Partagez | .

sujet; Demande de particularité
MessageSujet: Re: Demande de particularité   Sam 27 Aoû 2016 - 22:03

HERO • we saved the world
avatar
‹ disponibilité : dispo.
‹ inscription : 27/08/2016
‹ messages : 434
‹ crédits : shiya.
‹ dialogues : sandybrown (design foncé), darkgoldenrod (design clair).


‹ liens utiles :
fiche » RUN BOY RUN
marcus » ex-ff, prisoner mylan » angry & hungry midget shin » or is it nazir? salvatore » ff beater & international asshole sirius » the mighty godfather elliott » just another asshole fred » the lost twin.
‹ âge : 25 ans.
‹ occupation : il s'occupe de James à Storm's End et rattrape tout ce qu'il a manqué en n'allant pas à Poudlard avec les habitants du cottage.
‹ maison : il n'est jamais allé à Poudlard.
‹ gallions (ʛ) : 909
‹ réputation : il est le filleul de la Ministre qui a subitement fait une réapparition après la guerre.
‹ particularité : un loup-garou, il a été mordu quand il avait dix ans.
‹ résidence : Storm's End.
‹ patronus : rien du tout, il n'a jamais appris à en faire un.
‹ épouvantard : James en train de rire avec ce type qui a tué Sarah.
‹ risèd : probablement lui, en uniforme d'élève de Poudlard.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t5023-rohan-stand-by-me
merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, je file poursuivre ma fiche. hug hug hug

• • •


Screaming in the dark, I howl when we're apart
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Demande de particularité   Dim 28 Aoû 2016 - 0:18

avatar
‹ disponibilité : fiche first.
‹ inscription : 27/08/2016
‹ messages : 371
‹ crédits : lempika.
‹ dialogues : indianred


‹ âge : dix-neuf ans
‹ occupation : livreuse pour le dirico express + étudiante à la WADA en arts visuels, elle fait également partie d'un club de théâtre.
‹ maison : gryffondor.
‹ scolarité : 1996 - 2002
‹ gallions (ʛ) : 812
‹ réputation :
Voir le profil de l'utilisateur
MARGOT VIENT CHERCHER SUSAN, ROUND 2  yeah

SUSAN DILLINGER ; SOIGNEUSE.

Motivation ;  Son don, c'est littéralement ce qui définit Susan, ce qui a guidé sa vie. Elle était soigneuse avant même de savoir qui elle était vraiment, s'épuisant sans se rendre compte en soignant les petits bobos de ses camarades de classe, de ses parents. Quand ils ont compris ce qu'elle était, que son toucher apaisant et rassurant n'était pas anodin, Susan a vite pris la mesure du don qui lui avait été donné par la nature. Elle s'est beaucoup renseignée, a appris les limites, les spécificités, les conséquences. Elle s'est immédiatement dirigée vers une carrière de médicomage, travaillant dur, peut-être même trop, pendant ses années à Poudlard. Sentant au plus profond d'elle-même qu'elle était investie d'une mission, elle a trouvé très rapidement sa place dans le monde de la médicomagie, aidée de son don. Mais celui-ci a pris une dimension bien différente après la descente à Sainte-Mangouste, quand elle a été contrainte de fuir. Avec les conflits qui ont commencé, la guerre qui s'est plus ou moins déclarée, elle est devenue guérisseuse au sein de la résistance, et jamais de sa vie elle n'avait été confronté à autant de souffrance, à des blessures si graves. Sa connaissance de la médicomagie ne suffisait pas la plupart du temps, et elle a commencé à user de son don, encore et encore, pour soulager ceux qu'elle accompagnait vers le point de non-retour. Elle s'est épuisée, a fait tout ce qu'elle a pu, et a failli se brûler les ailes en tentant de sauver plusieurs personnes. Aujourd'hui, elle est plus consciencieuse, sait qu'elle ne peut pas abuser, mais il lui est parfois difficile de se mettre des limites. Comment peut-elle, avec son don, laisser ces gens souffrir, les laisser crier, alors qu'elle peut y faire quelque chose? Comment, en tant que leader, a-t-elle le droit de laisser certains mourir et d'autres vivre, alors que peut-être, si elle poussait un peu plus, elle pourrait faire vivre tout le monde? C'est une bataille constante, et elle fait de son mieux, Susan.
Au-delà du don en lui-même et de sa carrière, son don a influencé son évolution et son caractère. Patiente, rassurante, apaisante, ce n'est pas pour rien qu'on l'appelle Aloe au sein de la résistance. C'est comme si son don avait forgé la personne qu'elle est aujourd'hui.

Maîtrise ; Susan a son don depuis longtemps, et grâce à son esprit curieux mais aussi à toutes les expériences qu'elle a pu faire - en tant que médicomage officielle et ensuite au sein de la résistance - on peut dire qu'elle maîtrise très bien son don. Elle ressent tout, sait quand elle peut aller plus loin, comprend quand il faut qu'elle arrête. Bien sûr, son don fluctue en fonction de son état physique (fatigue, faim, humeur, même), et il lui arrive d'être surprise parce qu'elle peut ou ne peut pas faire quelque chose.. Mais c'est assez rare. Elle se connaît bien, Susan.

Points xp accumulés en total ; (pour les personnages déjà validés)
Points xp nécessaires ; (pour les personnages déjà validés)
Gallions à débiter ; (pour les personnages déjà validés)


merci d'avance I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Demande de particularité   Dim 28 Aoû 2016 - 0:29

HERO • we saved the world
avatar
‹ inscription : 04/06/2015
‹ messages : 4236
‹ crédits : marybb (avatar) ; anaëlle (sign).
‹ dialogues : indianred


‹ âge : vingt-trois (31/07/80)
‹ occupation : décédé depuis le 24/08/03.
‹ maison : Gryffondor
‹ scolarité : 1991 et 1997.
‹ baguette : en bois d'aubépine, mesure 30 cm et a en son cœur un crin de licorne (anciennement à Draco Malfoy) ; je suis également le maître de la baguette de Sureau.
‹ gallions (ʛ) : 5635
‹ réputation : je suis un dude très cool maintenant que j'ai tué Voldemort (rip).
‹ particularité : Fourchelang.
‹ faits : j'ai beaucoup changé, je suis devenu froid et maîtrisé, prudent et confiant ; les foutues répercussions de la guerre qui m'ont fracassé la gueule. Parmi les Insurgés, je suis Specs, anciennement parmi l'un des leaders des Audacieux. Membre du conseil de la RDP – les seuls étant au courant que je suis en vie. J'ai passé un marché avec Drow : 80 années de ma vie en échange d'un talisman prévu pour détruire l'horcruxe en moi.
‹ résidence : au 12 Grimmauld Place (Sirius m'a désigné comme étant son héritier pour reprendre la demeure familiale des Black).
‹ patronus : un cerf
‹ épouvantard : un détraqueur (la peur elle-même).
‹ risèd : mes parents, une femme et des enfants - une famille complète.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t6879-you-never-walk-alone-harry
yeees tu la tentes iiih je remooonte kr

• • •

I like a quiet life, you know me.
Gnawing on the bishops, claw our way up their system, repeating simple phrases, someone holy insisted. I want the markings made on my skin, to mean something to me again.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Demande de particularité   Dim 28 Aoû 2016 - 3:54

Invité
Invité
Kingsley Shacklebolt ; Magie sans baguette

Motivation ;

⸎ Bien qu'inscrit automatiquement à Poudlard et poussé par sa mère à intégrer l'école écossaise, Kingsley a fait le choix d'opter pour Uagadou, école ougandaise l'ayant toujours fasciné, et dont son père a toujours vanté les mérites. S'il n'en connaissait alors que les côtés les plus connus, il a découvert dans cette école un idéal, une passion bien plus forte que tout ce qu'il a pu connaître jusqu'à présent. Il savait qu'il avait fait le bon choix en découvrant de l'intérieur les spécialités de l'école, et plus particulièrement la magie sans baguette.

⸎ S'il faisait partie de la moyenne haute en métamorphomagie et qu'il était loin d'avoir le niveau nécessaire pour l'astronomie ou l'alchimie, Kingsley s'est bien vite fait remarqué pour ses talents en cours de magie sans baguette. Partageant la vision de son professeur et estimant les baguettes quasiment inutiles pour le quotidien d'un sorcier, il s'est en effet jeté tout entier dans la maîtrise d'un art capable de retourner les situations au meilleur moment. C'est ainsi qu'il a obtenu l'une des meilleurs notes de l'établissement dans cette matière.

⸎ Lors de son retour dans son pays natal, Kingsley a caché son don, estimant sa révélation trop dangereuse avec la présence d'un sorcier comme Voldemort dans le paysage. C'est à la disparition de ce dernier qu'il dévoile sa capacité aux autres membres de l'Ordre. Toutefois, étant depuis devenu un fugitif, il n'hésite plus à l'afficher ouvertement, comme lorsqu'il dut affronter plusieurs mangemorts après avoir cité le nom de Voldemort, il y a quelques années de ça.

Maîtrise ;

⸎ Esprit brillant, situé parmi les meilleurs de sa promotion, et après presque trente ans de pratique régulière, Kingsley est passé maître dans l'art de la magie sans baguette. Que ce soit pour les tâches quotidiennes ou une défense à placer dans des temps empêchant toute utilisation de baguette. Autant dire qu'après toutes ces années, Kingsley est sans doute l'un des meilleurs sorciers en la matière - derrière Dumbledore et Voldemort Arrow - en plus d'être un très bon duelliste.

⸎ Malheureusement, il n'est pas parfait, et cette capacité quasiment unique en Europe. ne peut être totalement justifiée. Si des sentiments trop puissants viennent déranger l'utilisation du pouvoir, il devient capable de lancer des sortilèges incomplets, informulés, et terriblement dangereux. Comme si la baguette se décidait d'elle-même. gaah

Merci d'avance potte
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Demande de particularité   Dim 28 Aoû 2016 - 3:58

Invité
Invité
@Susan Dillinger* : c'est OK pour nous kr

@Kingsley Shacklebolt : je remonte en ZA et on te répond vite iiih
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Demande de particularité   Dim 28 Aoû 2016 - 11:31

avatar
‹ disponibilité : fiche first.
‹ inscription : 27/08/2016
‹ messages : 371
‹ crédits : lempika.
‹ dialogues : indianred


‹ âge : dix-neuf ans
‹ occupation : livreuse pour le dirico express + étudiante à la WADA en arts visuels, elle fait également partie d'un club de théâtre.
‹ maison : gryffondor.
‹ scolarité : 1996 - 2002
‹ gallions (ʛ) : 812
‹ réputation :
Voir le profil de l'utilisateur
MERCI BEAUCOUUUUUUUUUUP iiih iiih iiih iiih
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Demande de particularité   Dim 28 Aoû 2016 - 13:01

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ disponibilité : dispo bitches
‹ inscription : 25/10/2014
‹ messages : 4553
‹ crédits : beylin
‹ dialogues : 'lightcoral'


‹ âge : vingt-quatre ans (née le 5 mars 1980)
‹ occupation : rentière déchue, mondaine destituée.
‹ maison : le choixpeau s'est a peine attardé sur sa tignasse brune avant de l'envoyer à Serpentard, dont elle est devenue préfète en 5ème année.
‹ scolarité : de 1991 à 1998.
‹ baguette : Elle faisait 19 centimètres, en merisier et cheveux de vélane, capricieuse et imprévisible, sensible aux sentiments négatifs. Cette baguette a cependant été volée par le Limier et aujourd'hui, elle en utilise une autre, bien moins adaptée à sa main.
‹ gallions (ʛ) : 6272
‹ réputation : Rien qu'une sorcière de salon, une bonne à pas grand-chose en dehors des ragots et commérages, une peste se régalant du malheur des autres, une idiote aveuglée par ses sentiments, moralisatrice en dépit de son propre penchant pour les écarts et les erreurs. Le roquet de Malfoy, puis celle que Blaise Zabini a cocufié, abandonné puis engrossé avant de partir à nouveau. Une garce qui mérite tout ce qui lui arrive. Une enfant gâtée, malgré l’aide donnée aux insurgés dans l’infirmerie de fortune de Poudlard.
‹ particularité : Complètement à la dérive depuis la fin de la guerre, on la croise souvent alcoolisée et cruelle, prête à se greffer à la moindre rixe, au moindre esclandre.
‹ faits : Elle a perdu la garde de ses filles, les jumelles Violet et Briar-Rose (née en Aout 2002) à la fin des combats, car on a jugé son sang pur comme inapte à les élever et ce même si leur père, Blaise Zabini, est considéré comme un héros de guerre. Elle a également perdu sa fortune et son statut et n’a plus aucune influence. Personne n'est tendre avec elle car les anciens rebelles la voient comme une garce à abattre et les sorciers lambda n'ont l'image que d'une gamine pourrie gâtée qui vivait dans une tour d'ivoire alors qu'ils crevaient de faim. Condamnée à vivre dans une demeure autrefois grandiose mais maintenant totalement insalubre, elle ère coincée entre sa mère tyrannique et sa tante furieuse, désœuvrée et désabusée.
‹ résidence : Dans l'hôtel particulier Parkinson, situé dans le quartier de Barkwith, sur le Chemin de Traverse. Ancien symbole d'une grandeur aujourd'hui étiolée, la demeure tombe en ruine et menace de s'écrouler depuis les émeutes de janvier 2002. Ses parents possédaient un manoir à Herpo Creek, il n'en reste qu'un tas de cendres et elle n'a plus accès à son bel appartement de la Bran Tower depuis la désertion de Draco durant laquelle elle a également pris la fuite.
‹ patronus : Une hirondelle à peine corporelle
‹ épouvantard : Les corps inanimés de Briar-Rose et de Violet.
‹ risèd : Simplement un matin ordinaire, des draps clairs et propres, une chambre lumineuse, des rires d'enfant emplissant le couloir avant que les deux têtes brunes ne sautent sur l'épais duvet. Un avenir pour elles, aussi, surtout.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t3200-pansy-fleur-du-mal
King-slayyyy c'est bon pour nous kr

• • •

― YEAH I GOT ISSUES AND ONE OF THEM IS HOW IS HOW I BAD I NEED YOU ―

It's dangerous to fall in love, but I want to burn with you tonight, hurt me. There's two of us bristling with desire, the pleasure's pain and fire, burn me. So come on now, strike the match, strike the match now. We're a perfect match, perfect somehow, we were meant for one another, come a little closer. Flame you came to me, fire meet gasoline, burn with me tonight.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Demande de particularité   Dim 28 Aoû 2016 - 14:06

Invité
Invité
Merciii potte minikr
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Demande de particularité   Lun 29 Aoû 2016 - 23:30

Invité
Invité
Abel Burke ; Empathe

Motivation ; D'après Cassandre, sa mère ; déjà bébé, Albel était particulièrement sensible à l'ambiance autour de lui. C'était un enfant au sommeil agité qui pleurait beaucoup et n'était jamais très bien au milieu de beaucoup de monde. Cette sensibilité particulière fut mise sur le compte d'une grossesse très compliquée, et d'un accouchement prématuré particulièrement difficile, qui força la mère et l'enfant à être séparé durant plusieurs semaines après la naissance.

En vérité, le don s'est développé très progressivement et de façon relativement discrète ; d'abord sur les gens dont il était très proche, ses parents, ses frères et plus tard ces cousins, oncles, tante, etc. À mesure qu'Abel grandissait, son empathie touchait de plus en plus de monde. Elle en a fait un enfant très difficile car d'humeur particulièrement changeante, passant du rire aux larmes sans vraiment comprendre pourquoi, et qui entrait très facilement en conflit. Car si quelqu'un était énervé, Abel était énervé, inévitablement.

Les amis de la famille disaient souvent de lui qu'il était capricieux et trop gâté, puisque sa mère, particulièrement protectrice, évitait toujours toutes sources de disputes ou autres chagrins; quitte à passer un certain nombre de choses à l'enfant. Cependant, ce n'était pas le cas de son père qui, avait plutôt tendance à penser que son fils était sur-protégé par sa mère qui, elle-même, compensait le fait d'avoir été séparé de son premier né trop tôt. Par conséquent, Caracatacus pouvait se montrer parfois assez difficile avec son ainé, «pour son bien» disait-il. Mais le résula était toujours désastreux. Et si par malheur sa femme osait parler d'une possible sensibilité anormal chez son fils, Caractacus refusait catégoriquement ce discours: la sensiblerie n'a pas la place chez les Burke.


Maîtrise ; Cette enfance un peu désordonné a fait d'Abel un petit garçon relativement solitaire. S'il lui arrivait de jouer avec son frère cadet, Isaac, et son cousin Martis, dans leurs bons jours, il ne fut jamais particulièrement proche d'eux. En fait, il n'était  très proche de personne à par de sa mère qui était la seule à comprendre que son fils était un peu différent des autres. Mais plus Abel se tenait isolé, plus il sentait de différences entre toutes les émotions qui le traversaient, sans pour autant comprendre ce qu'elles signifiaient ni en avoir le moindre contrôle.

Ces premières années d'études à Poudlard furent calamiteuses. Abel était un garçon introverti, toujours poli, mais qui vivait dans sa petite bulle, un peu déconnecté du monde, voir totalement à côté de la plaque. Il restait dans son coin,  parlait peu et devait faire des efforts incommensurables pour contrôler ses émotions en présence de ses nombreux camarades -ce qui ne fonctionnait pas toujours, évidemment.- Et puis en troisième année, alors qu'il faisait des recherches pour un devoir sur la métamorphose humaine et l'animagie, il croisa pour la première fois le mot « empathe » dans un ouvrage consacré aux particularités magiques des sorciers. Et tout d'un coup, les choses devinrent beaucoup plus claire. Prendre conscience que l'ensemble des émotions dont il était victime n'était pas réellement les siennes, fut un véritable soulagement. Des lors, Abel s'appliquât à comprendre et apprendre à maitriser ce don si particulier, qu'il avait décidé de voir comme un cadeau qui pourrait lui être bien utile plutôt que comme une malédiction.

Mais l'apprentissage ne fut pas si simple et malgré le travail, la concentration, les heures passées à s'isoler puis à tenter de se mêlanger à ses camarade dans l'espoir de gagner du contrôle ; Abel parvint à acquérir seulement une maitrise relative de son empathie. « Relative » parce que s'il est effectivement capable de dissocier chaque émotion qu'il reçoit, de comprendre rapidement d'où elle vient et de les rejeter ; il n'est pour autant pas capable de les ignorer totalement et de ne pas les sentir, ni d'en capter seulement certaines et d'être totalement insensible aux autres. Si Abel devait décrire son empathie il dirait qu'il s'agit de sortes de vagues, d'ondes, plus ou moins puissentes selon l'intensité de l'émotion éprouvée, plus ou moins facile à canaliser, aussi. C'est d'ailleurs face à cette incapacité à se rendre tout à fait imperméable a ces flux et reflux constant, qu'Abel a fini par tomber dans l'Orvietan. C'était épuisant de toujours devoir se concentrer pour ne pas ressentir les différentes émotions qui le traversaient ; et le Navitas lui permit rapidement de rejeter ces émotions extérieures et de ne garder que les sensations (factices) de calme, de paix et de sérénité procurées par la drogue. L'adiction et l'accoutumance de son corps et son esprit, sont bien de peu de choses à payer, selon lui, comparé à la difficulté de vivre avec les sentiments des autres. Cependant il sait que ce qu'il fait n'est pas sans risque, que sa consommation doit suivre des règles très strictes, car il en faut peu pour perdre le contrôle... Abel est tombé dans un cercle vicieux et il a vite comprit qu'une crise de manque combiné à son don d'empathe aurait des effets pires que désastreux...


Merci, jovousaime potte kr
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Demande de particularité   Lun 29 Aoû 2016 - 23:56

Invité
Invité
je fais remonter yeah
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

Demande de particularité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 27Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 14 ... 27  Suivant

 Sujets similaires

-
» Demande de particularités
» Demande de rang spéciaux
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Preval demande aux USA d'arreter les deportations d'haitiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: “ Leaky cauldron ”
I know chasing after you is like a fairytale
 :: Gestion; wanna see your hands in the air :: Commission d'enregistrement
-