Partagez | .

sujet; million years ago (kate)
MessageSujet: million years ago (kate)    Mer 15 Mar 2017 - 18:03

HERO • we saved the world
avatar
‹ inscription : 14/03/2017
‹ messages : 44
‹ crédits : captain.
‹ dialogues : #


‹ gallions (ʛ) : 426
Voir le profil de l'utilisateur
Katherine Lucy AtkinsReading a novel was like returning to a once-beloved holiday destination
❝ We're running in circles again ❞Wizards ; SC

☇ pseudo complet & surnom(s) ; Katherine Lucy Atkins, tout en simplicité, identité à laquelle elle tenait plus que tout mais qu'elle dut abandonner le temps de la guerre. Reinhart, suite à son mariage avec Adam. Après s'être fait passer pour Elizabeth plusieurs années, on la connaît chez les insurgés sous le nom de  Tess Dunham (Nom de code : Shadow)
☇ naissance ; elle est née le 8 mars 1966 à Sainte-Mangouste, peu de temps après sa jumelle, Elizabeth.
☇ ascendance; la valeur du sang importe peu aux yeux de Katherine, elle est de sang-mêlé.
☇ métier ; pour le moment, Kate travaille dans une librairie moldue en tant que vendeuse. Elle n'est pas prête de retrouver son poste au Ministère.
☇ camp ; Kate est modérée, mais en réalité, elle s'en fiche un peu. La découverte de leur monde par les moldus n'est pas sa priorité et préfère concentrer ses efforts sur Elizabeth et Noah.
☇ réputation ; elle n'est plus que l'ombre d'elle-même, se sent abandonnée par les siens alors qu'elle croyait tant en leur cause. Pendant la guerre, elle était parfois (souvent) froide et autoritaire, mais personne ne mettait en doute ses décisions qui étaient chaque fois mûrement réfléchies. On lui faisait confiance, fut un temps. Aujourd'hui, son avis importe peu.
☇ état civil ; mariée à Adam Reinhart depuis treize ans (avec une pause de sept ans), ils se sont définitivement séparés depuis les procès. Mère d’un petit garçon de dix ans, Noah.
☇ rang social ; libérée d'Azkaban depuis peu, Katherine est une civile comme une autre.
☇ baguette ; la sienne ayant été brisée lors de son emprisonnement, on lui en a attribué une nouvelle à sa sortie, elle mesure vingt-quatre centimètres, est taillée dans du bois de frêne et possède en son cœur un ventricule de dragon. Très capricieuse, Kate évite de s'en servir.
☇ épouvantard ; Elizabeth sans vie, morte suite à de mauvais traitements à Azkaban et Noah, introuvable.
☇ risèd ; comme beaucoup probablement, Kate souhaite retrouver sa famille réunie.
☇ patronus ; il prend la forme d'un renard.
☇ particularités ; aucune.
☇ animaux ; avant, ils avaient un chat et un hibou, mais Kate ne sait pas ce qui leur est arrivé après la destruction de Godric's Hollow.
☇ Avis sur la situation actuelle :
La situation actuelle ne plaît absolument pas à Katherine. Elle considère leur nouveau gouvernement encore plus corrompu que le précédent et plaint ces personnes qui croient aveuglément en leurs belles paroles. Elle avait tant rêvé de leur victoire, d’un monde enfin en paix et aujourd’hui elle a la sensation de s’être battue pour rien. Que tous leurs sacrifices, la douleur aussi bien physique que morale, avaient été inutiles. Kate ne veut plus se battre ni s’engager dans une quelconque cause qui la lierait aux dirigeants actuels. Elle veut simplement prendre soin de sa famille, rattraper le temps perdu avec Noah et libérer Elizabeth.

☇ Infos complémentaires ; elle a grandi dans une petite maison modeste avec sa sœur jumelle et ses parents, l’amour qu’ils se portaient rendait les lieux chaleureux, d’une beauté insoupçonnée. La mort prématurée de son père lors de la première guerre des sorciers lui laisse cependant un goût amer. En grandissant, elle se promet de lui rendre justice et de protéger les siens du mieux possible. Elizabeth et Katherine se sont souvent amusées de leur ressemblance, que ce soit pour se jouer de leurs parents ou plus tard, à Poudlard. répartie dans la maison Serdaigle, Katherine est séparée pour la première fois d’Elizabeth, qui s’est retrouvée chez les poufsouffles. Malgré cette distance forcée et quelques divergences d’opinion, elles n’en restent pas moins proches. ses résultats scolaires et l’obtention de la totalité ses BUSEs et ASPICs lui permettent d’intégrer le Ministère de la Magie à la rentrée suivant l’obtention de son diplôme. Elle y suit une formation d’auror, au département de la justice magique, non loin de sa sœur qui elle compte devenir juge. Kate y a fait ses preuves plus d’une fois et obtient un poste d’auror à l’issue de son apprentissage. suite à ses nombreuses visites à Sainte-Mangouste, pour raison professionnelle, elle fait la rencontre d’Adam Reinhart, psychomage expert à la cour. Chargée de son transfert au Ministère à chaque nouvelle audience ou bien de récupérer les compte-rendus du sorcier, ils finissent par sortir ensemble et se marier quelques années plus tard, à ses vingt-cinq ans, le premier juin mille neuf-cent quatre-vingt-onze plus précisément. De cet amour naît leur fils, Noah, deux ans plus tard le treize juillet. la petite famille qu’ils formaient à eux trois avait tout de parfait. Ils avaient même fini par acheter une maison à Godric’s Hollow, là où Noah pourrait s’épanouir loin du bruit de la ville. Elizabeth leur rendait très souvent visite et même si Kate affirmait le contraire lorsqu’Adam la taquinait sur le sujet, la supposée chambre d’ami lui était entièrement réservée. la montée au pouvoir de Voldemort vint briser tous ses projets d’avenir ainsi que l’équilibre qu’elle s’était créée. Même si le futur dans un monde comme celui-ci l’effrayait, une petite partie d’elle ne pouvait cacher son impatience : justice allait enfin être rendue. Toutes ces personnes ayant perdu la vie lors de la première guerre allaient être vengées, persuadée que Voldemort ne survivrait pas à ce nouveau combat. à la chute du Ministère, en mille neuf-cent quatre-ving-dix-sept, Kate fait partie des aurors assurant la protection du Ministre de l’époque, Scrimgeour. Ce jour-là, elle meurt suite à ses lourdes blessures, après un long combat. Ou du moins, c’est la version officielle. En réalité, Kate est transférée dans un repère de l’Ordre du Phénix peu de temps après sa 'mort'. les jumelles Atkins se voient alors attribuer une mission d’infiltration au Ministère, durant laquelle elles sont chargées de récolter toute information utile à l’Ordre. Elles échangent leur place tous les mois et des potions d’imperméabilité les aident à maintenir leur couverture. Quant à Kate, elle profite de ces moments où elle devient Elizabeth pour aller rendre visite à Adam et Noah. Les voir en sécurité l’aide à surmonter sa culpabilité et la conforte dans ses choix : c’était leur unique chance de ne pas s’attirer les foudres du Magister. la dissolution de l’Ordre du Phénix n’empêche pas Katherine de rester une membre active de la rébellion. C’est ainsi que le groupe insurgé des Métamorphes et Tess Dunham voient le jour. Toujours se déplacer sous polynectar en dehors du campement était eu règle principale et de loin la plus importante. l’attaque du campement des Nocturnes révèle également la position de celui des Métamorphes, les poussant alors à fusionner avec les Silencieux pour former les Audacieux. le brainwashing d’Elizabeth oblige Katherine à mettre de la distance entre elles, celle-ci risquant de mettre en danger leur sécurité. Ce soudain changement de comportement l’inquiète et ses craintes se confirment : elle a échoué, elle n’a pas pu la protéger. les attaques de Sainte-Mangouste l’horrifient et mettent en doute ses convictions : ils se battent pour que justice soit rendue et non pas pour s’abaisser au niveau de leurs oppresseurs. Elle entreprend une visite éclair au chevet de sa sœur en piochant dans ses réserves de polynectar. Kate ne lui avait tenu la main que quelques minutes, s’était excusée de ne pas avoir été assez présente pour elle et lui avait rappelé à quel point elle l’aimait pour s’en aller avant qu’elle ne se réveille. Elle aurait tellement voulu faire plus... elle est ensuite recrutée par la Renaissance du Phénix dès sa fondation après avoir clairement exprimé son point de vue sur les derniers événements. elle fait partie des premières équipes envoyées à Pré-au-Lard en septembre dernier, juste après l'alerte donnée par l'arrivée d'un petit garçon traumatisé au château. lors de la bataille, elle croise le chemin d’Elizabeth qui se bat du côté des mangemorts. Elle essaye de la raisonner, de raviver en elle des souvenirs enfouis profondément et espère qu’elle finira par retrouver la mémoire. Après leur rapide entrevue, Kate ne la revoit plus jamais. Elle ne cesse de chercher son visage parmi les combattants et craint qu'elle ne devienne une énième victime de cette guerre. Le sentiment d'échec la ronge et elle regrette plus que jamais de ne pas l’avoir retenue.  quand la fin de la guerre est déclarée, Elizabeth reste introuvable. Katherine se rend à Londres dès le lendemain, afin de prendre connaissance des criminels de guerre déjà arrêtés. A peine arrivée au Ministère, Kate se fait arrêter puis emprisonner le temps que son procès ait lieu. pendant plusieurs mois, on la prend pour Elizabeth. Kate est persuadée que des juges du Magenmagot émettaient quelques doutes quant à sa véritable identité mais l'arrestation d'une énième fugitive permettait améliorait un peu plus l'image du nouveau gouvernement alors pourquoi pas ? Enfermer des innocents semblait les importer plus que de punir les véritables responsables de cette guerre. Son supposé combat auprès des mangemorts et le meurtre d'un insurgé sur le champ de bataille (témoin oculaire à l'appui) lui valaient vingt ans d'emprisonnement. elle clame son innocence, mais le Magenmagot ainsi que son sorcier à la défense ne croient pas ce qu’ils qualifient de ‘mensonges’. à Azkaban, elle se retrouve à côtoyer des sorciers aux profils très différents, les anciens mangemorts circulaient librement parmi des victimes de brainwashing injustement incarcérées. Libérée début mars suite à la reddition de sa sœur jumelle, Kate se voit offrir l'Ordre de Merlin et une subvention mensuelle qu’elle refuse catégoriquement. Elle ne veut pas de l’aide de ce gouvernement qui la répugne.   sa déclaration de décès étant maintenant annulée, son mariage avec Adam Reinhart est toujours valide. Sans le sou, elle se rend à la War Victims Charity pour effectuer quelquss démarches administratives, autres que sa réinsertion dans la société. Kate demande ainsi le divorce la semaine de sa sortie d’Azkaban et entame une procédure judiciaire pour obtenir la garde de Noah. Kate refuse de voir Adam seule. Leurs interactions se déroulent donc uniquement à la WVC. Rester aussi loin de son fils la détruit un peu plus mais cette fois-ci, elle compte s'y prendre de la bonne manière : un bénévole de la fondation est présent à chaque rencontre. Adam l'avait trahie, il pourrait recommencer. Elle veut qu'il ressente tout ce qu'elle ressent, qu'il souffre autant qu'il ait pu la faire souffrir. elle rend visite à Elizabeth dès que possible et espère pouvoir la sortir au plus vite. L'imaginer enfermée injustement lui est insupportable. Elle tente de rassembler les éléments nécessaires pour prouver la manipulation des souvenirs dont Elizabeth a été victime avec l’aide de la Brainwashing Victims Support Group. depuis quelques temps, Kate subit des fluctuations de sa magie. Elle pensait d’abord que c’était dû au tempérament capricieux de sa nouvelle baguette. Des douleurs musculaires la prennent sans aucune raison, vestiges de ses blessures de guerre mais surtout de l’utilisation abusive de polynectar, jusqu’à la réveiller en pleine nuit. Par moments, elle se sent faible, vidée de toute énergie jusqu’à ce que tout revienne à la normale. Certains jours, elle a cet air fatigué, presque maladif, qui disparaît le lendemain même ou en quelques heures à peine. Tant de signes qu’elle ignore, son esprit étant tourmenté par des choses bien plus importantes.
❝ Nothing compares to you ❞Deux mots sur l'IRL

Appelez-moi .crumble/Sevde. J'ai vingt-trois ans, je viens de France/Grand-Est et j'ai connu le forum via bazzart. Si tout va bien vous me verrez connecté(e) 4 jours sur 7. Pour les scénarii uniquement : j'ai l'aval du créateur concernant ma fiche [minikr] oui / [] non. Un dernier mot ?  potte

Approuvé par le Ministère de la Magie

• • •



Dernière édition par Katherine Atkins le Sam 15 Avr 2017 - 19:33, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: million years ago (kate)    Mer 15 Mar 2017 - 18:03

HERO • we saved the world
avatar
‹ inscription : 14/03/2017
‹ messages : 44
‹ crédits : captain.
‹ dialogues : #


‹ gallions (ʛ) : 426
Voir le profil de l'utilisateur
Titre au choixWhen you love someone you have to be careful with it, you might never get it again
❝ Our best memories ❞1979 - Poudlard

Elles s’étaient données rendez-vous aux toilettes des filles du deuxième étage, là où personne ne risquait de s’aventurer. Katherine comptait passer son après-midi de libre à travailler à la bibliothèque, ou bien prendre un livre et se mettre à l’ombre d’un arbre pour profiter du beau temps. C’était sans compter sur Elizabeth, qui avait prévu quelque chose de bien plus amusant selon elle et dangereux d’après Kate. « T’es prête ? » Lizzie la regardait avec cet air malicieux, prête à aller jusqu’au bout de son idée. « Pas tellement. Et si on se faisait prendre ? N’y pense pas et tout ira bien ! Je t’assure ! » répondit Elizabeth en venant l’enlacer tendrement. Katherine avait toujours cette moue sur le visage, peu convaincue mais elle finit par lâcher prise et sourire à son tour. « C’est d’accord. Je parie que la salle commune des serdaigles est bien mieux que celle des poufsouffles ! » Face à elle, sa jumelle prit un air faussement outré puis rit aux éclats. « Oh non ! Rien de mieux que le jaune, le bleu c’est tellement déprimant. » Kate lui donna une petite tape sur l’épaule avant de reprendre. « Vite avant que je change d’avis. » Les deux jeunes sorcières s’enfermèrent ensuite dans des cabinets de toilettes voisins et se passèrent leur uniforme.

« Tu crois qu’elle nous a vu ? Qui ça ? Mimi Geignarde ! Si oui, elle serait venue, non ? » Elizabeth, qui portait l’uniforme de sa sœur jumelle, haussa les épaules. Elles marchèrent quelques minutes pour rejoindre une salle de classe vide et échanger quelques informations capitales pour accéder à leurs salles communes respectives. « Rendez-vous avant le repas ? » Elizabeth afficha un petit sourire innocent. « Après. » Elles se firent un petit signe rapide avant de se séparer. Katherine prit la direction des sous-sols, pour rejoindre la salle commune des poufsouffles en passant non loin des cuisines du château. L’agréable odeur des repas se préparant pour le dîner l’accompagna jusqu’au fameux couloir. Une pile de tonneaux était dressée devant elle et Katherine se répéta les mots d’Elizabeth plusieurs fois pour ne pas se tromper. « Le deuxième tonneau en partant du bas, au milieu de la deuxième rangée… Toque au rythme d’Helga Poufsouffle… » Elle suivit à la lettre les instructions de sa sœur, qui ne lui avait précisé ce qui lui arriverait si elle échouait. Mais le rire qu’elle avait étouffé lorsque Kate avait évoqué la question ne présageait rien de bon. Au bout de quelques secondes, le tonneau finit par s’ouvrir sur un passage en pente douce la conduisant jusqu’à la salle commune.

« Elizabeth ! » Elle ne répondit pas immédiatement, parce que de un) elle n’était pas habituée à ce qu’on l’appelle ainsi – même si souvent, on se trompait en les voyant – et  de deux) ses yeux étaient bien trop occupés à observer l’endroit dans ses moindres détails. Les couleurs, les tableaux, l’ambiance créée rendaient les lieux tellement chaleureux. Elle avait une envie folle de s’installer sur un des gros fauteuils dans le coin, entouré de quelques plantes s’amusant avec les cheveux des passants. Des fenêtres installées au ras du sol attirèrent son attention, à travers desquels elle pouvait observer des tas de pissenlits répartis un peu partout sur la pelouse. Un portrait d’Helga Poufsouffle les invitait à se joindre à elle pour prendre une coupe de ce qui n’était sûrement pas une tisane d’ortie. Quoique… Aucune issue ne permettait l’accès du soleil dans la pièce et pourtant, elle semblait y être exposée à longueur de journée. Elizabeth devait être tellement bien ici, la maison correspondait parfaitement au tempérament de sa jumelle. Une main se posa sur une son épaule, la sortant alors de ses rêveries. « Lizzie, toujours des nôtres ? » Confuse, elle acquiesça avant de sourire. Elle pensait à rester détendue, calme, pour ne pas paraître étrange. « Opération Poivre Verte ce soir, un peu après minuit. Ça te tente ? » Katherine se rappelait vaguement d’un passage de l’histoire du château, où l’on expliquait l’accès aux cuisines : il suffisait de repérer un tableau représentant une coupe d’argent remplie de fruits et de chatouiller la poivre verte pour que la poignée apparaisse. « Oui oui, bien-sûr ! Et cette fois-ci c’est pour… La tarte à la framboise. Ça nous change de la citrouille qu’ils cuisinent à toutes les sauces ! » La remarque de ce jeune garçon la fit rire. Il n’avait pas tort. « Arthur, Lisa et Timothy sont aussi de l’aventure. Parfait ! A ce soir alors. »

« Ca t’a plu ? » Les jumelles Atkins s’étaient retrouvées après le fameux repas pour faire un bilan de leur après-midi. « Vue magnifique sur les montagnes et un ciel étoilé dans la salle commune très apaisant. Tes amis sont plutôt sympas ! Ils m’ont proposé une séance de révisions à la bibliothèque le samedi après-midi. » finit-elle en rigolant. Kate lui répondit avec une petite tape sur l’épaule. « Votre salle commune donne envie de ne jamais en sortir, elle est superbe. » ajouta-t-elle à son tour.« Et j’espère que tu n’as pas trop mangé ce soir. Opération Poivre Verte avec Arthur, Lisa, Timothy et un autre garçon dont j’ignore le nom. Double-portion de tarte à la framboise, t’as intérêt de m’en garder ! » Elle marqua une petite pause. « Merci de m’avoir entraînée là-dedans, Lizzie. » Le visage de sa moitié s’illumina, elle devait savoir que cette petite excursion allait lui faire un bien fou et elle avait eu raison. Elizabeth savait toujours ce qu’il y avait de mieux pour Katherine. «  Ça en valait la peine, n’est-ce pas ? Absolument ! » Elles s’enlacèrent quelques secondes pour ensuite se rappeler qu’elles devaient retourner dans leurs dortoirs respectifs. Katherine se sentait chanceuse d’avoir une alliée dans ce château qui la comprenait mieux que quiconque. Elles étaient présentes l’une pour l’autre et malgré les petites différences qui se creusaient entre elles, ça ne les empêchait pas de s’aimer autant, voire même plus.

❝ And they lived happily ever after ❞1988 - Ministère de la Magie

La course-poursuite sur balai s’était violemment terminée par un atterrissage forcé. Le sorcier en question, pris de surprise par une équipe de quatre aurors l’empêchant de se poser, présentait déjà quelques blessures avant qu’il ne percute le sol. Un sortilège lancé par son collègue amortit légèrement la chute du malheureux. « Atkins, occupe-toi de l’escorter à Sainte-Mangouste avec Myer. Et passe récupérer le psychomage judiciaire, nous avons une audience dans deux heures. » Elle se plia aux demandes de son supérieur, Rhodes, sans broncher. Elle était là depuis quelques temps peut-être, mais elle restait la dernière arrivée. « Il sera ravi de te voir. » lâcha-t-il en lui donnant une petite tape sur l’épaule. « Pardon ?! » Myer rit bruyamment, rapidement suivi de Rhodes. « Ne fais pas l'innocente. Je parie une bièraubeurre qu’il t’invite à boire un verre d’ici la fin du mois. » Elle secoua la tête, amusée mais repris son calme légendaire pour rappeler Myer à l'ordre. « On verra alors ! Il faut qu’on y aille maintenant. » L’instant d’après, ils avaient transplané à Sainte-Mangouste, au niveau de l'entrée qui leur était spécialement réservée.

« Encore vous ? » Elle haussa les épaules avant de sourire poliment. « Et oui, toujours moi. Votre carrosse vous attend. » Elle se tourna vers Myer, toujours en train de remplir les formulaires d’admission du jeune sorcier. Il détestait la paperasse presque autant que Kate, qui prenait un malin plaisir à le voir s'arracher les cheveux de la tête. Le psychomage, Adam Reinhart, attrapa ses affaires et ouvrit la marche. « J’en connais un qui a passé un sale quart d’heure. » Kate hocha la tête. « Un dealer d’orviétan. C’est déjà la quatrième fois qu’on l’arrête. J’imagine qu’il va enfin retenir la leçon : éviter les drogues sur balai, il sera plus réactif la prochaine fois. » Le psychomage fit une légère grimace, peu convaincu, avant de reprendre. « En tant que spécialiste… » Kate ne put retenir un léger rire moqueur. « Oui, oui. Aussi difficile que ça puisse paraître, je suis bon dans mon domaine. Je n’ai pas dit le contraire. » s’empressa-t-elle d’ajouter alors qu’elle tentait de reprendre son sérieux. « Ce genre de personne apprend difficilement de ses erreurs. Mais les miracles existent. » Elle fit signe à Myer de se préparer pour le départ et jeta un œil rapide sur sa montre. « Espérons-le… Il faut vraiment qu’on se dépêche, l’audience approche et nous devons revoir rapidement les éléments déjà rassemblés. » Katherine cachait difficilement son inquiétude. C’était sa première grosse affaire impliquant un meurtre. Elle s’était investie des mois durant avec son équipe pour mettre la main sur le coupable et ça n’avait pas été de tout repos. Le plus difficile à supporter restait l’attitude de l’homme en question. Elle avait essayé pourtant, d’éprouver une once de sympathie à son égard, mais rien dans ses yeux n’évoquait le regret. Il en paraissait même fier et ce genre d'attitude lui glaçait le sang.

Les portes s’étaient fermées depuis plus d’une heure et Katherine n’arrêtait pas de lire ses notes. Souvent, le Magenmagot se contentait du témoignage du chef d’équipe, mais cette fois-ci était particulière. Elle craignait d’oublier des détails importants, de mal répondre aux questions posées ou encore de retourner les faits contre eux. « Angoissée ? » Ils étaient seuls mais Kate le remarquait à peine, beaucoup trop concentrée sur ce qui allait arriver. Elle n’aimait pas se montrer faible. Cacher ses émotions et faire bonne figure en toute circonstance lui était cher mais se contenir devant Adam était inutile, il réussissait toujours à voir quand ça n’allait pas. « Je ne suis pas votre patiente. » finit-elle par lâcher un peu plus sèche qu’elle ne l’aurait voulu. « Désolée. » Il fit un signe de la main, lui faisant comprendre que ce n’était pas grave. Il devait être habitué à ce genre de réactions inattendues, avec ses années de pratique. « Un verre après l’audience pour décompresser, parler de l’affaire ou du nombre de chats d’Umbridge, ça vous tente ? » Elle rit presque instantanément. Un rire à la fois nerveux et franchement amusé. Elle ne doutait pas de l’intérêt d’une conversation avec Umbridge comme sujet principal, mais elle préférait décliner son offre. « Je ne crois pas que ça soit une bonne idée… » commença-t-elle avant d’être coupée dans son élan. Un auror ouvrit la lourde porte de la salle d’audience et invita Reinhart à le rejoindre à l’intérieur. « Restez calme et tout ira bien. A très vite. » Elle le remercia rapidement avant qu'il ne s'en aille. C’était l’un de leurs premiers instants ensemble, seuls. Ce n'était peut-être pas grand chose, mais beaucoup d’autres moments comme ceux-ci suivirent. Elle finit même par y prendre goût et sortir enfin un soir avec lui. Probablement l'une de ses meilleures décisions.

❝ Dying is never easy ❞1997 - Angleterre

Ses yeux s’ouvrirent lentement sur une pièce qu’elle ne reconnaissait pas. Elle fixait le plafond blanc quelques instants, essayant de se remémorer les dernières minutes avant qu’elle ne perde connaissance. Elle se souvenait d’une attaque au Ministère, durant laquelle elle devait assurer la protection de Scrimgeour. Et puis une image lointaine d’Elizabeth resurgit, au milieu des sorts qui fusaient dans tous les sens. Qu’en était-il de sa moitié ? Une douleur l’assaillit alors qu’elle tentait vainement de se redresser sur son lit. Encore dans le brouillard, elle sentit une main attraper son bras, qu’elle retira brusquement par réflexe. Puis Lizzie apparut dans son champ de vision. Elle lâcha un soupir de soulagement, sondait son visage pour y déceler une quelconque blessure mais tout avait l’air d’aller. « Kate ! T’es en sécurité, tout va bien. » Le sourire qui étirait ses lèvres disparut doucement. Elle n’entendait rien, absolument rien. La panique l’envahit et avec le besoin presque vital de se lever, sortir de cet endroit, au risque de se sentir étouffer. « Calme-toi. Ça va aller, ça va aller… » qu’elle répétait tout en glissant une main dans les cheveux de sa jumelle. Elle parvint à reprendre son calme au bout de quelques minutes seulement. Minutes durant lesquelles la fatigue devint encore plus difficile à supporter. Son esprit divaguait, s’envolait alors que ses paupières se fermèrent à nouveau. La présence réconfortante d’Elizabeth l’apaisait et elle s’endormit l’esprit serein. Lizzie est vivante, Lizzie va bien.

Elle se réveilla en sursaut, le cœur battant à une vitesse folle. Le cadre dans lequel elle se trouvait avait changé. La pièce blanche laissa place à un endroit beaucoup plus sombre, à peine éclairé de quelques bougies. Un verre d’eau était posé près d’elle ainsi que du pain. « Comment te sens-tu ? » Elizabeth ne restait jamais bien loin et gardait sans cesse un œil protecteur sur Katherine. Le son de sa voix restait lointain, mais elle pouvait l’entendre. « Mieux que tout à l’heure. » répondit-elle en s’efforçant de sourire. Un mal de crâne avait remplacé sa surdité temporaire et elle ne remarqua pas la légère grimace de sa sœur. « On est où exactement ? – En sécurité. » répondit-elle immédiatement. « Et le Ministre ? Ma mission ? Je dois y retourner. » Elizabeth prit place à ses côtés, l’empêcha de se lever en posant une main sur son épaule. Elle ne voulait pas la brusquer, mais lui dire la vérité était mieux que de la laisser dans le flou plus longtemps. « Scrimgeour est mort après l’attaque. Le Ministère est sous le contrôle de Tu-sais-qui. Je suis désolée… » Kate attrapa le verre près d’elle, resta silencieuse quelques instants. « Des nouvelles d’Adam et Noah ? Ils vont bien ? Est-ce qu’ils sont passés me voir ? » Pour une raison qui lui était inconnue, elle savait que la réponse serait négative. On l’avait écartée dans ce qui semblait être un repère de l’Ordre, probablement pour ne pas être retrouvée. « C’est compliqué Kate, tu devrais attendre de reprendre des forces et… Pas de secrets entre nous, s’il-te-plaît. » Elizabeth hocha la tête en lui souriant tendrement. Elle ne comptait pas passer sous silence ce qu’il s’était passé et appliquait le protocole juste au cas où Kate n’aurait pas la force de continuer. « Evidemment. » Lizzie commença par lui révéler qu'elle était restée inconsciente plusieurs jours ici. Son bref passage à Sainte-Mangouste n’était qu’une simple formalité. Pour une majorité du monde sorcier, Katherine Atkins était décédée suite à ses blessures le jour de l’attaque du Ministère en se battant pour protéger Scrimgeour. Noah avait perdu sa mère et Adam se retrouvait seul à élever leur enfant. Ne plus voir son fils grandir comme elle le voudrait lui fit un pincement au cœur et elle eut du mal à empêcher quelques larmes de couler. « Pour le moment, ils vont bien. » Elizabeth secoua légèrement la tête. « Enfin… ils n’ont pas de problèmes avec le gouvernement du moins. » Elle eut un soupir de soulagement. Katherine se sentait coupable de les abandonner ainsi, mais il devait certainement y avoir une raison. Il devait y en avoir une. « Pourquoi ? » demanda-t-elle la voix légèrement brisée. Elle essayait de faire bonne figure, mais c'était difficile. Son état physique et mental l'aidait encore moins.

« L’Ordre a une mission pour nous. » Moins de dix minutes plus tard, un dénommé Peter les avait rejoint. A l'écouter présenter l'intérêt de leur démarche, Kate n'eut presque aucune difficulté à accepter leur proposition. Tout était si cohérent et bien pensé. Une opportunité que ni l'Ordre, ni elle ne pouvait manquer tant elle allait leur apporter. « C’est ce qui me semble le plus raisonnable. » La mort de Kate devait être utile pour la protection des siens. Lors de la chute du Ministère, elle avait tenu tête aux partisans du Lord et n’avait donc plus sa place dans un monde sous le contrôle de celui-ci. Son retour ne ferait qu’envenimer les choses et mettre Adam ainsi que Noah dans une position beaucoup trop délicate. Katherine tenait à poursuivre son combat auprès des phénix et ne voulait pas regarder ses amis continuer leur combat sans elle. Mais cette vie de fugitive n’était plus compatible avec une vie de famille. Alors elle avait choisi de se battre, et de les protéger en même temps. Parce que choisir entre les deux était inenvisageable. « Adam comprendra que cette décision a été prise pour eux. Hors de question de les impliquer dans tout ça, on est d'accord ? » Peter acquiesça. C’est la bonne décision, se répétait-elle sans cesse, jusqu’à ce qu'il ne quitte enfin la pièce et qu’elle se retrouve de nouveau seule avec Elizabeth. « Ne doute jamais de tes choix, Kate. Ensemble jusqu’au bout, quoi qu'il arrive. »

❝ Alive in our perfect world ❞1998 - Godric's Hollow

« Tu reviendras quand maman ? » Noah la fixait de ses petits yeux tristes comme à chaque fois qu’elle s’en allait, ce qui rendait les séparations toujours plus difficiles. Elle prit place à ses côtés et lui attrapa tendrement la main. « Noah, c’est tata Lizzie. Maman n’est pl– Non non non ! » Le petit garçon s’empressa de se retirer pour se boucher les oreilles et secouer vivement la tête. Ce n’était pas la première fois qu’il réagissait ainsi. Elle en avait parlé avec sa jumelle, pour savoir s’il se comportait de la même manière lorsque c’était son tour, mais jamais il ne l’avait prise pour sa mère. Dans un soupir, Elizabeth se leva pour récupérer un cadre sur la commode du petit garçon. De sa main libre, elle tapota la porte de la chambre avec la baguette de sa sœur pour insonoriser la pièce et donc les protéger des oreilles indiscrètes. Même son mari ne savait rien de cette supercherie et elle ne pouvait lui révéler la vérité sans les mettre en danger. « Regarde, ici c’est maman. Et là, c’est moi, tata. » Cette photographie avait été prise lors du troisième anniversaire de Noah, quelques mois seulement avant la chute du Ministère. On pouvait y voir toute la famille réunie, loin de s’imaginer qu’ils passaient l’un de leurs derniers instants ensemble. Katherine se souvenait encore des éclats de rire de son fils, lorsque la fumée des bougies éteintes prit la forme d’un petit renard roux virevoltant tout autour de lui. Souvenirs précieux auxquels elle repensait lorsque les doutes l’envahissaient. Il haussa les épaules, secoua de nouveau la tête avant de la pointer véritablement. « Non, là c’est maman. – Mais c’est toi maman c’est toi ! » Elle glissa une main dans ses cheveux, écarta une petite mèche blonde avant de lui caresser la joue. Katherine lui fit signe de se décaler un peu pour s’allonger à ses côtés. « D’accord, mon chéri. On va jouer à un jeu, tu veux bien ? » Il acquiesça sans même hésiter. « Tu dois me promettre de ne rien révéler à personne, pas même papa ? » Un cri de joie s’éleva dans les airs et il se jeta sur elle en un rien de temps. « C’est notre petit secret, rien qu’à nous. » L’enlaçant de ses maigres bras, Kate resserra son étreinte, des minutes durant lesquels elle oubliait volontiers les horreurs qui se déroulaient à l'extérieur. Elle ne voulait plus le lâcher ni l’abandonner pour revenir plusieurs semaines plus tard. Alors elle ferma les yeux et inspira profondément. C’était pour leur bien, à tous. « Il faut dormir maintenant. On se revoit très vite. Et sois gentil avec tata, elle t’aime tellement. » La petite lueur dans son regard, elle ne voulait pas la voir disparaître. Elle grava cette image dans son esprit, celui d’un petit garçon malicieux, joyeux et plein de vie, et se pencha pour lui déposer un baiser sur la joue. Les yeux fermés, il serrait la peluche qu’elle lui avait offerte avant de s’en aller, puis s’endormit paisiblement. Katherine resta quelques instants sur le pas de la porte puis s'en alla rejoindre Adam dans le salon.

« Il a du mal à comprendre, ou du moins à l’accepter. J’ai essayé de lui expliquer que Kate ne reviendrait pas pourtant… c’est sa mère qu’il voit quand il te regarde. » Un verre de whisky pur feu à la main, Adam l’invita à le rejoindre. Elle hésita à inventer une excuse pour partir, mais finit par s’asseoir face à lui. Il semblait avoir besoin d'un peu de compagnie, plus que les autres fois. Elle attrapa le verre qu’il lui tendait et en but une petite gorgée, sans risquer en prendre plus. « Il a seulement besoin d’une figure maternelle. C’est peut-être sa façon à lui de tenir bon ? » Le regard dans le vide, il haussa les épaules avant de lâcher un soupir. « Enfin, c’est toi l’expert. » Elle reprit une autre gorgée, tant pis. « Possible. Logique même. Ça risquerait bien d’être encore plus difficile pour lui lorsqu’il verra que tu n’es que sa tante. » Cette fois-ci, il se servit directement à la bouteille. Kate resta quelques instants silencieuse. « Et toi, comment ça va ? » Il eut une sorte de rire nerveux, glissa une main dans ses cheveux puis lâcha un nouveau soupir. Il se retrouvait veuf, à élever seul un petit garçon de trois ans et l’aide apportée par Elizabeth ne serait jamais suffisante. « Parfois, j’ai la sensation qu’elle est juste là. Près de moi. » Elle ignorait si c’était le fruit de son imagination, mais il la fixait avec une insistance inhabituelle, comme pour la pousser à lui révéler la vérité. Et elle n’osait pas détourner le regard, de peur de paraître suspecte. « J’aurais aimé que ça soit le cas. Je suis désolée… » Elle posa une main sur son épaule, garda volontairement une certaine distance entre eux. Et elle crut lire dans ses yeux une certaine colère, une rancœur masquée tant bien que mal par de la tristesse. « Je ne suis peut-être que la tante, mais tu peux compter sur moi. Tu le sais. » Il se leva d’un bond pour jeter un coup d’œil vers l’extérieur. Tout semblait si calme la nuit, ça l'apaisait. « Evidemment… Excuse-moi, Lizzie. J'ai sûrement abusé de la boisson. » Dos à elle, elle en profita pour essuyer les larmes qui menaçaient de couler avant qu'il ne s'en aperçoive. Chaque fois qu'elle venait, la culpabilité la rongeait un peu plus. Le bonheur de Noah l'aidait à s'accrocher, mais l'état d'Adam devenait toujours plus préoccupant. Il essayait pourtant de rester fort, pour leur fils, mais quelque chose d'autre semblait le tourmenter. Elle voulait tant alléger ses souffrances, mais elle ne pouvait compromettre sa couverture et encore moins les mettre en danger.

❝ Hope but never expect ❞2003 - Mangenmagot

Au milieu du tribunal, les chaînes autour de ses avant-bras, Katherine se rendit doucement compte qu’elle vivait ses dernières minutes en tant que sorcière libre.  « Je plaide non coupable. » Elle entendit le soupir désespéré du sorcier chargé de sa défense, à quelques mètres. Il lui avait conseillé le contraire, insistant bien sur le fait que sortir la carte de la jumelle décédée ne fonctionnerait pas. Malheureusement, il ne se trompait pas. Les témoignages s’enchaînaient. On disait l’avoir vue se battre auprès des mangemorts, à Pré-au-Lard, alors qu’elle avait tout sacrifié pour la cause insurgée. Elle suivit du regard le dernier témoin quitter la salle d’audience, beaucoup trop jeune et affectée par les horreurs de la guerre. Kate pouvait entendre les sanglots de cette pauvre fille, qui s’était efforcée de faire bonne figure pendant son passage, mais la pression avait été trop forte. Ce genre de scène jouait encore moins en sa faveur. Ou plutôt en celle d’Elizabeth. Cette boule au ventre, la peur constante de retrouver sa moitié sans vie ne la quittaient plus. Où pouvait-elle bien être ? Elle ne pouvait se résoudre à l’idée qu’elle soit morte. Ce lien si fort qui les unissait était toujours présent, elle le ressentait. Lizzie devait être en sécurité, loin de toute cette folie post-guerre, et c’était bien la seule chose qui la réjouissait dans ce procès. Alors qu’elle pensait que son sort était scellé, un autre témoin fut appelé à la barre. « Adam Reinhart, psychomage judiciaire. » Son mari, mais personne ne jugea bon de le préciser puisqu’après tout, elle n’était pas Katherine Atkins. Adam s’avança doucement et lui accorda un bref regard, quelques secondes à peine. Son attitude était froide et frôlait l’indifférence, à l’opposé de l’homme bienveillant qu’elle avait connu. « Monsieur Reinhart, reconnaissez-vous l’accusée ? » Katherine retint son souffle. Bien-sûr qu’il allait la reconnaître. Il devait la sortir de cette affaire, parce qu’il était sa dernière chance. C’est ce qu’il aurait fait, en temps normal. « Peu de choses différenciaient Elizabeth de Katherine, ou bien de cette Tess Dunham. Mais les derniers événements font que je ne sais plus qui Elizabeth est. » Son cœur tambourinait dans sa poitrine. En guise de protestation, elle eut le réflexe de vouloir se lever mais en vain, les chaînes qui entouraient ses poignets et chevilles l’en empêchaient. Comment pouvait-il la trahir de cette manière ? L’incompréhension l’envahit et une colère qu’elle n’aurait jamais cru possible. Pas envers Adam du moins. Elle avait l’impression d’être laissée pour compte, de s’être battue toutes ces années pour rien. Et ça lui faisait mal rien que d’y penser. « Ma femme a perdu la vie il y a six ans, c’est ma seule certitude. » dit-il tout en prenant soin d’éviter son regard. Kate hurlait intérieurement. Elle avait envie de le secouer violemment pour lui remettre les idées en place. « Tu sais très bien que c’est faux ! » coupa-t-elle avant que le juge n’ordonne le silence. Le sorcier à la défense intervint pour la calmer et reprendre le contrôle. « Adam ! Pense à Noah, pense à lui. Il le sait. Comment peux-tu me faire ça ? » Un auror resserra un peu plus les chaînes qui l’entouraient avant de la plaquer brusquement contre le dossier du fauteuil. « Du calme, Atkins ! » Du calme ? Du calme ??!! Elle n’arrivait pas à y croire. Elle devait probablement rêver. Ça ne pouvait être que ça. La guerre n’était pas terminée, elle avait pris un coup sur la tête et ses pires craintes prenaient vie dans ses rêves. Adam ne lui aurait jamais fait ça. Il l’aurait soutenu, compris sa démarche même si elle impliquait des années de mensonge. Elle avait choisi de les protéger, en espérant vivre jusqu’à la fin de la guerre pour s’expliquer. « Il ne te le pardonnera jamais. Et moi non plus. » lâcha-t-elle presque à bout de forces. Son attitude n’arrangeait en rien la situation, mais on l’avait condamnée à l’instant même où elle avait mis le pied dans ce tribunal. Et le verdict finit par tomber, lourd, complètement insensé. Adam était le seul responsable de ces vingt années loin de son fils et d’Elizabeth.  

❝ Are we still a family ? ❞mars 2004 - Azkaban

« Atkins ! T’as de la visite. » Elle jeta un œil rapide à sa voisine de cellule, étonnée. Les heures de visites étaient passées et les gardiens n’accordaient que très peu d’exceptions. Elle fut conduite dans une salle un peu plus en retrait, différente de celles mises à leur disposition en temps normal. Les sourcils froncés, elle poussa doucement la porte qui la séparait de cet inconnu, peu rassurée. « Peter ? Mais que fais-tu ici ? » Ce visage familier la calma et elle prit immédiatement place face à lui. Aucune protection magique ne les séparait, ce qui était encore moins habituel. Un gardien restait néanmoins en retrait, juste au cas où. « Bonsoir Kate. » Un autre gardien fit irruption dans la salle, avec un sac et quelques parchemins. « On a rassemblé tes affaires. Tu es libre. » Cette nouvelle ne semblait pourtant pas le réjouir. Il voulut même se lever pour partir sans explications mais elle l’en empêcha en l’attrapant par le bras. « Dis-moi ce qu’il s’est passé. Est-ce que c’est Lizzie ? Elle va bien ? » Le sorcier restait muet. La peur prit le dessus sur l’agacement. S’il savait quelque chose concernant Elizabeth, il se devait de lui dire. « Peter ! S’il-te-plaît. » Elle s’interposa entre lui et la porte de sortie, sans que les gardiens ne l’arrêtent. Il lâcha un soupir, revint sur ses pas et l’invita à s’asseoir de nouveau. « Ils veulent te donner l’Ordre de Merlin et une compensation financière – Dis-leur que je me fous de cette foutue distinction, et encore plus de leur argent. » Elle ne le quittait plus du regard, le suppliait presque de lui dire la vérité. Elle finirait bien par l’apprendre, comme toujours, alors autant lui épargner une attente inutile. « Elizabeth s’est rendue au Ministère. Elle sera transférée à Azkaban dès ta libération. » La nouvelle eut l’effet d’une véritable claque. Enfermer sa jumelle à sa place était peut-être ce qui se rapprochait le plus de la justice pour eux, mais c’était faux. Rien n’était juste. Elle ne méritait pas cette peine, encore moins lorsqu’elle était une victime évidente de brainwashing. Adam n’avait donc rien fait pour les aider, pas même Lizzie, après tout ce qu’elle avait subi. « Non. Je refuse. Non ! » Elle prit le sac apporté par les gardiens et le jeta violemment au sol avant de revenir vers son point d’origine. Le gardien fit un pas vers la porte conduisant aux couloirs de la prison, lui barrant l'accès. « Le verdict est sans appel. J’ai déjà tout essayé Kate… » A grandes enjambées, elle se rapprocha un peu plus de lui. Sans même s’en rendre compte, elle cogna son poing contre la table et haussa le ton. « Et bien ce n’est pas assez ! Réessaie ! » Des larmes coulaient le long de ses joues et la colère la rongeait un peu plus chaque seconde. « Madame Reinhart, il est temps de partir – Ne m’appelez surtout pas comme ça ! » Elle n’était plus Madame Reinhart depuis sept ans et Adam le lui avait bien fait comprendre. Elle ne le serait plus jamais et ne le voulait certainement pas. Leurs vies avaient été détruites à cause d’un seul homme. Tout était de sa faute. Tout… Peter s’approcha pour l’enlacer de longues secondes. « Allez Kate, on doit y aller. » Et elle se laissa entraîner vers la sortie sans résister. Rien de ce qu’elle pourrait faire ne sauverait Lizzie du sort qui l’attendait. Dans ce nouveau gouvernement, leur voix ne comptait pas autant qu'elle ne l'aurait espéré. Toutes ces personnes prétendant incarner la justice n’avaient rien à envier à leurs prédécesseurs mangemorts : eux aussi étaient pourris jusqu'à la moelle.


• • •



Dernière édition par Katherine Atkins le Sam 15 Avr 2017 - 19:42, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: million years ago (kate)    Mer 15 Mar 2017 - 18:03

PRISONERS • bloodstains on the carpet
avatar
‹ inscription : 07/10/2016
‹ messages : 165
‹ crédits : mathy.
‹ dialogues : #669966


‹ âge : trente-huit ans
‹ occupation : ancienne juge à la cour de justice magique
‹ maison : Hufflepuff
‹ scolarité : septembre 1977 et juin 1984.
‹ baguette : est en bois de frêne, contient un crin de licorne et mesure 31 centimètres.
‹ gallions (ʛ) : 876
‹ réputation : je suis mystérieuse, que je ne sais pas ce que je suis, ni ce que je veux. A une époque j'étais tant de choses, mais à présent, je ne suis plus rien. Ils ne parlent plus de moi, et c'est tant mieux.
‹ faits : j'ai travaillé pour l'Ordre du Phénix ; à mes yeux, ma sœur est morte ; j'ai subi un lavage de cerveau après l'exécution des rebuts à cause de mes penchants insurgés ; après ça, j'ai changé de camp et me suis alliée au Magister avec l'ambition de devenir Mangemort ; après l'accident de St-Mungo les manipulations du brainwashing se sont déliées et j'ai commencé à retrouver mes souvenirs ; je me suis battue aux côtés des Mangemorts pendant la bataille finale et ai tué un insurgé avant de fuir ; en découvrant un article sur l'emprisonnement de ma soeur - vivante - j'ai décidé de me livrer aux autorités et me suis retrouvée en prison
‹ résidence : une cellule partagée avec eirene mayfair à azkaban
‹ patronus : une colombe mais aujourd'hui, je n'arrive plus qu'à produire une lueur argentée tremblante
‹ épouvantard : un insurgé sa baguette pointée sur moi et le corps de ma soeur derrière eux.
‹ risèd : mon propre visage, tout du moins celui de Kate, car nous sommes parfaitement semblables et que la revoir est la chose que je désire le plus.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t5450-sometimes-miracles-come-in-pa
SISTEEEEEEER kr

edit : twin sister ! the best ! kr love you so much palpite huug
edit2 : un edit qui sert à rien mais j'edite quand même juste pour avoir dit que j'ai édité !

• • •


    There should be no boundaries to human endeavor. We are all different. However bad life may seem, there is always something you can do, and succeed at. While there's life, there is hope.


Dernière édition par Elizabeth Atkins le Mer 15 Mar 2017 - 18:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: million years ago (kate)    Mer 15 Mar 2017 - 18:07

HERO • we saved the world
avatar
‹ inscription : 04/06/2015
‹ messages : 4243
‹ crédits : killer from a gang (avatar) ; anaëlle (sign).
‹ dialogues : indianred


‹ âge : vingt-trois (31/07/80)
‹ occupation : décédé depuis le 24/08/03.
‹ maison : Gryffondor
‹ scolarité : 1991 et 1997.
‹ baguette : en bois d'aubépine, mesure 30 cm et a en son cœur un crin de licorne (anciennement à Draco Malfoy) ; je suis également le maître de la baguette de Sureau.
‹ gallions (ʛ) : 5955
‹ réputation : je suis un dude très cool maintenant que j'ai tué Voldemort (rip).
‹ particularité : Fourchelang.
‹ faits : j'ai beaucoup changé, je suis devenu froid et maîtrisé, prudent et confiant ; les foutues répercussions de la guerre qui m'ont fracassé la gueule. Parmi les Insurgés, je suis Specs, anciennement parmi l'un des leaders des Audacieux. Membre du conseil de la RDP – les seuls étant au courant que je suis en vie. J'ai passé un marché avec Drow : 80 années de ma vie en échange d'un talisman prévu pour détruire l'horcruxe en moi.
‹ résidence : au 12 Grimmauld Place (Sirius m'a désigné comme étant son héritier pour reprendre la demeure familiale des Black).
‹ patronus : un cerf
‹ épouvantard : un détraqueur (la peur elle-même).
‹ risèd : mes parents, une femme et des enfants - une famille complète.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t6879-you-never-walk-alone-harry
HYGTFRDESDFGHJUHY fire

• • •

I like a quiet life, you know me.
Gnawing on the bishops, claw our way up their system, repeating simple phrases, someone holy insisted. I want the markings made on my skin, to mean something to me again.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: million years ago (kate)    Mer 15 Mar 2017 - 18:39

PRISONERS • bloodstains on the carpet
avatar
‹ disponibilité : dispo (1/6)
‹ inscription : 07/09/2014
‹ messages : 1145
‹ crédits : tplrs (avatar), tumblr (gifs).
‹ dialogues : #669999.


‹ liens utiles :
‹ âge : trente-huit ans (24/05/66).
‹ occupation : criminel, propriétaire déchu du Centuries.
‹ maison : Serpentard.
‹ scolarité : 1977 et 1984.
‹ baguette : brisée.
‹ gallions (ʛ) : 2986
‹ réputation : il n'est plus rien, l'héritier réprouvé d'une famille presque extincte, indigne de toute confiance et bon à moisir dans les geôles d'Azkaban.
‹ faits : toujours considéré comme une ordure remplaçable, dans le clan désuni de Voldemort, Rosier est désormais perçu comme un lâche ayant déserté avant la bataille finale. Un monstre qui a abusé de la confiance d'une sorcière honnête (Anna), et un père indigne par-dessus le marché. Nombreux sont ceux qui auraient aimé maintenir la peine de mort jusqu'à ce qu'il y passe.
‹ résidence : Azkaban.
‹ patronus : un vague filet argenté, sans forme ni consistance.
‹ épouvantard : un précipice.
‹ risèd : une plage, avec Anna et Charlotte.
Voir le profil de l'utilisateur

• • •

Been gone too long, so don't wait up, it's 3am, I got held up, Tried to call, I'm on my way. Will I see you? I've got lost in foreign lands, Tried to get back, oh, I hoped you understand, Just remember the love is a gun in your hand
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: million years ago (kate)    Mer 15 Mar 2017 - 21:20

WANDLESS • wth is happening
avatar
‹ inscription : 11/03/2017
‹ messages : 219
‹ crédits : ultraviolences
‹ dialogues : goldenrod


‹ liens utiles :
rolf ft. ryan gosling, astoria ft. lily collins, theodore ft. dylan o'brien, édouard ft. bob morley, neville ft. daniel sharman, elijah ft. chris evans, ambroise ft. sen mitsuji, alexander ft. alfie enoch, olivia ft. emeraude toubia, brienne ft. natalia dyer, dean ft. john boyega, gregory ft. alden ehrenreich, priscilla ft. daria sidorchuk, charles ft. james norton, hwan ft. vernon choi, jay ft. gong yoo, hiram ft. abel tesfaye, adidja ft. reece king.


‹ âge : vingt-quatre (22/02)
‹ occupation : serveur dans un café moldu près du Ministère de la Magie.
‹ maison : gryffondor
‹ scolarité : 1991 et 1998
‹ gallions (ʛ) : 756
‹ réputation : je suis mort.
‹ particularité : quasiment un moldu.
‹ faits : j'ai perdu toute ma mémoire du monde magique et je suis persuadé d'être un simple moldu appelé Johnny.
‹ résidence : dans le Londres moldu, vers Covent Garden. Avec mon boyfriend moldu Sam.
Voir le profil de l'utilisateur
JE SHAME????¿¿¿¿¿!!!!!!¡¡¡¡¡¡

• • •

I THOUGHT THAT I WAS DREAMING WHEN YOU SAID YOU LOVED ME. it started from nothing, i had no chance to prepare, couldn't see you coming And we started from nothing, I could hate you now, It's alright to hate me now, We both know that deep down The feeling still deep down is good.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: million years ago (kate)    Ven 17 Mar 2017 - 22:43

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ inscription : 16/10/2016
‹ messages : 378
‹ crédits : .CRANBERRY SIGNA BY EXCEPTION.
‹ dialogues : indianred


‹ âge : 26 ANS
‹ occupation : ACTRICE, LANCELOT CENTRAL (intern lysa montez)
‹ maison : POUFSOUFFLE
‹ scolarité : 1988 - 1995.
‹ baguette : VINGT-SIX CENTIMETRES, BOIS DE POIRIER, PLUME D'OISEAU-TONNERRE.
‹ gallions (ʛ) : 1225
‹ réputation : elle apparaîtra dans la prochaine saisons de lancelot central + elle a été l'une des victimes des brainwash pendant la guerre + elle est proche des scamander + elle assume tout, n'a peur de rien + elle est très affectueuse, pleine d'amour et de bonne humeur + elle adore faire des pranks.
‹ faits : elle a grandi dans une famille stable et aimante + était une vraie party girl quand elle était à poudlard, elle en a organisé plus d'une, d'ailleurs + à la sortie de poudlard, elle est devenue assistante puis gouvernante dans un hôtel sorcier + elle a ensuite été employée par newt et tina scamander pendant plusieurs années + pendant la guerre, la plupart de ses proches sont devenus des insurgés, elle a choisi de conserver sa place dans la société pour faire passer des informations et aider à des sabotages, faisant le lien entre la rébellion et la société civile + elle a été capturée par le gouvernement lors d'une mission, et afin de la sauver des sanctions réservées aux insurgés, les scamander ont accepté à contre-coeur le brainwash pour elle, en pensant que c'était le seul moyen de la sauver + elle a vécu un an persuadée que le lord avait la solution à leurs problèmes, et qu'il fallait se débarrasser des insurgés + après la guerre, elle a suivi le programme réservé aux victimes + elle a encore parfois du mal à démêler le vrai du faux, ses faux souvenirs des vrais, et elle commence tout juste à renouer avec ses anciens amis + elle fait encore de violents cauchemars et peut se réveiller complètement désorientée, elle en veut encore aux scamander + kenna a enchaîné les petits jobs, mais vient d'être castée pour la nouvelle saison de lancelot central.
++ kenna a toujours eu un problème d'alcool, plus ou moins violent selon les périodes, mais n'a jamais voulu l'assumer + elle recherche très, très souvent l'affection, et elle a un tableau de chasse à faire pâlir le plus fier des playboys. il n'est pas rare qu'elle ramène quelqu'un chez elle, même si ça s'est calmé ces derniers temps.
‹ résidence : DANS UN APPARTEMENT DU LONDRES SORCIER. ELLE VIT SEULE.
‹ patronus : un chimpanzé.
‹ épouvantard : la solitude.
‹ risèd : avoir quelqu'un qui l'aime vraiment. vraiment, vraiment.
Voir le profil de l'utilisateur
MOI JE SHAME PAS, JE DIS OUI OUI OUI iiih
j'adore ce scénario alors omg je suis trop contente que quelqu'un le prenne trognon surtout toi trognon trop hâte de voir ce que tu vas en faire, je me fais pas trop de souci ! wi bon courage pour la fiche et plein de love sur toi love

• • •


   I WATCHED IT BEGIN AGAIN
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: million years ago (kate)    Sam 18 Mar 2017 - 14:16

HERO • we saved the world
avatar
‹ inscription : 24/11/2016
‹ messages : 536
‹ crédits : siren charms + casseurs flowters, le mal est fait
‹ dialogues : #teal.


‹ liens utiles :
fiche ☾ quiet is violent
liens ☾ stolen youth
pow ☾ msn

dc ☾ anthea moriarty
tc ☾ rin saïto

‹ âge : 22
‹ occupation : propriétaire du centuries, qui appartenait auparavant à mon cousin simon rosier et que je tente de reprendre en main.
‹ maison : serdaigle, j'suis une serpentard manquée.
‹ baguette : est faite de chêne rouge et possède un crin de sombral en guise de coeur.
‹ gallions (ʛ) : 1374
‹ réputation : je suis plus créature qu'humaine et que je me revendique comme telle ; que j'ai toujours manqué de self control, été trop extrême dans mes idéaux ; qu'ainsi il n'est pas étonnant qu'à présent le nouveau gouvernement doute de moi et souhaite me mettre en cage (tout comme l'ancien).
‹ particularité : une demie vélane avec des bribes d'avenir.
‹ faits : j'ai longtemps été une Belliqueuse extrême connue sous le nom de Fauve et que je n'ai jamais intégré la renaissance du phénix. J'ai été capturée peu avant la bataille finale par le gouvernement, qui m'a gardée pour mes (très incertaines) visions de l'avenir et pour des expériences en rapport avec ma qualité de demie vélane. J'ai ensuite été libérée par le nouveau gouvernement, mais uniquement pour être de nouveau placée sous surveillance, à l'hôpital, en attente de mon procès.
‹ résidence : je sais pas encore où lol help.
‹ patronus : une forme indistincte
‹ épouvantard : la communauté vélane décimée.
‹ risèd : un sommeil sans prémonitions, accompagné d'un irlandais encore plus revêche au réveil qu'en temps normal (jtm kid).
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t6013-neelam-stolen-youth
re bienvenue sur exci iiih iiih elle est si jolie sur le gif de la fiche jpp, elle a vraiment un sourire de fou rougit bon courage pour ta fiche kr kr kr (comment c'était la bataille pour les premières places sur ta fiche jpp)

edit, j'ai écrit "fiche" trois fois en si peu de temps c'est si laid gaah

• • •

feeling used but i'm still missing you and i can't see the end of this, just wanna feel your kiss against my lips. and now all this time is passing by but i still can't seem to tell you why it hurts me every time i see you realize how much i need you.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: million years ago (kate)    Sam 18 Mar 2017 - 21:28

HERO • we saved the world
avatar
‹ inscription : 04/10/2015
‹ messages : 953
‹ crédits : odistole.
‹ dialogues : #749585


‹ liens utiles :
‹ âge : trente
‹ occupation : tisseur de mots, journaliste, coureur de monde. à la dérive.
‹ maison : Gryffondor
‹ scolarité : 1984 et 1991.
‹ baguette : était en bois d'érable, relativement flexible, mesurait 26,8 cm et contenait un coeur de phoenix.Désormais brisée, j'ai hérité d'une baguette récupérée sur le cadavre d'un mangemort: bois de noyer noir, 32 cm, coeur inconnu, et absolument pas faite pour moi.
‹ gallions (ʛ) : 1895
‹ réputation : j'ai l'air de regretter la fin de cette guerre, que ce qui secoue ce monde nouveau paraît me révolter bien plus que les atrocités commises par le précédent gouvernement, que je suis un piètre journaliste et écrivain qui tente de percer dans un milieu qui n'a jamais voulu de lui.
‹ particularité : en plein flou.
‹ faits : j'ai soutenu la rébellion, bien que je n'ai quitté ma vie que sur le tard pour aller les retrouver, au détour de la création de la Renaissance du Phoenix ; que beaucoup n'ont pas cru à mon implication, du fait de ma naissance surtout ; que j'ai une tendance fâcheuse à commencer des choses et à ne pas les terminer ; que ma plus grande ambition est d'enfin publier un livre ; que ma fiancée est en fuite et que je n'ai aucune idée de si je la reverrai morte ou vive, offerte aux bons soins des Détraqueurs ; que la nouvelle société me répugne presque autant que la précédente, voir plus ; que je ferai sûrement tout pour ma soeur.
‹ résidence : dans le loft de la Bran Tower ou Eirene et moi vivions avant que tout ne vole en éclat. J'ai réussi à garder l'appartement par je ne sais pas quel miracle, il sert aujourd'hui à ma soeur et à mon beau-frère, Elias, parfois. En vérité je n'y suis pas souvent, je fuis l'endroit.
‹ patronus : une méduse géante
‹ épouvantard : un grand feu, l'anéantissement total de ma famille, rester seul au milieu des cendres
‹ risèd : Eirene se tenant à mes côtés, aussi heureuse qu'elle l'était à nos débuts, lorsque nous étions encore pleins de promesses et de projets fabuleux avant que tout ne soit jeté aux flammes.
Voir le profil de l'utilisateur
ILU DEAR. make babies w/ me please.

• • •


Que naissent, du tissu de notre rêve, des splendeurs énigmatiques et des ombres conquérantes, qu'un incendie total engloutisse ce monde et que ses flammes provoquent des voluptés crépusculaires, aussi compliquées que la mort et fascinantes comme le néant.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: million years ago (kate)    Lun 20 Mar 2017 - 7:43

HERO • we saved the world
avatar
‹ inscription : 31/05/2015
‹ messages : 5660
‹ crédits : LUX AETERNA (avatar), TUMBLR + MATHY LA BEST (gifs), KAZUO ISHIGURO (quote).
‹ dialogues : bleu (luna - #669999) ; rosé (marie - #cc6666).


‹ âge : (depuis le 13/02/04) 23
‹ occupation : aventurière dans l'âme, souvent bénévole, étudiante par correspondance et mère à plein temps.
‹ maison : Serdaigle
‹ scolarité : septembre 1992 et décembre 1997.
‹ baguette : mesure 25, 8 centimètres, a été taillée dans du bois de sorbier et son cœur recèle un ventricule de dragon.
‹ gallions (ʛ) : 8088
‹ réputation : je suis différente ; même je ne suis plus aussi loony qu'auparavant.
‹ particularité : douée d'un sixième sens tel qu'on me soupçonne d'avoir le troisième œil.
‹ faits : Marie n'est plus ; que je me réhabitue à mon nom, mon visage et ma vie d'autrefois, tant bien que mal ; que les conséquences d'une année et demie volée sont rudes ; que je crois en Harry Potter depuis toujours ; que je suis une héroïne de guerre ; qu'il me manque du bon sens et une part d'humanité ; que je ne pourrais pas survivre sans ma fille, Lesath, ni son père, Rolf Scamander, à mes côtés ; que notre famille détonne ; que je suis l'une des sacrifiés scolaires de la guerre ; que Lesath est atteinte du syndrome Rosier.
‹ résidence : dans cette drôle de demeure du Devon, en forme de tour d'échecs, avec Rolf et notre fille, Lesath. Autrefois musée du gouvernement, aujourd'hui réhabilitée, elle s'élève toujours aux abords de Loutry-Ste-Chapsoule.
‹ patronus : un sombral, après de nombreuses métamorphoses (le lièvre et le panda ont été les plus marquantes).
‹ épouvantard : une forme prostrée dans un sous-sol tantôt calciné, tantôt humide (représentation d'un retour en arrière inéluctable, sans Lesath, sans Rolf, sans ceux qui comptent pour moi).
‹ risèd : une longue chaine dorée, sertie de six pendentifs très particuliers.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t4738-lovegood-a-circle-has-no-begi
TU AS KTE TU AS KATE TU. AS. KATE. AYÉ iiih
jwbdbfbfbfhjf. mille ans après mais bon. pardon. j'suis nulle :waterfall: et tu es magnifique inlove

encoooooooore inlove

• • •

AND SO WE STOOD TOGETHER JUST LIKE THAT, AT THE TOP OF THAT FIELD FOR WHAT SEEMED LIKE AGES, NOT SAYING ANYTHING, JUST HOLDING EACH OTHER; WHILE THE WIND KEPT BLOWING AND BLOWING AT US, TUGGING OUR CLOTHES, AND FOR A MOMENT, IT SEEMED LIKE WE WERE HOLDING ONTO EACH OTHER BECAUSE THAT WAS THE ONLY WAY TO STOP US FROM BEING SWEPT AWAY INTO THE NIGHT.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

million years ago (kate)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» taking a walk in the woods. 65 million years ago.
» Kate Weasley [Validée]
» FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER (demande de partenariat)
» Drago Malefoy ♣ Andrew Hurthlake ♣ Ezekiel Wayland ♣ Jace Donovan ♣ Merrick Herondale ♣ Shane Danvers ♣ Jolan Sutherland ♣ Kate Banks ♣ Jynx N. Caine (♣ Heath St John)
» Few years ago...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Leaky cauldron ”
I know chasing after you is like a fairytale
 :: Présentation; walk the line :: validés
-