Partagez | .

sujet; mafines | what can you know about a person?

HUNTED • running man
avatar
‹ disponibilité : always.
‹ inscription : 12/01/2017
‹ messages : 472
‹ crédits : blue comet, tumblr, mashrou leila.
‹ dialogues : #D1A271 pour ollie, salmon pour ines.


‹ liens utiles :

rolf ft. ryan gosling, astoria ft. lily collins, theodore ft. dylan o'brien, édouard ft. bob morley, neville ft. daniel sharman, elijah ft. chris evans, ambroise ft. sen mitsuji, alexander ft. alfie enoch, olivia ft. emeraude toubia, brienne ft. natalia dyer, dean ft. john boyega, gregory ft. alden ehrenreich, priscilla ft. daria sidorchuk, charles ft. james norton, hwan ft. vernon choi, jay ft. gong yoo, hiram ft. abel tesfaye, adidja ft. reece king.


‹ âge : vingt-six (20/05)
‹ occupation : en fuite.
‹ maison : serpentard
‹ scolarité : 1987 et 1995.
‹ baguette : est celle d'Ines, courte et souple, composée de bois de chêne et ayant en son coeur une plume de phénix.
‹ gallions (ʛ) : 708
‹ réputation : je suis un peu perturbée. Manipulatrice, j'ai un humour plus que douteux mais j'étais un bon petit soldat côté Mangemort durant la Guerre. Je trolle le Gouvernement sur MSN et personne ne sait vraiment où je suis. Ines est quant à elle héroïne de guerre, jeune femme volontaire et utile qui a ramené de nombreux sorciers étrangers pendant la Guerre, et qui se faisait appeler Shrimp parmi les Pacifistes.
‹ particularité : métamorphomage, et un peu pas très douée dans le domaine. Je suis aussi maudite. La malédiction, au lieu de me nourrir en magie comme avant, draine ma magie et mon énergie vitale progressivement.
‹ faits : je suis la fille d'un Auror respecté, et la soeur adoptive d'un autre. J'étais Briseuse de Sorts mais après une mauvaise altercation avec un artefact de magie noire, je me suis tournée vers les arts obscurs pour ne jamais en revenir, allant jusqu'à prendre la Marque lors de ma quête de pouvoir.

Je suis désormais en fuite, prenant l'apparence de la petite soeur d'un ancien ami à moi pour qu'il me protège. Mon faux nom est Ines Selwyn, une héroïne de la guerre. Je me drogue à l'Aderall pour optimiser ma concentration et mon utilisation de mon don.
‹ résidence : chez Areo, sur le Chemin de Traverse.
‹ patronus : impossible à invoquer.
‹ épouvantard : un énorme serpent.
‹ risèd : Naz, l'amour de ma vie.
Voir le profil de l'utilisateur
mafalda weasleywhy does tragedy exist? because you are full of rage. why are you full of rage? because you are full of grief… grief and rage—you need to contain that, to put a form around it, where it can play itself out without you or your kin having to die. there is a theory that watching unbearable stories about other people lost in grief and rage is good for you—may cleanse you of your darkness. do you want to go down to the pits of yourself all alone? not much. what if an actor could do it for you? isn’t that why they are called actors? they act for you. you sacrifice them to action. and this sacrifice is a mode of deepest intimacy with your own life. within it you watch yourself act out the present or possible organization of your nature. you can be aware of your own awareness of this nature as you never are at the moment of experience. the actor, by reiterating you, sacrifices a moment of his own life in order to give you a story of yours.
Elle est devenue confiante: elle a l'impression de bien, trop, connaître l'Ines qu'Ines est devenue avec la guerre. La fille courageuse, pas cruelle mais féroce, qui ne lâchait rien, la gamine qui a pris les armes à l'âge de quinze ans, la gamine qui s'est battue sans relâche et qui, d'après son journal, a voyagé en France, en Espagne et partout en Europe pour trouver une solution. Une putain d'héroïne, Ines Selwyn, on devrait parler d'elle dans les livres, à la radio, dans les journaux. Tout le monde devrait entendre le nom de la gamine de sang-pure de bonne famille qui s'est rebellée et s'est insurgée pendant presque six ans, sans jamais s'arrêter pour souffler. Tout le monde devrait connaître son nom.
Sauf que bon, Ollie l'a tuée et a pris sa place. C'est drôle, d'ailleurs, parce qu'elle a été remerciée, pas particulièrement généreusement mais au moins, les Selwyn ont pu garder leur manoir ancestral et Areo n'a pas eu trop de problème pour avoir collaboré. Y'a toujours quelqu'un pour la reconnaître, lui donner un coup dans l'épaule, rire dans sa direction. Y'a toujours quelqu'un pour la reconnaître, et toujours Ines se presse avec un sourire gêné, parce que c'est une gamine féroce, courageuse, une héroïne, mais elle est humble, vous voyez, elle a pas trop le temps de s'arrêter pour qui que ce soit. Je veux juste retourner à une vie normale, a-t-elle dit à tout le monde.
Enfin, faut suivre hein, c'est Ollie qu'a dit ça.

Elle est devenue confiante: après avoir lu ses mémoires dans son carnet, elle a cru qu'elle pouvait tout savoir d'Ines. Mais elle est tous les jours prise de court par quelqu'un ou quelque chose, quand elle sort de l'appartement d'Areo ou lors qu'elle sort du manoir Selwyn. Areo veut l'inscrire au semestre prochain à l'école, au CEPAS. Mais déjà, elle n'arrive pas à gérer les poignées de main et les regards plein de reconnaissance des rares anciens collègues qu'elle croise dans la rue, ALORS RETOURNER À L'ÉCOLE?! Non merci, et puis Ines a déjà fait ses preuves sur le terrain.
Ouais, elle est devenue confiante, du coup garder la peau d'Ines pour faire ses emplettes, aujourd'hui, ça lui a semblé tout naturel. Elle devrait, pourtant, prendre le visage d'un anonyme, se balader sans ressembler à quiconque ni personne; mais peut-être que c'est par pêché d'orgueil, ou juste qu'Ollie ne se permet pas de réfléchir aujourd'hui. Elle a récupéré un peu de drogue de Kala, pour un prix exorbitant, et elle a moins de mal à se concentrer pour garder son apparence. De toutes manières, elle a juste décidé de cuisiner pour Areo aujourd'hui, elle doit juste acheter de quoi manger, ça ne va pas durer longtemps, vingt minutes au pire. Elle n'est officiellement plus malade, il est content, rassuré, elle est revenue crasher sur le canapé du salon, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Ines! ” Elle ne reconnait pas la voix. Ollie fait comme si elle n'avait rien entendu. “ Ines? Ines! Ines!! Oh shit. ” Mais la voix est impérieuse, pressante, et se rapproche; Ollie fait volte-face un peu brusquement. Merde. Elle a déjà vu cette meuf quelque part. Elle était rousse. Elle est plutôt physionomiste, Ollie (Métamorphomage nulle, mais pas inutile), et elle reconnait la gamine, elle était rousse avant. Sauf que bon, elle a pas eu le temps de lui demander son nom entre deux sortilèges destinés à la tuer. Dire qu'elle a pas réussi à tuer cette sale pétasse de petite gamine insignifiante de mer- “ hey! Oh my God, I can't believe it's you! ” rit-elle en prenant l'autre dans ses bras, une fois qu'elle est suffisamment proche et qu'elle a l'air suffisamment enthousiaste pour se laisser faire. L'a-t-elle vue à Pré-au-Lard? Se connaissent-elle beaucoup? L'autre a l'air d'être à peu près de son âge, ouais, elles doivent se connaître, même si Ines a passé pas mal de temps à l'étranger apparemment... et putain, ils étaient combien dans cette résistance? C'est quoi le pourcentage de chance pour qu'Ines connaisse l'autre rousse? Peut-être que c'est une Weasley. C'est pas Areo qui lui disait que tout le monde disait que tous les roux étaient des Weasley? Mais elle est plus rousse, là. Merde, putain, c'est chiant, elle sait pas- “ I'm sorry I didn't hear you, I was lost in my thoughts, I guess, haha. What's up? Damn, you look great! Your hair still looks reaaaaaally nice, elle tend une main, tripote une mèche, sourit encore plus largement. Love the colour. What have you been up to? ” demande-t-il avec un naturel tout Inesien, et toujours ce foutu grand sourire.

• • •

But you held your course to some distant war In the corners of your mind, From the second time around, The only love I ever found, Oh Olivia it's a long time coming Home at last, Were you safe and warm in your coat of arms With your fingers in a fist? Did you hear the notes, all those static codes In the radio abyss?
Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
avatar
‹ inscription : 26/08/2016
‹ messages : 934
‹ crédits : whorecrux (av), jiji (gif)
‹ dialogues : #996666


‹ âge : vingt-et-un (02/06)
‹ occupation : étudiante au CEPAS bientôt diplomée, membre de la War Victims Charity et VP de la Youth Doonist League
‹ maison : serpentard
‹ scolarité : 1994 et janvier 1999.
‹ baguette : mesure vingt-sept centimètres, est en bois de hêtre et contient une plume de phénix..
‹ gallions (ʛ) : 1800
‹ réputation : je suis une vraie weasley ou une fausse weasley selon que l'on regrette mon implication dans la résistance ou qu'on estime que je ne m'implique justement pas assez ; on trouve également que je suis une miss-je-sais-tout insupportable ainsi qu'une grande gueule qui braille sans cesse ; enfin nombreux sont ceux qui me voient comme une gamine qui aime trop jouer aux grandes. On se souvient également souvent de moi comme étant la fille qui a crisé quand on ne l'a pas nommée préfète.
‹ faits : je suis une Weasley de sang-mêlé puisque ma mère est une moldue, quoique par les temps qui courent ce n'est pas quelque chose qui se crie sur tous les toits. Il vaut mieux se munir de bouchons pour les oreilles si l'on veut passer du temps en ma compagnie. J'ai tendance à voler tous les livres qui me tombent sous la main peu importe que j'en connaisse le propriétaire ou pas. Je me suis inscrite au CEPAS pour passer BUSES et ASPICS à la fois avant de me lancer dans de grandes études de…je ne sais pas quoi.
Je suis la fan numéro un des Wand Direction.
‹ résidence : dans un studio dans le Londres moldu juste à côté du Chemin de Traverse.
‹ patronus : un poney shetland
‹ épouvantard : une colonie de cafards.
‹ risèd : sa famille, enfin réunie.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t5068-i-ll-recover-if-you-keep-me-a
Ines SelwynThe way you move is like a full on rainstorm and I'm a house of cards y ou're the kind of reckless that should send me running but I kinda know that I won't get far
So Miss Weasley what is it you want to do? ” Mafalda manque de s'étouffer sur le bonbon gentiment offert par la conseillère d'orientation du CEPAS. “ What do you mean? ” Fait-elle masquant vaguement sa bouche encore pleine du revers de la main.  “ Well, you know here at the CEPAS we take the professionnal future of our students very seriously, you should be doing a placement like the rest of your class mates every afternoon, but of course you know that we've arranged your schedule considering you intend to make up for two years and half worth of schooltime in about a semester.Yep that's me. L'étudiante se contente de hocher la tête quand elle voit que l'autre attend une réponse. “ So I called you here today so we can discuss your career plans and see if they're anything I can help you with. Maybe help you find a placement for the summer so you have an idea what to do before enrolling into the SAWL Center for higher education — if that's what you intend to do of course. ” Elle lui rend son sourire poli malgré les restes de caramel qui lui collent encore un peu aux molaires, mais elle ne sait pas vraiment quoi dire. En théorie elle veut continuer ses études, en théorie c'est pour ça qu'elle veut absolument passer ses ASPICs. Mais en pratique, elle n'a aucune idée de ce qu'elle veut faire in fine, donc elle ne sait pas si des études quelconques sont nécessaires. “ I appreciate that Ms but I don't know what it is I want to do just yet. ” Sourire poli, les doigts se dressent un peu sur les accoudoirs de sa chaise, elle pense l'entretien fini et s'apprête à se lever.  “ But I can help with that. Is there anything in particular you're good at? Or that you like? ” La question est tout de suite plus facile. “ During the war I learned a bit about medi-wizardry, so you know it seems like the obvious path, I had a very good mentor by the way — her name's Susan Dillinger, you probably heard of her. ANYWAYS, I just don't want to limit myself too much because I was fifteen when I got into it and well maybe I missing out on something else I might be good at. See that's what I want to so, something I'm good at, real good, the best. ” Sinon pas la peine de faire carrière.  “ Also something cool. Like I could be a mechanic for flying cars you know? Oh! Maybe Harry could teach me a few things I know he's got a flying motorcycle, same difference really — yes I mean Harry Potter I'm acquainted… ” Un peu plus que ça même puisqu'il est le père du futur bébé de sa cousine, donc il fait un peu partie de la famille - même si à en croire l'adoration que sa tante Molly a toujours eu à son égard il n'avait pas besoin de ça pour être à moitié Weasley. Ça veut pourtant pas dire qu'elle lui a beaucoup parlé dans sa vie. Son name-dropping ne semble pas trop impressionner la sorcière - peut-être qu'elle connaît aussi Harry ?  - Mafalda enchaîne donc: “ Anyways hm so… what do I like? Hm, talking, singing - oh singing! Maybe I could like sing professionally? - uh I like doing magic and I like reading and writing and you what? I did this thing, like I was part of Potterwatch a bit and stuff and like yeah journalism's cool maybe I could do that? ” Sans compter qu'elle adore donner son opinion, il n'y a qu'à voir son MSN. “ Hm maybe we could help you find a placement at the Daily Prophet or maybe you want to look into the new medias, since you like uh… talking. ”  L'idée de finir présentatrice télévision, quoique loin de ses ambitions de grande dame de la science magique ou autre prestigieux domaine, lui semble merveilleuse en cet instant, aussi elle hoche vigoureusement la tête. “ Ok so how about you come and see me again in a week or so after you've had some time to think about it? ” Nouveau hochement rapidement de la tête, mais cette fois surtout dû au regard lancé à sa montre. Ça fait bien trente minutes qu'elle est dans le bureau de la conseillère d'orientation et c'est pas que ce n'est pas drôle de rester au centre après la fin des cours, mais elle a mieux à faire.

À cause de son rendez-vous elle a raté le bus alors elle doit rentrer à Londres avec le vrai magicobus et ça l'agace parce qu'il n'arrive pas tout de suite et qu'en plus il fait trop d'arrêts, mais elle se voit déjà présentatrice sur une grande chaîne de MirrorTV et ça l'occupe pendant le trajet. Au diable les informations d'ailleurs, elle veut bien présenter une émission musicale sur Wizmusic si ça veut dire qu'elle peut rencontrer les Wand Direction. C'est leur nouveau single (What makes a witch beautiful) qu'elle fredonne allègrement en descendant sur le Chemin de Traverse pour faire quelques courses avant de rentrer chez elle. Si elle doit passer sur les écrans de tous les foyers sorciers de Grande-Bretagne, faut qu'elle songe à refaire sa garde robe. Elle manque presque de reconnaître le demoiselle qui lui passe devant au niveau de Flourish & Blotts ses cheveux d'ébènes claquant contre son dos. “ Ines! ” sa bouche a réagi avant le reste de son corps qui soudain se fraye un chemin dans la foule pour essayer de rattraper la silhouette qui s'éloigne. Elle n'a entrevu son profil que l'espace d'une seconde, mais “ Ines? Ines! Ines!! ” Elle est sûre désormais, la démarche, la chevelure soyeuse, le reflet surtout qu’elle aperçoit dans la vitre juste avant qu’enfin l’autre ne se retourne sont plus que suffisants. Elle la rejoint rapidement, un grand sourire peint sur les lèvres. “ hey! Oh my God, I can't believe it's you! ” Ines la prend dans les bras et Mafalda lui rend allègrement son étreinte, ravie de revoir son amie. C’était un peu tendu quand elles se sont quittées, mais ça, l’ancienne rouquine l’a déjà oublié, ou est prête à faire semblant en tous cas et puis, les retrouvailles sont suffisamment inattendues pour qu’elles puisse mettre leurs histoires des côtés. Surtout que c’était pas tellement négatif en soi, au contraire, juste un peu trop d’affection de la part de l’une peut-être. En fait elle a jamais été trop sûre Mafie, elle a juste eut un peu peur, comme à chaque fois qu’elle a l’impression qu’on l’aime un peu trop. Mais là c’est pas bizarre de la prendre dans ses bras, c’est normal. “ I'm sorry I didn't hear you, I was lost in my thoughts, I guess, haha. What's up? Damn, you look great! Your hair still looks reaaaaaally nice. Love the colour. What have you been up to? ” C’est pas courant les compliments sur ses cheveux - généralement elle reçoit plutôt des critiques à la gueule et même si elle dit qu’elle s’en fout et qu’elle n’a encore aucune intention de revenir à son roux d’origine, ça fait plaisir quelques mots positifs et elle est aussitôt mise de très bonne humeur. “ Not much, just school. Hey! Wanna grab a drink? I’d offer ice-cream but it’s a little cold for that, maybe. It’s so nice to see you it’s been so long, under what rock have you been hiding? ” Elle la prend par le bras, comme avant quand leur amitié était encore en bonne voie, avant qu’elle n’ose plus trop, avant qu’elle ne sache plus où se mettre. “ I did hear you got a medal as well, but what are you doing with your life now? ” Pourquoi elle n’est pas au CEPAS elle aussi ? Ines et son ambition auraient du revenir en cours avec Mafalda pour passer les examens ratés à cause de la guerre et se lancer dans une grande carrière.

• • •

If we make it out alive, from the depths of the seas compass points you anywhere closer to me. Where you are, I will be, miles high, in the deep. Where you are, I will be, anywhere, in between. I will take the pieces, put them back together even when the grass isn't green enough taking all the branches, build ourselves a mansion love you in the ways that you needed love


gone but never forgotten  graouh :
 
Revenir en haut Aller en bas

HUNTED • running man
avatar
‹ disponibilité : always.
‹ inscription : 12/01/2017
‹ messages : 472
‹ crédits : blue comet, tumblr, mashrou leila.
‹ dialogues : #D1A271 pour ollie, salmon pour ines.


‹ liens utiles :

rolf ft. ryan gosling, astoria ft. lily collins, theodore ft. dylan o'brien, édouard ft. bob morley, neville ft. daniel sharman, elijah ft. chris evans, ambroise ft. sen mitsuji, alexander ft. alfie enoch, olivia ft. emeraude toubia, brienne ft. natalia dyer, dean ft. john boyega, gregory ft. alden ehrenreich, priscilla ft. daria sidorchuk, charles ft. james norton, hwan ft. vernon choi, jay ft. gong yoo, hiram ft. abel tesfaye, adidja ft. reece king.


‹ âge : vingt-six (20/05)
‹ occupation : en fuite.
‹ maison : serpentard
‹ scolarité : 1987 et 1995.
‹ baguette : est celle d'Ines, courte et souple, composée de bois de chêne et ayant en son coeur une plume de phénix.
‹ gallions (ʛ) : 708
‹ réputation : je suis un peu perturbée. Manipulatrice, j'ai un humour plus que douteux mais j'étais un bon petit soldat côté Mangemort durant la Guerre. Je trolle le Gouvernement sur MSN et personne ne sait vraiment où je suis. Ines est quant à elle héroïne de guerre, jeune femme volontaire et utile qui a ramené de nombreux sorciers étrangers pendant la Guerre, et qui se faisait appeler Shrimp parmi les Pacifistes.
‹ particularité : métamorphomage, et un peu pas très douée dans le domaine. Je suis aussi maudite. La malédiction, au lieu de me nourrir en magie comme avant, draine ma magie et mon énergie vitale progressivement.
‹ faits : je suis la fille d'un Auror respecté, et la soeur adoptive d'un autre. J'étais Briseuse de Sorts mais après une mauvaise altercation avec un artefact de magie noire, je me suis tournée vers les arts obscurs pour ne jamais en revenir, allant jusqu'à prendre la Marque lors de ma quête de pouvoir.

Je suis désormais en fuite, prenant l'apparence de la petite soeur d'un ancien ami à moi pour qu'il me protège. Mon faux nom est Ines Selwyn, une héroïne de la guerre. Je me drogue à l'Aderall pour optimiser ma concentration et mon utilisation de mon don.
‹ résidence : chez Areo, sur le Chemin de Traverse.
‹ patronus : impossible à invoquer.
‹ épouvantard : un énorme serpent.
‹ risèd : Naz, l'amour de ma vie.
Voir le profil de l'utilisateur
Il n'y avait pas de note sur elle dans le carnet d'Ines. Et pourtant, Dieu seul savait à quel point Ines était une pipelette, dans ce putain de carnet qu'Ollie a mis plusieurs jours à décrypter, entre sa petite écriture parfois inégale — les mots écrits à la vite n'étaient pas rares, en mouvement, dans un moyen de transport... aucun moment ne semblait trop prosaïque pour ne pas être écrit — et l'épaisseur insoupçonnée du bouquin, apparemment enchanté pour paraître plus fin. Tout ça sans compter l'intérêt tout relatif qu'Olivia avait à la lecture, depuis quelques années: à quoi bon lire quand le pouvoir était déjà portée de main, de doigt plutôt littéralement? En parlant de celui-ci, les drogues que lui avait procurées Kala avaient un peu calmé ses besoins de pouvoir et de contrôle, mais elle ressentait encore, parfois, la marque de l'anneau et son emprise sur lui, lui qui voulait se nourrir de sa Magie Noire autant qu'il voulait lui en donner. La malédiction ne la lâchait pas. Avant, Olivia s'en réjouissait: presqu'autant que la Marque, la malédiction lui avait permise de devenir une meilleure sorcière, puissante et composée, une bien meilleure sorcière qu'elle ne l'avait été avant. Mais maintenant? Maintenant, c'était plus une épine dans son pied qu'autre chose: les migraines sont infernales, les montées de fièvre intermittentes et surtout, elle a peur qu'on retrouve sa trace avec cette Magie Noire...
Bref. Avant, elle avait besoin de lire pour survivre, pour apprendre, pour être plus forte. Maintenant, plus besoin. Autant dire que ça l'a fait chier, de décrypter les quelques centaines de pages écrites par Ines depuis le milieu de ses études à Poudlard. Un cadeau d'Areo, ce carnet, bien entendu. Bien entendu, bien entendu, bien entendu. Elle a beaucoup sauté du début, pour se focaliser sur les derniers évènements, la Guerre surtout. Oh, Ines. Ines, Ines, Ines. Si... si Ines. Elle se souvient de la gamine insupportable. Elle a découverte l'adolescente et la jeune adulte sans comprendre. Les surnoms Insurgés à chaque page, les références connues d'elle-seule, les abréviations complexes n'ont jamais appartenu qu'à elle. Ollie ne saura jamais vraiment qui a été Ines. Mais elle peut la fabriquer de toutes pièces.

C'est ce qu'elle fait chaque jour. Elle connait son écriture par coeur mais est bien incapable de la refaire parfaitement: “ I broke my hand in France. ” Ines ne se souvient plus de ce moment-là d'il y a longtemps parce qu'Olivia ne l'a jamais su: “ I don't know, I- it might have gotten lost with the rest, ” en référence à un sortilège de Confusion particulièrement puissant reçu un jour.
Et les seules vérités. “ I don't remember. I don't want to talk about it. It was a long time ago. I love you, Ari. Thank you.

Impossible d'inventer un nom à la gamine qui lui fait face tout de même.  “ Not much, just school. ” Allez, tant mieux, la bise: “ Oh coo-- Hey! Wanna grab a drink? ” Non, non, alors en fait: “ Actua-- I’d offer ice-cream but it’s a little cold for that, maybe. It’s so nice to see you it’s been so long, under what rock have you been hiding? ” Mais elle ne s'arrête jamais de parler, celle-ci? C'est quoi son nom? Est-ce qu'il y a une manière polie de lui demander son nom alors qu'elles se connaissent et viennent de s'enlacer? Le top, serait qu'Ollie trouve le surnom insurgé de la gamine en face d'elle. Elle pourrait recouper les informations du livre, elle connait un sortilège à utiliser comme index pour les cas comme ça, les gros volumes barbants... “ I did hear you got a medal as well, but what are you doing with your life now? ” Super, elles vont papoter de leurs vies maintenant. Ollie pensait sincèrement qu'en devenant un génie du mal portant la Marque, elle allait enfin pouvoir éviter le small talk...

Elle n'a jamais eu trop d'amis filles, réalise-t-elle brutalement, quand elle se rend compte qu'elle ne sait pas trop comment agir face à la blonde. Elle a toujours eu... Ben, puis Duncan, puis Areo, puis Nazir, et pas vraiment d'amis. Pas vraiment de filles, en fait. C'est nul, les filles. Alors Ollie agit comme elle a lu dans les livres ou dans les couloirs de Poudlard, les meufs qu'elle considérait superficielles et nulles et stupides qui faisaient les yeux doux à Areo et qu'elle détestait; elle enroule un bras autour de celui de la blonde le plus proche, dégage ses cheveux d'un mouvement naturel en se mettant à marcher vers le café le plus proche. Elle pourrait peut-être la convaincre de prendre à emporter... “ Not much, to be honest: Areo — my brother — wants me to stay in bed most days! I got pretty hurt at Hogsmeade but I'm fine now, ” elle lui tapote le bras comme pour la rassurer. Elle est carrément morte à Pré-au-Lard. Disons qu'elle se porte bien, oui. “ I'm sorry for flying under the radar, I've just been... I don't know, kinda depressed. ” Elle lui offre un petit sourire. Pour être honnête? C'est pas tout à fait faux. Autant Ollie s'en fiche comme d'une guigne que le Lord soit mort, autant ça l'emmerde vraiment que sa Magie Noire ne coure plus dans ses veines à travers la Marque. “ What about you? You're signed up at CEPAS, then? Damn, that must be something... I don't know how you do it. Going back to a normal life, so soon... ” Elle a l'air si rêveuse, Ines. Si pensive, soudainement, et elle se reconcentre avec un frisson sur la... blonde. Il faut qu'elle trouve un moyen d'entendre son nom. Le café. Le café! “ Granted, it's cold outside, but how would you feel about a walk? We can just have some take away coffee...? Ari had me stay in for so long, I feel like I need to walk some more today, haha!

• • •

But you held your course to some distant war In the corners of your mind, From the second time around, The only love I ever found, Oh Olivia it's a long time coming Home at last, Were you safe and warm in your coat of arms With your fingers in a fist? Did you hear the notes, all those static codes In the radio abyss?
Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
avatar
‹ inscription : 26/08/2016
‹ messages : 934
‹ crédits : whorecrux (av), jiji (gif)
‹ dialogues : #996666


‹ âge : vingt-et-un (02/06)
‹ occupation : étudiante au CEPAS bientôt diplomée, membre de la War Victims Charity et VP de la Youth Doonist League
‹ maison : serpentard
‹ scolarité : 1994 et janvier 1999.
‹ baguette : mesure vingt-sept centimètres, est en bois de hêtre et contient une plume de phénix..
‹ gallions (ʛ) : 1800
‹ réputation : je suis une vraie weasley ou une fausse weasley selon que l'on regrette mon implication dans la résistance ou qu'on estime que je ne m'implique justement pas assez ; on trouve également que je suis une miss-je-sais-tout insupportable ainsi qu'une grande gueule qui braille sans cesse ; enfin nombreux sont ceux qui me voient comme une gamine qui aime trop jouer aux grandes. On se souvient également souvent de moi comme étant la fille qui a crisé quand on ne l'a pas nommée préfète.
‹ faits : je suis une Weasley de sang-mêlé puisque ma mère est une moldue, quoique par les temps qui courent ce n'est pas quelque chose qui se crie sur tous les toits. Il vaut mieux se munir de bouchons pour les oreilles si l'on veut passer du temps en ma compagnie. J'ai tendance à voler tous les livres qui me tombent sous la main peu importe que j'en connaisse le propriétaire ou pas. Je me suis inscrite au CEPAS pour passer BUSES et ASPICS à la fois avant de me lancer dans de grandes études de…je ne sais pas quoi.
Je suis la fan numéro un des Wand Direction.
‹ résidence : dans un studio dans le Londres moldu juste à côté du Chemin de Traverse.
‹ patronus : un poney shetland
‹ épouvantard : une colonie de cafards.
‹ risèd : sa famille, enfin réunie.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t5068-i-ll-recover-if-you-keep-me-a
Les retrouvailles avec Ines pourraient être vraiment bizarre, mais ce sont peut-être les retrouvailles les plus normales que Mafalda a eu de puis longtemps, depuis la guerre qui en a pourtant entraînée beaucoup. Avec sa famille c’était évidemment bizarre et tendue, avec certains amis laissés derrière aussi, mais peut-être justement parce qu’Ines elle l’a pas laissée elles ont juste été entraînées dans ses sens différents, ce n’est pas bizarre du tout, même si à l’époque Mafalda n’était pas très à l’aise en sa présence, parce qu’elle avait peur de lui donner l’impression que les sentiments qu’elle croyait qu’Ines avait à son égard étaient réciproques — compliqué tout ça, elle-même n’est pas très sûre de comprendre. Mais elles se sont enlacées et juste comme ça Mafalda l’adopte de nouveau et ça semble partagé comme sentiment cette fois parce que qu’Ines la prend par le bras et en l’entraînant vers un café semble avoir tacitement accepté sa proposition. “ Not much, to be honest: Areo — my brother — wants me to stay in bed most days! I got pretty hurt at Hogsmeade but I'm fine now” Mafalda se souvient d’Areo, enfin elle ne l’a jamais rencontré, mais elle se souvient qu’Ines lui en avait déjà parlé — pas mal pour se moquer d’un truc qu’il avait l’habitude de faire et qui lui revenait soudain, parfois pour avouer qu’il lui manquait son frangin. Elle se tend un petit peu et fronce les sourcils en entendant parler de sa blessure, mais elle a l’air en forme et lui tape gentiment le bras pour la rassurer et elle reprend son petit sourire satisfait. “ I'm sorry for flying under the radar, I've just been... I don't know, kinda depressed. ” Le sourire se transforme en petite moue. Mafalda de son côté a préféré s’enfoncer dans le déni de toutes les sales choses qu’elle a vu et de toutes les pertes qu’elle a essuyé, la guerre est finie, il faut sourire, point final et du coup c’est pas qu’elle manque fondamentalement d’empathie, mais ça l’embête un peu (beaucoup) quand les autres mentionnent le fait qu’ils le vivent pas aussi bien. “ What about you? You're signed up at CEPAS, then? Damn, that must be something... I don't know how you do it. Going back to a normal life, so soon... ” Bas en fait c’est très simple, suffit de s’inscrire, suffit de vouloir se plonger dans autre chose, quand on se retrouve soudain avec plein de temps sur les bras et aucun plan de carrière et cinq ans de retard à l’école. Elle n’a jamais été du genre à rester les bras ballants et puis surtout, vu qu’elle ne voulait pas penser à la guerre, elle avait bien besoin de se jeter corps et âmes dans autre chose. De toute façon les études ça a toujours été son truc et comme elle ne peut pas accéder au SAWL Center sans ses BUSES et ASPICs, la décision est vite prise. “ Granted, it's cold outside, but how would you feel about a walk? We can just have some take away coffee...? Ari had me stay in for so long, I feel like I need to walk some more today, haha! Sounds fair, Mafalda hoche la tête, de toute façon elle est bien couverte et puis c’est assez raisonnable comme requête, elle aussi deviendrait folle si on la laissait alitée pendant trop longtemps.

Sure thing babe. I know this park were we could go for the walk, it’ll be less crowded than Diagon Alley, gosh there’s so many people here you’d think it’s the sales or something ” Elle secoue la tête en riant alors que justement un coude manque de s’enfoncer dans ses côtes, heureusement elles arrivent devant la porte du café le plus proche — Mafalda les a tous essayé et ils se valent tous à son sens — et elle la pousse pour s’extirper de la foule. Il n’y a étonnement pas beaucoup de queue et elle a à peine le temps de se décider que son tour est déjà là. “ Hazelnut Latte with an extra vanilla shot please. Sure love can I have a name?Mafie, M-a-f-i-e.” Et déjà il se retourne vers sa voisine, Ines qui passe commande à son tour et puis Mafalda pose suffisamment de gallions pour payer leur deux boissons. “ Come on, it’s the least I can do for an old friend.” Un petit clin d’œil et de toute façon l’argent est déjà encaissé et elles se dirigent vers l’autre comptoir pour récupérer leurs boissons déjà prêtes. “ Ugh look they wrote Mafie, with a “y” you’d think me shortening Mafalda down to Mafie and spelling it out-loud would be enough aye?” Elle roule des yeux et attrape le bras d’Ines pour l’entraîner dehors puis dans une ruelle, puis, dans une autre jusqu’à arriver dans un petit parc sorcier à l’écart du reste où elle ralenti enfin l’allure et se met à souffler sur son latte. “ So yeah I’ve signed up at CEPAS and had just today the most boring meeting you can imagine with a guidance cancellor, like apparently everyone already knows what they want to do with their lives but I don’t and like that’s a huge issue or what not. Anyways hey! maybe you can help, ok? Like you know me quite well, right? So I was thinking maybe I should like send a letter to Wand Direction’s Management, ask if I could intern — yes cause I need to find a placement for the summer, did I not mention? and I thought it’d be lovely to work with them. Do you like them by the way? Aren't they so exciting? I love boybands ” elle a moins honte de le dire devant Ines que devant les trois quart de ses autres relations, sûrement parce qu'elle s'imagine que c'est tout pareil pour elle. “ I’m very used to them from the muggle world of course, I think it’s the first one in the wizarding world - well in Britain anyways - so they’re like already making history. Who’s your favourite? Wait! Let me guess.” Elle étudie Ines du regard des pieds à la tête et avale en même temps une gorgée de sa boisson encore trop chaude. De sa main libre elle claque des doigts. “Leo. You’re a Leo girl it’s written all over you.” Elle sourit et songe à lui laisser le temps de répondre, mais: “ But then, ok, what do you think about his so-called girlfriend, that Lexie girl from MFactor? D’you think it’s legit? Don’t you think maybe she only got through the auditions because she’s with him, such nepotism, it’s disgusting. Who do you support on MFactor by the way? Do you watch at all? Who am I kidding, who doesn't?” Même elle qui est incroyablement frustrée de ne pas faire partie des chanceux candidats de l’émission regarde religieusement, sa fierté ne se manifestant que pour l’empêcher de voter. Nouveau claquement de doigt. “ Scylla. I can tell. She’s cool though so no judgement on my part ha!” Et elle avale une nouvelle gorgée de latte, plus longue maintenant que ça ne lui brûle plus la gorge. “This is good want to try it?” Et elle tend son gobelet à Ines le plus naturellement du monde, comme si elle ne venait pas tout juste de la noyer sous les paroles. Mais Ines doit avoir l’habitude, ou du moins elle l’a eu à un moment donné, quand elles étaient encore très proches et que même avec sur les camps d’insurgés Mafalda trouvait moyen de jacter non-stop.

• • •

If we make it out alive, from the depths of the seas compass points you anywhere closer to me. Where you are, I will be, miles high, in the deep. Where you are, I will be, anywhere, in between. I will take the pieces, put them back together even when the grass isn't green enough taking all the branches, build ourselves a mansion love you in the ways that you needed love


gone but never forgotten  graouh :
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

mafines | what can you know about a person?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le premier rpg/3rd person shooter de 40k: space marine!
» you're my person, you ll be my person (eliott)
» •Crows Zero•
» Nou di ke se mantalite ki fè nou an reta. Eske se pa kilti nou pito?
» Can't Blame White People.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Oh England my lionheart”
heroes always get remembered
 :: Monde sorcier; somethin' powerful :: Londres :: Chemin de Traverse
-