Partagez | .

sujet; Slevin #SonOfABitch
MessageSujet: Slevin #SonOfABitch   Ven 27 Jan 2017 - 0:17

Invité
Invité
Slevin Gallagher I see the strings that control the systems I can do anything with no assistance
❝ We're running in circles again ❞War Heroes ; Inventé

☇ pseudo complet & surnom(s) ; Slevin. Son prénom a été choisi par sa mère, en mémoire d'un de ses ancêtres apparemment, mais il ne s'y est jamais assez intéressé pour vérifier si c'était vrai.
Gallagher Le nom d'une très ancienne famille de sang purs irlandaise qui a été bien obligée de se mélanger avec le temps.
Slevin n'a pas de surnom en dehors de Slev' que seul son grand frère utilise et certains de ses collègues ont tendance à l'appeler l'enfoiré où le fils de p...

☇ naissance ; Le 12 juin 1966 à Kilkenny.  Il a donc 37 ans.
☇ ascendance; Sang-mêlé.
☇ métier ; Directeur du département de la régulation des créatures magiques.
☇ camp ; De base et du fait de ses convictions, Slevin se considérerait comme un traditionaliste mais étant donné ses ambitions et qu’il se verrait bien lui-même ministre il vaut mieux le considérer comme moderniste à présent.
☇ réputation ; Manipulateur, fils de p..., enfoiré, pourriture, voilà les termes qui reviennent le plus souvent quand on demande à ses collègues ce qu'ils pensent de Slevin. De son côté, il se considérerait plus comme un opportuniste.
Il a également la réputation d'être assez sanguin, de pouvoir démarrer au quart de tour quand on le cherche un peu trop, même s'il s'est bien calmé avec les années.
En fait, le terme qui collerait le plus à Slevin est certainement ambitieux. Il est prêt à tout pour atteindre ses objectifs, quitte à se faire détester par tous.

☇ état civil ; Célibataire. Slevin ne s’est jamais engagé dans de longues relations et préfère enchaîner les conquêtes plutôt que de se coincer dans une relation de couple.
☇ rang social ; Membre du gouvernement.
☇ baguette ; 23cm, bois de bouleau et contient un crin de licorne.
☇ épouvantard ; Lui-même trainé dans la boue, traité comme un moins que rien.
☇ risèd ; Lui-même en ministre de la magie.
☇ patronus ; Un coyote.
☇ particularités ; Occlumancie.
☇ animaux ; Une husky nommé Smoke. Il n’a pas de hibou et utilise ceux du ministère quand il en a besoin.
☇ Avis sur la situation actuelle :
Que dire sur la situation… Pour Slevin, la fin de la guerre n’a pas changée grand-chose à sa situation à lui. Il est toujours à la tête de son département et ne semble pas prêt de le quitter. Alors bien sûr il est heureux de la défaite du Lord mais d’un autre côté, cette situation pourrait l’empêcher de continuer à grimper les échelons comme il l’avait fait au cours des dernières années. Le nouveau gouvernement ne semble pas aussi corruptible que l’ancien, ce qui avouons le, pourrait être gênant.

☇ Infos complémentaires ; Famille/enfance Slevin est le deuxième (et dernier) enfant de la famille Gallagher. Son grand frère, Cilian, de sept ans son aîné est auror. Et s'ils étaient proches quand ils étaient plus jeunes, ce n'est plus du tout le cas actuellement, Slevin l'accusant d'avoir toujours été le favori de leurs parents.
Ses parents sont morts lors d'un incendie, début 2004 et il n'a plus aucun contact avec le reste de sa famille, répartie un peu partout en Europe.
Poudlard Slevin a été réparti à Serpentard, un choix logique compte tenu de ses ambitions mais choquant pour ses parents qui pensaient qu'il serait envoyé à Gryffondor comme son grand frère. C'est à là bas qu'il a fait la connaissance de Lyanna St John qui est tout de suite devenue sa rivale, la femme à battre absolument, sa meilleure ennemie en somme.
Il a toujours été un excellent élève, obtenant d'excellents résultats tout le long de sa scolarité, sa rivalité avec Lyanna aidant beaucoup.
Il a fait parti de l'équipe de Quidditch de Serpentard de sa seconde à a dernière année au poste de poursuiveur et a excellé à ce poste.
Ministère Il est entré au ministère dès la fin de son tour du monde annuel à la fin de ses études à Poudlard et a été embauché au département de régulation des créatures magiques. Il a rapidement gravit les échelons et a profité de la guerre et de la direction du Lord pour se faire bien voir et accéder au poste de directeur du département.
Les piti trucs cool à savoir Slevin est occlumens depuis son entrée au ministère et maîtrise très bien son don malgré son côté sanguin qu'il a -pour le moment- toujours réussi à maîtriser. Il a vraiment deux visages, celui froid qu'il peut avoir au ministère et un visage beaucoup plus émotif dans le privé.
C'est un fumeur occasionnel, il garde constamment un paquet sur lui mais ne fume que lorsqu'il en a vraiment besoin, la plupart du temps quand il est énervé.
Il adore la musique moldue, plus que la musique sorcière et est un grand fan de punk et de rock, et plus particulièrement irlandais
Il a un chien, une husky du nom de Smoke. C'était un cadeau qu'il avait offert à l'une de ses ex petites amies mais qu'il a été obligé de récupérer après leur rupture.
Il n'est pas particulièrement à l'aise avec une baguette. Il sait s'en servir pour se défendre mais il est bien plus à l'aise avec les mots ou à la rigueur avec ses poings.

❝ Nothing compares to you ❞Deux mots sur l'IRL

Appelez-moi Captain Indécis/Antoine. J'ai 26 ans, je viens de France/Alsace et j'ai connu le forum via DC de Duncan Rosebury.. Si tout va bien vous me verrez connecté(e) 7 jours sur 7. Pour les scénarii uniquement : j'ai l'aval du créateur concernant ma fiche [] oui / [] non. Un dernier mot ? Euh là comme ça non.

Approuvé par le Ministère de la Magie


Dernière édition par Slevin Gallagher le Jeu 2 Fév 2017 - 18:45, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Slevin #SonOfABitch   Ven 27 Jan 2017 - 0:17

Invité
Invité
It Goes in One EarAnd it goes In One Ear, And right out the other, People talkin' shit but you know I never bother
❝ The First Cut is the Deepest1976 & Kilkenny

« J’avais pas besoin de ton aide. » Cilian lâcha un petit rire et passa son bras autour des épaules de Slevin. « Dis pas n’importe quoi, ils t’auraient cassé en deux. » Le plus jeune poussa un soupir dédaigneux et se renfrogna un peu plus après s’être essuyé sa lèvre en sang d’un revers de manche. « Je suis assez grand maintenant, je sais me battre tu sais. » Le bras de son frère se serra un peu plus. « Oh ça je sais que tu sais te battre ! Mais j’allais pas te laisser tout seul Slev’ ils étaient un peu trop nombreux. Même pour toi. » Slevin renifla bruyamment et hocha faiblement la tête. Il savait qu’il n’aurait aucune chance au final, après tout il s’était retrouvé seul face à quatre grands mais il en voulait un peu à son frère d’être intervenu. Il n’aimait pas quand il le protégeait comme ça. Il voulait lui faire comprendre qu’il pouvait se débrouiller tout seul.

« Mais c’que j’ai fait avec le ballon… » Le regard de Cilian se fit plus soucieux. « Ça veut dire que j’suis comme toi et maman ? » « Je crois bien ouais. » Un sourire fier étira les lèvres du plus jeune et il accéléra le pas, entraînant son frère avec lui. Il avait vraiment hâte de raconter ça à ses parents. Il était fier d’être un sorcier comme Cilian et sa mère. Il allait lui aussi avoir une baguette, aller à Poudlard et être envoyé à Gryffondor. Il pourrait jouer au Quidditch et devenir un grand sorcier.
Il était sûr que ses parents seraient fiers de lui aussi.  

Ils arrivèrent rapidement à leur maison et Slevin manqua d’enfoncer la porte en l’ouvrant rapidement pour se jeter dans la cuisine où se trouvaient leurs parents en hurlant. « Maman ! Maman ! J’suis comme toi et Cili’ ! J’suis aussi un sorcier ! » Sa mère lâcha l’assiette qu’elle était en train de laver et se retourna vers lui avec de grands yeux alors que son père assit à table posait son journal. « Oh mon chéri mais qu’est ce qu’il t’est arrivé ? » Il se raidit légèrement quand elle s’avança vers lui pour prendre son visage dans ses mains avant de se rappeler qu’il avait été passé à tabac par les autres garçons. « J’me suis battu avec des grands parce que j’ai fait de la magie. » Sans libérer son visage elle tourna un regard sévère vers Cilian qui venait d’entrer dans la cuisine. « Et tu n’aurais pas pu intervenir toi ? » « Mais je suis intervenu ! Il serait dans un état bien pire si j’étais pas intervenu crois moi. » Sa mère soupira bruyamment et se releva en hochant négativement la tête. « Tu as vraiment le don pour t’attirer des ennuis Slevin. » « Mais c’est pas grave maman ! J’te dis que je suis un sorcier aussi ! » Elle lui posa une main sur l’épaule. « Oui c’est très bien mon grand. Va dans la salle de bain pour te nettoyer maintenant, j’arrive pour te soigner d’accord ? » Les yeux du plus jeune s’écarquillèrent et il sentit sa colère commencer à monter. « Mais maman ! » « Ne réponds pas à ta mère Slevin ! File dans la salle de bain maintenant. » Il tenta de les amadouer en leur lançant un regard implorant pendant un instant mais se résigna et sortit de la cuisine en traînant des pieds, la tête basse.

Pourquoi est ce qu’ils ne comprenaient pas ? Tout ce qu’ils voyaient c’était qu’il s’était battu alors qu’il leur avait dit qu’il était un sorcier comme eux. C’était comme s’ils s’en fichaient. Pourquoi est ce qu’ils ne réagissaient pas comme quand Cilian avait découvert ses pouvoirs ? Il se souvenait encore de la joie de ses parents quand ils l’avaient appris. Pourquoi est ce que ça ne se passait pas de la même manière ?

Can't Keep it InMars 1979 & Poudlard

« Mais que s’est-il passé monsieur Gallagher ? » Slevin tourna la tête vers Slughorn, lui lançant un regard perdu. « C’est St John… J’allais vers les anneaux et elle m’a envoyé le cognard dessus. » Le professeur lui lança un regard choqué. « Vous en êtes bien sûr ? » Slevin roula des yeux en soupirant. Cette question confirmait ce qu’il se disait, Slughorn était complètement à l’ouest. Bien sûr qu’il en était sûr, il savait qu’elle l’avait fait délibérément. Elle l’avait fait parce qu’elle ne pouvait pas supporter qu’il soit meilleur qu’elle dans un domaine et avait préféré l’envoyer à l’infirmerie plutôt que de devoir l’admettre. « Evidemment que j’en suis sûr professeur ! Je l’ai vue frapper dans ma direction ! » Le capitaine de l’équipe hocha faiblement la tête, appuyant ses propos. « Oh Merlin. Heureusement, vous vous en êtes tiré sans trop de dégâts. » Sans trop de dégâts… Il l’avait quand même prit en pleine tronche le cognard et était tombé de son balai. Il aurait pu y rester. Donc oui, dire sans trop de dégâts était un doux euphémisme...

La porte s’ouvrit sur St John qu’il accueilli avec un grand sourire. Elle allait payer. « St John, je ne m’attendais pas à un geste si… dangereux de votre part. » « J’ai mal visé, ce n’était pas intentionnel. » Il fit mine de s’étouffer en toussant dans son poing et ne put se retenir de sourire de plus belle en voyant le regard noir de la jeune femme.
« Tu plaisantes, St John ? Tu t’es délibérément tournée vers Slevin. T’as failli le tuer. » Il hocha vivement la tête tout en affichant un regard de cocker. « Ce n’était pas intentionnel. » « Vous vous êtes excusée auprès de votre camarade blessé ? » Le regard du brun s’illumina et il retrouva un minimum de sérieux mais afficha tout de même un sourire goguenard à sa camarade de maison. Il allait adorer entendre ça. « Alors faites. Je vous collerai pour le reste de la semaine et informerai vos parents. » Joanne se tourna vers lui. « Désolée pour le cognard. » Oh non, elle n’allait pas s’en tirer comme ça, en lui balançant ses excuses de cette manière là. Slevin se pencha en avant et porta une main à son oreille tout en soufflant un. « Pardon ? J’ai mal entendu. » D’une voix presque gênée, essayant de masquer son sourire. « Ô Gallagher, je suis navrée du petit incident qui a eu lieu sur le terrain. Ce n’était pas intentionnel. » Elle termina par un petit sourire et papillonna des yeux, accentuant l’amusement du brun qui hocha humblement la tête en lâchant un. « Je suis grand prince, je te pardonne. » Slughorn reprit dans la foulée sans laisser le temps à Joanne de répliquer. « Histoire réglée, c’est merveilleux. Laissons monsieur Gallagher tranquille maintenant. Allons, allons. » Il envoya un clin d’œil à Joanne quand elle commença à se diriger vers la sortie avec Slughorn et leur capitaine et ne put retenir un ricanement quand elle lui fit un geste obscène juste avant que les portes ne se referment dans son dos.

Il se laissa retomber sur son lit et croisa un bras sous sa nuque en soupirant de contentement.
Il allait le payer, il le savait. Il y aurait un moment où Joanne se vengerait de lui et de manière très… Démonstrative, il en était persuadé.
Mais il adorait ça.

Back in Town1985 & Kilkenny

Le transplanage déposa Slevin sur le parvis de la maison et il resta un moment immobile, le regard posé sur la porte d’entrée, perdu. Ça faisait plus d’un an qu’il n’était pas venu.
Il avait passé une année entière à voyager, parcourir le monde sans remettre un pied en Irlande et il se retrouvait là, devant la maison de ses parents sans oser y frapper.

Prenant finalement son courage à deux mains, il prit une grande inspiration et frappa à la porte. Quelques secondes passèrent, accentuant un peu plus son malaise avant que la porte ne s’ouvre finalement sur. « Cilian ? » Son grand frère l’observa des pieds à la tête avant qu’un grand sourire n’éclaire son visage et qu’il ne lance un. « Le retour du fils prodigue hein ? » Il le prit subitement dans ses bras, le serrant contre lui et Slevin mit un instant à répondre à son geste, surprit par cet élan d’affection. « Ça fait un bail ! » Slevin répondit par un simple. « Ouais. » Et son frère le libéra finalement de son étreinte pour le laisser entrer.

Ils se dirigèrent vers le salon où se trouvaient leurs parents qui se levèrent à l’unisson pour embrasser Slevin. « Ça fait longtemps qu’on ne t’a pas vu. J’ai cru que tu nous avais oublié. » Il leva les yeux au ciel et embrassa sa mère sur la joue en grommelant d’une voix gênée. « Maman… Tu sais bien que j’étais en voyage. » « Ce n’est pas une excuse jeune homme. Va t’asseoir, je vais faire du thé. » Il s’installa sur le fauteuil face au canapé où étaient assis ses parents alors que Cilian s’asseyait sur l’accoudoir, attendant que sa mère ne revienne pour pouvoir leur raconter son voyage.

____________________

« Et puis j’ai transplané ici et me voilà ! » Il se réinstalla un peu plus confortablement dans le fauteuil, un grand sourire aux lèvres et passa son regard sur les membres de sa famille. « Et ben… T’en as vu des choses. » Il acquiesça silencieusement. On pouvait dire ça ouais. Est ce qu’il était déçu de la réaction -ou plutôt de l’absence de réaction- de ses parents ? Oui. Il s’était fait à l’idée qu’il ne parviendrait jamais à impressionner ses parents mais qu’ils montrent si peu d’enthousiasme à son récit le décevait profondément.

« Et… Tu as des projets sinon ? » Il posa son regard sur sa mère, fronçant légèrement les sourcils. Des projets ? « Parce que faire le tour du monde c’est bien beau mais il va bien falloir que tu te poses un peu au bout d’un moment. Que tu construises ta vie. » Il roula des yeux et poussa un soupir déçu.
Bien sûr.
« J’ai déjà des projets ouais. J’ai postulé au ministère et il y a de grandes chances que je puisse travailler à la régulation des créatures magiques. » « Ah… » Il fusilla son père du regard. Ah ? C’était tout ce que ça leur inspirait ? Il s’était vraiment fait des films en revenant ici. Il aurait mieux fait de continuer à faire le mort, ç’aurait été bien mieux comme ça. « C’est très bien mon chéri mais ce n’est pas très… » « Très quoi ? Ambitieux ? Intéressant ? » « Ce n’est pas ça Slevin mais Cilian a été nommé chef d’équipe au bureau des aurors tu sais alors c… » Slevin balança sa tête en arrière en ricanant. « Bah bien sûr. J’avais oublié que je passais après le grand Cilian ! Je l’admets, j’avais oublié ce détail. Désolé de vous décevoir encore. J’aurais bien postulé comme ministre de la magie directement mais ce n’est pas possible. » Il se releva du fauteuil et secoua doucement la tête en lançant un regard déçu à sa famille. « J’aurais dû me douter que ça se passerait comme ça. Je ne sais pas ce que j’espérais. » Il commença à s’éloigner pour se diriger vers la sortie mais s’immobilisa quand la main de Cilian vint de poser sur son épaule pour le retenir. « Slev’… S’il te plaît. » Il ne se retourna pas et se contenta de siffler un simple. « Lâche moi. » Sur un ton agressif. Son aîné s’exécuta et Slevin reprit sa marche en lâchant un dernier « Ça a été un plaisir de vous revoir. » Avant de franchir la porte de la maison.

Il leur montrerait qu’il n’était pas un raté.

Sympathy for the Devil2000 & Ministère

Slevin sortit de l’ascenseur en sifflotant d’un air guilleret et s’engagea dans le couloir en direction du bureau des régulateurs, saluant d’un grand sourire les employés qu’il croisait sur sa route.
Absolument tout s’était déroulé selon son plan. Tout était parfait. Enfin tout… Bien sûr, le Lord était à la tête du pays et la situation était pour le moins merdique mais lui était très loin d’être à plaindre. Il avait profité du nouveau gouvernement pour se faire discrètement sa place et ça avait payé.
Putain il se sentait bien !

Il ouvrit la porte du bureau de régulation des créatures magiques et offrit son plus beau sourire à ses collègues -désormais sous-fifres- avant de prendre la parole sur un ton enjoué. « Bonjour à tous ! » Ils lui lancèrent des regards perdus, certains mauvais mais il les ignora et reprit sur le même ton. « Je pense que vous avez tous appris la nouvelle ou que vous avez reçu le nouvel organigramme du département ? » Certains acquiescèrent, accentuant son sourire. « Bon, pour ceux qui ne seraient pas au courant, je suis au regret de vous annoncer la démission de notre très cher et estimé collègue monsieur Keynes. Ses résultats n’étaient… Disons qu’il n’a pas comblé les attentes placées en lui par notre bien aimé Magister. » Son sourire s’était peu à peu effacé au fur et à mesure de sa phrase mais réapparu rapidement quand il reprit après avoir laissé passé quelques secondes. « C’est pourquoi j’ai été nommé pour le remplacer. Ma nomination à ce poste ne me réjouit pas, croyez moi. Mais j’ose espérer que nous continuerons à travailler main dans la main avec le professionnalisme dont notre département à toujours su faire preuve. » Il inclina faiblement la tête et se dirigea tranquillement vers son nouveau bureau. Il ouvrit la porte et se retourna vers ses collègues. « Si ma promotion vous cause problème, ce que je pourrais comprendre, j’attends vos lettres de démission sur mon bureau avant demain huit heures. » Il entra dans son bureau et referma la porte dans son dos avant de prendre une grande inspiration.
Il y était arrivé. Il avait réussi.
Evidemment, il était encore loin de son objectif principal, mais ce premier pas était une étape nécessaire. Il était tenté d’envoyer une lettre à ses parents pour leur montrer où il en était mais se retenait de le faire. Il ne pouvait pas encore le faire. Ils trouveraient encore le moyen de lui montrer à quel point Cilian lui était supérieur.
Non. Il le ferait quand il serait ministre, pas avant. Il prendrait sur lui en attendant.



Dernière édition par Slevin Gallagher le Jeu 2 Fév 2017 - 1:34, édité 28 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Slevin #SonOfABitch   Ven 27 Jan 2017 - 0:18

Invité
Invité
And Right Out the OtherIt goes In One Ear, And right out the other, People talkin' shit, They can kiss the back of my hand
Return the Favour2000 & Ministère

Slevin ouvrit la porte du pub et se dirigea tranquillement vers le bar, saluant le barman d’un signe de tête avant de commander un whisky et de s’installer sur l’un des tabourets.
De longues minutes passèrent, pendant lesquelles il but tranquillement son verre, jetant de brefs coups d’œil vers la salle, surveillant les personnes présentes. Il valait mieux que son contact se pointe rapidement. Dans le cas contraire il ne s’éterniserait pas ici. Il risquait gros en faisant ce qu’il s’apprêtait à faire et ne souhaitait pas prendre plus de risques que nécessaire.

Il commanda finalement un deuxième verre et un type vint s’installer à côté de lui -un peu trop même- avant de commander lui aussi un whisky. Portant son verre à ses lèvres, le brun lui lança un regard en coin tout en maugréant un. « C’est pas la ponctualité qui vous étouffe vous. » L’autre type ricana discrètement et tendit discrètement sa main dans sa direction, faisant lever au ciel les yeux de Slevin. On pouvait difficilement faire plus discret… Il sortit une enveloppe de sa poche et la glissa dans la main de son voisin sans prononcer un mot. Il attendit que le type la range et attrapa son verre pour en boire une gorgée. « Vous savez ce que je risque en venant ici ? Je bosse au ministère je vous rappelle, il y a des chances que je sois surveillé. La prochaine fois on fera ça dans un lieu plus isolé. » L’autre type hocha silencieusement la tête et attrapa son verre pour le lever dans sa direction, attendant qu’il trinque. Le directeur s’exécuta et son voisin prit finalement la parole au moment où leurs verres se touchèrent. « Croyez moi monsieur Gallagher, ce que vous faites en vaut la peine. Et vous n’êtes pas le plus à plaindre alors nous nous reverrons où je le souhaiterai. » Slevin grinça des dents et vida son verre d’une traite avant d’en commander un nouveau.

Pourquoi est ce qu’il prenait autant de risque ? Le Magister était toujours en poste et ne semblait pas prêt à le quitter, la guerre ne semblait pas prête de se terminer alors pourquoi est ce qu’il prenait ces risques ? Tout simplement parce qu’il était prévoyant. Ils n’étaient pas à l’abri d’une défaite du Lord et il préférait prévoir le coup pour se protéger des éventuelles retombées de ses… Accords avec le gouvernement actuel. Certes, il avait son occlumancie pour le protéger mais si en plus il avait des faits pour lui il ne s’en tirerait qu’encore mieux.
Jouer sur les deux tableaux était peut être risqué mais je leu en vaudrait la chandelle, il en était persuadé.

Le barman revint face à lui et posa deux nouveaux verres sur le comptoir, le tirant de ses pensées. Son voisin en attrapa un et le releva dans sa direction pour trinquer. Slevin attrapa le sien et le leva à son tour, regardant l’autre type dans les yeux. « A la défaite du Lord ? » Il frappa doucement son verre contre celui de son contact en lui offrant un sourire forcé avant de grommeler un. « Dites le encore plus fort, je suis pas sûr que le fond de la salle vous ait entendu. » Le type ne répondit que par un ricanement et Slevin but son verre cul sec avant de laisser deux billets moldus sur le bar tout en se relevant rapidement. Il souffla un dernier « Ça a été un plaisir de faire affaire avec vous. » A son voisin et s’éloigna rapidement, saluant le barman et sortit dans la rue.

Il s’alluma une cigarette et en prit une grande bouffée, fermant les yeux en sentant la fumée lui envahir les poumons. Il lança un dernier regard vers l’intérieur du pub pour observer son contact pendant un moment et se remit en route, les mains enfoncées dans ses poches et sa clope en bouche.
Il fallait que ça en vaille la peine.

Get Used To It2001 & Ministère

Slevin claqua la porte de son bureau et sortit tranquillement du département, les mains dans les poches, fredonnant un air de musique.
Il sortit dans le couloir et déambula tranquillement dans le ministère, s’arrêtant de temps à autre pour discuter avec certains de ses collègues et s’immobilisa en reconnaissant Lyanna de dos, en train de discuter avec une de ses collègues.

Il s’avança discrètement dans le dos de la jeune femme et fit signe à sa collègue de ne rien dire en plaçant son index devant sa bouche quand elle remarqua sa présence. Il posa brusquement sa main sur l’épaule de Lyanna, la faisant sursauter en lâchant un. « La politique ne t’a rien appris St John ? Toujours surveiller ses arrières. » Elle se retourna vivement tout en le fusillant du regard et il fit mine de frissonner de peur avant qu’un sourire amusé n’étire ses lèvres. « Qu’est ce que tu veux Gallagher ? » Il prit un air faussement outré
face à son ton agressif avant de répondre sur un ton enjoué. « Je t’ai déjà dit de faire attention au ton que tu emplois quand tu m’adresses la parole. N’oublie pas que je suis toujours au dessus de toi St John. » Il la vit clairement réprimer une volée d’insultes, ce qui accentua encore plus son amusement. Merlin ce qu’il adorait la mettre en rogne. C’était l’un de ses petits plaisirs coupable. « Je ne voulais rien de spécial, juste parler un peu, savoir comment ça allait. » « Ça allait bien mieux avant que tu n’arrives. » Il laissa échapper un ricanement.
Il adorait ça, ces joutes verbales. Non vraiment, si Lyanna ne faisait pas partie du ministère il passerait très certainement ses journées à se morfondre seul dans son bureau. Heureusement qu’elle était là. « Toujours la bonne répartie hein. »

Il reporta subitement son attention sur la jeune femme qui se tenait derrière Lyanna et lui offrit un sourire charmeur. « Je ne crois pas que nous ayons eu le plaisir de nous rencontrer, miss… » « Arrête Gallagher ! » Il reposa son regard sur Lyanna, intrigué.
Est ce qu’elle défendait sa collègue ? C’était… Presque mignon.
Il balança sa tête en arrière en lâchant un petit rire avant de reprendre, reprenant son sérieux. « Tu as vraiment du mal à te faire à l’idée que je sois ton supérieur hein ? Tu n’as rien à me dire St John. Est ce que tu peux comprendre ça ? » Lyanna se rapprocha subitement de lui, effaçant la distance qui se trouvait entre eux pour ne se retrouver qu’à quelques centimètres de lui. « Profites-en Gallagher. Profite de ta… Supériorité. Mais un jour, je te ferai tomber de ton piédestal. » il lâcha un petit rire, amusé. « C’est beau de rêver St John mais le truc c’est que… » Il se pencha en avant pour rapprocher son visage du sien et lui chuchoter à l’oreille. « Tu n’as absolument rien contre moi ma belle. » Il se recula rapidement et reposa son regard sur l’autre jeune femme, reprenant son sourire charmeur. « Navré le devoir m’appelle mais… » Il posa brièvement son regard sur Lyanna avant de reporter son attention sur la jeune femme. « N’hésitez pas à passer dans mon bureau à l’occasion. Si vous ne savez pas où c’est, demandez à St John, elle y passe plus de temps que dans le sien ces derniers temps. » Il ponctua sa phrase par un nouveau sourire à l’attention de sa rivale et s’éloigna d’un pas guilleret, saluant brièvement les deux jeunes femmes d’un vague geste de la main par dessus son épaule tout en se remettant en marche. Elle ne tenterait rien contre lui pour le moment, parce qu’elle était en dessous de lui mais il était persuadé qu’il payerait tous ces taquets qu’il lui faisait depuis sa nomination à la tête de son département. Il ne savait ni quand, ni comment, mais il le payerait.
Et il avait hâte de voir ça.

Where I BelongDécembre 2003 & Ministère

Il ne savait pas depuis combien de temps il attendait dans ce couloir, les bras croisés et la tête basse. Il allait devoir être prudent. Il s’était préparé depuis des semaines à cet interrogatoire et à présent qu’il y était, il ne fallait pas qu’il fasse de connerie. Tout se passerait bien. Il s’’était entraîné, avait préparé ses réponses pour un cas équivalent. Tout ce qu’il avait à faire,  c’était de rester calme et tout se passerait bien. Il n’aurait peut être même pas à user de son occlumancie, après tout il avait aidé la résistance. Ce serait suffisant pour le tirer d’affaire non ?

La porte s’ouvrit finalement et laissa passer un de ses collègues, l’air soulagé, avant qu’une voix ne l’appelle lui. Il prit une grande inspiration et se leva lentement. Il s’immobilisa une fois debout, le temps de calmer sa respiration et ses doutes et entra dans la pièce, refermant la porte derrière lui. Il se retourna lentement et observa rapidement la salle, un bref sourire en coin étirant ses lèvres quand son regard se posa sur les deux sorciers installés face à lui, de l’autre côté d’une table trônant au milieu de la pièce. Il les salua d’un bref signe de tête et s’installa sur la chaise laissée vide par le sorcier qui était sortit un peu plus tôt, posant son regard sur ses deux vis à vis tout en croisant ses bras sur la table, essayant de donner un air décontracter.
« Slevin Gallagher ? » Il inclina faiblement la tête. « Vous êtes actuellement directeur du département de régulation des créatures magiques. C’est exact ? » Il inclina une nouvelle fois la tête tout en soufflant un. « C’est bien ça. » « Hors vous n’étiez que simple régulateur lors de la prise de pouvoir du Lord. » Il fronça légèrement les sourcils mais acquiesça. « Effectivement oui. » Où est ce qu’ils voulaient en venir avec leurs questions ? Est ce que c’était une première façon de le tester ? Ça paraissait assez gros tout de même. Est ce que des gens pourraient se laisser avoir par ce genre de stratagème ? Il en doutait vraiment.

« Nous n’allons pas y aller par quatre chemins monsieur Gallagher. Certaines… Sources, vous accusent d’avoir collaboré avec le Lord pour atteindre le poste que vous occupez actuellement. Qu’avez vous à dire pour votre défense ? » Il était certain que c’était Lyanna qui l’avait balancé. Oh bien sûr, il avait énormément d’ennemis au ministère qui pouvait sauter sur l’occasion pour essayer de le faire tomber mais il était persuadé que c’était sa rivale qui était derrière cette accusation.
Il activa ses protections dès le début de la phrase et se concentra pour ne faire apparaître que certains souvenirs qu’il s’était créé de toutes pièces en cas d’interrogatoire de ce genre avant de prendre la parole d’une voix calme. « Je ne peux que répondre par l’affirmative. Il est vrai que j’ai collaboré avec le Lord mais c’était uniquement dans le but de me faire bien voir et de ne pas risquer de me faire exécuter. J’ai obtenu une promotion oui, mais elle n’était pas de mon ressort. Vous pouvez m’accuser de ça, je plaiderai coupable sans hésiter. Mais vous pouvez demander à n’importe quel employé du ministère qui y a travaillé pendant cette période. Nous étions tous prêt à tout pour sauver notre peau. Quitte à collaborer. » Il avait parfaitement préparé sa défense. Il passerait pour le pauvre type, un peu lâche mais qui au final n’avait fait ça que pour sauver sa vie. Ce qui lui sauverait vraiment la mise, c’était qu’il avait collaboré avec la résistance. Et ça, c’était un bonus qui était très loin d’être négligeable.

« Je vois. » Il répondit par un sourire forcé mais garda le silence, laissant le juge continuer. « Vous n’avez donc pas profité de la… Situation pour gravir les échelons ? » Il hocha négativement la tête avant de répondre un. « Non votre honneur. Je n’ai fait ça que pour préserver ma vie et celle de ma famille. » Sur un ton ne laissant aucun doute avant de masquer un sourire en voyant l’autre sorcier face à lui faire à son tour non de la tête à son collègue. Jouer la carte de la famille marchait toujours et visiblement son occlumancie était au point.
Il était bien parti, mais il ne fallait pas qu’il fasse de gaffe à présent. Il fallait qu’il reste concentré. Il n’était pas à l’abri d’une question piège qu’il n’aurait pas préparé.

Le sorcier face à lui sembla parcourir un dossier pendant un long moment et releva finalement les yeux vers Slevin qui resta de marbre, prêt à encaisser n’importe quelle question. « Vous avez… Collaboré avec les Insurgés monsieur Gallagher ? » Il afficha un sourire faussement gêné. « Collaboré… N’exagérons rien. » « C’est pourtant ce que m’indique mon rapport. » Il leva légèrement une main, essayant -faussement- de se vouloir modeste. « Je… Je n’ai fait que mon devoir votre honneur. » « Développez. » Il reprit un air faussement gêné. « Et bien je… Compte tenu du poste que j’occupais, je me suis dit qu’il était normal que j’essaie, du moins à mon échelle, d’aider les Insurgés. » Ça allait marcher. Tout ce qu’il avait à faire c’était de masquer qu’il avait fait ça uniquement par intérêt personnel et tout se passerait bien. Il fallait qu’il reste concentré. « J’ai pu entrer en contact avec certains Insurgés via certains collègues… » Qui étaient malencontreusement morts après lui avoir donné ces informations. C’était moche tout de même… « Et j’ai essayé de les aider du mieux que j’ai pu en leur donnant les informations dont je disposais. » Il fit mine de bloquer sur ses mots, paralysé par l’émotion mais reprit assez rapidement pour que ça ne paraisse pas trop gros. « C’est à dire les lieux de descentes prévus des mangemorts, les patrouilles planifiées, ce genre de choses. » Il haussa faiblement les épaules tout en offrant un sourire se voulant triste au juge. Est ce que le sourire était de trop ? Peut être mais il n’avait pas pu s’en empêcher. « J’ai fait ce que j’ai pu votre honneur. Tout simplement. »

Son vis à vis l’étudia du regard pendant un moment et tourna la tête vers son voisin qui hocha la tête avant de reporter son attention sur Slevin, l’air satisfait. « Très bien. Vous pouvez y aller monsieur Gallagher. Merci de votre collaboration. » Le directeur se leva de sa chaise et serra la main de ses deux vis à vis avant de quitter la salle.
Il se retint de hurler de joie une fois dans le couloir et préféra se diriger vers la sortie pour se fumer une cigarette. Il l’avait bien mérité après tout.

❝ You Got it All WrongJanvier 2004 & Ministère

Trois coups contre la porte de son bureau tirèrent Slevin de ses pensées et il lâcha un « Entrez. » Sans quitter sa lettre des yeux. Il entendit la porte s’ouvrir et des pas de se rapprocher de lui avant que le crissement des pieds de la chaise face à lui ne résonnent dans la pièce. Il releva finalement la tête et se rembrunit immédiatement en voyant son frère s’asseoir face à lui. « Cilian. » Il écarta le parchemin de devant lui et se recula dans son fauteuil, joignant ses mains sur son torse. « Qu’est ce que je peux faire pour toi ? » Ça faisait un moment qu’il n’avait plus vu son aîné. Il l’avait entraperçu plusieurs fois dans les couloirs depuis la fin de la guerre mais n’avait jamais prit le temps d’aller lui parler. Simplement parce qu’il n’en avait pas envie.

« Slevin… Je ne vais pas y aller par quatre chemins, je suppose que tu dois déjà être au courant de toute façon. » Le plus jeune fronça les sourcils. Au courant de quoi ? « Papa et maman sont morts. » Il hocha faiblement la tête. « J’ai appris ça ouais. Et comment est ce que c’est arrivé ? » Il avait reçu plusieurs lettres des autres membres de la famille pour lui annoncer leurs condoléances mais n’y avait pas plus prêté attention que ça. Il avait des choses bien plus importantes à faire. « Un incendie apparemment. » Il hocha à nouveau la tête. « Et tu as fait tout ce chemin depuis le bureau des aurors pour me dire ça ? » « Non je… L’enterrement aura lieu la semaine prochaine et je me disais… J’espérais que tu puisses venir. » Ben voyons… Qu’est ce qu’il ne fallait pas entendre. « Ils se font enterrer où ? » « A Kilkenny. » Il lâcha un rire nasal particulièrement grossier avant de lâcher un. « Est qu’est ce que tu voudrais que j’aille foutre dans ce trou paumé ? » Cilian se releva brutalement de sa chaise pour s’appuyer de ses deux poings sur le bureau, le toisant d’un air mauvais. « Parce que ce sont nos parents petit con. » Oh… Ça faisait bien longtemps qu’il ne l’avait plus appelé comme ça. La dernière fois ça devait encore dater du temps de Poudlard.

« Nos parents... Les tiens peut être Cilian, mais moi ça fait bien longtemps que je ne les considérais plus comme tel. » Son frère frappa du poing, le faisant hausser un sourcil. « Ce sont mes parents autant que les tiens ! » Cette fois ce fut au tour de Slevin de se lever et de plonger un regard mauvais dans celui de son frère. « Ne me ressors pas ces conneries ! T’es toujours passé avant Cilian ! T’as toujours été le favori ! » « Arrête av… » « Oh tu es un sorcier Slevin ? C’est bien mais tu vois, ton grand frère l’est aussi et il l’a été avant toi. Alors forcément, on y prête moins attention. » Cilian ouvrit la bouche pour répliquer mais il ne lui en laissa pas le temps et reprit dans la foulée. « Tu as été réparti où ? Serpentard ? C’est bien mon chéri mais le grand Cilian il est à Gryffondor lui, la maison des braves ! » Sa voix continuait de monter crescendo alors que ses poings se serraient à en faire blanchir ses phalanges. « Tu vas travailler au département de régulation mon chéri ? C’est très bien mais ton grand frère est un PUTAIN D’AUROR LUI ! » Il garda son regard braqué sur Cilian, la respiration lourde, à deux doigts de lui mettre une droite mais parvint à se contrôler assez et préféra se laisser retomber dans son fauteuil en soupirant. « Tu veux que je continue peut être ? » Cilian hocha négativement la tête et se recula lui aussi. « Alors sors de mon bureau s’il te plaît. » L’auror acquiesça et commença à s’éloigner vers la porte.

Il s’immobilisa au moment de l’ouvrir pour se retourner vers le directeur du département. « Tu te trompes Slevin. Ils t’aimaient autant que moi. » Un rire nasal échappa au plus jeune. « Peut être... Mais ils l’ont jamais montré alors. » Il désigna la porte d’un mouvement de tête. « Fous le camp. » Il attendit que son frère ne referme la porte derrière lui et se prit son visage dans ses mains en soupirant bruyamment, essayant de faire passer la rage et la tristesse qui s’était emparé de lui en se remémorant tous ces moments.



Dernière édition par Slevin Gallagher le Jeu 2 Fév 2017 - 1:35, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Slevin #SonOfABitch   Ven 27 Jan 2017 - 0:26

HERO • we saved the world
avatar
‹ disponibilité : dispo.
‹ inscription : 27/08/2016
‹ messages : 434
‹ crédits : shiya.
‹ dialogues : sandybrown (design foncé), darkgoldenrod (design clair).


‹ liens utiles :
fiche » RUN BOY RUN
marcus » ex-ff, prisoner mylan » angry & hungry midget shin » or is it nazir? salvatore » ff beater & international asshole sirius » the mighty godfather elliott » just another asshole fred » the lost twin.
‹ âge : 25 ans.
‹ occupation : il s'occupe de James à Storm's End et rattrape tout ce qu'il a manqué en n'allant pas à Poudlard avec les habitants du cottage.
‹ maison : il n'est jamais allé à Poudlard.
‹ gallions (ʛ) : 1008
‹ réputation : il est le filleul de la Ministre qui a subitement fait une réapparition après la guerre.
‹ particularité : un loup-garou, il a été mordu quand il avait dix ans.
‹ résidence : Storm's End.
‹ patronus : rien du tout, il n'a jamais appris à en faire un.
‹ épouvantard : James en train de rire avec ce type qui a tué Sarah.
‹ risèd : probablement lui, en uniforme d'élève de Poudlard.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t5023-rohan-stand-by-me
fdp.

• • •


Screaming in the dark, I howl when we're apart
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Slevin #SonOfABitch   Ven 27 Jan 2017 - 1:13

Invité
Invité
Moi aussi je t'aime
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Slevin #SonOfABitch   Ven 27 Jan 2017 - 10:52

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ inscription : 20/01/2017
‹ messages : 296
‹ crédits : eledhwen pour l'avatar et crackle bones pour la signature.
‹ dialogues : steelblue.


‹ liens utiles :
JuneReaghanRonaldDaphneMoodLorcànRemus

‹ âge : trente-huit ans.
‹ occupation : Elle est conseillère au cabinet du ministre, c’est une position idéale pour elle puisqu’elle est au cœur de l’action politique du moment. Son mentor - un homme proche du ministre actuel - l'a hissé jusqu'à ce poste, il compte beaucoup sur elle et elle, elle compte beaucoup sur leurs erreurs pour un jour être en haut du podium. Elle prend ce travail très à cœur et essaie de glisser ses propres idées. Si elles sont ignorées pour l’instant, elle ne désespère pas à se faire entendre un de ces jours. Elle siège également en tant que juge au magenmagot principalement parce que ça lui permet de se rapprocher de la population sorcière en s’occupant des affaires courantes. Tout est un moyen pour gagner la confiance des gens.
‹ maison : serpentard
‹ scolarité : 1977 et 1984.
‹ baguette : Sa plus fidèle compagne. Elle est en bois de frêne, elle contient du crin de licorne et mesure vingt-cinq centimètres.
‹ gallions (ʛ) : 616
‹ réputation : Aux yeux des siens, c’est une lâche, elle n’a pas cherché à retrouver Rohan quand on lui a annoncé qu’il n’était peut-être pas mort et elle n’a pas pris les armes pour combattre le gouvernement de Voldemort alors que sa sœur l’aurait fait, mais elle n’est pas Alison et ne le sera jamais. Aux yeux des autres, c’est une garce parce que c’est elle avant tout le reste, parce que c’est une grande gueule qui n’hésite pas à vous enfoncer dès qu’elle en a l’occasion. Si vous ne lui êtes plus utile, elle va se débarrasser de vous sans aucun remord. Lyanna c’est une main de velours dans un gant de fer. Elle sait que se comporter comme ça est indispensable pour monter en grade.
‹ particularité : aucune.
‹ résidence : elle a un appartement sur le chemin de traverse.
‹ patronus : C’est un sort qu’elle a du mal à faire aller jusqu’au bout, sa baguette ne produit que des volutes argentées, rien de plus. Ses souvenirs heureux sont toujours parasités par le visage ensanglanté d’Alison.
‹ épouvantard : Même après tout ce temps, son épouvantard prend la forme des cadavres de la famille Helvar parce qu’elle n’a jamais réussi à faire son deuil.
‹ risèd : Elle a des rêves de grandeur. Elle s’est toujours vu ministre de la magie alors son risèd la montre assise sur le siège qu’occupe l’autre guignol avec un grand sourire sur les lèvres.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t6943-lyanna-the-crown
Bonsoir jule
Prêt à prendre la défaite de ta vie ? yeah

• • •

iron lady take my hand, stay Joanne. heaven's not ready for you, every part of my aching heart needs you more than the angels do.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Slevin #SonOfABitch   Ven 27 Jan 2017 - 11:40

HERO • we saved the world
avatar
‹ inscription : 27/09/2016
‹ messages : 360
‹ crédits : ♠Moony.
‹ dialogues : #DF6D14


‹ liens utiles :
‹ âge : 46 ans
‹ maison : Gryffondor
‹ scolarité : 1969 et 1976.
‹ gallions (ʛ) : 1261
‹ réputation : Je suis taciturne et renfermé depuis le massacre de ma famille. Il m'arrive aussi d'être irascible.
‹ faits : Avant de perdre ma famille j'étais d'un caractère jovial et insouciant, j'étais sociable. Depuis je suis renfermé et ne pense qu'au but que je me suis fixé de retrouver mon neveu. Je suis un semi-loup depuis mon affrontement avec Claevis le Geri des Thurisaz. J'ai passé 2 ans à Azkaban de début 1999 jusqu'au 30 janvier 2001, date à laquelle il accepte l'offre du Ministère et devient un rebut. Je suis libéré par les Insurgés lors de l'exécution publique et ait depuis rejoint la rébellion.
‹ épouvantard : Mon neveu, Rohan, mort.
‹ risèd : Moi, heureux, entouré de toute ma famille
Voir le profil de l'utilisateur
*cough*Crevure*cough* :siffle:
Rebienvenue à toi !
Je sens qu'on va bien s'amuser ! :fight:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Slevin #SonOfABitch   Ven 27 Jan 2017 - 13:04

Invité
Invité
DÉJÀ UN DC.
(c'était l'instant shame)

Re-bienvenue avec cette sympathique raclure, puis Farrell a l'air de tellement bien lui coller. :-^: Courage avec... tous ces haters. T'as l'air bien entouré. #feelya Arrow
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Slevin #SonOfABitch   Ven 27 Jan 2017 - 13:40

HERO • we saved the world
avatar
‹ inscription : 24/11/2016
‹ messages : 536
‹ crédits : siren charms + casseurs flowters, le mal est fait
‹ dialogues : #teal.


‹ liens utiles :
fiche ☾ quiet is violent
liens ☾ stolen youth
pow ☾ msn

dc ☾ anthea moriarty
tc ☾ rin saïto

‹ âge : 22
‹ occupation : propriétaire du centuries, qui appartenait auparavant à mon cousin simon rosier et que je tente de reprendre en main.
‹ maison : serdaigle, j'suis une serpentard manquée.
‹ baguette : est faite de chêne rouge et possède un crin de sombral en guise de coeur.
‹ gallions (ʛ) : 1163
‹ réputation : je suis plus créature qu'humaine et que je me revendique comme telle ; que j'ai toujours manqué de self control, été trop extrême dans mes idéaux ; qu'ainsi il n'est pas étonnant qu'à présent le nouveau gouvernement doute de moi et souhaite me mettre en cage (tout comme l'ancien).
‹ particularité : une demie vélane avec des bribes d'avenir.
‹ faits : j'ai longtemps été une Belliqueuse extrême connue sous le nom de Fauve et que je n'ai jamais intégré la renaissance du phénix. J'ai été capturée peu avant la bataille finale par le gouvernement, qui m'a gardée pour mes (très incertaines) visions de l'avenir et pour des expériences en rapport avec ma qualité de demie vélane. J'ai ensuite été libérée par le nouveau gouvernement, mais uniquement pour être de nouveau placée sous surveillance, à l'hôpital, en attente de mon procès.
‹ résidence : je sais pas encore où lol help.
‹ patronus : une forme indistincte
‹ épouvantard : la communauté vélane décimée.
‹ risèd : un sommeil sans prémonitions, accompagné d'un irlandais encore plus revêche au réveil qu'en temps normal (jtm kid).
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t6013-neelam-stolen-youth
la bgance jule re sur exci et bon courage pour cette nouvelle fiche I love you I love you

• • •

feeling used but i'm still missing you and i can't see the end of this, just wanna feel your kiss against my lips. and now all this time is passing by but i still can't seem to tell you why it hurts me every time i see you realize how much i need you.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Slevin #SonOfABitch   Ven 27 Jan 2017 - 14:49

Invité
Invité
y'a trop de dad material qui arrive là, jpp gaah gaah
rebienvenuuuue (c'est beau de céder au DC jule )
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

Slevin #SonOfABitch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Darth Slevin
» gonna love myself. ► Aleksa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Leaky cauldron ”
I know chasing after you is like a fairytale
 :: Présentation; walk the line :: aux oubliettes
-