Partagez | .

sujet; CLAWS + ain't no rest for the wicked

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ disponibilité : dispo (2/3)
‹ inscription : 18/12/2016
‹ messages : 201
‹ crédits : metaphor.
‹ dialogues : #339999


‹ liens utiles : draco malfoy w/ lucky blue smith ; ginevra weasley w/ holland roden ; jelena k w/ ariana grande ; calixe Davis w/ audreyana michelle ; uc w/ uc ; indiana alderton w/ nicola peltz ; heath ravka w/ jcw ; even li w/ jeon jungkook.

‹ âge : 23 yo (08.01.81)
‹ occupation : patineuse artistique et étudiante à sawl centre.
‹ maison : slytherin — “ you need a little bit of insanity to do great things ”.
‹ scolarité : Koldovstoretz (92/93) & Poudlard (1993 à 1999).
‹ baguette : "bois" de rose : épines et élégance-douceur, deux facettes indissociables. elle mesure 28,8 cm, si grande pour une naine que c'en est risible, mais nell aime pouvoir dire aux machos la mienne est plus longue en une référence tout sauf innocente évidemment. elle contient un crin de licorne.
‹ gallions (ʛ) : 677
‹ réputation : jelena est une naine et un poids plume, mais un petit mètre cinquante-cinq d'ambition, de volonté féroce de toucher les étoiles, quitte à écarter ses adversaires par le biais de coups de pute. elle dégage quelque chose de snob, pour diverses raisons : colonne constamment droite et pas de danseuse assorti (déformation professionnelle oblige), la façon dont son nez se plisse de dégoût lorsqu'elle désapprouve quelque chose (et le commentaire qui vient avec : ew, sale.), ses remarques peu sympa, et puis les personnes qu'elle fréquente (de jeunes pro comme elle ou, au quotidien, ceux qu'on appelle flower squad, entre autres. quand elle s'emporte elle parle fort, vite et avec les mains, en un clin d’œil involontaire à ses origines ; et quand elle est bout de passion, rien ne l'arrête : sa tendance est à l'excès plutôt qu'à la mesure. on sait aussi d'elle qu'elle est une athlète talentueuse. cela dit, on ne la reconnait pas dans la rue comme on acclame les joueurs de quidditch : certains sports se suivent en permanence, d'autres à l'occasion puis s'oublient. celui de nell est à la fois aussi exigeant que la première catégorie et invisible que la seconde, ses médailles étant fêtées sur le coup puis vouées à prendre la poussière (les jours suivants, tout le monde sait que l'angleterre a eu l'or, l'argent ou le bronze, mais on ne sait plus trop le nom imprononçable de l'athlète l'ayant décroché).
‹ particularité : aucune capacité magique hors norme, mais une insensibilité à la douleur. ça peut sonner comme une chance, un super pouvoir presque, mais ne pas être capable de percevoir ses propres limites peut être un terrible handicap.
‹ faits :
23 yo • italienne et lituanienne • sang-pure • 4ème année à Sawl Centre: spécialisation en sport (patinage artistique) + option danse
au RU depuis ses 12 ans. • souffre d'orthorexie • sa mère, Azucena Del Vecchio (épouse Kuodzevikiute), était une patineuse de renommée internationale. Nell avait 13 ans quand elle est morte. • son père et sa belle-mère travaillaient au dpt de la coop magique internationale, Emilia siégeant à la CIMS et Mykolas étant ambassadeur de la Lituanie en Angleterre. tous deux ont été emprisonnés après la guerre, laissant le nom en disgrâce. • Nell a deux frères et une soeur, tous plus jeunes, majeurs mais pas indépendants. elle est responsable d'eux désormais. • elle a toujours tout sacrifié pour son sport, n'a donc pas fait tout ce que s'autorisent les jeunes en grandissant. aujourd'hui on lui reproche d'être certes remarquable sur la glace, mais trop technique, trop rigide, plutôt que sensuelle comme le voudrait le public. elle est supposée apprendre à s'amuser et tester ce qui hier lui était interdit, pour donner plus de vie et de dimension à ses prestations. • elle est pleine de vie et d'audace mais aussi de manières, de dégoûts, de jugements. • elle a une passion pour les voitures, son principal sponsor est dans le domaine et elle a peut ainsi étrenner une SpyderPosh dont elle est folle. • mi cute mi bitch: c'est la meuf qui fait des invitations sous forme de cupcakes personnalisés et qui laisse des messages adorables à ses proches, mais aussi celle qui, face à la pression ou à l'impression de risquer sa place et son avenir, recourt aux coups bas pour écarter les rivaux.
‹ patronus : un poisson des glaces. elle le déteste. y voit une injure, presque : créature faire pour survivre dans les eaux glaciales, pourvue d'un sang transparent ne contenant pas d'hémoglobine, mais des molécules spéciales qui s’attachent aux cristaux de glace lorsqu’ils se forment. comme si elle n'était pas humaine, au fond, mais juste la machine qu'on lui reproche d'être, juste un corps programmé d'avance. cela dit, l'image est adaptée : comme eux nell a appris à survivre privée de chaleur et elle s'est construit une carapace pour tout endurer. la glace est son domaine, le seul espace où elle est en contrôle.
‹ épouvantard : sa mère cinglant qu'elle est une incapable, insuffisante, ratée — personnification de l'échec.
‹ risèd : elle veut l'or, nell, rien d'autre. elle ne voit que ça, les médailles qui brillent et éloignent l'obscurité, la reconnaissance, elle veut s'entendre dire qu'elle est forte et excellente, qu'elle a réussi, surpassé sa mère et tous les autres. elle voudrait qu'on lui assure qu'elle a de la valeur, pour une fois. mais lorsque l'objectif est atteint, ce n'est jamais assez pour elle. elle en a toujours un nouveau, elle n'est jamais rassasiée. alors son désir n'évolue pas, parce qu'il ne sera jamais pleinement satisfait. peut-être parce qu'il n'est pas ce que son cœur désire de mieux — peut-être parce que quoi qu'elle en pense il ne suffira jamais à la combler réellement.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t7544-nell-make-it-or-break-it#1749
Alicia "Claws" Spinnetfeat. zoë kravitz • credit : tumblr
❝ We're running in circles again ❞Groupe : war hero

☇ pseudo complet & surnom(s) ; Alicia, affectueusement Ali, la belle époque. She's dead, souffle-t-elle aujourd'hui avec hargne. I'm not that girl anymore. Prénom trop lourd d'espoirs déçus, foutus, enterrés dans six petites lettres qui lui filent la nausée. Elle n'est plus Spinnet, non plus, il ne lui reste même pas ça, parce qu'elle s'est supprimée des registres liés à sa famille de peur qu'on ne s'attaque à eux pour l'atteindre. Elle s'est gommée des listes et elle s'est accordé un été pour rêver une vie à leurs côtés avant de leur dire adieu. Ne reste que Claws, toutes griffes dehors, dans un nid de cendres. Son pseudo d'insurgée constitue sa seule et unique identité aujourd'hui et, même alors que la guerre est achevée, elle peine à s'arracher à ce carcan là.
☇ naissance ; 80878, un accent signé Manchester qu'elle a presque entièrement perdu à force d'éloignement. Ses vingt-cinq piges devraient se compter en âge de chat : elle a cent trente ans et use ses neuf vies jusqu'à la trame.
☇ ascendance; moldue, déchéance ultime. Mais ce n'est pas par honte que Claws se saigne abonnement. C'est devenu une obsession. A force de s'entendre dire qu'elle était sale, harcelée par l'allégation perfide d'avoir des litres de fange épaisse bouillant dans les veines en lieu et place du liquide vital sacré, elle a nourri ce besoin dévorant de le voir, rouge sombre, brillant, métallique, fascinant. Elle le contemple et frémit sous la brûlure de ses poignets déchirés, laminés ; elle se tue un peu plus la nuit seulement pour mieux renaître au jour et jurer sur le champ de bataille qu'est encore Londres, que les sangs sont les mêmes, que seule l'âme est souillée.
☇ métier ; voilà que la table tourne, offrant aux rebelles d'hier la légitimité pour laquelle il se sont tant battus et à leurs bourreaux le plaisir de goûter aux barreaux de métal ou à l'angoisse de la fuite. Well, fuck them all. Claws veut porter la robe d'Aurors qu'ils pensaient avoir bien enterrée. C'est pas franchement qu'elle ait envie de se frotter au ministère, les politiques sont tous des enfoirés. Mais elle veut avoir tous les droits de taper sur les mangemorts et collabo encore en fuite, alors elle entame gentiment la formation pour être envoyée sur le terrain. Après... après on verra bien. Elle trouvera autre chose, ou elle sera déjà morte, qui sait.
☇ camp ; Claws a épousé la rébellion dans sa plus sordide expression. Tous les camps la rebutaient, si ce n'était celui des explosions : tel un monstre à trois tête, les belliqueux s'effondraient les uns après les autres seulement pour se multiplier. On a tenté les pourparler, les promesses creuses. On a tenté les larmes acides et la folle patience, les stratégies erronées, la logique décousue, mais la triste réalité a donné raison à Frank Hudson : les bombes font mieux avancer le monde. Alors pour voir avancer la guerre, elle a cogné sans compter le nombre d'os brisés. A présent, on pourrait la qualifier de moderniste. Le monde moldu lui est familier, elle connait ses avantages autant que ses failles, elle sait les emmerdes que causent ceux qui se foutent de la pollution atmosphérique et de tous ces autres sujets délicats qu'on ne prend jamais assez au sérieux. Mais elle sait aussi combien le progrès est merveilleux, et elle voudrait bien que les sorciers cessent d'être globalement aussi coincés et conservateurs et arriérés pour s'ouvrir un peu à l'avenir. A la différence, à la diversité, à la découverte, aux nouveautés.  
☇ réputation ; Difficile de se remémorer la fille qui était, mais n'est plus. La lumineuse Ali qui, à voler trop près du soleil, s'y est consumé les ailes. Claws est une brute couturée de cicatrices et peinte de cernes sombres. Claws est 1m57 d'agilité féroce et de haine, de muscles sur des os, sans un gramme de gras pour adoucir le creux de ses joues. Claws est un regard éteint qui ne s'éveille que lorsqu'on lui parle de s'entraîner ou de tailler du mangemort ; un sommeil difficile et léger qui s'effrite au moindre bruissement, une lame affutée sous l'oreiller, un prisme déformé par les coups encaissés. Anarchiste kamikaze. Period. C'est ainsi qu'on la décrivait, sur la fin de la guerre. Alors bien sûr, le triomphe des Phénix lui a valu d'être jugée. Procès rapide, car en établissant son profil on ne pouvait ne pas mentionner les supplices par lesquels elle est passée. Ciblée par la commission d'enregistrement des nés-moldus, l'échec de la bataille de Poudlard puis Akaban, rabaissée au statut d'esclave de Bones plus tard, droguée jusqu'aux yeux, trop souvent affectée aux combats de rebuts. On a étalé ses malheurs et ses hontes sur la place publique, on l'a érigée en martyre. Elle n'a pas reçu d'Ordre de Merlin, mais une prime modeste, un titre d'héroïne de guerre et les excuses du ministère au nom de ce que lui a fait subir le gouvernement précédent.
☇ état civil ; célibataire. Avant déjà, la confiance était dure à offrir. A présent, il n'en est tout bonnement plus question : il n'y a pas de trame disponible pour ça dans le canevas fait d'ombres et de carmin qui constitue désormais sa vie. Tout ce qu'elle fait sert un objectif, un but : voir s'effondrer les derniers vestiges de l'ancienne dictature. Raser jusqu'à ses racines pour que ne réapparaissent jamais l'idéal destructeur de feu Voldemort. Même le sexe, à ce stade, est un outil occasionnel : augmentation du flux sanguin dans le cerveau, apport d'oxygène et de nutriments, stimulation — dans les secondes qui suivent elle est plus productive, griffonne fébrilement sur des parchemins, jusqu'à ce que la fièvre retombe et que ses oreilles bourdonnent de nouveau de tous les cauchemars qui la bouffent au quotidien. à vrai dire, ça lui vient comme une épiphanie, exactement comme les élans de rage... c'est symptomatique.
☇ rang social ; ancienne rebut, ancienne hors-la-loi, nouvelle héroïne slash martyre — affranchissement physique durement acquis, mais esprit encore enchaîné par les souvenirs et la soif de justice.
☇ baguette ; 22cm d'ébène renfermant un cœur de dragon.
☇ épouvantard ; une arène cerclée de flammes et d'une masse de spectateurs aux cris assourdissants. Pas d'issue. Pas de cause. Enchaînement de combats égoïstes et sans règles, tantôt KO tantôt massacres en chaînes. Et les rires. Les paris. Les exclamations, l'engouement. C'est dans ces moments qu'elle se rappelle, comme un sursaut, qu'elle accorde une certaine valeur à sa vie : elle ne veut pas la gaspiller pour le plaisir ou l'adrénaline. Elle a besoin de la vouer à quelque chose de plus grand. Et l'arène est tout le contraire, l'arène est l'enclos étroit qui l'a rendue claustrophobe. L'arène est un sordide gâchis de temps et d'énergie et même sacré gagnant, on en ressort perdu, perdant.
☇ risèd ; voir tous les criminels de guerre payer.
☇ patronus ; les détraqueurs ont tout dévoré.
☇ particularités ; Son corps est un parchemin abusé, tanné, brûlé sur les bords, qu'elle effrite un peu plus chaque jour dans son acharnement à mettre les rangs ennemis à feu et à sang. C'est encore la guerre dans sa tête. Et la cicatrice retraçant deux baguettes croisées, en haut de sa cuisse gauche, vestige du tatouage infligé par Bones, ne fait rien pour l'aider à se regarder dans le miroir sans voir des mirages de guerre par-dessus son épaule.
☇ animaux ; on lui en confie parfois de faux, simulations proposées par le psychomage pour l'aider à maintenir ses capacités de compassion aussi longtemps que possible. Trop souvent, durant des épisodes de crise, elle s'en prend à ses faux compagnons. Et alors le compteur retombe à zéro. ça la fait flipper. Pour rien au monde elle ne prendrait la responsabilité d'une vraie vie, elle n'en a pas la force. L'idée de posséder un animal comme un objet (ce qu'elle a été elle-même) la répugne, et si elle serait tout à fait capable de donner à bouffer à des animaux errants, elle ne voudrait pas les avoir à ses côtés de façon quotidienne — perdre les pédales et passer ses nerfs sur eux la mettrait au rang des anciens maîtres de rebuts.
☇ Infos complémentaires ;
Elle a eu un crush monumental sur Oliver "Ollie" Wood à Poudlard, mais n'a jamais tenté sa chance. Il était cool avec elle, mais bien populaire et inaccessible et elle s'est convaincue qu'elle n'était pas de taille. Elle n'est ni bisexuelle ni... quoi que ce soit, à vrai dire. Elle ne veut pas d'étiquette. S'intéresse juste à un être humain sans se questionner sur quoi que ce soit d'autre. Elle a été victime de moqueries pour son poids mais a refusé de s'en formaliser ou de changer pour "plaire". Cependant, elle a accepté une diète féroce lorsqu'elle est entrée dans le monde du quidditch professionnel et ne s'est plus jamais sentie tout à fait elle-même. Plus tard la vie de rebut l'a d'autant plus amochée. Elle ne ressemble vraiment plus à l'adolescente qu'elle était. Après Poudlard elle est passée pro au Quidditch, passion dont elle pouvait parler des heures et pour laquelle elle était prête à tous les sacrifices. Elle a intégré les Appleby Arrows, connus pour la brutalité de leur jeu. Elle y a connu des moments difficiles, a commis son de terribles erreurs. Comme une revanche, elle s'est vue privée de toute chance de reprendre un jour sa carrière, lorsque Bones l'a définitivement bousillée. Maintenant elle se raccroche à sa haine et une fois celle-ci assouvie, elle ne sait pas vraiment ce qu'elle fera de sa vie.

Après avoir échappé à l'exécution des rebuts le 5 juillet 2002, Alicia a été récupérée par les insurgés, et soignée, douloureusement sevrée de sa dépendance aux psychotropes magiques. Mais brûlant d'un désir de vengeance insoutenable, elle a rejoint les belliqueux, avec Letha Shacklebolt. Elle y a retrouvé Angie (Rocket) et McLaggen (Doxy).

Elle a refusé de rejoindre la RDP. Du foutage de gueule que ce groupe, à ses yeux. Une serment inviolable, et puis quoi encore ? Si elle est pour les mesures de sécurité maximales et la méfiance, ce choix n'était pas une option éclairée à ses yeux. Elle ne comprend pas les rebuts qui ont réussi à s'y plier, après avoir été forcés de courber l'échine une première fois, de se soumettre à un maître contre lequel un serment les empêchait de se retourner.

Brute, sauvage, haineuse. Mais ce n'est pas si simple : c'est une facette, pas un tableau complet. Alicia est malade. Pour comprendre pleinement ses élans de rage et d'agressivité, il faudrait percevoir ces cris dans sa tête, ces sifflements stridents, assourdissants. Punch-drunk, forme de CTE, diagnostiqueraient les moldus s'ils pouvaient la disséquer pour observer les tissus et l'état de son cerveau, soumettre ses restes à une autopsie complète. Déficit d'attention, désorientation, violents maux de tête ; c'était ça, au départ. Elle était encore captive, les vertiges et tout le reste lui semblaient être le résultat de l'épuisement, des mauvais traitements. ça s'est dégradé. Souvenirs troublés, perdus ou déformés ; instabilité sociale, comportement erratique, erreurs de jugement. Elle ne sait plus qui sont ses amis, souvent il lui semble que tout le monde lui a fait du mal, ses réminiscences étant en plus cryptées par des hallucinations et souvenirs trafiqués. On a pensé que le côté autodestructeur venait de ses traumatismes, que les problèmes d'élocution et troubles de vision qui se manifestaient parfois étaient sans doute imputables à l'abus prolongé d'Orviétan et la désintoxication brutale.

La vérité, c'est que les chocs à répétition encaissés sur le terrain de quidditch, puis sur les rings, ajoutés aux violences et à la drogue, ne pouvaient que la déglinguer. Quand elle se risque à une introspection, elle a peur de la noirceur qui crépite à l'ombre de son âme.

Aujourd'hui, elle est suivie par un psychomage et s'est vue attribuer un traitement, condition sine qua none pour sa formation d'apprentie Auror. Ses cachets et potions sont prévus pour des troubles de comportement, principalement constitués de calmants et autres mixtures l'aidant à concentrer ses idées constamment éparpillées. A ceci s'ajoutent des séances durant lesquels elle est sensée parler de ce qui la fait dérailler, bien qu'elle ait encore du mal à coopérer à ce niveau (la première séance a été minable). C'est déjà pas mal, même si ce n'est pas tout à fait suffisant. Le problème, c'est qu'elle glisse tellement subtilement d'un état à l'autre (normalité vs crise) qu'on ne sait pas bien déterminer où s'arrêtent les limites de son caractère et où commencent le troubles.

Claws est humaine. Insoumise et malheureuse et blessante et blessée, âme égarée qui s'attendrit à la vue d'un corps abimé, cœur glacé que seule la chaleur des autres parvient encore à réchauffer. Bien qu'elle s'en défende, se dise uniquement mue par la soif de justice (vengeance), Alicia est en fait une sacrifiée : à terme, elle n'a jamais cessé de nourrir l'espoir fou de sauver des millions de vie. Si elle ne vivait pour les autres, elle ne vivrait pas. Militante dans l'âme, elle a quantité de causes à cœur et les défend comme elle vit : avec hargne et démesure. Elle fait partie de ces héros de guerre vite devenus une épine dans la chair de Véga Beales et sa Brigade de Police Magique, parce que figure récurrentes des manifestations — et puisque la BPM est à l'affut il faut faire preuve d'audace, quitte à se noter le message sur les seins plutôt que sur des pancartes qui seraient remarquées et interdites beaucoup trop tôt. A vrai dire, on l'aurait peut-être déjà foutue à la porte du bureau de la JM si le manque d'effectif n'appelait pas à des mesures un peu désespérées. Le problème, c'est qu'elle est efficace, alors tant que la chasse aux mangemorts est ouvertes et que les procès s'enchaînent, nécessitant autant de baguettes que possible pour assurer la sécurité, les blâmes et sursis dont elle écope ne sont que du vent. Quoique, le fait qu'elle soit entre autres opposée à l'abandon d'Azkaban joue probablement aussi en sa faveur. Les autres sorciers à s'opposer à cette requête inacceptable étant aussi extrêmes qu'elle-même, il n'est pas rare de les voir troquer les manif au profit de mises en scène : allongés au sol dans des positions inconfortables, enchaînés, des mudblood et autres insultes faussement gravés dans la chair, visages tuméfiés grâce à un maquillage plus vrai que nature. C'est complètement masochiste et elle est souvent au bord de la crise de panique lorsqu'elle rentre chez elle, tremblant de la tête aux pieds et peinant à respirer. Mais c'est pour la bonne cause. C'est pour que ses bourreaux SOUFFRENT et CRÈVENT.

Elle tente de renouer avec ses anciennes... plus proches amies. Le processus de guérison implique un tri de ses souvenirs — elle doit discerner ce qui a été faussé, faire la différence entre évènements réels et hallucinations, manipulations... Elle parvient à accepter par exemple, dans ses phases de lucidité, que Katie, Louise et Archer ont tenté de la secourir. Que l'échec n'était pas de leur faute, qu'il n'y avait ni coup monté ni trahison. Mais lorsqu'elle s'enfonce dans les crises, elle fait un rejet. A en croire son psy, il lui faut parvenir à accepter le brainwashing comme un fait plutôt que comme une mascarade et ainsi, pardonner tout à fait à Katie ce qu'elle lui reproche — ainsi, elle gagnera en stabilité à propos de ce fameux sauvetage.

La cicatrice laissée par son tatouage de rebut, sur sa cuisse gauche, se rouvre assez fréquemment. Il arrive qu'elle suinte la magie noire, substance liquide et fumante qui tapisse les contours de la plaie. Elle l'élance aussi, parfois sans raison, parfois à cause d'un cauchemar ou d'une réminiscence, parfois parce qu'elle a trop tiré pendant les entrainements. C'est encore pire, à vrai dire, depuis qu'elle a tenté de le découper par magie, après avoir pu s'échapper le soir de l'exécution des rebuts. Elle essaye vraiment de ne pas avaler des potions anti-douleur comme d'autres boiraient de l'eau, mais son corps est meurtri (elle sait qu'ils ont été laxistes par manque d'effectif, durant les évaluations physiques du test d'entrée en formation ; parce que si elle a l'énergie de se battre — ce sur quoi ils se sont concentrés — elle est aussi particulièrement fucked up, physiquement et psychologiquement) e t résister à la tentation s'avère difficile quand on est encore titillé par le manque laissé par l'Orviétan. Et quand la pression émotionnelle est quasi permanente.

Les simulations dans le cadre de la formation sont tantôt ses moments préférés, tantôt ceux qu'elle hait le plus. Elle aime quand on lui donne des trucs à exploser. Des attaques frontales. Parfois par contre, il est question de stratégie et souvent, de patience, durant des heures d'attente et d'observation en quête du bon moment pour intervenir. Ses jambes fourmillent d'agacement et il arrive qu'elle s'élance trop tôt, entrainant ses partenaires avec elle et écopant de remontrances qu'elle brosse d'un certes, mais on a réussi qui ne manquent pas de frustrer au plus haut point ses maîtres formateurs. Mais le pire, vraiment, c'est quand on leur confie des pantins creepy à secourir. Ils sont ensorcelés pour avoir un certain caractère, des réactions orales ; ils ont un poids (selon leur "taille" et leur "âge"), certains d'entre eux peuvent même bouger (et donner d'autant plus de fil à retordre à leurs sauveurs évidemment). Une fois, elle en a eu un tellement geignard et flippé sur les bras qu'elle lui a elle-même explosé la tête, déclarant forfait avec exaspération.

Elle devrait se sustenter correctement. ça fait partie de son deal avec le psy, de sa quête d'équilibre ; mais aussi de son rétablissement physique, son organisme subissant durement les contrecoups des mauvais traitements et de la mal(et sous)nutrition. Mais concrètement, Alicia vit surtout de café, de cigarettes et de bières. Elle enchaîne les premiers avec presque acharnement tout au long de la journée, tolère ses soirées grâce aux dernières. Quand elle ne court pas après des criminels de guerre ou n'est pas en formation, elle est soit dans un pub à boire un coup avec Rocket et Doxy, soit évanouie dans un lit pour retrouver de l'énergie avant de s'y remettre.

Approuvé par le Ministère de la Magie
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ disponibilité : dispo (2/3)
‹ inscription : 18/12/2016
‹ messages : 201
‹ crédits : metaphor.
‹ dialogues : #339999


‹ liens utiles : draco malfoy w/ lucky blue smith ; ginevra weasley w/ holland roden ; jelena k w/ ariana grande ; calixe Davis w/ audreyana michelle ; uc w/ uc ; indiana alderton w/ nicola peltz ; heath ravka w/ jcw ; even li w/ jeon jungkook.

‹ âge : 23 yo (08.01.81)
‹ occupation : patineuse artistique et étudiante à sawl centre.
‹ maison : slytherin — “ you need a little bit of insanity to do great things ”.
‹ scolarité : Koldovstoretz (92/93) & Poudlard (1993 à 1999).
‹ baguette : "bois" de rose : épines et élégance-douceur, deux facettes indissociables. elle mesure 28,8 cm, si grande pour une naine que c'en est risible, mais nell aime pouvoir dire aux machos la mienne est plus longue en une référence tout sauf innocente évidemment. elle contient un crin de licorne.
‹ gallions (ʛ) : 677
‹ réputation : jelena est une naine et un poids plume, mais un petit mètre cinquante-cinq d'ambition, de volonté féroce de toucher les étoiles, quitte à écarter ses adversaires par le biais de coups de pute. elle dégage quelque chose de snob, pour diverses raisons : colonne constamment droite et pas de danseuse assorti (déformation professionnelle oblige), la façon dont son nez se plisse de dégoût lorsqu'elle désapprouve quelque chose (et le commentaire qui vient avec : ew, sale.), ses remarques peu sympa, et puis les personnes qu'elle fréquente (de jeunes pro comme elle ou, au quotidien, ceux qu'on appelle flower squad, entre autres. quand elle s'emporte elle parle fort, vite et avec les mains, en un clin d’œil involontaire à ses origines ; et quand elle est bout de passion, rien ne l'arrête : sa tendance est à l'excès plutôt qu'à la mesure. on sait aussi d'elle qu'elle est une athlète talentueuse. cela dit, on ne la reconnait pas dans la rue comme on acclame les joueurs de quidditch : certains sports se suivent en permanence, d'autres à l'occasion puis s'oublient. celui de nell est à la fois aussi exigeant que la première catégorie et invisible que la seconde, ses médailles étant fêtées sur le coup puis vouées à prendre la poussière (les jours suivants, tout le monde sait que l'angleterre a eu l'or, l'argent ou le bronze, mais on ne sait plus trop le nom imprononçable de l'athlète l'ayant décroché).
‹ particularité : aucune capacité magique hors norme, mais une insensibilité à la douleur. ça peut sonner comme une chance, un super pouvoir presque, mais ne pas être capable de percevoir ses propres limites peut être un terrible handicap.
‹ faits :
23 yo • italienne et lituanienne • sang-pure • 4ème année à Sawl Centre: spécialisation en sport (patinage artistique) + option danse
au RU depuis ses 12 ans. • souffre d'orthorexie • sa mère, Azucena Del Vecchio (épouse Kuodzevikiute), était une patineuse de renommée internationale. Nell avait 13 ans quand elle est morte. • son père et sa belle-mère travaillaient au dpt de la coop magique internationale, Emilia siégeant à la CIMS et Mykolas étant ambassadeur de la Lituanie en Angleterre. tous deux ont été emprisonnés après la guerre, laissant le nom en disgrâce. • Nell a deux frères et une soeur, tous plus jeunes, majeurs mais pas indépendants. elle est responsable d'eux désormais. • elle a toujours tout sacrifié pour son sport, n'a donc pas fait tout ce que s'autorisent les jeunes en grandissant. aujourd'hui on lui reproche d'être certes remarquable sur la glace, mais trop technique, trop rigide, plutôt que sensuelle comme le voudrait le public. elle est supposée apprendre à s'amuser et tester ce qui hier lui était interdit, pour donner plus de vie et de dimension à ses prestations. • elle est pleine de vie et d'audace mais aussi de manières, de dégoûts, de jugements. • elle a une passion pour les voitures, son principal sponsor est dans le domaine et elle a peut ainsi étrenner une SpyderPosh dont elle est folle. • mi cute mi bitch: c'est la meuf qui fait des invitations sous forme de cupcakes personnalisés et qui laisse des messages adorables à ses proches, mais aussi celle qui, face à la pression ou à l'impression de risquer sa place et son avenir, recourt aux coups bas pour écarter les rivaux.
‹ patronus : un poisson des glaces. elle le déteste. y voit une injure, presque : créature faire pour survivre dans les eaux glaciales, pourvue d'un sang transparent ne contenant pas d'hémoglobine, mais des molécules spéciales qui s’attachent aux cristaux de glace lorsqu’ils se forment. comme si elle n'était pas humaine, au fond, mais juste la machine qu'on lui reproche d'être, juste un corps programmé d'avance. cela dit, l'image est adaptée : comme eux nell a appris à survivre privée de chaleur et elle s'est construit une carapace pour tout endurer. la glace est son domaine, le seul espace où elle est en contrôle.
‹ épouvantard : sa mère cinglant qu'elle est une incapable, insuffisante, ratée — personnification de l'échec.
‹ risèd : elle veut l'or, nell, rien d'autre. elle ne voit que ça, les médailles qui brillent et éloignent l'obscurité, la reconnaissance, elle veut s'entendre dire qu'elle est forte et excellente, qu'elle a réussi, surpassé sa mère et tous les autres. elle voudrait qu'on lui assure qu'elle a de la valeur, pour une fois. mais lorsque l'objectif est atteint, ce n'est jamais assez pour elle. elle en a toujours un nouveau, elle n'est jamais rassasiée. alors son désir n'évolue pas, parce qu'il ne sera jamais pleinement satisfait. peut-être parce qu'il n'est pas ce que son cœur désire de mieux — peut-être parce que quoi qu'elle en pense il ne suffira jamais à la combler réellement.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t7544-nell-make-it-or-break-it#1749
Liens & Rp
☇ Liens féminins ;



Code:
<div class="desclink"><bab>• uc.</bab></div><!--

-->


☇ Liens masculins ;





Code:
<div class="desclink"><bab>• uc.</bab></div><!--

-->


Listing des rp
elias rosier (22.01.04) ; better get me my medicine
prénom nom (00.00.00) ; titre du rp
prénom nom (00.00.00) ; titre du rp
prénom nom (00.00.00) ; titre du rp
prénom nom (00.00.00) ; titre du rp
prénom nom (00.00.00) ; titre du rp
Listing des rp prévus
• prénom nom ; angie
• prénom nom ; katie
• prénom nom ; prénom nom
• prénom nom ; prénom nom

Approuvé par le Ministère de la Magie
Revenir en haut Aller en bas
 

CLAWS + ain't no rest for the wicked

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Oo-Supernatural-oO No Rest for the Wicked || Forum RPG
» [F] ▲ CHARLOTTE FREE - ain't no rest for the wicked
» Sloan H. Bernstein ▲ ain't no rest for the wicked
» Sloan H. Bernstein ▲ ain't no rest for the wicked
» (M) CHARLIE HUNNAM ○ no rest for the wicked.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-