Partagez | .

sujet; (FAMILY) ENTOURAGE DE NAO CHANG 1/2
MessageSujet: (FAMILY) ENTOURAGE DE NAO CHANG 1/2   Mar 7 Fév 2017 - 15:56

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ disponibilité : dispo ♡
‹ inscription : 29/01/2017
‹ messages : 1049
‹ crédits : hrsy (avatar), the weeknd (paroles), tumblr (gif sign).
‹ dialogues : rosybrown.


‹ âge : vingt ans (02.09.83)
‹ occupation : attrapeur des falmouth falcons et étudiant au Centre London-I ; enchaîne également plein de petits jobs à côté pour payer ses études.
‹ maison : poufsouffle (de septembre 95 à juin 02).
‹ scolarité : septembre 02 à aujourd'hui (au Centre London-I en 2ème année).
‹ baguette : mesure trente centimètres, en bois de vigne, elle contient un crin de licorne.
‹ gallions (ʛ) : 1835
‹ réputation : true athlete, terre-à-terre capable de converser avec tout le monde, il reste humble et bienveillant en toutes circonstances ; mais il dégage aussi une image de snob, du gars inaccessible et froid, ça dépend surtout du point de vue.
‹ particularité : maître de l'air.
‹ résidence : dans un appartement avec mes deux meilleurs amis, dans le quartier du Whitehorn.
‹ patronus : une hirondelle
Voir le profil de l'utilisateur
Famille Chang (1/2)一失足成千古恨
(Un pas dans la mauvaise direction causera mille ans de regrets)

Originaires de Chine, il y a cent ans, la famille Chang était la tête de l’empire chinois sorcier. Détrônés et chassés de leurs propres terres, la famille s’est exilée à l’étranger, trouvant refuge en Angleterre et s’y implantant avec leurs richesses sauvées. Titres perdus mais prestige toujours conservé, il leur a fallu qu’une dizaine d’années pour obtenir une place de choix parmi les familles britanniques ; d’ascendance pure, les Chang même en étant étrangers étaient respectés par leurs pairs pour leurs traditions sorcières et leur honneur. Originellement neutres, ils ont été forcés de collaborer avec le gouvernement du Magister, causant des répercussions post-guerre qui sont difficiles à endurer. Fortune, biens matériels, maisons saisis, un mineur leur a même été arraché et placé en famille d’accueil. Avec la victoire des Merlinois s’achève également la persécution des sang-purs et les Chang remontent la pente.



Mr Chang
pas d'information
Mrs Chang
pas d'information


Branche 1
Mr Chang
aîné, né en ....
Mrs Chang
née en ....

Cho Chang
née en 1979


Branche 2
Tāo Chang
cadet, né en 1959, de famille chinoise, maître du feu, ancien guérisseur de Ste-Mangouste, assigné à domicile
Iseul Chang, née Ilang
née en 1961, d'origine coréenne, maître de l'air, actrice américaine de feuilleton, a joué dans ‘’Witchy Love’’ et ‘’Lancelot Central’’

Mín Chang
né en 1980, maître de l'air, signification du prénom : autumn

Mǎ Nǎo Chang
né en 1983, maître de l'air, attrapeur, signification du prénom : cornelian

Jiàn Chang
née en 1986, maître de l'air, étudiante au CEPAS, signification du prénom : jade

Bǎo Lán Chang (non jouable)
né en 1994, maître du feu, signification du prénom : sapphire blue




• (M) MIN CHANG - LIBRE ; 24 ans, acteur mais bosse pour le moment dans la boutique de potions de Cho, célibataire
• AVATARS SUGGÉRÉS ; hyuk kwon (dean)

• (F) JIAN CHANG - RÉSERVÉE ; 18 ans, ballerine, étudiante en danse au WADA
• AVATARS SUGGÉRÉS ; do yeon kim

Approuvé par le Ministère de la Magie

• • •


I like the thrill, nothing's gonna make me feel this real. so baby don't go home I don't wanna spend tonight alone. baby please would you end your night with me ? don't you leave me all behind, don't you leave my little life, don't you leave my little lie.


Dernière édition par Nao Chang le Mer 16 Aoû 2017 - 20:46, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ disponibilité : dispo ♡
‹ inscription : 29/01/2017
‹ messages : 1049
‹ crédits : hrsy (avatar), the weeknd (paroles), tumblr (gif sign).
‹ dialogues : rosybrown.


‹ âge : vingt ans (02.09.83)
‹ occupation : attrapeur des falmouth falcons et étudiant au Centre London-I ; enchaîne également plein de petits jobs à côté pour payer ses études.
‹ maison : poufsouffle (de septembre 95 à juin 02).
‹ scolarité : septembre 02 à aujourd'hui (au Centre London-I en 2ème année).
‹ baguette : mesure trente centimètres, en bois de vigne, elle contient un crin de licorne.
‹ gallions (ʛ) : 1835
‹ réputation : true athlete, terre-à-terre capable de converser avec tout le monde, il reste humble et bienveillant en toutes circonstances ; mais il dégage aussi une image de snob, du gars inaccessible et froid, ça dépend surtout du point de vue.
‹ particularité : maître de l'air.
‹ résidence : dans un appartement avec mes deux meilleurs amis, dans le quartier du Whitehorn.
‹ patronus : une hirondelle
Voir le profil de l'utilisateur
Min Chang I get faded all alone 'Til my body gets thin To forget all my sins
wiz
ard
☇ surnom(s) ; libre. ☇ naissance ; 1980, à Londres. ☇ ascendance & origines ; sang-pur étranger, sino-coréen (son père est chinois, sa mère est sud-coréenne). ☇ occupation ; acteur mais qui n'a jamais percé : jamais eu d'occasion de montrer son véritable talent dans les navets ou les pubs qu'il a tournés. depuis son retour en Angleterre, il a mis sa "carrière" en pause pour jobber çà et là, aider sa mifa ; il donne un coup de mains à sa cousine Cho dans sa boutique de potions le temps de trouver quoi faire de sa vie. ☇ opinion ; au choix mais pas très impliqué dans la politique (il a d'autres préoccupations). ☇ réputation ; aîné des Chang, pseudo-acteur mais il se sent plus comme un imposteur dans son corps depuis quelques années. on se rappelle de Min comme le môme joyeux et le Poufsouffle toujours hypé pour la déconne. on se rappelle de sa démarche en finger guns et son diplôme en blagues. ce qu'on voit est un peu différent, un peu fade, un peu absent ; il tente du mieux qu'il peut de ressembler à ce qu'il était avant mais c'est d'autant plus difficile parce que même entouré, il se sent (très) seul. impossible d'en parler, il ne peut compter que sur lui-même. ☇ orientation & état civil ; libre. ☇ niveau de vie ; moyen, ça oscille beaucoup trop pour qu’il soit tranquille. ☇ particularités ; son héritage de maître de l’air. ☇ caractéristiques ; tatouages et des cicatrices foncées causées par des injections répétées sur ses avant-bras. ☇ caractère ; drôle, rancunier, vindicatif, sociable, irritable, franc, loyal, impatient, perspicace, curieux, désordonné, casse-cou, persuasif, bon orateur, cynique, courageux, protecteur, charismatique, mauvais perdant.
☇ 001 ; aîné de sa fratrie, n’assumant pas forcément son rôle à 100%, Min a eu une enfance un peu plus chillax que ses frères et sœur. déjà parce qu’en tant qu’aîné, ses parents le laissaient faire un peu tout ce qu’il voulait, juste parce qu’il savait parfaitement jouer devant eux le rôle du gamin responsable et qui ne fait pas de bêtises ; en réalité, c’était le môme à faire des farces à tout le monde, à accepter des défis aussi wtf que possibles mais sans jamais se faire prendre par ses parents. c’est ce qu’on appelle le Talent™. plus observateur qu’il n'y paraît, Min a toujours su détecter ce que les gens voulaient de lui ou ce qu’ils voulaient entendre ; légèrement manipulateur, c’est une faculté qui lui a permis de passer entre les filets juste en sachant parfaitement comment embobiner ses parents. mère actrice et drama-queen, c’était easy, il suffisait de complimenter son jeu incroyablement fabuleux (faux) pour l’avoir dans sa poche. ou de la complimenter sur son physique, ça marchait aussi. son père était un peu plus compliqué : guérisseur de métier mais passionné de littérature, il aimait les longues discussions intellectuelles (même sur les escargots). Min avait amassé des connaissances en littérature et développé son vocabulaire pour réussir à converser avec lui et le mettre dans sa poche. la tchatche a toujours été son point fort. ☇ 002 ; à Poudlard, il a rejoint les Poufsouffle et il ne se souciait pas des problèmes de guerre, il préférait se focaliser sur l’instant t et faire des conneries juste parce que c’était fun. dommage pour lui, à Poudlard, les professeurs et préfets n’étaient pas aussi aveugles que ses parents – Min a plus souvent passé son temps en détention qu’en classe, tbh. whatever, c’était cool quand même, après tout, qui se soucie du diplôme, huh ? à l'école, il a eu quelques amourettes, toutes ayant mal fini : soit il ne sait pas choisir ses copines, soit il est complètement maudit. c’est pas possible d’être aussi malchanceux, même en sortant avec les filles les plus discrètes et adorables, sans savoir comment ni pourquoi, elles devenaient toutes des harpies au bout de quelque temps et saccageaient ses affaires (y’en a même une qui a réussi à entrer dans son dortoir pour foutre le souk). ☇ 003 ; études terminées (scolarisé entre ’91 et ’98), il prend le peu d’affaires qu’il possède et s’installe aux USA pour entamer une carrière d’acteur. c’était un peu une fugue puisque ses parents étaient formellement contre, surtout sa mère qui, en tant qu’actrice, refusait qu’il aille mendier des rôles. pour Iseul, Min devait entrer dans une école d’art dramatique – ce qu’il a refusé, préférant prendre son indépendance à deux mains et trouver sa voie lui-même, sans l’aide de personne, pas même le piston que sa mère lui avait proposé. truth is, il ne sait pas si c’était une bonne décision. parce qu’une fois sur le sol américain, il a claqué ses économies à droite et à gauche mais têtu, n’a pas demandé de l’aide à ses parents. c’était sa décision, sa vie et d’une façon ou d’une autre, Min s’était convaincu qu’il n’avait besoin de personne et qu’il s’en sortirait bien tout seul. ☇ 004 ; sa carrière d’acteur a été chaotique, entre les refus, la condescendance sur le peu d’infos sur son cv, les sorciers sortant d’écoles renommées… ça a été d’autant plus dur parce qu’il a joué dans des navets (du genre, Kelpinado, un film sur une tornade qui entraîne une invasion de Kelpies) et des publicités principalement. ses contrats lui ont permis de voyager aux quatre coins du monde par contre ; la pub de rouge à lèvres pour hommes au Japon, le Rederumpent au Danemark, sans parler des déplacements aux USA. il est également connu pour avoir été un mannequin de mains (tbh, c’est pas le plus humiliant qu’il ait fait durant sa carrière, y’a eu pire). dans les contacts qu’il a eu avec sa famille, il prétendait décrocher de bons rôles dans des films importants alors qu’en réalité il était désespéré et incapable de savoir quoi faire de sa vie, obligé d’assumer sa décision, complètement à bout parce que financièrement il était pratiquement toujours à sec. il s’était fait quelques amis sur place qui le soutenaient dans ses difficultés mais sa fierté de Chang l’obligeait à tout ravaler et à ne dépendre de personne. ☇ 005 ; son CV est constitué de compétences random qu’il maîtrise vraiment et d’autres pour lesquelles il a mytho. c’est varié pour cibler différents directeurs de casting dans l’espoir d’obtenir le rôle de sa vie. le pire dans tout ça c’est qu’il a vraiment un talent, il arrive à se mettre dans la peau des personnages qu’il incarne (même pour des pubs) avec une aisance presque déconcertante ; il n’a juste pas été pris au sérieux à cause de son statut de fils de. sa mère est "connue" dans le milieu mais pour être une mauvaise actrice et ça a en partie joué sur les rejets. ça et l’incompétence de son agent. ☇ 006 ; il ne sait pas quand c’est arrivé ou comment, il ne sait pas qui l’a influencé ou pourquoi il a accepté. c’est juste arrivé – comme ça. un jour il s’est réveillé avec une seringue sur son lit et des traces aux bras. ça s’est reproduit encore et encore et encore et il n’a jamais su quoi faire pour arrêter ; il est même incapable de trouver le courage d’arrêter. c’est du Purple Haze qu’il s’injecte et qu’il sniffe ; un équivalent américain de l’Orviétan. la poudre violette existe en différentes formes comme son homologue britannique. ☇ 007 ; ayant perdu sa citoyenneté britannique, à son retour en Angleterre après la fin de la guerre, il a dû déposer une demande de nationalité. il n’a pas encore eu de réponse. ☇ 008 ; le retour en Angleterre n’a pas été évident puisqu’il est contraint de cacher son addiction au Purple Haze et de prétendre que sa vie n’a pas changé, qu’il est toujours le même Min qu’avant. la vérité c’est qu’il rame, rame, rame tellement ; impression que sa vie est merdique, impression d’être un imposteur, impression de n’avoir plus personne sur qui compter (alors même qu’il est entouré de sa famille et de ses amis). c’est pénible parce qu’il pense mener une double vie et qu’il est à deux doigts de rentrer dans le mur par peur qu’on découvre la supercherie. par peur qu’on découvre son addiction (Min est incapable d’en parler et ça risque de le conduire à une éventuelle overdose en rp). la situation des Chang est encore plus pourrie que pendant la guerre : persécutés à cause du statut de sang-pur, son petit-frère Bǎo Lán a été placé en famille d’accueil, père emprisonné, jugé et assigné à domicile, Nao, Jian et Min obligés d’enchaîner plusieurs boulots pour subvenir aux besoins de la famille. culpabilité, remords, difficultés… différents carburants pour lui donner envie de se piquer mais les injections lui confèrent une tranquillité d'esprit éphémère qui s’évapore après, quand il prend conscience que ça n’y changera rien à sa situation et qu’il est infoutu d’arrêter ou de trouver une solution. ☇ 009 ; Min maîtrise la langue des signes (son frère Bǎo Lán est sourd de naissance). il est également polyglotte de par son métier (il parle quelques langues couramment et d’autres, il baragouine quelques phrases – real or fake, ça dépend). ☇ 010 ; depuis quelques mois, il bosse dans la boutique de potions de sa cousine Cho ; elle s’occupe de la fabrication et lui se charge de la clientèle qu’il charme facilement. les ingrédients qui requièrent des déplacements à l’étranger et des négociations avec les acheteurs, Min s’en charge également. il prétend que c’est juste pour aider sa mifa à remonter la pente, en réalité c’est juste parce qu’il ne sait pas quoi faire de sa vie, de sa carrière minable et surtout parce qu’il est plongé dans une spirale d’addiction qui l’empêche de savoir quoi faire de son existence. il se dope au café pour tenir le coup, chasse l’insomnie en jouant à des jeux-vidéos sorciers.
☇ nao, jian, baolan chang ; [ ft. park jimin, kim doyeon ] L’écart entre les enfants Chang n’a pas été difficile à combler durant leurs premières années ; si Min et Nao semblaient complices et partageaient leurs aventures, l’arrivée de Jian a légèrement changé la dynamique quand les garçons se sont donnés la mission d’overprotect leur baby sister. Ça a changé encore quand les trois ont été confrontés à la maladie de leur mère (bipolaire) et les cycles disparates de son état, notamment en se rassurant entre eux pour éviter la confusion (il y a eu des nuits où Min et Nao rejoignaient Jian dans sa chambre et qu’ils s’entassaient sous une forteresse de couvertures parce que les cris de maman étaient horribles à entendre). Les gamins n’ont pas grandi en étant constamment les uns sur les autres mais il y a toujours eu ce soutien plein de certitude quand quelque chose n’allait pas. Même si Min et Nao entretiennent plus un lien d’amour vache, insultes et moqueries, le respect mutuel est toujours présent, surtout pour Nao qui sait qu’il peut se reposer sur son frère aîné ou Min qui trouve du réconfort en testant ses blagues sur son frère. Jamais de je t’aime entre eux, juste des coups d’épaules et des remarques insultantes mais une lueur de gratitude dans les yeux parce que hey, ils n’ont pas besoin de signer verbalement qu’ils comptent l’un pour l’autre. L’affection, c’est Jian qui leur a donné ; beaucoup trop généreuse avec ses je t’aime et ses câlins. Nao n’a jamais eu du mal à lui rendre parce que sa baby sister est la dernière personne qu’il voudrait faire pleurer ; avec Min, ça a été un peu plus compliqué mais l’aîné même après avoir grommelé dans sa barbe inexistante finissait par accepter les gestes et les mots de sa sœur. Puis Baolan est arrivé, sourd de naissance et ils ont dû apprendre la langue des signes pour converser avec lui et ils l’ont fait comme ils ont toujours tout fait : ensemble. À côté, chacun avait sa vie et ses amis mais la famille a toujours eu une place différente pour chacun d’eux. De trio, ils sont passés à quatuor et l’écart d’âge étant plus important entre les aînés et le dernier. Pour avoir été ensemble plus longtemps que séparés, la distance imposée par Min lors de son départ aux USA a été dure pour les trois autres. Nao, Jian et Baolan lui en ont voulu, surtout qu’il les avait laissés dans un pays en guerre mais Nao et Jian se sont chargés d’endosser le rôle d’aîné laissé vacant. À la fin de la guerre, les difficultés ont été plus pénibles mais le retour de Min a été un soulagement pour Nao et Jian (et plein de culpabilité pour Min), puisqu’ils ont réussi à mettre en place, tous les trois, un système pour éviter que leur famille ne s’effondre. Jobs, concessions, arrangements dans les plannings. Baolan placé dans une famille d’accueil, ils avaient même le droit d’aller le chercher après l’école pour passer quelques heures avec lui ; ils se débrouillaient toujours pour que l’un d’eux soit disponible et passe du temps avec le dernier. Parce que c’est ce qu’ils ont toujours fait : se serrer les coudes. Même s’ils sont agacés, irrités, fâchés, énervés – ça reste quand même leur famille. ☇ prénom nom ; [ ft. prénom nom ; portoloin ] uc.
☇ prénom nom ; [ ft. prénom nom ; portoloin ] uc. ☇ prénom nom ; [ ft. prénom nom ; portoloin ] uc.

Approuvé par le Ministère de la Magie

• • •


I like the thrill, nothing's gonna make me feel this real. so baby don't go home I don't wanna spend tonight alone. baby please would you end your night with me ? don't you leave me all behind, don't you leave my little life, don't you leave my little lie.


Dernière édition par Nao Chang le Mer 16 Aoû 2017 - 20:05, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ disponibilité : dispo ♡
‹ inscription : 29/01/2017
‹ messages : 1049
‹ crédits : hrsy (avatar), the weeknd (paroles), tumblr (gif sign).
‹ dialogues : rosybrown.


‹ âge : vingt ans (02.09.83)
‹ occupation : attrapeur des falmouth falcons et étudiant au Centre London-I ; enchaîne également plein de petits jobs à côté pour payer ses études.
‹ maison : poufsouffle (de septembre 95 à juin 02).
‹ scolarité : septembre 02 à aujourd'hui (au Centre London-I en 2ème année).
‹ baguette : mesure trente centimètres, en bois de vigne, elle contient un crin de licorne.
‹ gallions (ʛ) : 1835
‹ réputation : true athlete, terre-à-terre capable de converser avec tout le monde, il reste humble et bienveillant en toutes circonstances ; mais il dégage aussi une image de snob, du gars inaccessible et froid, ça dépend surtout du point de vue.
‹ particularité : maître de l'air.
‹ résidence : dans un appartement avec mes deux meilleurs amis, dans le quartier du Whitehorn.
‹ patronus : une hirondelle
Voir le profil de l'utilisateur
Jian Chang I'm more than just a picture, I'm a daughter and a sister, Sometimes it's hard for me to show That I'm more than just a title Or a comment going viral, There's more to me than people know
wiz
ard
☇ surnom(s) ; Anie. ☇ naissance ; en 1986, à Londres. ☇ ascendance & origines ; sang-pure d'origines sino-coréennes (père chinois, mère sud-coréenne). ☇ occupation ; a terminé le CEPAS en juin, va entrer au Sawl C en septembre '04 en danse (WADA) ; ballerine, elle a le titre de coryphée. jobbeuse à temps partiel pour aider financièrement sa famille. ☇ opinion ; Merlinoise, pour la tolérance et l’idéal qu’ils prônent. ☇ réputation ; imprévisible. Jian a la capacité de dérouter l’opinion que les gens ont d’elle : ça dépend de qui elle a en face et de son mood du moment. elle est capable d’adapter sa personnalité en fonction de ses interlocuteurs, d’où les différences d’opinions à son sujet. ☇ orientation & état civil ; libre. ☇ niveau de vie ; instable, la fin de la guerre a été particulièrement dure pour les sang-purs et les Chang n'y ont pas échappé : fortune, maison, tous leurs biens ont été saisis. depuis, Jian, comme ses frères, a dû enchaîner les petits jobs pour éviter que sa famille ne s'effondre. mais suite à la victoire des Merlinois, les persécutions envers les sang-purs sont tombées, la situation semble s'améliorer légèrement mais c'est loin du niveau de vie (très aisé) qu'elle avait avant. ☇ particularités ; airbender dû à son héritage asiatique. ☇ caractéristiques ; libre. ☇ caractère ; émotive, rusée, blessante, maladroite, idéaliste, sensible, aimante, (trop) attentionnée, rêveuse, douée, coquette, sensuelle, extravertie, impulsive, cares too much, ambitieuse, bavarde, superstitieuse, excentrique.
☇ 001 ; tendresse et sévérité, son enfance a bizarrement été marquée par ces deux traits : autant ses parents et frangins l’ont couvée, autant elle a dû suivre des règles de bienséance rigides pour être au top niveau dans sa famille conservatrice et nobiliaire. Chang est un nom prestigieux en Asie, va de pair avec empereur (disparus de son lignage depuis quelques générations mais toujours mentionnés dans les réunions de famille en Chine) ; il faut être digne de porter ce nom de famille et de fait, Jian a été éduquée de façon stricte pour plaire à sa famille à l’étranger, pour faire honneur à son nom lors des soirées mondaines de sang-purs. et en même temps, ses parents ont été laxistes sur certains points et aimants lorsque le regard froid de ses grands-parents n’était pas braqué sur eux. combinaison étrange mais qui n’a jamais dérangé la gamine puisque ça lui a permis de savoir comment se tenir et se comporter en toutes circonstances et en même temps de se sentir aimée par ses proches (un peu trop même). ☇ 002 ; sa relation avec sa mère est déroutante : mère et fille ont beaucoup d’amour l’une pour l’autre mais les clashs sont inévitables et toujours destructeurs. souvent, elles ne se comprennent pas – Jian a même l’impression de ne pas parler la même langue que sa mère (ça arrive, quand sa mère lui hurle dessus en coréen, langue que Jian maîtrise mal), de ne jamais être comprise ni par elle ni par personne d’autre. elles sont capables de ne pas se parler pendant des mois, se réconciliant quand l’un de ses frères finit par s’immiscer (souvent Nao qui est sensible à leurs disputes, Min est du genre à s’en foutre, Bao préférant s'exprimer en dessins). quand ça clash, c’est un peu l’apocalypse à la maison. mais quand elles sont bien, Jian et Iseul peuvent se comporter comme les meilleures amies au monde : shopping, conseils de beauté et en amour, confidences (mais pas trop, elle reste quand même sa mère – elle serait mal à l’aise de parler de son premier baiser avec sa reum). depuis son plus jeune âge, Jian est également la medium attitrée de sa famille. la vérité c’est qu’Iseul a décrété que Jian avait un don de voyance, ce qui est très loin d’être le cas et depuis la mère ne cesse de faire appel au don de sa fille pour tout et n’importe quoi. leur nouvel appartement ? choisi par Jian juste parce qu’elle a eu un bon feeling à ce sujet. la couleur du rideau du salon ? choisie par Jian qui aurait supposément vu dans un de ses rêves. Jian s’est prise au jeu et remet souvent ses décisions sur son sixième sens alors que ça vient de son instinct. elle serait capable de lire l’avenir dans les verres de café. ☇ 003 ; seule fille de la famille, chouchoutée, elle l’a été. beaucoup. deux frères aînés pour la suivre partout quand elle était dans sa période très clumsy et qu’elle était capable de se faire mal même en se tenant debout, legit sans rien faire de spécial (c’était la faute de la gravité, anyway) ; ils étaient dans ses pattes pour éviter qu’elle se fasse mal. c’était cool parce qu’elle pouvait les utiliser comme des esclaves pour qu’ils portent son parapluie ou lui apportent ses boissons favorites. chouchoutée par ses parents également, véritable princesse pour eux qui parfois agissaient un peu trop et qui donnaient l’impression à Jian d’étouffer. surprotégée, justement, elle a dû trouver des combines pour esquiver à la vigilance de ses parents ou ses frères pour aller rêvasser dans le jardin toute seule. ses parents ont été un peu plus control freak avec elle qu’avec ses frères et c’est probablement le seul point qu’elle leur reproche : elle aurait préféré qu’ils élèvent tous leurs enfants de la même façon, pas qu’ils la ciblent en particulier juste parce qu’elle est une fille. petite, ça lui a pris la tête parce qu’ils lui refusaient même des activités par peur qu’elle se blesse (comme la danse) et ça l’a poussée dans une période de crise où elle fuguait chez ses copines la nuit. vers ses huit ans, ses parents ont été contraints de l’emmener chez un spécialiste qui a permis à Jian et à ses parents de trouver un compromis : ils n’étaient pas méchants, juste trop aimants et Jian voulait juste vivre. ils ont permis à Jian de débuter les cours de danse classique, tout en baissant un peu le contrôle constant sur sa vie. ☇ 004 ; la danse lui a appris beaucoup de choses. entre la discipline et la coordination dans son corps (maladroit), elle a découvert qu’elle était [b]talentueuse[/u] et pleine de [b]passion[/u]. le ballet lui a permis d’exploiter cette passion justement, d’exprimer par son corps tout ce qu’elle réprime. frustrations, anxiétés, peines, pression familiale et gérer la bipolarité de sa mère ; ça n’a pas été facile, Jian s’est souvent demandé si elle ne souffrait pas de la même maladie que sa mère tant elle se trouve inadéquate et constamment dans une dualité. ☇ 005 ; en 2001, alors qu’elle performe pour gagner sa place et représenter l’Angleterre aux Chausson d’Or, Jian subit un incident qui détruit ses chances de représenter son pays : alors qu’elle insère ses pieds dans ses chaussons, des punaises rentrent dans sa chair et elle monte sur scène en pensant endosser la douleur mais s’effondre après quelques mouvements, en larmes, les pieds en sang. elle a dû arrêter le ballet quelques semaines/mois, le temps que ses pieds guérissent et surtout qu’elle retrouve une tranquillité d’esprit. la blessure l’a brutalement fait chuter de son piédestal et Jian est tombée dans la boulimie au point d’être hospitalisée. ça fait un peu plus d’un an qu’elle n’a pas fait de rechute mais la nourriture reste un sujet problématique, culpabilité, impression d’avoir un monstre à l’intérieur qui prend le contrôle sur son corps. elle tient un journal intime qu’elle a nommé How to be not that sad. ☇ 006 ; elle sait communiquer en langue des signes car son petit-frère Bǎo Lán est sourd de naissance. ☇ 007 ; la fin de la guerre a été pénible pour Jian qui a eu l’impression que toute sa vie s’était effondrée. le placement de Bao dans une famille d’accueil, l’obligation de s’installer dans un appartement minable pour peu de gallions, la recherche de jobs temporaires alors qu’elle est à peine majeure ; ça a été pénible. avec Nao et Min, ils ont dû se serrer les coudes pour payer le loyer, les vivres et leurs frais de scolarité. ☇ 008 ; Jian est le genre de fille émotive mais qui ne pleure pas sur le moment, ça se passe légèrement à retardement avec elle : en contenant tout, frustrations et souffrances réprimées, ça explose un jour dans des moments random et sans crier gare. elle peut s’effondrer en larmes juste après avoir écrasé un escargot, après avoir cassé une tasse, etc. conditionnement de Chang de tout garder pour soi. ☇ 009 ; jeune fille à la pointe de la technologie, toujours partante pour s’amuser et auteure de fanfictions, Jian aime les paillettes, le rose, le maquillage et le polaroid rose qu’elle balade partout avec elle. excentrique mais sans tomber dans l’excès, elle l’est plus dans son caractère : bonne humeur et optimisme presque contagieux quand on est en sa présence. aimante et à l’écoute, toujours disponible pour ses amis (mais qu’elle serait capable d’oublier au centre-ville juste parce qu’une idée random lui a traversé l’esprit ¯_(ツ)_/¯). impulsive et idéaliste, capable d’avoir trente-six mille idées en même temps, faire des plans et prévoir des trucs extravagants mais avoir du mal à s’y tenir. bitchy et peste mais gentille – Jian est un spécimen étrange qui peut changer de facette du jour au lendemain. naïve si on lui parle de perles (on lui a fait croire que les perles du Bubble Tea étaient vraies et Jian a cru et a même fabriqué un collier avec… avant de capter que c’était des perles de tapioca) mais qui ne se laisse pas écraser quand on la blesse, Jian mord, attaque les points sensibles, appuie sur les bons boutons et peut détruire la confiance de quelqu’un en quelques mots.
☇ nao, min, baolan chang ; [ ft. park jimin, hyuk kwon (dean) ] L’écart entre les enfants Chang n’a pas été difficile à combler durant leurs premières années ; si Min et Nao semblaient complices et partageaient leurs aventures, l’arrivée de Jian a légèrement changé la dynamique quand les garçons se sont donnés la mission d’overprotect leur baby sister. Ça a changé encore quand les trois ont été confrontés à la maladie de leur mère (bipolaire) et les cycles disparates de son état, notamment en se rassurant entre eux pour éviter la confusion (il y a eu des nuits où Min et Nao rejoignaient Jian dans sa chambre et qu’ils s’entassaient sous une forteresse de couvertures parce que les cris de maman étaient horribles à entendre). Les gamins n’ont pas grandi en étant constamment les uns sur les autres mais il y a toujours eu ce soutien plein de certitude quand quelque chose n’allait pas. Même si Min et Nao entretiennent plus un lien d’amour vache, insultes et moqueries, le respect mutuel est toujours présent, surtout pour Nao qui sait qu’il peut se reposer sur son frère aîné ou Min qui trouve du réconfort en testant ses blagues sur son frère. Jamais de je t’aime entre eux, juste des coups d’épaules et des remarques insultantes mais une lueur de gratitude dans les yeux parce que hey, ils n’ont pas besoin de signer verbalement qu’ils comptent l’un pour l’autre. L’affection, c’est Jian qui leur a donné ; beaucoup trop généreuse avec ses je t’aime et ses câlins. Nao n’a jamais eu du mal à lui rendre parce que sa baby sister est la dernière personne qu’il voudrait faire pleurer ; avec Min, ça a été un peu plus compliqué mais l’aîné même après avoir grommelé dans sa barbe inexistante finissait par accepter les gestes et les mots de sa sœur. Puis Baolan est arrivé, sourd de naissance et ils ont dû apprendre la langue des signes pour converser avec lui et ils l’ont fait comme ils ont toujours tout fait : ensemble. À côté, chacun avait sa vie et ses amis mais la famille a toujours eu une place différente pour chacun d’eux. De trio, ils sont passés à quatuor et l’écart d’âge étant plus important entre les aînés et le dernier. Pour avoir été ensemble plus longtemps que séparés, la distance imposée par Min lors de son départ aux USA a été dure pour les trois autres. Nao, Jian et Baolan lui en ont voulu, surtout qu’il les avait laissés dans un pays en guerre mais Nao et Jian se sont chargés d’endosser le rôle d’aîné laissé vacant. À la fin de la guerre, les difficultés ont été plus pénibles mais le retour de Min a été un soulagement pour Nao et Jian (et plein de culpabilité pour Min), puisqu’ils ont réussi à mettre en place, tous les trois, un système pour éviter que leur famille ne s’effondre. Jobs, concessions, arrangements dans les plannings. Baolan placé dans une famille d’accueil, ils avaient même le droit d’aller le chercher après l’école pour passer quelques heures avec lui ; ils se débrouillaient toujours pour que l’un d’eux soit disponible et passe du temps avec le dernier. Parce que c’est ce qu’ils ont toujours fait : se serrer les coudes. Même s’ils sont agacés, irrités, fâchés, énervés – ça reste quand même leur famille. ☇ prénom nom ; [ ft. prénom nom ; portoloin ] uc.
☇ prénom nom ; [ ft. prénom nom ; portoloin ] uc. ☇ prénom nom ; [ ft. prénom nom ; portoloin ] uc.

Approuvé par le Ministère de la Magie

• • •


I like the thrill, nothing's gonna make me feel this real. so baby don't go home I don't wanna spend tonight alone. baby please would you end your night with me ? don't you leave me all behind, don't you leave my little life, don't you leave my little lie.
Revenir en haut Aller en bas

FONDA • tomorrow's a mystery
avatar
‹ inscription : 13/09/2013
‹ messages : 1551
‹ crédits : Heresy.
‹ âge : 100000
‹ occupation : Big Brother.
‹ gallions (ʛ) : 3072
‹ réputation : je sais tout.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com
scénarios validés et disponibles
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

(FAMILY) ENTOURAGE DE NAO CHANG 1/2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (FAMILY) ENTOURAGE DE DRACO MALFOY 1/1
» (FAMILY) ENTOURAGE DE BLAISE ZABINI 0/3
» (FAMILY) ENTOURAGE DE DAMIAN RHEE 0/2
» (FAMILY) ENTOURAGE DE MAFALDA WEASLEY 3/3
» Lindsay Chang (ou Ginny Weasley, si je peux^^)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ This is the night ”
ashes, ashes, time to go down
 :: Adoption; move like a hairy troll :: Scénarios familiaux
-