Partagez | .

sujet; CALLIE + as long as you’re still burning bright

avatar
‹ inscription : 04/09/2016
‹ messages : 307
‹ crédits : av: neovenus. ic: j-murphy.
‹ dialogues : DarkGoldenRod.
‹ gallions (ʛ) : 684
Voir le profil de l'utilisateur
Calixe Sade DavisWith the lights out it's less dangerous
here we are now, entertain us
❝ We're running in circles again ❞Wizards ; Inventé

☇ pseudo complet & surnom(s) ; Calixe, dérivé du prénom Calixte, lui-même issu du grec kallistos ; tissu de velours et d'orgueil inspiré par la voyante consultée à sa naissance. On la surnomme Callie. Son deuxième prénom signe ses origines maternelles : Sade dont la prononciation à l'anglaise est parfaitement erronée. On lit Chahadé pour « dignité ». Davis, enfin, ponctue le tout d'une note élégante, tasses de thé en équilibre sur deux doigts gantés, petit doigt relevé.
☇ naissance ; au petites lueurs du 1er mai 1986, née coiffée une nuit de Beltane dans le Londres sorcier. Si elle peut se targuer d'en tirer quelque chance, c'est seulement d'avoir hérité des pouvoirs de parents qui, dans le cas contraire, l'auraient sans nul doute fait disparaitre en toute discrétion. D'origines anglaises de par baba Magnus et nigériennes (Yoruba) de par Mama Kahade, elle est le fruit tardif d'un remariage. Du moins est-ce la version officielle, enjolivée, celle qui entache le moins possible la belle réputation de son patronyme.
☇ ascendance; purifiée. Des décennies, des siècles d'efforts et d'alliances et d'acharnement pour gagner le privilège de s'élever au rang de la sacro-sainte et très cloisonnée élite du monde sorcier. Des lustres dédiés à la rectification d'une erreur ancestrale, car la branche dont elle est issue est celle d'Elphias l'Exhérédé et de sa née-moldue d'épouse.
☇ études & occupations ; septembre trace les premières cursives de l'épilogue de sa scolarité. Sa septième année se découpe entre les cours et l'Apprentissage Orienté en médicomagie, entre le CEPAS et St Mungo's, entre plumes et encre et gémissements douloureux exigeant des ébauches de diagnostics. Par ailleurs, elle espère également compter un jour ou l'autre au nombre des femmes de pouvoir de l'UBLMTWL.
☇ camp ; Par les temps actuels on se garde bien de se clamer autre que pro-gouvernement, lorsque l'on tient à son confort. Calixe n'est pas de ceux qui s'insurgent et remettent en doute et engendrent le chaos. Elle navigue à vue dans un monde obscur dont elle ne comprend pas tout à fait la politique, cherchant à apaiser les maux là où d'autres semblent ne jamais se lasser de causer toujours plus de ravages et de deuils.
☇ réputation ; Elle est charmante, prête à faire son entrée dans le monde une fois sa scolarité achevée. Bonne à marier selon certain, encore une enfant selon les autres. Elle aime être à la pointe de la mode, fait tout pour être relativement irréprochable, aspire comme l'ensemble de sa famille à être classée pure plutôt que purifiée. Et ses débuts à Mungo's semblent prometteur. Mais elle a encore tout à prouver, à son âge.
☇ état civil ; casée & amoureuse. Elle ne fait pas partie des rejetons maqués dès la naissance ou l'adolescence, dont les contrats sont paraphés par leurs parents. Alors il y a eu l'angoisse d'annoncer à baba que non, elle ne tenait pas à envisager sir Morag et ses deux enfants, si bon parti soit-il et si charmante soit supposément la marmaille. Voilà deux ans qu'Ambroise Moriarty et elle forment un item, bien qu'elle ait eu le plus grand mal à arracher l'accord de Magnus. Une voix chantante issue de souvenirs troubles, dont les tonalités ressemblent terriblement à celles de Tracey, lui assure que rien ne vaut un mariage d'amour ; et si sa cousine tient aujourd'hui un tout autre discours, Callie s'y accroche avec toute la force de sa volonté.
☇ rang social ; Rachetée dans l'attente fébrile d'une réédition du Registre des 28 Sacrées.
☇ baguette ; c'est le Saule qui l'a choisie, tempérant confortablement les insécurités qu'elle cache derrière un caractère pétillant. 26,5 cm d'un bois fort apprécié renfermant en son cœur un ventricule de dragon, elle pousse les sorts curatifs de Callie au paroxysme de leur potentiel, se repait de son goût pour l'apprentissage dans ce domaine. C'est une baguette fine, faite tant pour les sorts délicats que pour les plus puissants, et sa flexibilité dénote un degré considérable d'adaptabilité et d'ouverture au changement.
☇ épouvantard ; Décevoir son père. Enfant, elle a su par son grand frère qu'il y a eu une enfant entre Delilah et lui, une cadette. Qu'on l'a fait disparaître parce que ses pouvoirs magiques ne se manifestaient pas, que Daddy est capable du pire pour protéger son nom. Alors toujours, Callie s'applique à filer droit, craignant que l'amour inconditionnel de son père ne masque en réalité une cruauté impitoyable.
☇ risèd ; avoir eu le temps de connaitre sa mère, devenir une guérisseuse renommée que l'on se remémore à travers les siècles, que Tracey redevienne comme avant, qu'Ambroise soit moins réfractaire à l'idée du mariage et oh- que la guerre cesse, accessoirement. Le désir le plus cher de Callie change en un claquement de doigts, à son âge toutes les émotions semblent intenses et la moindre préoccupation peut devenir une inquiétude capitale.
☇ patronus ; most irrelevant.
☇ particularités ; aucune.
☇ animaux ; depuis 4 ans, un félin au poil ras, espèce magique restant de petite taille quel que soit son âge. Se rajoute à son apparence de chaton une tendance à changer de couleur au gré de ses humeurs.
☇ Avis sur la situation actuelle :
Callie est une enfant de la guerre. D'aussi loin qu'elle se souvienne, il n'y a que la précarité sous les dorures, les ombres menaçantes derrière les rideaux de velours et les sourires cruels cachés sous les tapisseries victoriennes. D'aussi loin qu'elle se souvienne le monde extérieur est une menace, empiète sur son royaume et l'idéal de liberté est corrompu par les risques, les drames, le sang, les couvre-feu, les éclairs rouges et verts, les menaces d'enlèvements, les prises d'otages, la surveillance sans cesse accrue. Callie est bercée par les explosifs qui font trembler les murs et voler la porcelaine en éclats. Mais elle appartient à cette caste qui balaie d'un sort les pertes comme un rien et qui se débarrasse des services incomplets pour en racheter de flambant neufs, menton levé et mine peinte de déni, comme si le thé éclaboussant les robes n'étaient pas le fait d'un immeuble écroulé mais une simple question de maladresse. Ce n'est que depuis peu qu'elle affronte les membres déchiquetés et les carcasses affamées et qu'elle voit la réalité dure et cruelle et implacable qui décime le monde magique, puisque le rempart qu'était Poudlard est tombé. Lorsqu'on lui parle d'exécutions de sous-hommes, elle plaque la main sur sa bouche pour retenir un cri horrifié, quelques secondes, puis ravale l'amertume, rationalise, s'efforce de trouver une explication à l'inexplicable, d'excuser l'inexcusable. Et finalement, elle n'est qu'une adolescente qui chancelle un instant puis, le suivant, se laisse distraire, riant et vivant et goûtant aux plaisirs qui se raréfient. Ces soirs-là, elle dort sur ses deux oreilles en pensant aux mille et une choses qu'elle fera et achètera demain. Mais lorsqu'elle enfile sa blouse pour recoudre des chairs éclatées et ouvrir des thorax transpercés, elle n'a plus le loisir de prétendre. Et la rage l'étreint car les corps sont les mêmes et les hémorragies toutes aussi carmines, que le sang soit prétendu bleu ou souillé, mais que la guerre dessine des gouffres entre les camps et qu'elle n'a pas le droit d'aider tout le monde. Ce sont les mêmes merveilles de complexité animées par la même magie et pourtant, elle se doit de considérer ce corps-ci comme valable, précieux, indispensable ; celui-là comme corrompu, vicié, condamnable. Elle se doit de sélectionner les urgences non à la gravité des plaies mais selon le poids du nom et parfois elle craint de s'écrouler sous cette responsabilité qui lui incombe, lorsqu'elle privilégie une cheville brisée et laisse derrière elle un enfant en haillons, au front ouvert et aux entrailles à moitié à l'air. Et ces soirs-là, elle se recroqueville sur elle-même en chuchotant au creux de la nuit la même litanie : stop wars, i'm scared. Mais elle trouve le sommeil sous la main rassurante de son père et de ses murmures rassurant, de sa baguette agile, il chasse ses peurs et ses inquiétudes. Au réveil, elle est encore cette adolescente qui voit la vie à travers un filtre déformant ; même si les fumées agressives et l'écroulement de St Mungo's tendant à faire resurgir des cauchemars oubliés. Callie, elle a évolue parmi des employés du département de la Justice Magique et est donc fortement plongée dans les sujets de politicomagie. Le problème est sans doute qu'elle se laisse trop influencer.

☇ Infos complémentaires ;
Cyneric Davis
Mage noir tué en 1946.
Bras droit de Grindelwald & père absent.
Seona Davis (née Lithgow)
(Neutre) SP Ecossaise. Stricte, traditionaliste et respectable. Opposée à toute prise de parti.

Branche 2
Magnus Davis
(Collabo D-E) Directeur de la Brigade de Police Magique ; siège au Magenmagot.
Kahede Davis (née Ajéro)
seconde épouse, morte le 31 octobre 1997 (incendie volontaire).

Delilah Davis
fille aînée issue d'un premier mariage ; Juge de la Cour de Justice.

Clélia Davis
fille cadette issue d'un premier mariage ; supposée cracmole et abandonnée en 1981. Vit en tant que Susan Dillinger.

Demetri Davis
fils issu d'un premier mariage ; tireur d'élite.

Calixe Davis
Benjamine officiellement issue du second mariage ; officieusement, fille de Delilah.


#1. éléments : L'eau et l'air sont ses éléments. Outre une certaine affinité avec les sortilèges qui les  caractérise, c'est aussi là qu'elle cherche du réconfort quand elle se sent submergée : en s'immergeant entièrement dans une baignoire jusqu'à ce que ses poumons menacent d'imploser, en sautant du haut du Viaduc Enchanté pour se retrouver en suspension entre ciel et Styx, en touchant le fond d'une piscine pour se sentir remonter et se souvenir que quel que soit le niveau auquel on chute on refait toujours surface... A contrario, elle est plus à l'aise au contact de la pierre et des dalles poncées que pieds-nus dans l'herbe ; la nature et le grand air ne sont pas ce qu'elle préfère, bien qu'elle apprécie la botanique. Quant au feu, elle l'exècre depuis peu. Depuis que dans les rêves-souvenirs qui jaillissent sans crier gare, le visage de Mama se perd dans les flammes dansantes, accompagné d'une odeur fétide de chair brûlée.

#2. Remodelage & éveil : Calixe n'en était pas consciente, mais ses réminiscences étaient constamment réajustées par son père. Chaque soir, il faisait le tri des pensées sombres dont elle lui avait fait part et les substituait par d'autres, moins terrifiantes, ou les supprimait tout bonnement (à défaut d'être Legilimens, il entretient avec elle une véritable complicité). Les flashs ont commencé après la catastrophe de Mungo's le 22 mai 2003. Elle ne le clame pas à voix haute, ne porte aucune accusation ; persuadée que baba agissait pour son bien. A vrai dire, si une curiosité malsaine la pousse parfois à fouiller ces reflux mémoriels, la plupart du temps elle déplore de ne pouvoir les enterrer pour de bon, dans le néant dont ils surgissent.

#3. Orpheline de mère : Kahade est morte l'année des 11 ans de Callie. Un accident domestique, un feu ayant ravagé tout une aile de la résidence. La fillette qu'elle était y a assisté, puis a occulté l'évènement des années durant. Elle aimait cette femme. S'est amusée à apprendre quelques mots de son dialecte, bien que son père lui ait toujours formellement interdit de les employer autrement qu'en privé. Mais il y a toujours eu quelque chose de dérangeant, comme une barrière entre elles. Les rumeurs datant de sa naissance laissent entendre que la seconde épouse de son père est tombée enceinte un ou deux mois seulement après qu'il l'ait épousée, et Calixe a toujours su qu'il n'était pas question d'amour entre eux, que Magnus restait fidèle d'esprit à sa première femme, même si longtemps que celle-ci ait succombé à la Dragoncelle. Alors elle n'a jamais vraiment su pourquoi il a fait le choix de se remarier, d'être père à nouveau, 16 ans après la naissance de Lilah et 5 ans après celle de Dem. Elle n'a jamais vraiment su, non plus, pourquoi l'affection de Kahade ressemblait plus à celle d'une nourrice ou d'une gouvernante qu'à l'amour d'une mère : tissé de devoirs, d'apprentissages, de contacts très tôt limités par les convenances. Elle s'occupait des leçons et des goûters là où les autres enfants dépendaient de serviteurs, prétendait devant les amis de baba qu'il s'agissait d'un choix de vie alors qu'en vérité, elle recevait une contrepartie financière. D'épouse elle n'avait que le titre, mais ni la couche, ni l'attitude en privé ; de toute façon, Magnus dédaignait la magie sans baguette qu'elle pratiquait et Callie n'avait pas le droit d'essayer de l'apprendre (alors elle le faisait en secret). Mais cette femme était superbe, fascinante et attachante, et Calixe n'a étrangement jamais eu l'idée de se poser des questions sur l'étrange fonctionnement de ses parents. Avant le 22 mai, du moins.

#4. Vocation : Elle a établi vers ses 11 ans environs qu'elle opterait, plus tard, pour la médicomagie, et se spécialiserait pour devenir guérisseuse. C'est Susan Dillinger qui lui a instigué cette passion, lorsqu'elle l'a soignée cette année-là ; marquante du fait de son attitude rassurante, de son don et de son incroyable talent à même de dissiper tous les maux. Callie rêvait de devenir son apprentie, plus tard, et a été absolument dépitée d'apprendre que son modèle, celle qu'elle aurait voulu avoir pour mentor, est désormais activement recherchée pour trahison. Son père est juste un peu dépité qu'elle ne suive pas les traces de la famille à la JM, mais il s'accommode à son choix puisqu'elle opte tout de même pour un métier respectable.

#5. Mondaine : Toute son enfance, elle a été préparée pour ça. Cours de piano, de maintient, équitation, apprentissage des règles de bienséance, de l'art de la conversation... Aujourd'hui Callie est majeure et ses nuits sont aussi longues que ses jours. Plus ou moins considérée comme une adulte, elle est tenue de représenter sa famille puisque son père dédie toute l'énergie qu'il lui reste à son métier, mais se retrouve également de plus en plus souvent à devoir accompagner son petit-ami à toutes sortes de réceptions auxquelles le convie le curieux mentor de celui-ci, celui que l'élite surnomme Mr. Gatsby. Elle est donc couchée aux aurores car présente à tous les lieux, repas et soirées où il est jugé impératif d'être vu ; levée aux petites heures du jour pour prendre soin d'un Magnus qui s'affaiblit malgré son acharnement à le nier (un elfe, un médicomage familial et une infirmière libérale se chargent déjà du principal, mais elle tient à faire sa part) ; puis elle file en Magicobus jusqu'au CEPAS pour ses cours du matin, plus tard à St Mungo's par voie de cheminée pour l'après-midi dédié à l'AO, rentre au CEPAS en fin de journée, étudie durant ses heures de creux et dans le Magicobus en rentrant chez elle ; réattaque jour après jour le même cycle sans fin. Autant dire qu'elle mise sur des potions pour estomper les rougeurs oculaires imputables à la fatigue, même si à son âge les contre-coups des excès ne se ressentent pas encore énormément. Par ailleurs, elle ne se démène que pour les matières essentielles au métier qu'elle envisage et se contente, pour le reste, de se maintenir comme elle le peut à un niveau acceptable pour ne pas décevoir son père.

#6. Parcours entaché : Calixe a accepté de voler des potions de soins pour Ambroise et n'a pas tardé à se faire prendre la main dans le sac par Hestia Carrow, qui lui a imposé un accord : son silence, en échange de services de taille. Elle use de ce petit oiseau riche en contacts et en invitations, en fait sa passeuse. Callie s'embourbe dans une affaire qui la dépasse, faisant bien malgré elle le lien entre les clients friqués de la Carrow et un trafic underground dont elle est loin de connaître la portée et les dangers.

#7. Remontants : Il y a un délice ou une boisson pour toutes les occasions. Elle plonge le nez dans une tasse de thé noir pour commencer la journée. Des boîtes rondes métalliques sont rangées dans le tiroir de son casier au CEPAS et de son vestiaire à Mungo's, gavées de sablés visionnaires diététiques à l'intérieur desquels sont cachés de petites prédictions sur un ruban de parchemin ; elle grignote ces gâteries françaises signées d'Anjou aux heures des repas sur lesquels elle fait trop souvent l'impasse. Une ou plusieurs bouteilles de RedErumpent au couvercle piquée d'une paille, lui permettent de durer les heures qui suivent — boisson sorcière énergisante hautement consommée par les jeunes anglais. Et durant les pauses de ses services à l'hôpital, elle se poste à une fenêtre ou devant l'entrée sorcière réservée au personnel, un fume-cigarette élégant coincé au creux de l'index et du majeur. Au bout, clope de la marque SpicedFantasy : écrin de papier roulé autour d'un mélange d'herbes revitalisantes et stimulantes, dont la fumée odorante (plutôt que nauséabonde comme celle des cigarettes moldues qui circulent sur le marché noir) tapisse l'air d'arômes tantôt apaisants, tantôt exaltants, selon le parfum choisi. En cela, elle imite sa sœur aînée Delilah, même si elle ne l'avouerait sous aucun prétexte ; il est bien plus agréable de songer que Tracey est la seule à avoir motivé cette mauvaise habitude. Et puis c'est un doigt de Fire-Ambrosia qui se greffe à ses phalanges durant les heures d'étude ou les soirées interminables, pour la stimuler ; le cocktail détonnant de Pur-Feu et d'Ambroisie (nectar précieux hérité des Dieux, selon les mythes, et associé à une notion d'immortalité) est l'arme idéale pour dissiper la fatigue de celle qui dort trop peu. Durant les soirées où elle accompagne Ambroise, elle s'arme d'une coupe de Bacchus Crocs-Poncés, rouge de Chio dotant le buveur de longues canines hypnotiques qui, toutefois, ne sont pas excessivement acérées ; ou de Soma aux épices, boisson euphorisante composée d’hydromel non alcoolisé, de lait et de malt mélangés à diverses plantes aromatiques. On ne la voit jamais siroter de champagne, elle en déteste le goût.

#8. Trendy : Fashionista dans l'âme, elle aime expérimenter différentes coiffures, se tenir à l'affut des dernières tendances, agrémenter son dressing toujours plus chargé par ses achats incessants (elle est prise de fièvre acheteuse lorsqu'elle angoisse) et son MSN de nouveaux clichés (on raconte que le gouvernement use du réseau pour collecter les données des utilisateurs mais Calixe fait la sourde oreille, elle est accro). Elle collectionne aussi les bijoux ensorcelés : anneaux qui changent de couleur suivant l'humeur, pattes de blaireau en or qui s'agitent sur le lobe (sans l'abîmer) lorsqu'elle s'agace, et ainsi de suite. Le tout est rangé dans une boîte ensorcelée offerte par sa grande sœur à ses 11 ans (l'un des rares anniversaires auxquels Delilah ait assisté en personne, au lieu de simplement envoyer son cadeau par hibou postal) ; aussi pratique qu'elle est belle et ouvragée. Coffret enchanté, de petite taille au premier abord, mais fait en réalité de multiples compartiments emboîtés magiquement. Elle y a séparé ses bijoux du quotidien et ses trésors plus élaborés.

#9. Fangirl & Stalker : Calixe est une fan dévouée. Groupes de musique, auteurs populaires ou trop peu reconnus, sportifs en vogue et jeunes recrues prometteuses... Elle aime suivre leurs statistiques, lire de temps à autres leurs dernières frasques, collectionner des objets gratifiés d'autographes, etc. Parlez-lui des Bizarr' Sisters et elle aura des étoiles dans les yeux ; de l'écrivaine Margiritis Stiefvawyck, et elle ne tarira pas de compliments sur ses sagas ; du scribouillard de romans paralittéraires Janus des Gares (histoires traitant d'espionnage, brigades de police magique ou amours) et elle vous adoptera d'office. Et puis Calixe, elle gazouille comme un oiseau bienheureux devant les quidditchplayers bien bâtis ; elle a littéralement pleuré lorsque Gargoyle a été suspendu, même si ce rustre (si canon soit-il devenu avec le temps) ne lui a jamais accordé d'autographes. Calixe fait aussi partie des Stalkers des It-Girls et autres sang-purs renommés. Grande fan d'Astoria Greengrass devant Merlin, fervente lectrice des chroniques, conseils et critiques de Nyssandra Ollivander, elle est quasiment incollable concernant leurs shootings, les tenues qu'elles ont portées à telle ou telle occasion, leurs biographies, ce qu'elles ont dit ou fait. Et elle ne tient plus en place depuis l'annonce d'un album de Night Fury — après la débâcle de Rotten Apple, elle n'osait rien espérer. Calixe quote et commente régulièrement les scrolls de ces jeunes femmes ; elle se plait à tester et commenter de nouveaux produits et vêtements de créateurs connus ou en herbe, inconnus ou amis, lorsqu'elle en a l'occasion, espérant atteindre un nombre de stalkers suffisant pour attirer l'attention de marques renommées. Très influencée par les groupes de wrock de son époque, de BS à RA, elle oscille entre apparence irréprochable et excentricités, incluant griffes de sorcière et faux piercings, au grand damne de sa grand-mère conventionnelle et pincée.

#10. Daddy's little girl : C'est à présent qu'elle endosse pratiquement un rôle de maîtresse de maison, par défaut, que Callie s'aperçoit de ses lacunes en la matière. Encadrer les trois Elfes de Maison est moins aisé qu'elle le pensait : ils sont réticents à l'idée de lui obéir et elle peine à établir la liste exacte et détaillée des tâches qu'ils doivent exécuter, l'ordre des priorités, les dépenses quotidiennes, les nouvelles listes de courses incluant à présent les éléments du régime alimentaire auquel est soumis son père ; l'organisation des repas, également, puisque les elfes préparent mais n'établissent pas les menus, et ceci sans compter la gestion des dépenses hebdomadaires suivant le budget établi par son père. Calixe a fini par s'acheter l'ouvrage Practical Household Magic de Zamira Gulch et s'est abonnée à la revue Gastronomic Guide for Desperate Housewitches, entre autres, mettant parfois elle-même la main à la patte pour mieux maîtriser son sujet et cesser de distribuer des ordres éparpillés, inappropriés. Ambroise se retrouve assez régulièrement à devoir goûter ses expériences culinaires et si certaines sont prometteuses, la plupart sont simplement infectes selon lui. Mais il côtoie d'assez près les Anjou et est donc sans doute plus difficile que la moyenne, non ? Delilah est supposée venir prêter main forte quand son travail le lui permettra, puisque Demetri refuse catégoriquement de se mêler de ces questions, et Callie n'est pas encore certaine de comment elle encaisse l'idée de vivre avec cette aînée à la fois admirée et... étrangère.

Approuvé par le Ministère de la Magie

• • •

It's innocence lost
⊹ I'm more than just a picture, I'm a daughter and a sister, Sometimes it's hard for me to show That I'm more than just a title Or a comment going viral, There's more to me than people know.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
‹ inscription : 04/09/2016
‹ messages : 307
‹ crédits : av: neovenus. ic: j-murphy.
‹ dialogues : DarkGoldenRod.
‹ gallions (ʛ) : 684
Voir le profil de l'utilisateur
Listing des RPfeat. avatar • credit : tumblr
Listing des rp en cours et terminés• 13.09.03 (quinn o'malley) ; lost on you
• 00.00.00 (prénom nom) ; titre du rp
• 00.00.00 (prénom nom) ; titre du rp
• 00.00.00 (prénom nom) ; titre du rp
Listing des rp prévus• prénom nom ; tracey davis
• prénom nom ;
• prénom nom ;
• prénom nom ;

Approuvé par le Ministère de la Magie

• • •

It's innocence lost
⊹ I'm more than just a picture, I'm a daughter and a sister, Sometimes it's hard for me to show That I'm more than just a title Or a comment going viral, There's more to me than people know.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
‹ inscription : 04/09/2016
‹ messages : 307
‹ crédits : av: neovenus. ic: j-murphy.
‹ dialogues : DarkGoldenRod.
‹ gallions (ʛ) : 684
Voir le profil de l'utilisateur
Citation :
je ne vais même pas prétendre tenir mes liens ici, parce que je le ferai jamais, let's face it facepalm ils seront répertoriés dans mon profil à la place kr

à vous brille

• • •

It's innocence lost
⊹ I'm more than just a picture, I'm a daughter and a sister, Sometimes it's hard for me to show That I'm more than just a title Or a comment going viral, There's more to me than people know.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Et bah moi ! kr
Professeur au CEPAS on se connait forcément même si je suis professeur des enfants (professeur de lecture et littérature). Je suis aussi un auteur populaire (de SF sorcière) donc on peut se connaitre depuis longtemps aussi si ça te tente (genre je t'ai dédicacé tous mes livres xD) et se retrouver maintenant que tu étudies au CEPAS.
Je cherche je cherche :)
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
ma copine iiih on part sur le lien où elles partagaient leurs magazines et fangirlisaient ensemble quand elles étaient à Poudlard ? kr

j'ai tellement envie de faire un rp de retrouvailles post-guerre snif je pense pas que ce soit vraiment on se tombe dans les bras vu les choix respectifs mais ce serait drôle trognon
Revenir en haut Aller en bas

avatar
‹ inscription : 04/09/2016
‹ messages : 307
‹ crédits : av: neovenus. ic: j-murphy.
‹ dialogues : DarkGoldenRod.
‹ gallions (ʛ) : 684
Voir le profil de l'utilisateur
NEAL + oh bein oui, tout à fait possible que Ginny se soit précipitée pour faire la queue quand ses bouquins sortaient iiih ce serait la base la plus exploitable je pense, parce qu'avec les qqch comme 1000 élèves au CEPAS et le nombre de profs requis pour les gérer, + le fait qu'elle fait son AO donc n'est là que la moitié du temps, c'est pas sûr qu'elle côtoie les profs des enfants trognon un lien lectrice-fan // auteur du coup, j'pense que c'est le plus plausible yeah

BLAIR + ALORS JE PENSAIS A UN TRUC, avec Arnie on est partis de l'idée que nos perso auraient pu être potes les premières années à Poudlard, au sein d'un quatuor de bff ; 2 filles 2 garçons, Blair aurait pu être la deuxième nana ? kr j'te fais un c/c pour ne rien oublier, + quelques ajouts :

rencontre dans le train, puis ils auraient été dans la même barque, petite chute en commun dans le lac pendant le trajet vers l'école parce qu'un gamin à bord s'est senti mal et a fait basculer tout le monde tbe ensuite donc la répartition, les go super contentes de retrouver un visage familier à leur nouvelle table (faut que je redemande à Arnie quelle était sa maison gaah ). ils seraient vite devenus inséparables ; bons vivants etc, du genre à vouloir profiter du monde magique et de leur jeunesse alors que dehors la situation se gâtait... (et pour nos girls, comme on avait dit, les mag de mode et les astuces beauté toussa hinhin ). sauf qu'après que les tensions se sont intensifiées à l'école et Calixe s'est "radicalisée". pas dans le sens où elle éprouvait le désir de tuer tout le monde tmtc, juste qu'elle a fait le choix de s'afficher avec les sp et co, et du coup elle aurait pu commencer à s'éloigner des copains au profit de petits monstres racistes et riches. et du quatuor, elle aurait pu rester "proche" des uns en mode secret honteux qu'on voit à l'abri des regards, qu'on n'aide pas en cas de prob avec les plus fort etc ; tandis que d'autres du lot auraient complètement coupé les ponts avec, n'acceptant pas son choix ? Arnie a une bonne dose de cara donc lui il était en mode "parle moi pas, sale richouze consanguine", j'imagine que bb Blair l'aurait aussi boudée en gonflant ses jolies joues et tout ? ow
mais du coup la suite aurait été délicate hm. Blair s'est retrouvée accusée d'avoir aidée Potter, donc enfermée dans les cachots et ça a forcément été super angoissant. je pense que Callie serait venue la voir, pour lui emmener des trucs genre potions de force qu'elle aurait piquées à l'infirmerie (en faisant mine d'être malade pour qu'on lui en donne un peu, mais elle aurait stocké lesdites doses au lieu de les avaler)... à voir comment ça se serait passé, possible que ça ait mal fini et qu'elle ait ensuite cessé de venir gaah
à la bataille de Poudlard Callie s'est perdue dans les couloirs avec Arnie en essayant de suivre dans les passages secrets les profs qui devaient mettre les plus jeunes élèves à l'abri ; j'ai un gros blanc, Blair était où à ce moment-là déjà ? hm
pour le fait que Blair se soit retrouvée rebut, Callie était trop jeune pour être présente durant les ventes, mais elle aurait peut-être pu l'apprendre d'une manière ou d'une autre ?
Arnie, lui, a disparu de la circulation, y'a même eu parmi les annonces de morts la descri d'un gars de son âge dont le physique semblait coller au sien - du coup Callie a pensé qu'il était mort, à voir pour Blair ? tbe j'ai sûrement oublié des trucs jsp mais bon je m'arrête là, faut déjà que tu me dises si ça te semble jouable de toute façon haha
si ça te botte ça nous fait ABC, faudrait que le prénom du 4e perso commence par D Arrow

• • •

It's innocence lost
⊹ I'm more than just a picture, I'm a daughter and a sister, Sometimes it's hard for me to show That I'm more than just a title Or a comment going viral, There's more to me than people know.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Calixe Davis a écrit:
NEAL + oh bein oui, tout à fait possible que Ginny se soit précipitée pour faire la queue quand ses bouquins sortaient iiih ce serait la base la plus exploitable je pense, parce qu'avec les qqch comme 1000 élèves au CEPAS et le nombre de profs requis pour les gérer, + le fait qu'elle fait son AO donc n'est là que la moitié du temps, c'est pas sûr qu'elle côtoie les profs des enfants trognon un lien lectrice-fan // auteur du coup, j'pense que c'est le plus plausible yeah

Alors on part là dessus ! Calixe pourra réaliser après coup qu'en fait son auteur préféré (si si si gangnam ) est en plus professeur au CEPAS mais forcément elle ne l'avait pas vraiment remarqué puisqu'il gère les petits (quoiqu'il songe a peut être prendre le poste de professeur d'histoire de la magie et j'ai commencé à le jouer mais du coup y'a la guerre et faut déjà qu'il se tue pas tout seul avec sa baguette. facepalm facepalm ). Du coup on part là dessus en effet et on verra après guerre s'il est toujours en vie si on se trouve une idée sympa pour un petit rp pitete ? potte
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
je crois que j'ai pas répondu à tout quand on en a parlé donc ...

Calixe Davis a écrit:
à la bataille de Poudlard Callie s'est perdue dans les couloirs avec Arnie en essayant de suivre dans les passages secrets les profs qui devaient mettre les plus jeunes élèves à l'abri ; j'ai un gros blanc, Blair était où à ce moment-là déjà ? hm

j'avais pas défini ça mais il me semble que les plus jeunes avaient été mis à l'abri, non ? hm

Calixe Davis a écrit:
pour le fait que Blair se soit retrouvée rebut, Callie était trop jeune pour être présente durant les ventes, mais elle aurait peut-être pu l'apprendre d'une manière ou d'une autre ? Arnie, lui, a disparu de la circulation, y'a même eu parmi les annonces de morts la descri d'un gars de son âge dont le physique semblait coller au sien - du coup Callie a pensé qu'il était mort, à voir pour Blair ? tbe

Les Davis étant rachetés et purifiés, possible que Magnus ait été invité aux soirées de Louis, non ? A voir si toute la famille s'y pointait ou pas ? Blair y jouait la boîte à musique, Louis exhibait son tatouage, etc. A ces occasions, Blair était éteinte - sourire faux, gestes mécaniques - mais bien habillée, bien apprêtée comme un joli objet ; peut-être que ça a aidé Callie à croire que Blair n'était pas maltraitée ?
Sinon, si Callie n'était pas à ces soirées, Damian y était avec ses parents et l'a vue là-bas kr
Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
avatar
‹ inscription : 24/11/2016
‹ messages : 536
‹ crédits : siren charms + casseurs flowters, le mal est fait
‹ dialogues : #teal.


‹ liens utiles :
fiche ☾ quiet is violent
liens ☾ stolen youth
pow ☾ msn

dc ☾ anthea moriarty
tc ☾ rin saïto

‹ âge : 22
‹ occupation : propriétaire du centuries, qui appartenait auparavant à mon cousin simon rosier et que je tente de reprendre en main.
‹ maison : serdaigle, j'suis une serpentard manquée.
‹ baguette : est faite de chêne rouge et possède un crin de sombral en guise de coeur.
‹ gallions (ʛ) : 1401
‹ réputation : je suis plus créature qu'humaine et que je me revendique comme telle ; que j'ai toujours manqué de self control, été trop extrême dans mes idéaux ; qu'ainsi il n'est pas étonnant qu'à présent le nouveau gouvernement doute de moi et souhaite me mettre en cage (tout comme l'ancien).
‹ particularité : une demie vélane avec des bribes d'avenir.
‹ faits : j'ai longtemps été une Belliqueuse extrême connue sous le nom de Fauve et que je n'ai jamais intégré la renaissance du phénix. J'ai été capturée peu avant la bataille finale par le gouvernement, qui m'a gardée pour mes (très incertaines) visions de l'avenir et pour des expériences en rapport avec ma qualité de demie vélane. J'ai ensuite été libérée par le nouveau gouvernement, mais uniquement pour être de nouveau placée sous surveillance, à l'hôpital, en attente de mon procès.
‹ résidence : je sais pas encore où lol help.
‹ patronus : une forme indistincte
‹ épouvantard : la communauté vélane décimée.
‹ risèd : un sommeil sans prémonitions, accompagné d'un irlandais encore plus revêche au réveil qu'en temps normal (jtm kid).
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t6013-neelam-stolen-youth
T UNE BEGETTE C KOI TON 06 POUR T'ENVOYER DES QUICKIES SUR POW KISS

• • •

feeling used but i'm still missing you and i can't see the end of this, just wanna feel your kiss against my lips. and now all this time is passing by but i still can't seem to tell you why it hurts me every time i see you realize how much i need you.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

CALLIE + as long as you’re still burning bright

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Croisé pékinois poil long 5/6 ans orphelin Béthune (62)
» Sujet a long terme: ork sauvage.
» Legend of the burning sands
» Un combat long....très long !!
» La vie n'est qu'un long fleuve tranquille (ou pas)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-