Partagez | .

sujet; Ludo • So I'm gonna drink my money

Invité
Invité
Ludovic Aodh Fudgefeat. Ben Daniels • credit : tumblr
❝ We're running in circles again ❞Groupe : wizard

☇ pseudo complet & surnom(s) ; Qui l'appelle Ludovic ? Personne, à part Cornelius lorsqu'il est très, très las. C'est bien trop long à prononcer, sutout lorsqu'on est en train de lui crier dessus. L'homme est trop familier pour qu'on s'encombre de cette syllabe supplémentaire. Tout le monde l'appelle donc Ludo. Au cours de sa vie, il a surtout été le nom à l'arrière de son maillot de joueur de Quidditch : Bagman et son sourire, son énergie, ses cognards et sa femme sang pure dont le mariage a fait la une des journeaux pendant, au moins, quatre jours. On a hurlé son nom, dans les gradins, durant les entrainements... puis dans les couloirs du ministère, en espérant qu'il rende un jour un dossier à l'heure.
Cela fait cependant trois ans que Ludo a abandonné son nom de naissance pour récupérer celui de son mari. Il se présente à qui veut l'entendre comme M. Fudge, roucoulant presque en précisant que Oui, comme l'ancien ministre. Des personnes mesquines et étroites d'esprits continuent cependant de l'appeler Bagman. Comme s'ils pouvaient y faire quoi que ce soit.
Mais ce que Ludo préfère, c'est lorsqu'il est seul avec son mari, et que celui-ci l'appelle Loulou.

☇ naissance ; Ludo est né un 5 Avril 1950, à Ste-Mangouste. Il était censé arriver le 1er, mais il n'a pas pu s'empêcher d'être en retard à sa propre naissance, et il a fallu forcer l'accouchement de ce bébé déjà bien joufflu.
☇ ascendance; Ludo est le fils de deux sang-mêlés qui l'ont éduqué pour qu'il puisse survivre en société moldue, sans qu'il ne soit jamais attiré par cette contre-culture. Ils n'ont même pas de Quidditch !
☇ métier ; Ludo revient tout juste de son exil en France. Grâce à ses contacts, il y a cependant poste en tant qu'entraîneur des Falmouth Falcons qui l'attend bien sagement. Avant cela, il a été entraineur de l'équipe bretonne des Quiberons Quafflepunchers. Encore avant cela il a été Directeur du Département des Jeux et Sports Magiques. Encore avant il a été batteur pour l'équipe anglaise de Quidditch pour la coupe de 1982. Et tout au début, il a été batteur pour les Wimbourne Wasps, qui ont remporté la League Cup trois fois de suite durant cette période.
L'important est de savoir que Ludo a toujours eu de l'argent, sans jamais en avoir. Il a toujours eu en masse, et toujours dépensé en masse. Rien n'est jamais resté dans sa poche plus de quelques minutes. Il dépense, il parie, il investit, aveuglément. Cela fait cependant plusieurs années qu'il n'a plus le droit de toucher à son compte en banque, entièrement géré par son mari.

☇ camp ; moderniste / modéré / traditionnaliste.
☇ réputation ; Ce qui est bizarre avec Ludo c'est qu'on adore le détester. Certes, c'est une icône du Quidditch, un homme adorable, drôle, énergique, absolument passionné et intéressé par tout ce qu'on pourrait lui dire... mais il reste l'homme qui a du s'exiler parce qu'il a eu l'idée absurde de parier tout son argent avec des gobelins. Au cours de sa vie, il a accepté tous les paris et abusé de toutes les promesses. Il a l'humeur légère, le caractère sanguin, et est affreusement tête en l'air. Et surtout, il est toujours en retard. Pas un mauvais bougre, au fond, mais on attendrait mieux du mari de Cornelius Fudge...
☇ état civil ; Si qui que ce soit l'ignore, Ludo le répètera : il est l'époux de Cornelius Fudge depuis 2001, quelques mois après que la loi moldue soit passée. La rumeur voudrait qu'il ai agité la main gauche au visage de l'ex-femme de Cornelius à la première occasion venue. Il a autrefois été marié douze ans à Moira Mc Cumaill (devenue Moira Murdock) et lui a laissé la charge de ses deux enfants.
☇ rang social ; Malgré qu'il soit toujours interdit d'entrée à Gringott, Ludo a réglé ses dettes et peut vivre en tant qu'un civil honorable et presqu'innocent.
☇ baguette ; Après avoir perdu sa baguette au poker, Ludo en a récupéré une nouvelle, en bois de cornouiller, comme toujours, avec un cœur en plume d'Augurey, ce qui en fait une baguette préférant largement les sorts formulés à haute voix, elle fait 27,13cm et peut se montrer particulièrement capricieuse. Tout comme son maître.
☇ épouvantard ; La perte qui couterait actuellement le plus à Ludo serait celle de Cornelius. Il le voit de retour en politique, avec sa femme à ses côtés, le désignant comme l'unique coupable de sa chute et de sa déchéance.
☇ risèd ; Malgré toutes ses promesses, ses repentances, même s'il ne doit jamais se remettre au jeu et qu'il fait tous les efforts du monde pour rester loin de son addiction... il continue de se rêver couvert de gallions qu'il pourrait dépenser en tout quiétude.
☇ patronus ; Personne n'est surpris à  la vue de la pie bavarde qui sort de la baguette de Ludo.
☇ particularités ; Rien de particulier, à part peut-être une audace hors-norme qui l'a guidé tout au long d'une vie parsemée des pires échecs et des plus belles réussites.
☇ animaux ; Durant le chômage de Ludo en 1998, il s'est longuement plaint à Cornelius de la solitude cruelle de la maison, jusqu'à ce que celui-ci craque et lui offre un Augurey, appelé Mordred, surnommé Momo. Il chante dès qu'il est proche de pleuvoir, et que ce soit en Bretagne ou à  Londres, il est bien occupé...
☇ Infos complémentaires ;désirer • Ce qui vient avant tout, c'est le caprice. Il suit des pulsions légères, et se prend de désir absurde pour un objet qui passe, et l'attrape à la volée, sans même réfléchir aux conséquences. Il veut toujours plus, Ludo, et dans tous les domaines. On pourrait croire qu'il se lasse vite, et qu'il oublie vite... mais non, Ludo s'obsède très facilement. Il n'arrive que rarement à se désintéresser de quelque chose, dès qu'il a commencé à le vouloir. Encore plus si on lui résiste. Cornelius, par exemple, ne devait être qu'un petit caprice. Il a pourtant passé six mois à le poursuivre, malgré son mariage, ses refus voilés, sa fuite. Il a prétendu s'en moquer, faire cela pour le jeu, et ne pas être désespérer. Et le pire, c'est qu'il y a cru.
posséder • Une fois que Ludo possède quelque chose, il ne la laisse plus jamais s'enfuir. Il est possessif, extrêmement jaloux, et s'il est généreux il surveille toujours ce qu'on lui a emprunté avec l'attention de celui qui va vite le récupérer. S'il est souvent calme à ce sujet, il lui arriver d'aller jusqu'à tomber dans des crises de jalousie intense où il s'indigner sans qu'on ose lui retirer ce qui lui revient de droit. Il est donc mortellement jaloux. Il est jaloux de l'ex-femme de Cornelius, de son métier qui lui prend trop de temps, de son chapeau melon dont il prend trop soin, de ses puzzles sur lesquels il se concentre trop.
détruire • Ludo déteste quand quelque chose lui glisse des mains. Il ne supporte pas que quelqu'un possède quelque chose qui lui a appartenu, surtout si cela a compté à ses yeux. Il est incapable de souhaiter le bonheur de ses anciennes relations, et reste amer de toutes les amitiés qu'il a pu perdre. C'est comme si rien ne devait survivre à son passage. Dès que quelque chose lui échappe définitivement, il a l'instinct terrible de chercher à lui faire le plus de mal possible. Enfant, il cassait systématiquement tous les jouets qu'il n'aimait plus et que ses parents voulaient offrir à l'un de ses cousins plus jeune.

l'argent • Ludo est obsédé par l'argent. Il ne saurait expliquer à partir de quand le dépenser est devenu son hobby favori. Pendant des années, on a cependant connu Ludo quasiment uniquement sous le prisme de cet homme qui gagnait des fortunes sans jamais avoir un rond sur lui. La dépense est son vice, et le jeu est sa drogue. Chaque pièce devait être risquée, pariée, ou le cas échéant, dépensée. Plus qu'un défaut, c'est bel est bien une addiction dont souffre Ludo. Dès qu'il ne va pas bien, il doit risquer absolument tout ce qu'il possède pour essayer d'en obtenir toujours plus. C'est cela qui l'a poussé à s'endetter durant des années, jusqu'à aller emprunter à des gobelins. On lui a pourtant dit, de ne jamais parier avec des gobelins. Ludo n'écoute pas vraiment ce qu'on lui dit, si cela ne lui plait pas. Cela lui a semblé évident, pourtant, de parier sur la victoire d'Harry Potter au tournoi des Trois Sorciers. Il est l'Elu, oui ou non ? Et il aurait sûrement gagné une fortune si ces maudites bestioles ne s'étaient pas mis en tête que la victoire ex-aequo de Potter et Diggory le rendait perdant de l'histoire... Quelqu'un aurait pu croire que, poursuivi par des gobelins, chassé du pays, sans famille et sans amis, Ludo se serait calmé. Non. On n'arrête pas un drogué en route pour sa destruction. Arrivé en France, il a volé, il s'est endetté, il a trahi, trompé, menti pour chaque piécette qu'il dépensait de façon absolument illogique. Il a fini par perdre sa baguette dans une partie de poker. Il ne doit sa survie qu'à un ami lui ayant trouvé une place discrète au fin fond d'un centre de désintoxication. Depuis sa sortie d'hôpital, Ludo a arrêté le jeu. Il l'a promis. C'est Cornelius qui se charge de l'argent, des dépenses, et la surveillance est constante. Ludo n'a toujours pas craqué, depuis six ans.
l'alcool • Oh, quel délice que l'alcool. On pourrait croire que Ludo aime moins se saouler que parier, mais au final c'est juste que l'un est plus discret que l'autre. Ludo a le pari flamboyant, les dépenses luxueuses et personne ne peut ignorer ses dettes. Cependant, personne ne le voit saoul. Aussi parque Ludo ne l'est jamais, bien qu'il boive tout le temps. Il aime le bon vin, le champagne subtil, la bière bien charpentée, le whisky de luxe. Le voir avec un verre à la main est un spectacle évident. Même Cornelius a mis du temps à comprendre qu'il y avait un problème dans sa gestion de la liqueur. C'est lorsqu'il a découvert l'immense cave de Ludo, presque aussi grande que son dressing, qu'il a commencé à avoir la puce à l'oreille. Puis de réaliser que son amant ne buvait jamais d'eau. Enfin, ce fut de remarquer que, même seul, même le soir, même lorsqu'il n'y avait aucune raison, Ludo buvait. Cornelius confirma l'affaire lorsque, après l'avoir confronté, il observa Ludo nier absolument toutes ces accusations. Ludo accepte et assume, voire s'invente tous les vices, sauf celui-là. A qui veut l'entendre, Ludo explique qu'il a sombré dans l'alcool en France, lorsqu'il était pauvre et démuni, et qu'il s'est réfugié dans la mauvaise vodka pour oublier ses malheurs. Il n'avoue jamais, ou qu'à demi-mot, que cela ai pu être plus complexe que cela. Il ne boit plus depuis six ans, Cornelius veille encore une fois au grain. Et s'il se plaint à grands cris des limites monétaires et s'insurge toutes les semaines d'être traité comme un enfant, on ne l'entend jamais se plaindre du bar mis sous clef. Il lui arrive même de faire semblant, un verre à la main, et de le faire tournoyer dans ses doigts avant de l'échanger subtilement avec celui, vide, de Cornelius.
la nourriture • Ludo a tous les vices, et la nourriture ne fait pas exception. Ancien sportif, il a passé de longues années de sa vie à devoir peser et surveiller tous ses repas. Il prétend que c'est pour cela qu'il a fini par prendre sa retraite, d'ailleurs. Une fois avoir quitté son poste de batteur pour devenir Directeur des Jeux et Sports Magiques, Ludo a donc pu se laisser aller. Et Merlin qu'il en a profité. Assis à son bureau toute la journée, il s'est empiffré comme un porc, il a bu comme un trou, il a joué comme un niffleur, jouissant de toutes ses addictions dans la plus totale des inconsciences. Il aime la bonne cuisine comme il aime le bon vin, et il compense son incapacité dans une cuisine en se trouvant les amis et les amants les plus gastronomes. D'ailleurs, il se vante bien plus des talents culinaires de son mari que de sa carrière politique. C'est pour ça que je l'ai choisi raconte-t-il avant de faire une blague salace. Avant même de s'aimer ils ont passé des soirées dans la cuisine à profiter des luxes de la vie, tous les deux ; Cornelius aux fourneaux, Ludo assis à côté à siroter son verre. Il aurait pu continuer longtemps ainsi, et mourir à cinquante ans, certainement. La France a tout changé : la privation d'alcool, la perte de son argent, la nourriture de l'hôpital et la lente décomposition qui s'en est suivi. Lui qui était parti d'Angleterre en bon vivant au ventre imposant et rebondi, a été retrouvé par Cornelius en véritable squelette. Il ne s'en ai jamais véritablement remis.
le quidditch • Sûrement la meilleure chose qui lui soit jamais arrivé.  Le Quidditch est la grande fierté de Ludo. Il a, certes, bénéficié d'un avantage certain avec les cours particuliers que son père a pu lui payer avant même Poudlard. Si le monde du Quidditch était un envirronement juste et équitable, cela se saurait. Il a sûrement, aussi, abusé de ses connexions, de son charme et de son sourire enchanteur. Quelqu'un de moins charismatique que lui n'aurait sûrement pas aussi bien réussi. Il assume tout cela. Par Merlin, il diminue devant qui veut l'entendre ses véritables compétences si cela lui permet de les faire  rire avec ses histoires absurdes. Comme en amour, Ludo cache avec un secret jaloux à quel point il peut être impliqué. Il ne se vantera jamais d'avoir sacrifié son mariage et sa famille pour pouvoir passer des heures à s'entrainer. Il ne se décrira jamais comme travailleur et investi, et soignera son image d'irresponsable inconscient. Pourtant, au fond, c'est sûrement le Quidditch qui garde l'homme à flot. C'est la seule chose qui, à l'époque, l'ai gardé loin des excès de l'alcool et de la nourriture. C'est aussi ce qui lui permet de marcher avec la fierté d'un homme accompli. Ludo a un jour voulu devenir le meilleur batteur du monde, et il l'est devenu. A partir de là, qui êtes-vous pour l'arrêter ?
l'amour • Ludo attire les gens. Il le fait naturellement, comme un second instinct, qui fait toujours que des gens le regardent. Et malgré les petites piques de certains, ce n'est pas uniquement parce qu'il parle trop fort. Il a juste un charisme naturel, qui émane de son large sourire, de son rire rayonnant, de ses grands gestes, de ses histoires à dormir debout, de son excitation communicative et de, façon générale, le fait qu'il soit aussi attachant. Tu l'invites pour un diner, et d'ici la fin du plat tu as l'impression de  l'avoir toujours connu, vous avez déjà des petites blagues juste entre vous, et vous prévoyez de passer les prochaines vacances ensemble. Ludo est aimé, malgré tous ses défauts, et c'est pour cela qu'il est encore en vie. En retour, Ludo aime énormément. Sans être le plus fiable, il a la meilleure volonté du monde, et sait distribuer sa tendresse comme un baume. En vérité, Ludo aime trop. Il fait les gros durs, drague comme un inconscient, prétend ne jamais vouloir rien de sérieux, ricane comme personne de ses mœurs légères... avant de vouloir lui faire des enfants, l'épouser, et vouloir vivre pour toujours avec la personne qui ne devait être qu'un crush. Il se fait systématiquement avoir, Ludo, et il est en amour comme il est en jeu : absolument extravaguant.
☇ Liens recherchés ;
☇ Joueurs ou anciens joueurs de Quidditch.
☇ Fans.
☇ Anciens collègues du Ministère
☇ Plein de gens pour l'adorer et le haïr
☇ Proposez yeah
Listing des rp en cours (0/5)• prénom nom ; titre du rp
• prénom nom ; titre du rp
• prénom nom ; titre du rp
• prénom nom ; titre du rp
Listing des rp prévus• prénom nom ; prénom nom
• prénom nom ; prénom nom
• prénom nom ; prénom nom
• prénom nom ; prénom nom
Listing des rp terminés (0)• prénom nom ; titre du rp
• prénom nom ; titre du rp
• prénom nom ; titre du rp
• prénom nom ; titre du rp

Approuvé par le Ministère de la Magie
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Girls wanna have funcitation au choix




(MAJ le 00/00/00)
❝ I know how to hurt, I know how to heal , what to show or to conceal

Approuvé par le Ministère de la Magie
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Boys don't crycitation au choix




(MAJ le 00/00/00)
❝ I know how to hurt, I know how to heal , what to show or to conceal

Approuvé par le Ministère de la Magie
Revenir en haut Aller en bas

OUTCAST • all hail the underdogs
avatar
‹ disponibilité : always
‹ inscription : 13/12/2016
‹ messages : 437
‹ crédits : sophy, jiji, tumblr.
‹ dialogues : #666A99


‹ liens utiles :
rolf ft. ryan gosling, astoria ft. lily collins, theodore ft. dylan o'brien, édouard ft. bob morley, neville ft. daniel sharman, elijah ft. chris evans, ambroise ft. sen mitsuji, alexander ft. alfie enoch, olivia ft. emeraude toubia, brienne ft. natalia dyer, dean ft. john boyega, gregory ft. alden ehrenreich, priscilla ft. daria sidorchuk, charles ft. james norton, hwan ft. vernon choi, jay ft. gong yoo, hiram ft. abel tesfaye, adidja ft. reece king.


‹ âge : vingt-cinq (03/07).
‹ occupation : receleur d'animaux illégaux.
‹ maison : poufsouffle
‹ scolarité : 1979 et 1996
‹ baguette : est longue de vingt-trois centimètres virgule quatre, est en bois de chêne et contient une plume de phénix.
‹ gallions (ʛ) : 957
‹ réputation : je suis un traître, qui a un jour été un allié de la Résistance. Aujourd'hui je ne suis plus personne.
‹ particularité : bipolaire.
‹ faits : j'ai rejoint les Audacieux après la Bataille de Poudlard, me suis fait attraper et vendre comme Rebut et ça m'a traumatisé à vie. Revenu parmi les Insurgés, j'ai commencé à faire du traffic d'informations avec certains Collaborateurs, mais on m'a donné une fausse information et j'ai mené six de mes amis à leurs morts. J'ai été rejeté des Insurgés après ça. Je n'ai pas participé à la Bataille de Poudlard, je possède un chien, et je n'aime pas trop les vieux mauvais souvenirs.
‹ résidence : dans une petite chambre au dernier étage d'un immeuble du Chemin de Traverse.
‹ patronus : parfois impossible à invoquer, sinon il prend la forme d'un chat.
‹ épouvantard : une étendue aqueuse.
‹ risèd : un sourire sincère sur mon visage, et ma famille réunie.
Voir le profil de l'utilisateur
:-/

• • •

"You can’t love someone unless you love yourself first" bullshit. I have never loved myself. But you— Oh god, I loved you so much I forgot what hating myself felt like.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Tu veux un autographe ? jule
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Coucou toi **

Je n'ai pas eu le temps de lire toute ta fiche et je crois avoir noté que Ludo était ami avec Arthur Weasley or Ted l'était aussi... Ted et Ludo étaient aussi de la même maison à Poudlard. Arthur et Ted ont très souvent fait exploser le garage pendant que Meda et Molly soupiraient en se disant qu'elles allaient encore devoir les sermonner. Mais ça les amusait. Je me dis que du coup ils pouvaient être un trio si ça te tente ? Auquel cas Meda a rencontré Ludo par le biais de son mari mais a voir ce qu'il en a pensé car j'ai cru comprendre qu'il était jaloux donc.... Là c'est à toi de me dire ce que Ludo aurait pensé de mon perso !
Sachant que Meda va devoir lui apprendre la mort de son second pote... (si on part sur ce lien là...)
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Heeeey trognon

Oui je me souviens de ton passage, héhéhé !

Et alors oui, effectivement, Ludo a été très ami avec Arthur, surtout à Poudlard. Ils se sont éloignés quand Ludo est devenue une star du Quidditch, mais comme ils ont bossé tous les deux au Ministère pendant une dizaine d'années, je pense qu'ils se sont de nouveau rapprochés yeah
Je pense qu'une amitié Ted / Ludo est parfaitement gérable trognon Ils sont de la même maison, et tous les deux joyeux et un peu malicieux, ils auraient fait des conneries ensemble et se seraient moqué gentiment d'Arthur en l'aidant dans ses histoires avec Molly mdr
Ludo aurait pu débarquer chez eux à l'improviste, comme d'habitude, à parler tout le temps pour dire de la merde, entre le quidditch et ses histoires de coeur toujours très spectaculaires (il aurait pu leur parler de Cornelius sans jamais dire son nom hm )

Du coup Andromeda et Ludo auraient forcément eu à se cotoyer ! Je voyais Meda dans ces personnes qui subissent un peu les frasques de Ludo, qui trouvent qu'il exagère et qu'il devrait se calmer, mais qui savent l'apprécier. Une présence tranquille, que Ludo essayerait parfois de taquiner, sans grand succès. Il aurait pu emprunter de l'argent à Ted sans jamais lui rembourser, par ailleurs, je ne sais pas comment elle réagirait ?

Aujourd'hui, Ludo revient un peu en grande fanfare. "Coucou je ne joue plus, je n'ai plus d'argent, mais je suis marié et je vais bien et tout va bien !" Mais je voudrais en effet qu'il prenne un peu en face les ravages de la guerre.
Je l'imaginais rendre visite à Molly, ce serait peut-être l'occasion de se croiser avec Meda non ? Et de lui apprendre pour Ted :waterfall: Il va chialer sa mère :waterfall:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Je vois bien Meda comme une maman qui lève les yeux au ciel quand Ludo raconte tout ce qui lui passe par la tête et toutes les conneries qu'il peut faire. Pour ce qui est de l'argent, Meda n'y faisait pas forcément attention et avait l'habitude que Ted aide les potes sans jamais de retour donc elle avait fait le choix de fermer les yeux, gardant le sien bien protégé pour être sure d'être tranquille comme Ted était tête en l'air.

Oui j'imaginais bien un retour comme ça. Genre HELLOOO C'EST MOI ! HEY MOLLY ! HEY MEDA IL EST ENCORE AU GARAGE CE VIEUX TED ??? Et... yeux yeux yeux yeux yeux Molly qui le reconnait pas et le prend pour le voisin.... yeux yeux yeux yeux Meda qui lui annonce d'une voix triste que Ted est mort pendant la guerre....
#tropdetristesse
#maisrendezmoimescopains
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

Ludo • So I'm gonna drink my money

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.
» Everything's gonna be ok # ft Nora (Terminé)
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.
» ๑ This is the part of me that you're never gonna ever take away from me
» Drink me (Solo, Duo, Groupe)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-