondément après les avoir fait léviter sans le comptoir sous les yeux éberlués de Dean devant les immenses toppings qui tiennent dans un équilibre précaire sur leurs boissons chaudes. “ Ils peuvent faire de la magie sans baguette? ” s'étonne-t-il avec innocence, Mylan est bien l'une de seules personnes qui ne le fait pas se sentir stupide quand il pose des questions évidentes sur le monde magique.

• • •

I THOUGHT THAT I WAS DREAMING WHEN YOU SAID YOU LOVED ME. it started from nothing, i had no chance to prepare, couldn't see you coming And we started from nothing, I could hate you now, It's alright to hate me now, We both know that deep down The feeling still deep down is good.


Dernière édition par Dean Thomas le Jeu 15 Juin 2017 - 10:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ inscription : 29/11/2016
‹ messages : 342
‹ crédits : moony.
‹ dialogues : lightsteelblue (design foncé), steelblue (design clair).


‹ âge : 24 ans
‹ occupation : criminel en période de probation | apprenti Mage Social.
‹ maison : gryffondor
‹ scolarité : 1991 - 1994.
‹ baguette : a été brisée à son emprisonnement à Azkaban. A sa libération, on lui a refilé une merde complètement bridée, de 25cm, taillée dans du noyer et contenant un crin de licorne.
‹ gallions (ʛ) : 732
‹ réputation : on dit que c'est un délinquant, une petite frappe qui essaye de retrouver une vie normale, décente. Les anciens SM et les autres gangs du Londres Sorcier disent que c'est un traître, un vendu.
‹ particularité : c'est un maître du feu, le seul de sa famille puisqu'ils appartiennent tous à la tribu de l'eau.
‹ faits : il était le n°2 des shadow moses, qu'il a créés aux côtés de mood - mais ce dernier l'a trahi et il a passé un an et demi à azkaban - à son retour, mylan a décidé de quitter le gang - il a fait tout un tas de trucs nuls et c'était pour survivre, mais ça pèse lourd sur sa conscience - il ne supporte plus d'être enfermé - il est extrêmement tactile mais surtout, il a besoin qu'on le touche, qu'on lui rappelle qu'il est vivant - il ne ressent pas la douleur et ça le rend dangereux, mais c'est extrêmement pénible à vivre - il mange sans arrêt, adore cuisiner - il aime les chiens, déteste les chats - il ne supporte pas d'avoir froid - c'est un nabot, mais faut surtout pas lui dire, il déteste qu'on lui rappelle sa petite taille - il sait parler coréen, mais c'est un peu rouillé - il a deux petits frères qui sont sa seule famille, puisque ses parents et son aîné l'ont renié - il veut sortir les mômes de la rue, les aider avant qu'ils se retrouvent avec un casier judiciaire long comme le sien.
‹ résidence : techniquement, dans un appart' miteux au Chemin de Traverse, en réalité, chez Heath Ravka.
‹ patronus : il n'a jamais appris à en faire un.
‹ épouvantard : lui, dans sa cellule vide et glacée à Azkaban, privé de tous ses sens.
‹ risèd : lui, entouré de ses proches.
Voir le profil de l'utilisateur
dean thomas
— You're better than waffles.
— Let's not say things we don't mean, my love.
« Je sais pas trop… j’aimerais bien… je sais pas. » Il comprend son indécision. Après tout, ils sont jeunes encore, imaginer ce qu’ils feront dans cinq ou même dans dix ans, c’est difficile. Mylan s’imagine mal un jour détester cuisiner, puisqu’il aime tellement la nourriture. Et puis, son oncle est tellement cool. C’est bien le seul qui le comprenne dans cette foutue famille. Mais c’est vrai que s’il n’avait pas ça, s’il n’avait pas décidé de le prendre sous son aile pour lui enseigner ce qu’il sait, probablement que Mylan serait aussi perdu que Dean. « J'aimerais bien avoir un endroit à moi, un café ou j'sais pas, pour voir du monde et faire ce que je veux à côté... mon père- enfin, le copain de ma mère, il travaille dans un bar et des fois, j'y allais après les cours et j'y restais pendant des heures à regarder les gens, j'aimais bien cette ambiance. » Mylan hoche la tête. Un bar, c’est un peu comme un restaurant, sauf qu’on y boit plus qu’on y mange bien sûr, mais il y a tous ces gens venus pour se détendre, passer du bon temps, toutes ces personnes à observer, il comprend parfaitement que Dean puisse être intrigué par tout ça.
« Je veux juste voir des gens, c'est un peu nul, j'sais pas si je veux rester dans le monde magique, c'est tellement... Déroutant. » Mylan ouvre la bouche, mais Kraps choisit ce moment pour revenir avec leur boisson et le garçon le remercie avec un large sourire. « Ils peuvent faire de la magie sans baguette? » fait Dean, visiblement étonné et le Rhee attrape son chocolat chaud qu’il ramène vers lui précautionneusement. « Ouaip ! Les Elfes sont super balèzes, » répond-il et il peut en voir quelques-uns sourire, d’autres s’empourprer à son compliment. « Ils n’ont pas besoin de baguette pour faire de la magie et être plus forts que nous. » C’est à se demander comment ils en sont venus à servir les sorciers, parce que Mylan est presque convaincu qu’une armée d’Elfes de Maison serait en mesure de botter le cul de tous les sorciers du Ministère. Ha ! Ce serait vachement drôle à voir, ça.

Il commence à attaquer la crème chantilly sur son chocolat chaud, alors que les gaufres arrivent et qu’il remercie à nouveau les Elfes qui, après avoir eu confirmation qu’ils ne voulaient plus rien pour l’instant, s’empressent de retourner à leurs occupations pour les laisser bavarder tranquillement. « Et c’est pas nul. Vouloir voir des gens, discuter avec eux, tout ça. » Il prend un air songeur. « Mon oncle, il dit qu’il donne du bonheur aux gens. Avec sa cuisine. Il dit que peu importe comment les clients se sentent quand ils entrent dans son restaurant, il fera tout son possible pour qu’ils repartent avec le sourire, même si c’est que pour quelques minutes. » Il hausse les épaules. « Un bar, c’est pas si différent, tu crois pas ? » Il esquisse un sourire. « Donner du bonheur aux gens, c’est pas nul, » conclut-il avant de prendre une gorgée de chocolat. Puisqu’il n’a pas terminé sa chantilly, il s’en met un peu partout, mais c’est pas bien grave, les elfes ne risquent pas de critiquer ses bonnes manières.

• • •


set the world on fire
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: (feb 1993) dan - sweet innocence.   Jeu 15 Juin 2017 - 11:03

WANDLESS • wth is happening
avatar
‹ inscription : 11/03/2017
‹ messages : 219
‹ crédits : ultraviolences
‹ dialogues : goldenrod


‹ liens utiles :
rolf ft. ryan gosling, astoria ft. lily collins, theodore ft. dylan o'brien, édouard ft. bob morley, neville ft. daniel sharman, elijah ft. chris evans, ambroise ft. sen mitsuji, alexander ft. alfie enoch, olivia ft. emeraude toubia, brienne ft. natalia dyer, dean ft. john boyega, gregory ft. alden ehrenreich, priscilla ft. daria sidorchuk, charles ft. james norton, hwan ft. vernon choi, jay ft. gong yoo, hiram ft. abel tesfaye, adidja ft. reece king.


‹ âge : vingt-quatre (22/02)
‹ occupation : serveur dans un café moldu près du Ministère de la Magie.
‹ maison : gryffondor
‹ scolarité : 1991 et 1998
‹ gallions (ʛ) : 448
‹ réputation : je suis mort.
‹ particularité : quasiment un moldu.
‹ faits : j'ai perdu toute ma mémoire du monde magique et je suis persuadé d'être un simple moldu appelé Johnny.
‹ résidence : dans le Londres moldu, vers Covent Garden. Avec mon boyfriend moldu Sam.
Voir le profil de l'utilisateur
Les chocolats chauds ont l'air délicieux mais Dean n'a aucune idée de par où commencer. C'est super appétissant mais il ne peut pas s'empêcher d'imaginer sa mère et sa demi-soeur en train de le prévenir contre le diabète et autres malades nulles qui empêchent les gens de manger ce qu'ils veulent. « Ouaip ! Les Elfes sont super balèzes. » Dean ne peut pas s'empêcher de se demander si Mylan n'aime pas les elfes parce qu'ils sont petits comme lui et même si il sait qu'il peut rire de tout avec son pote, il sait aussi qu'il est particulièrement susceptible par rapport à sa taille; à la place, il le contemple avec un sourire en coin presque moqueur, avant de s'attaquer avec sa cuillère à son chocolat chaud, du moins à ce qui le sépare du liquide lui-même: la quantité improbable de crème fouettée nappée de chocolat et saupoudrée de cannelle au milieu de laquelle flottent des chamallows. « Ils n’ont pas besoin de baguette pour faire de la magie et être plus forts que nous. » Dean trouve ça étrange qu'un peuple si puissant soit au service (esclave) d'un autre plus faible. “ C'est bizarre, ” dit-il simplement, n'osant pas mettre le doigt sur ce qui le met mal à l'aise sur cette affaire, commençant à manger la montagne de sucre et de calories en face de lui à la place.

« Et c’est pas nul. Vouloir voir des gens, discuter avec eux, tout ça. » Pourtant, quand il le dit comme ça, ça a l'air lame au possible, comme si Dean voulait passer sa journée à ne rien faire sauf taper la discut' à d'autres... bon, en substance, c'est ce qu'il a envie de faire, oui.  Mais on dirait un truc de meufs, celles qui piaillent tout le temps en parlant de ce qu'elles aiment et Dean est pas comme ça. « Mon oncle, il dit qu’il donne du bonheur aux gens. Avec sa cuisine. Il dit que peu importe comment les clients se sentent quand ils entrent dans son restaurant, il fera tout son possible pour qu’ils repartent avec le sourire, même si c’est que pour quelques minutes. » Dean aimerait bien rencontrer l'oncle de Mylan — on dirait un mec bien quand il en parle comme ça. « Un bar, c’est pas si différent, tu crois pas ? » C'est vrai, sauf que Dean soupçonne que quand les gens ressortent du bar du copan de sa mère avec le sourire aux lèvres, c'est plus parce qu'ils ont trop bu de bière que parce qu'ils ont passé un bon moment. « Donner du bonheur aux gens, c’est pas nul. » Dean sourit. Ouais, dit comme ça, c'est mieux. “ Quand j'aurais mon bar, tu pourras venir quand tu veux pour avoir des bons chocolats chauds, ” dit-il d'un ton joyeux en enfonçant sa cuillère dans la crème fouettée avec entrain. “ Tu seras toujours le bienvenu, et Harry aussi, et Ron, et Neville bien entendu. ” Il ne cite même pas Seamus parce que c'est clair dans sa tête qu'il sera invité, si il n'est pas lui-même proprétaire avec lui du bar. Il a du mal à imaginer sa vie sans Seamus. Ils sont amis à ce point-là. “ Ma mère voudrait que je sois médecin, ou même médicomage, elle s'en fiche, elle dit qu'il faut être un A.M.I. — avocat, médecin, ingénieur — pour réussir dans la vie. ” Il fait la moue, en repensant à sa dernière lettre où il s'émerveillait de Poudlard et lui parlait des dernières farces faites en compagnie de Seamus (ne mentionnant pas, bien entendu, le risque de mort à tout instant à cause de l'Héritier de Serpentard — il n'aurait pas aimé l'inquiéter) à laquelle elle lui a répondu de se concentrer sur ses cours. “ C'est nul. J'crois que comme tu dis, rendre les gens heureux, ” il plonge son nez dans son chocolat chaud et son visage se retrouve aussitôt recouvert de crème fouettée; il ressemble à un Père Noël à la barbe très mal faite (et à la peau très noire) quand il se tourne vers Mylan avec une grimace, “ c'est ce qu'il y a de mieux! Et c'est tout ce qui compte au fond. Être heureux.

Spoiler:
 

• • •

I THOUGHT THAT I WAS DREAMING WHEN YOU SAID YOU LOVED ME. it started from nothing, i had no chance to prepare, couldn't see you coming And we started from nothing, I could hate you now, It's alright to hate me now, We both know that deep down The feeling still deep down is good.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

(feb 1993) dan - sweet innocence.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??
» Voici le laeader Sweet Miki
» Quand Michel Martelly fait du Sweet Miki....
» ON NE FAIT PAS LE BIEN DANS LE DESORDRE...MARTELLY EST-IL TOUJOURS SWEET MICKY ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: “ Right side ”
why did you steal my cotton candy heart ?
 :: Alternatifs; in any other world :: Flashbacks
-